Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Balance d’azur
Aujourd'hui à 9:54 par Thunderbird

» Jeunesse...
Aujourd'hui à 9:53 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 9:52 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Aujourd'hui à 9:50 par Thunderbird

»  Planète Nécropole
Aujourd'hui à 9:42 par Thunderbird

» Demande folle
Aujourd'hui à 8:12 par Peterpiotr

» Hier aujourd'hui Demain
Aujourd'hui à 7:57 par Peterpiotr

» Je pose mes petits baisers
Aujourd'hui à 6:44 par modepoete

» Hell's angels
Hier à 16:46 par Peterpiotr

» Sous l'averse
Hier à 13:55 par Peterpiotr

» Condition humaine
Hier à 13:47 par Peterpiotr

» La motarde...
Hier à 10:00 par Fugitive

» Nomade...
Hier à 9:56 par Fugitive

» L’amour en liberté...
Hier à 9:52 par Fugitive

»  Godet d’azur
Hier à 0:32 par Stahlder

»  Colimaçon patient
Hier à 0:19 par Stahlder

» Je suis ...
Hier à 0:11 par Fugitive

» Ruines entretenues
Hier à 0:06 par Fugitive

» Ma canne...
Hier à 0:01 par Fugitive

» Promesse...
Mar 22 Jan 2019 - 23:57 par Fugitive

» Mourir...
Mar 22 Jan 2019 - 23:56 par Fugitive

» Ballerine...
Mar 22 Jan 2019 - 23:41 par Fugitive

» La vie...
Lun 21 Jan 2019 - 16:17 par ibiscus

» Coup de foudre
Dim 20 Jan 2019 - 17:38 par Peterpiotr

» Mes mains...
Dim 20 Jan 2019 - 15:05 par Peterpiotr

» Il vit…
Dim 20 Jan 2019 - 10:39 par Fugitive

» Ambicoq d’azur
Dim 20 Jan 2019 - 10:35 par Thunderbird

» Quelques cornes
Dim 20 Jan 2019 - 10:25 par Thunderbird

»  Lapinot de chez Trondheim
Sam 19 Jan 2019 - 21:45 par ibiscus

»  Monseigneur le Chat
Sam 19 Jan 2019 - 15:39 par Stahlder

» Ca sert à quoi tout ça ?
Sam 19 Jan 2019 - 13:52 par Nomade

» Auteurs anonymes
Sam 19 Jan 2019 - 13:45 par Nomade

»  Corvusromulus et Remuscorvus
Jeu 17 Jan 2019 - 22:23 par Stahlder

»  Oiseau du Précurseur
Mer 16 Jan 2019 - 10:12 par Thunderbird

» Lien
Mar 15 Jan 2019 - 20:23 par foliebellule

»  Marquis picrocholin
Mar 15 Jan 2019 - 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Mar 15 Jan 2019 - 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

ô lit!

Aller en bas

ô lit!

Message par modepoete le Lun 27 Aoû 2018 - 13:10



Ô lit

Un lit, un lit que voilà mon puissant défi
Je me suis allé à la torture de solitaires couchers
Matelas muet il me faut ! Je m’en suis parlé
Je ne veux plus jeûner frustré sur mon parvis
¤
Trop malsain il suait sain de n’avoir de sens
Ayant sur le fond des horizons malheureux
Une étoile nébuleuse au passé mystérieux
Qu’une âme précaire implose sur un jour décent
¤
Comme un pavot que je trouve ombrageux
Ondulante, attachante sur mon riche maintien
Elle se vient sur mon bien je la retiens
Sa vertu fugace me laisse cruel et grincheux
¤
Palpite mon cœur au cœur de mon bonheur
Tiens ! Elle revient, serait t’elle mon bien
Mon âme débordante s’abandonne au sien
Souvenir à ma pensée, je revis à la vie des faveurs
¤
Altière, roturière de l’amour, Ma belle meunière
Regards d’amour aux sens de nacre, beaux desseins
Je l’emporte, la porte à l’orée de ma porte d’airain
Me déporte rassuré et confiant sur sa méfiance morte
¤
Je sonne à la lie de son repli vers mon lit
Ce n’est plus un leurre inconstant c’est l’heure
De ma peur d’un malheur à ma grande ferveur
Et pantois je me laisse aller sous mon toit sans voix
¤
Toi je sais parfois, ton envie se couche comme moi
Pour te pousser belle pelisse pour sortir de ta frousse
Rousse j’aime ta pelouse comme une fraîche frimousse
Et j’ai eu foi chaque fois pour m’accorder serein à ta foi
¤
J’emplois mon indicible vertu et je ploie à ton emploi
Il est l’heure de retrouver la tiédeur de mon suave lit
Leurre il ne sera plus, il s’engage à assurer ma survie
O lit ! O lit ! Couple nos joies enrichissantes à ton minois.
ƒC





_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
modepoete
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 923
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum