Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Adieux, mon amoureux .
Aujourd'hui à 2:23 par Meilinn

» Waka
Aujourd'hui à 1:25 par Meilinn

» Le voile des rêves
Aujourd'hui à 1:16 par Meilinn

» Ô Poète
Aujourd'hui à 0:39 par Meilinn

» Poème monosyllabique
Aujourd'hui à 0:17 par Meilinn

» Tracas, fracas
Hier à 23:38 par modepoete

» Intimement...
Hier à 22:59 par ibiscus

» Essuie-glaces
Hier à 21:35 par Peterpiotr

» Love moi...
Hier à 21:02 par Fugitive

» Le long du canal
Hier à 20:51 par Fugitive

» Les mots en plie...
Hier à 20:49 par Fugitive

» Désir...
Hier à 20:35 par Fugitive

»  Maison capétienne
Hier à 14:27 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:34 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:31 par Thunderbird

» Le retour du soldat
Jeu 21 Fév 2019 - 21:50 par Peterpiotr

» Corps ru t'enflammes
Jeu 21 Fév 2019 - 17:29 par modepoete

» Cloches de jadis et de naguère
Jeu 21 Fév 2019 - 16:14 par foliebellule

»  Bannière du royaume
Jeu 21 Fév 2019 - 14:52 par Stahlder

» l'oeil satanique
Mer 20 Fév 2019 - 18:10 par modepoete

» numéro zéro
Mar 19 Fév 2019 - 17:12 par modepoete

» Chat qui rêve
Mar 19 Fév 2019 - 16:05 par Stahlder

» Planète Avril
Lun 18 Fév 2019 - 11:05 par Thunderbird

»  Fleur de mémoire
Dim 17 Fév 2019 - 19:27 par Stahlder

» Arbre du capitaine
Dim 17 Fév 2019 - 15:41 par Thunderbird

» Pourquoi dis-moi
Dim 17 Fév 2019 - 10:00 par ibiscus

»  Château d’inframonde
Sam 16 Fév 2019 - 11:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Ven 15 Fév 2019 - 22:56 par Thunderbird

» Lucien le magicien
Ven 15 Fév 2019 - 15:45 par modepoete

» justuce infernale
Jeu 14 Fév 2019 - 20:59 par modepoete

»  Dieu des couteliers
Jeu 14 Fév 2019 - 10:55 par Thunderbird

» Archer malhabile
Mer 13 Fév 2019 - 18:25 par foliebellule

» Concours de circonstances
Mer 13 Fév 2019 - 15:53 par Peterpiotr

» Harmonica...
Mer 13 Fév 2019 - 14:49 par Stahlder

» Je suis le I...
Mer 13 Fév 2019 - 14:47 par Stahlder

» Souris mon rat...
Mer 13 Fév 2019 - 11:55 par Fugitive

» Au voile de tes lèvres vient s'échouer mon secret
Mer 13 Fév 2019 - 11:37 par ibiscus

» Ta voix, pour seul amant.
Mar 12 Fév 2019 - 20:51 par ibiscus

» Prière pour des hommes de peu de foi...
Mar 12 Fév 2019 - 20:21 par Peterpiotr

» Arboriculture
Mar 12 Fév 2019 - 20:15 par Peterpiotr

» Abécédaire amoureux...
Mar 12 Fév 2019 - 20:12 par Fugitive

» L'attente
Mar 12 Fév 2019 - 20:09 par Fugitive

» Furtivement...
Mar 12 Fév 2019 - 20:03 par Fugitive

»  Vieil ambiloup
Mar 12 Fév 2019 - 19:47 par ibiscus

» Dame d’Alpha et d’Oméga
Mar 12 Fév 2019 - 15:12 par Stahlder

» Ambidragon presque sobre
Mar 12 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» Abraham et Ismaël
Dim 10 Fév 2019 - 12:38 par ibiscus

» Archanciel
Sam 9 Fév 2019 - 18:45 par Geno l'oiselle

» Sur ma bouche...
Sam 9 Fév 2019 - 17:05 par Stahlder

» Une perle de larmes
Sam 9 Fév 2019 - 12:02 par Farfadette

» Taureau extraverti
Ven 8 Fév 2019 - 21:19 par ibiscus

»  Herbe à vraie potion
Ven 8 Fév 2019 - 19:12 par ungekosurlepied

» Berger de l’être
Ven 8 Fév 2019 - 19:06 par ungekosurlepied

» Trouble...
Ven 8 Fév 2019 - 15:08 par Stahlder

»  Planète Trou Noir
Ven 8 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» L'heure c'est l'heure
Ven 8 Fév 2019 - 14:19 par Peterpiotr

» Orgueil...
Ven 8 Fév 2019 - 13:58 par Stahlder

» Bateau poème...
Ven 8 Fév 2019 - 13:56 par Stahlder

» J'aurais voulu vous aimer
Mer 6 Fév 2019 - 19:25 par Fugitive

» Binômes de l'univers
Mer 6 Fév 2019 - 14:40 par modepoete

» Sue la grande scene
Mar 5 Fév 2019 - 22:57 par modepoete

» Quatre têtes couronnées
Mar 5 Fév 2019 - 10:58 par Thunderbird

» Toi qui lui disais...
Lun 4 Fév 2019 - 21:50 par Fugitive

» Vaine recherche
Lun 4 Fév 2019 - 12:18 par Peterpiotr

»  Loin de Poséidon
Lun 4 Fév 2019 - 10:21 par Thunderbird

» Ô Mère tu es partie
Dim 3 Fév 2019 - 23:48 par Fugitive

» Angelot généreux
Dim 3 Fév 2019 - 23:27 par Fugitive

» Decouverte...
Dim 3 Fév 2019 - 23:23 par Fugitive

» Cris...
Dim 3 Fév 2019 - 23:22 par Fugitive

»  Le Seigneur d’Alpha de Cassiopée
Dim 3 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Quelques cornes
Sam 2 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Raconte-moi
Sam 2 Fév 2019 - 11:20 par ibiscus

» Orpaillage spirituel
Sam 2 Fév 2019 - 11:07 par Peterpiotr

»  Aigle garde-chasse
Sam 2 Fév 2019 - 11:00 par Thunderbird

»  Antigriffon
Jeu 31 Jan 2019 - 10:42 par Thunderbird

»  Ambicalice
Mer 30 Jan 2019 - 17:37 par Stahlder

» O ruisseau de ma vie
Mer 30 Jan 2019 - 16:11 par modepoete

» Le vieux canal
Mer 30 Jan 2019 - 10:01 par ibiscus

» Hors norme
Mar 29 Jan 2019 - 12:44 par foliebellule

»  Manoir girondin
Mar 29 Jan 2019 - 11:11 par ibiscus

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Le tango de l'amour

Aller en bas

Le tango de l'amour

Message par modepoete le Mar 26 Juin 2018 - 21:06



Le tango de l’amour


D’un tango, je musique ton corps
Un pas, deux pas j’aiguise un sentiment
Tranchant sur ton cou, il saigne lentement
En ton désir que tu me tends fraîchement
D’amour tu te laisses aller à ce nouveau sort

Ton corps s’émerveille réceptif
A ces changements de rythmes suaves
Nous sommes présents dans ce havre
Où tu règnes dans ma chaleureuse enclave
Soumise à mon déhanchement expansif

Les notes pleurent et tu me souries
Au ton dynamique je suis collé à ton cœur
Il psalmodie tes mots secrets en douceur
Quand l’archer grince les baisers de mon ardeur
Sur un violon s’alliant à mon irrésistible envie

Je te serre pour ne plus jamais t’oublier
Ma conscience s’enfuit par delà les volutes
Des notes de ton corps engagées dans une lutte
Qui chantent le plaisir de trouver une bonne hutte
Pour les protéger dans ma généreuse fidélité

Nos yeux s’éclairent aux étincelles de nos prières
D’être seuls accouplés sur la piste du bonheur
Et nos pas assemblés se faufilent inquisiteurs
Ils ne disent plus, se lèchent dans cet instant rêveur
Passion de nos pensées qui se pulse au bel enfer

Dernier accord, la maestria nous emporte
Tout vibre, tout bouge, nos coeurs sont soumis
A toi ! A moi ! Ils virevoltent papillons de nuit
Ils iront éclore le nouvel amour au petit réduit
De la grandeur de nos âmes ; nos corps en escorte

On entendra au loin, les notes romantiques
Cortège des amours pour des silences précieux
Où les tangos ne sauront plus être audacieux
Pour nous donner des tempos amoureux radieux
Nous les léguerons à d’autres nouveaux fanatiques
ƒC.



_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
modepoete
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 944
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum