Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Signes du Zodiaque 4 : Cancer
Aujourd'hui à 1:35 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 0:13 par Stahlder

» Lardonfucius
Aujourd'hui à 0:07 par Stahlder

» Main dans la main
Aujourd'hui à 0:03 par Stahlder

» Nocturne
Hier à 23:53 par Stahlder

» Jeux de mains
Hier à 23:41 par ibiscus

» Eclos ma vigilance
Hier à 17:15 par modepoete

» Juillet, août, septembre
Hier à 10:36 par Thunderbird

» Limerick 15 : Le hâbleur de Hong Kong
Lun 17 Sep 2018 - 18:22 par Stahlder

» Saint Ophis === Ἅγιος Όφις
Lun 17 Sep 2018 - 14:05 par Thunderbird

» Au jour nouveau
Lun 17 Sep 2018 - 13:13 par modepoete

»  Signes du Zodiaque 3 : Gémeaux
Lun 17 Sep 2018 - 9:04 par Thunderbird

» Je scrute la mer
Dim 16 Sep 2018 - 15:08 par modepoete

» Pont de la Fauvette
Dim 16 Sep 2018 - 13:20 par Thunderbird

» Limericks 14 : Le Toqué de Tokyo
Sam 15 Sep 2018 - 18:00 par Thunderbird

» Le pur sang et le cheval de trait
Sam 15 Sep 2018 - 16:31 par modepoete

» Ambicoq de sinople
Ven 14 Sep 2018 - 13:35 par Thunderbird

» Le rat et la souris
Ven 14 Sep 2018 - 12:49 par modepoete

» Signe du Zodiaque 2 : Le Taureau
Ven 14 Sep 2018 - 9:06 par Thunderbird

» Le chien et le troupeau
Jeu 13 Sep 2018 - 14:13 par modepoete

» Baronne serrurière
Jeu 13 Sep 2018 - 12:48 par Thunderbird

» A mon avant posthume
Mer 12 Sep 2018 - 22:01 par modepoete

» Limericks 13 : Le Péquin de Pékin
Mer 12 Sep 2018 - 14:02 par Thunderbird

» Dragon de Lugon
Mer 12 Sep 2018 - 13:16 par Thunderbird

» Les signes du Zodiaque 1 : LE BELIER
Mer 12 Sep 2018 - 2:58 par Stahlder

» Dauphin de Langoiran
Mar 11 Sep 2018 - 12:39 par Stahlder

» Oiseau de Salomon
Mar 11 Sep 2018 - 1:33 par Stahlder

» Six heures sonnent
Lun 10 Sep 2018 - 15:20 par modepoete

» Cube de soins
Lun 10 Sep 2018 - 15:11 par modepoete

» La mer sommeille
Lun 10 Sep 2018 - 12:58 par modepoete

» Cabane fraternelle
Dim 9 Sep 2018 - 21:43 par Stahlder

» Moineau-girafe des Amériques
Dim 9 Sep 2018 - 0:28 par Stahlder

» Limericks 12 : La vieille de Selestat
Sam 8 Sep 2018 - 22:13 par Thunderbird

» Mouchoir de sinople
Sam 8 Sep 2018 - 22:03 par Thunderbird

» Bestiaire 12 : Hoc Porcus est
Ven 7 Sep 2018 - 21:42 par Thunderbird

» Le sourire du dauphin
Ven 7 Sep 2018 - 21:38 par Thunderbird

» Autant en emporte le temps
Ven 7 Sep 2018 - 21:15 par ibiscus

» De Pas à pas
Ven 7 Sep 2018 - 19:29 par Geno l'oiselle

» Dame de pourpre
Jeu 6 Sep 2018 - 22:48 par Thunderbird

» Limericks 11 La Carpe de Carpentras
Jeu 6 Sep 2018 - 17:12 par Thunderbird

» Le Maître me donne un marteau
Mer 5 Sep 2018 - 12:41 par Thunderbird

» Itinérance
Mer 5 Sep 2018 - 12:34 par Geno l'oiselle

» Bestiaire 11 : LA CHEVRE
Mer 5 Sep 2018 - 12:16 par Stahlder

» Ô rose
Mar 4 Sep 2018 - 15:03 par modepoete

» Roue de sable
Mar 4 Sep 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Limericks 10 : La danseuse d'Avignon
Mar 4 Sep 2018 - 11:20 par ibiscus

» Arbre des Carnutes
Lun 3 Sep 2018 - 22:45 par Thunderbird

» Dame des houles
Lun 3 Sep 2018 - 15:22 par Stahlder

» BESTIAIRE 3 L'Escargot
Lun 3 Sep 2018 - 14:52 par ibiscus

» slendeurts du monde
Lun 3 Sep 2018 - 14:21 par modepoete

» Limericks 9 : La Bayadère du Caire
Lun 3 Sep 2018 - 9:22 par Thunderbird

» Bestiaire 10 : L'Abeille
Lun 3 Sep 2018 - 0:10 par Stahlder

» Yinromulus et Remusyang
Dim 2 Sep 2018 - 17:34 par ibiscus

» Mains de druide
Sam 1 Sep 2018 - 13:19 par Thunderbird

» Ombre propices...
Sam 1 Sep 2018 - 12:27 par ibiscus

» Sagesse du goupil de pourpre
Sam 1 Sep 2018 - 11:31 par Stahlder

» Bestiaire 9 : Le Kangourou
Sam 1 Sep 2018 - 11:19 par Stahlder

»  Limerick 8 : Le mendiant d'Istanbul
Ven 31 Aoû 2018 - 16:08 par ibiscus

» Dialogue des saisons
Ven 31 Aoû 2018 - 12:03 par Thunderbird

» Dieu-Taureau
Ven 31 Aoû 2018 - 2:03 par Stahlder

» Il fut un temps, il est, il sera
Ven 31 Aoû 2018 - 1:58 par Stahlder

» Bestiaire 8 : Le Perroquet
Jeu 30 Aoû 2018 - 11:03 par Stahlder

» Sirène. ..
Mer 29 Aoû 2018 - 18:45 par ibiscus

» Rosée éphémère...
Mer 29 Aoû 2018 - 18:38 par ibiscus

» Mare Nostrum
Mer 29 Aoû 2018 - 17:15 par ibiscus

» le néant
Mer 29 Aoû 2018 - 15:46 par modepoete

» LIMERICK 7 : Le marchand de Venise
Mer 29 Aoû 2018 - 13:32 par Thunderbird

» Saint Pliste
Mer 29 Aoû 2018 - 13:24 par Thunderbird

» Et si...
Mer 29 Aoû 2018 - 13:11 par Stahlder

» Ange...
Mer 29 Aoû 2018 - 12:53 par Stahlder

» Las cuevas
Mer 29 Aoû 2018 - 12:45 par Stahlder

» Ange photophore
Mar 28 Aoû 2018 - 22:28 par Stahlder

» Limerick 6 : Le bonze de Lima
Mar 28 Aoû 2018 - 18:59 par ibiscus

» D'urgence
Mar 28 Aoû 2018 - 15:35 par modepoete

» Bestiaire 7 : L'éléphant
Mar 28 Aoû 2018 - 12:23 par Stahlder

» Roi du nuage de grêle
Mar 28 Aoû 2018 - 12:06 par Thunderbird

» Eclairage
Mar 28 Aoû 2018 - 10:09 par Geno l'oiselle

» Trop farfelu moi le joufflu
Lun 27 Aoû 2018 - 23:04 par modepoete

» ô lit!
Lun 27 Aoû 2018 - 13:10 par modepoete

» Une fois encore
Lun 27 Aoû 2018 - 8:20 par saldday

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Le rapide

Aller en bas

Le rapide

Message par modepoete le Mar 3 Oct 2017 - 22:20





Le rapide train chatoyant me trimballe
Dans les soubresauts de ce faste dédale
Les doux paysages me mitraillent en rafale
Et mes yeux s’écarquillent à ce beau festival

Chaque village se dévoile théâtre royal
Au détour escarpé d’un coteau vallonné
Qu’aborde l’orée d’un riche bois sculpté
On a peine à croire que l’on ne fera escale

Le soleil dans les ombres joue à cache-cache
Il me fait un clin d’oeil embrasant la nature
Je badine avec lui et de sa raie trop pure
Il me rattrape et me tutoie de sa sombre tache

Le paysage coure et me laisse bien seul
Dans ma rêverie de ces gens, tant d’amis
Ils pourraient l’être si mon train sans préavis
Pouvait s’arrêter prés de ces champs d’éteule

La mélopée de ses roues d’acier me berce
Et ma pensée conduit l’orchestre silencieux
Des images de mon passé le plus précieux
Endormi je me dévoile un avenir que je perce

Quand je m’éveille, les yeux fixés à l’horizon
J’aperçois au très loin cette silhouette trapue
Elle dessine la grande courbe toute émue
De traîner ce monde des voyages trop longs

La nuit a effacé le jour, s’entrechoque les essieux
Le ralentissement interprète le prochain repos
De la BB sur les quais de la gare où les badauds
Sourires aux lèvres attendent pressés leurs aïeux
ƒC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 836
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum