Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Nef sans but
Aujourd'hui à 13:08 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 12:16 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Aujourd'hui à 10:42 par Thunderbird

» Ambicuniculus
Hier à 12:02 par Thunderbird

» Ambiplantigrade de gueules
Ven 19 Jan 2018 - 11:30 par Thunderbird

» Fanée la fleur de l’âge
Jeu 18 Jan 2018 - 21:08 par Thunderbird

» Nous nous retrouverons.
Jeu 18 Jan 2018 - 19:00 par ibiscus

» RECONVERSIONS
Mer 17 Jan 2018 - 18:46 par ibiscus

» les souvenirs
Mer 17 Jan 2018 - 17:07 par l'iconoclaste

» Âne-girafe de sinople
Mer 17 Jan 2018 - 11:52 par Thunderbird

» Dame du cloître
Mar 16 Jan 2018 - 12:04 par Thunderbird

» Consécration de Monseigneur Paon-Périgouste
Lun 15 Jan 2018 - 12:17 par Thunderbird

» absence
Dim 14 Jan 2018 - 17:45 par Thunderbird

» Homme-salamandre
Dim 14 Jan 2018 - 11:58 par Thunderbird

» Résolutions
Dim 14 Jan 2018 - 9:55 par ibiscus

» ETOILES ET TOILES
Sam 13 Jan 2018 - 18:15 par Thunderbird

» Lutin des carafes
Sam 13 Jan 2018 - 11:54 par Thunderbird

» Écrevisse d’azur
Ven 12 Jan 2018 - 13:57 par Stahlder

» Ambigoupiloptère
Ven 12 Jan 2018 - 11:47 par Thunderbird

» Qui guide nos pas?
Jeu 11 Jan 2018 - 10:53 par l'iconoclaste

» viens
Mer 10 Jan 2018 - 20:45 par ibiscus

» Te souviendras.tu
Mer 10 Jan 2018 - 20:33 par ibiscus

» Ambicavalier romantique
Mer 10 Jan 2018 - 11:59 par Thunderbird

» Un coq instruit une vache
Mer 10 Jan 2018 - 1:28 par Stahlder

» Rentrer chez soi
Lun 8 Jan 2018 - 11:52 par Thunderbird

» Palais de gueules
Dim 7 Jan 2018 - 11:53 par Thunderbird

» Planetarium
Sam 6 Jan 2018 - 23:53 par Stahlder

» Droit devant
Sam 6 Jan 2018 - 23:46 par Stahlder

»  petits riens
Sam 6 Jan 2018 - 23:44 par Stahlder

» La coupe de Bacchus
Sam 6 Jan 2018 - 12:13 par Thunderbird

» Janus-apothicaire
Ven 5 Jan 2018 - 12:06 par Thunderbird

» Couleur amour. ..
Ven 5 Jan 2018 - 11:36 par ibiscus

» Dame en blanc
Ven 5 Jan 2018 - 11:27 par ibiscus

» Sapience du lotus
Mer 3 Jan 2018 - 15:49 par Thunderbird

» 4 MY LOVE
Mer 3 Jan 2018 - 15:44 par l'iconoclaste

» L'Ermite et le hérisson
Mer 3 Jan 2018 - 10:25 par Thunderbird

» Résolutions
Mer 3 Jan 2018 - 10:08 par Fugitive

» fantaisie
Mer 3 Jan 2018 - 10:02 par l'iconoclaste

» Ce château-là flotte
Mar 2 Jan 2018 - 12:03 par Thunderbird

» Janus de sinople
Lun 1 Jan 2018 - 16:50 par Stahlder

» Hérisson devenu vicomte
Lun 1 Jan 2018 - 14:24 par Stahlder

» Dauphin de Nouvelle Aquitaine
Lun 1 Jan 2018 - 13:57 par Stahlder

» Poisson-pêcheur
Sam 30 Déc 2017 - 16:18 par Thunderbird

» Arbre à bigorneaux
Ven 29 Déc 2017 - 17:19 par Thunderbird

» Barbatusromulus et Remusbarbatus
Ven 29 Déc 2017 - 11:34 par Thunderbird

» Pigeon-Dauphin
Mer 27 Déc 2017 - 11:45 par Thunderbird

» CONTE DE NOEL
Mer 27 Déc 2017 - 9:38 par Thunderbird

» Forteresse improbable
Mar 26 Déc 2017 - 16:06 par Thunderbird

» Jean du zèbre
Lun 25 Déc 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Sagesse du lierre
Dim 24 Déc 2017 - 12:59 par Thunderbird

» Chat du solstice
Sam 23 Déc 2017 - 17:04 par Stahlder

» LE CHIEN AMOUREUX
Ven 22 Déc 2017 - 14:56 par ibiscus

» Divinité obscure
Ven 22 Déc 2017 - 13:43 par Thunderbird

» L'OURS ET LES ABEILLES
Ven 22 Déc 2017 - 9:34 par Thunderbird

» Ambilion rhododactyle
Jeu 21 Déc 2017 - 9:57 par Thunderbird

» LE LOIR ET LE CORBEAU
Jeu 21 Déc 2017 - 9:54 par Thunderbird

» Ours des Pyrénées
Mer 20 Déc 2017 - 15:55 par Stahlder

» Tyrodendron
Mer 20 Déc 2017 - 12:17 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Mer 20 Déc 2017 - 9:29 par Thunderbird

» Gaïneko Etxea. ..
Mar 19 Déc 2017 - 13:10 par ibiscus

» Jument-grue
Mar 19 Déc 2017 - 11:56 par Thunderbird

» VERTS YANKEES
Mar 19 Déc 2017 - 9:32 par l'iconoclaste

» Ambiloup alchimiste
Lun 18 Déc 2017 - 20:22 par Stahlder

» Ballerine...
Lun 18 Déc 2017 - 20:09 par Stahlder

» Infidèle
Lun 18 Déc 2017 - 20:05 par Stahlder

» NOIR C'EST NOOOIIIR
Lun 18 Déc 2017 - 14:04 par Stahlder

» Blancheur de plusieurs choses
Lun 18 Déc 2017 - 12:09 par Thunderbird

» Alphabet en promenade...
Dim 17 Déc 2017 - 22:40 par ibiscus

» Ouroboros de sable
Dim 17 Déc 2017 - 14:03 par Stahlder

» Une histoire simple
Dim 17 Déc 2017 - 13:42 par Stahlder

» Drôles de runes
Dim 17 Déc 2017 - 13:25 par Stahlder

» Adam métaphysicien
Dim 17 Déc 2017 - 12:34 par Thunderbird

» Paisible démon de sinople
Sam 16 Déc 2017 - 13:16 par Thunderbird

» Nef de l'antitroll
Jeu 14 Déc 2017 - 17:51 par Thunderbird

» Rêveuses azurées
Mer 13 Déc 2017 - 12:12 par Thunderbird

» Lente nef de gueules
Mar 12 Déc 2017 - 12:23 par Thunderbird

» Seigneur chiropode
Lun 11 Déc 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Ambibélier
Dim 10 Déc 2017 - 15:39 par Thunderbird

» Ambichèvre de sable
Ven 8 Déc 2017 - 12:17 par Thunderbird

» Sagesse ornithologique
Jeu 7 Déc 2017 - 9:48 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Le rapide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rapide

Message par modepoete le Mar 3 Oct 2017 - 22:20





Le rapide train chatoyant me trimballe
Dans les soubresauts de ce faste dédale
Les doux paysages me mitraillent en rafale
Et mes yeux s’écarquillent à ce beau festival

Chaque village se dévoile théâtre royal
Au détour escarpé d’un coteau vallonné
Qu’aborde l’orée d’un riche bois sculpté
On a peine à croire que l’on ne fera escale

Le soleil dans les ombres joue à cache-cache
Il me fait un clin d’oeil embrasant la nature
Je badine avec lui et de sa raie trop pure
Il me rattrape et me tutoie de sa sombre tache

Le paysage coure et me laisse bien seul
Dans ma rêverie de ces gens, tant d’amis
Ils pourraient l’être si mon train sans préavis
Pouvait s’arrêter prés de ces champs d’éteule

La mélopée de ses roues d’acier me berce
Et ma pensée conduit l’orchestre silencieux
Des images de mon passé le plus précieux
Endormi je me dévoile un avenir que je perce

Quand je m’éveille, les yeux fixés à l’horizon
J’aperçois au très loin cette silhouette trapue
Elle dessine la grande courbe toute émue
De traîner ce monde des voyages trop longs

La nuit a effacé le jour, s’entrechoque les essieux
Le ralentissement interprète le prochain repos
De la BB sur les quais de la gare où les badauds
Sourires aux lèvres attendent pressés leurs aïeux
ƒC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 772
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum