Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Demande folle
Aujourd'hui à 8:12 par Peterpiotr

» Hier aujourd'hui Demain
Aujourd'hui à 7:57 par Peterpiotr

» Je pose mes petits baisers
Aujourd'hui à 6:44 par modepoete

»  Planète Nécropole
Aujourd'hui à 0:59 par Stahlder

» Hell's angels
Hier à 16:46 par Peterpiotr

» Jeunesse...
Hier à 14:42 par Stahlder

» Sous l'averse
Hier à 13:55 par Peterpiotr

» Condition humaine
Hier à 13:47 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 11:09 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 11:02 par Thunderbird

» La motarde...
Hier à 10:00 par Fugitive

» Nomade...
Hier à 9:56 par Fugitive

» L’amour en liberté...
Hier à 9:52 par Fugitive

»  Godet d’azur
Hier à 0:32 par Stahlder

»  Colimaçon patient
Hier à 0:19 par Stahlder

» Je suis ...
Hier à 0:11 par Fugitive

» Ruines entretenues
Hier à 0:06 par Fugitive

» Ma canne...
Hier à 0:01 par Fugitive

» Promesse...
Mar 22 Jan 2019 - 23:57 par Fugitive

» Mourir...
Mar 22 Jan 2019 - 23:56 par Fugitive

» Ballerine...
Mar 22 Jan 2019 - 23:41 par Fugitive

» La vie...
Lun 21 Jan 2019 - 16:17 par ibiscus

» Coup de foudre
Dim 20 Jan 2019 - 17:38 par Peterpiotr

» Mes mains...
Dim 20 Jan 2019 - 15:05 par Peterpiotr

» Il vit…
Dim 20 Jan 2019 - 10:39 par Fugitive

» Ambicoq d’azur
Dim 20 Jan 2019 - 10:35 par Thunderbird

» Quelques cornes
Dim 20 Jan 2019 - 10:25 par Thunderbird

»  Lapinot de chez Trondheim
Sam 19 Jan 2019 - 21:45 par ibiscus

»  Monseigneur le Chat
Sam 19 Jan 2019 - 15:39 par Stahlder

» Ca sert à quoi tout ça ?
Sam 19 Jan 2019 - 13:52 par Nomade

» Auteurs anonymes
Sam 19 Jan 2019 - 13:45 par Nomade

»  Corvusromulus et Remuscorvus
Jeu 17 Jan 2019 - 22:23 par Stahlder

»  Oiseau du Précurseur
Mer 16 Jan 2019 - 10:12 par Thunderbird

» Lien
Mar 15 Jan 2019 - 20:23 par foliebellule

»  Marquis picrocholin
Mar 15 Jan 2019 - 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Mar 15 Jan 2019 - 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

»  Astre hexaplanétaire
Ven 28 Déc 2018 - 10:48 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Les billes

Aller en bas

Les billes

Message par modepoete le Lun 13 Aoû 2018 - 20:07



Les billes

Les billes rondes de terre cuite
Multicolores en paquet se serrent
Au fond lourd d’un petit sac vert
Entassé au pendant d’une vile fuite
¤
La cloche tinte les cinq coups
Ceux de la sortie pressée de l’école
Ils libèrent les jeunes qui désolent
Chenapan ; Les mères bises sur la joue
¤
Les enfants impatients courent pressés
Vers la grand’place des marronniers
Jettent leur cartable sur le sol trop muet
Ils en extirper des billes traumatisées
¤
Ce soir combien participent? Une dizaine !
Ils rivaliseront d’adresse, billes en ligne
Chacun trace un beau trait rectiligne
Nombre de billes en jeux ce soir dondaine
Pour chacun la centaine
¤
Un soulier pointu griffe le sol frais
Une ligne se dessine et sera l’enjeu
Quand chacun tentera franc jeu
De s’en rapprocher au plus prés
¤
Le plus près sera le premier et ainsi
Les autres suivront jusqu’au dernier
Tu triches crie t’on avec grand intérêt
Recule derrière la ligne qui est voici
¤
Dans cette cathédrale chacun dans sa prière
Retient son souffle quand celui-ci prend le calot
Immense bille de verre multicolore au joli halo
Elle cognera sans pitié la petite bille qui se terre
¤
Le calot virevolte, saute, évite les bosses
Visage soucieux, cœur battant, paupières closes
Le calot suit parallèle les billes et vif ose
Il en dépasse deux, trois, quatre cent, trop rosse
¤
Soudain loin là bas pauvre bille de terre : elle éclate
Tous les visages sont tristes, plus de billes, Si
Cinq restent sur le carreau, à quoi bon c’est fini
Chacun repartira poche vide que l’instant frelate.

Il en est un qui csa joie son bonheur ; Riche
D’un tas de billes, crésus du jeu, pauvre moral
Sa mère l’attend fâchée de son retard anormal
Il encaissera les coups de ceinture sans fétiche
¤
Demain au jour nouveau il recommencera
Sensations trop fortes, puissance du meilleur
La punition pénible sera comme une gageure
Atténuer les morsures ingrates sans fracas

C’était tout l’honneur du joueur de bille
ƒC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
modepoete
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 923
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum