Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:32 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Aujourd'hui à 10:45 par Thunderbird

» Oiseau sans souci
Hier à 12:55 par Thunderbird

» Ton amour brûlera
Hier à 11:28 par modepoete

» Vicomte escargot
Hier à 9:29 par Thunderbird

» Saint Roland Barthes Simpson
Sam 21 Juil 2018 - 21:49 par Thunderbird

» Ohana
Sam 21 Juil 2018 - 15:19 par ibiscus

» Je veux y croire...
Sam 21 Juil 2018 - 14:04 par Stahlder

» Faucon de sinople
Sam 21 Juil 2018 - 13:56 par Stahlder

» Caravane...
Sam 21 Juil 2018 - 13:50 par Stahlder

» Les mots désillusion. ..
Sam 21 Juil 2018 - 13:44 par Stahlder

» Eclairage
Sam 21 Juil 2018 - 9:40 par Geno l'oiselle

» Ermite habillé de sinople
Ven 20 Juil 2018 - 12:09 par Thunderbird

» La cervographie...
Jeu 19 Juil 2018 - 16:38 par Stahlder

» Dehors dedans de l'inconscient conscient i
Jeu 19 Juil 2018 - 13:46 par modepoete

» Batrachomyocarde
Jeu 19 Juil 2018 - 12:07 par Thunderbird

» Rêverie de Piaf-Tonnerre
Mer 18 Juil 2018 - 14:32 par Thunderbird

» Au coeir de l'amiti"
Mer 18 Juil 2018 - 13:51 par modepoete

» Moment grave
Mer 18 Juil 2018 - 10:58 par modepoete

» Soulagé de mes maux
Mer 18 Juil 2018 - 10:52 par modepoete

» Les yeux de l'amitié
Mar 17 Juil 2018 - 16:32 par modepoete

» Quelques fruits bizarres
Mar 17 Juil 2018 - 11:53 par Thunderbird

» Fleur de Quinte Essence
Lun 16 Juil 2018 - 12:05 par Thunderbird

» Gynécée de Monseigneur Paon-Périgouste
Sam 14 Juil 2018 - 13:01 par Thunderbird

» Le soolitaire
Jeu 12 Juil 2018 - 13:15 par modepoete

» Barrière purement symbolique
Mer 11 Juil 2018 - 22:28 par Thunderbird

» un pacte d'amitié
Mer 11 Juil 2018 - 15:16 par modepoete

» Portier du cimetière
Mer 11 Juil 2018 - 12:35 par Thunderbird

» Une nouvelle amitié
Mar 10 Juil 2018 - 13:12 par modepoete

» Ambiphant rose
Mar 10 Juil 2018 - 12:19 par Thunderbird

» Abus d'abus
Lun 9 Juil 2018 - 13:40 par modepoete

» Trancheur de mondes
Lun 9 Juil 2018 - 12:33 par Thunderbird

» Arbre immémorial
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par Thunderbird

» Étoile de sinople
Sam 7 Juil 2018 - 13:23 par Thunderbird

» Un oiseau d’Héraldie
Ven 6 Juil 2018 - 13:23 par Thunderbird

» Le capitaine et le matelot
Ven 6 Juil 2018 - 13:17 par modepoete

» Au Moulin Rouge
Jeu 5 Juil 2018 - 21:05 par Thunderbird

» Le lièvre et le moineau
Jeu 5 Juil 2018 - 14:25 par modepoete

» Ambipont
Mer 4 Juil 2018 - 21:01 par Thunderbird

» Ô ma rose
Mer 4 Juil 2018 - 13:11 par modepoete

» Qui dit la vérité
Mar 3 Juil 2018 - 14:06 par modepoete

» Diable-Papillon
Mar 3 Juil 2018 - 13:52 par Thunderbird

» Au fond de ton coeyr
Lun 2 Juil 2018 - 14:38 par modepoete

» De l'âme et du coeur
Lun 2 Juil 2018 - 13:08 par Thunderbird

» Serpent de juillet
Dim 1 Juil 2018 - 14:13 par Thunderbird

» Portail hyperspatial
Sam 30 Juin 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Je me tais
Ven 29 Juin 2018 - 14:10 par modepoete

» Seigneur de Rigel
Ven 29 Juin 2018 - 13:44 par Thunderbird

» Mon amour tu me fuis
Jeu 28 Juin 2018 - 13:53 par modepoete

» Sirène Atlante
Mer 27 Juin 2018 - 23:52 par Thunderbird

» Désillusions d'un monde
Mer 27 Juin 2018 - 16:51 par modepoete

» Cochontaure d’azur et d’or
Mer 27 Juin 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le tango de l'amour
Mar 26 Juin 2018 - 21:06 par modepoete

» Merle de pourpre
Mar 26 Juin 2018 - 18:24 par Thunderbird

» Grand Bélier
Lun 25 Juin 2018 - 13:45 par Thunderbird

» Couleurs d'amour
Lun 25 Juin 2018 - 11:11 par ibiscus

» Une amphore parle
Dim 24 Juin 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Rameaux du jardin
Sam 23 Juin 2018 - 13:55 par Thunderbird

» Mille baisers
Ven 22 Juin 2018 - 17:24 par modepoete

» Sagesse de la baleine
Ven 22 Juin 2018 - 13:02 par Thunderbird

» O mon esprit
Jeu 21 Juin 2018 - 20:18 par ibiscus

» Chêne-Poulpe
Jeu 21 Juin 2018 - 13:15 par Thunderbird

» Poule impériale et royale
Mer 20 Juin 2018 - 12:41 par Thunderbird

» Nef des utopistes
Mar 19 Juin 2018 - 12:33 par Thunderbird

» haikus printaniers
Mar 19 Juin 2018 - 10:55 par Thunderbird

» Angelusromuli et Remiangelus
Lun 18 Juin 2018 - 18:26 par Thunderbird

» Joie du joyau
Dim 17 Juin 2018 - 19:54 par Thunderbird

» Le pêcheur et les barbeaux
Dim 17 Juin 2018 - 17:57 par modepoete

» Maître crapaud d’azur
Dim 17 Juin 2018 - 13:16 par Thunderbird

» Aimer n'est pas un tour de force
Sam 16 Juin 2018 - 13:58 par ibiscus

» Clé d’azur et clé de sinople
Sam 16 Juin 2018 - 13:11 par Thunderbird

» Les bleus au cœur...
Sam 16 Juin 2018 - 0:27 par Fugitive

» L’amour en liberté...
Ven 15 Juin 2018 - 13:07 par Fugitive

» Maître Verchon
Ven 15 Juin 2018 - 12:28 par Thunderbird

» Entomographie approximative
Jeu 14 Juin 2018 - 21:29 par Thunderbird

» Le riche et un fou
Mer 13 Juin 2018 - 14:14 par modepoete

» Petit César deviendra Jules
Mer 13 Juin 2018 - 13:20 par Thunderbird

» Astrologie béotienne
Mar 12 Juin 2018 - 13:16 par Thunderbird

» Dame d’Armorique
Lun 11 Juin 2018 - 12:27 par Thunderbird

» Dame de l’ermitage
Dim 10 Juin 2018 - 20:59 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Le rapide

Aller en bas

Le rapide

Message par modepoete le Mar 3 Oct 2017 - 22:20





Le rapide train chatoyant me trimballe
Dans les soubresauts de ce faste dédale
Les doux paysages me mitraillent en rafale
Et mes yeux s’écarquillent à ce beau festival

Chaque village se dévoile théâtre royal
Au détour escarpé d’un coteau vallonné
Qu’aborde l’orée d’un riche bois sculpté
On a peine à croire que l’on ne fera escale

Le soleil dans les ombres joue à cache-cache
Il me fait un clin d’oeil embrasant la nature
Je badine avec lui et de sa raie trop pure
Il me rattrape et me tutoie de sa sombre tache

Le paysage coure et me laisse bien seul
Dans ma rêverie de ces gens, tant d’amis
Ils pourraient l’être si mon train sans préavis
Pouvait s’arrêter prés de ces champs d’éteule

La mélopée de ses roues d’acier me berce
Et ma pensée conduit l’orchestre silencieux
Des images de mon passé le plus précieux
Endormi je me dévoile un avenir que je perce

Quand je m’éveille, les yeux fixés à l’horizon
J’aperçois au très loin cette silhouette trapue
Elle dessine la grande courbe toute émue
De traîner ce monde des voyages trop longs

La nuit a effacé le jour, s’entrechoque les essieux
Le ralentissement interprète le prochain repos
De la BB sur les quais de la gare où les badauds
Sourires aux lèvres attendent pressés leurs aïeux
ƒC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 799
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum