Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Aujourd'hui à 7:55 par THOMAS

» Sagesse d’une orchidée
Hier à 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Hier à 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Hier à 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Hier à 12:55 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:59 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:16 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Les déserts
Dim 24 Sep 2017 - 21:47 par l'iconoclaste

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Amour quand tu nous tiens
Mer 13 Sep 2017 - 22:41 par ibiscus

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

» Ma désespérance. ..
Mar 12 Sep 2017 - 11:47 par Fugitive

» Au bout de la Jetée
Lun 11 Sep 2017 - 22:18 par THOMAS

» Love...
Lun 11 Sep 2017 - 16:48 par Fugitive

» La vie...
Lun 11 Sep 2017 - 16:46 par Fugitive

» Abécédaire amoureux...
Lun 11 Sep 2017 - 16:43 par Fugitive

» la vitrine
Lun 11 Sep 2017 - 15:58 par l'iconoclaste

» haïku d'hiver
Lun 11 Sep 2017 - 15:16 par THOMAS

» Un brin au vent
Lun 11 Sep 2017 - 15:14 par THOMAS

» Infinitésimaux
Lun 11 Sep 2017 - 15:10 par THOMAS

» Humain r'eprends-toiu
Lun 11 Sep 2017 - 14:29 par modepoete

» fantaisie
Lun 11 Sep 2017 - 10:32 par Myrrha

» Je suis...
Lun 11 Sep 2017 - 10:15 par Myrrha

» Partance...
Lun 11 Sep 2017 - 10:01 par Myrrha

» Monarque aquatique
Lun 11 Sep 2017 - 9:57 par Myrrha

» Baron loup d’azur
Lun 11 Sep 2017 - 9:48 par Myrrha

» M'aimes-tu?
Dim 10 Sep 2017 - 16:12 par modepoete

» Baronne Sirène
Dim 10 Sep 2017 - 8:37 par ibiscus

» Notere bonheur
Ven 8 Sep 2017 - 16:06 par modepoete

» J'aimerais tant t'aimer
Ven 8 Sep 2017 - 14:13 par manou

» Minou-chat
Ven 8 Sep 2017 - 10:15 par THOMAS

» Douce caresse...
Ven 8 Sep 2017 - 9:56 par Myrrha

» Seigneur Triton Volant
Ven 8 Sep 2017 - 9:36 par Myrrha

» départ
Ven 8 Sep 2017 - 9:34 par Myrrha

» Nous perdre dans votre bonheur
Jeu 7 Sep 2017 - 18:14 par modepoete

» Et si...
Mer 6 Sep 2017 - 23:34 par ibiscus

» Ma vie sera ta félicité
Mer 6 Sep 2017 - 23:25 par ibiscus

» Chut…j’ai une maîtresse
Mer 6 Sep 2017 - 22:24 par THOMAS

» C'était écrit
Mer 6 Sep 2017 - 21:41 par Fugitive

» Etre nous en nous
Mer 6 Sep 2017 - 18:03 par modepoete

» Noble chimère d’azur
Mer 6 Sep 2017 - 12:24 par Thunderbird

» nous voici arbres secs
Mer 6 Sep 2017 - 12:23 par l'iconoclaste

» j'aime t'aimer
Mer 6 Sep 2017 - 12:22 par l'iconoclaste

» Douce nostalgie...
Mer 6 Sep 2017 - 10:49 par Fugitive

» L’amante ou l’histoire d’une victime consentante
Mar 5 Sep 2017 - 22:26 par THOMAS

» Partir en campagne
Mar 5 Sep 2017 - 22:17 par THOMAS

» la politique n'estr pas l'amie du pauvre
Mar 5 Sep 2017 - 17:40 par modepoete

» Écaillant la lagune.....
Mar 5 Sep 2017 - 16:57 par kajak

» Sagesse ducale
Mar 5 Sep 2017 - 16:39 par kajak

» Jeunesse éternité. ..
Mar 5 Sep 2017 - 16:34 par kajak

» Ronde table de sinople
Lun 4 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Région de verts daims
Lun 4 Sep 2017 - 12:03 par THOMAS

» Ô toi tolérance
Dim 3 Sep 2017 - 18:27 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

vacances  pays  poésie  

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Histoire d'un sot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire d'un sot

Message par kajak le Mar 12 Jan 2010 - 22:10

.

Histoire de sot


Une histoire de sot
Ne manquant pas de sel
Le parcours d’un ballot
Qui déjà bat de l’aile.
De ce grand imbécile
De ce sot en hauteur
Manquant vraiment de style
Un ersatz d' auteur.
Être ou ne pas hêtre
Mais il n'était qu'un gland
Que je renvoyais paître
Par quelques mots cinglants.
Il partit pour Luchon
Là bas près de la mère *
Mis dans son baluchon
Quelques maigres affaires.
Il s'arrêta en route
Car les maux de la faim
Sont boulimie sans doute,
Dîner y met-il fin?
Ainsi sanglier gare
Il se mit à manger
Comme disait « Pindare »
Faire envie, pas pitié.
Mais c'est un cannibale
Qui aime son voisin
A la sauce provençale
Bien parfumée au thym.

Récit sans queue ni tête
Il a tout dévoré
Excepté le squelette
Qui se la joue os laids.


* La mère luchon née sous le signe du poisson.

KJK 12 janvier 2010


.


Dernière édition par kajak le Mer 13 Jan 2010 - 22:57, édité 1 fois
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par °_Le Fou_° le Mer 13 Jan 2010 - 17:00

12 janvier 2009... t'en as mis du temps ! (pouf pouf !)



.............. La mère Luchon: le poisson est sa bannière.......?

_______________________________________________________________________________________________
Tout droit mais réservé * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * A.O.C. 2017
avatar
°_Le Fou_°
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Taureau Chat
Messages : 1994
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Cellule N° 24
Humeur : Non aux somnifères: nyctalope !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Mer 13 Jan 2010 - 22:54

Quel observateur.... J'ai du mal à dire 2010 mais car en réalité c'est bien un poulet de l'année nouvelle.

Merci d'avoir remarqué. Aussi je corrige.
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par papathée de foi le Jeu 14 Jan 2010 - 13:55

Salut Jacques,

Je suis venu faire un petit sot par ici, vu que c’est un sujet que je connais bien, certes pas autant que la garde des sots, qui cache son jeu, son trou sot, car que je sache Lagarde erre aux finances même que les caisses étant vides, elle donne des coups des pets dans l’eau, même en faisant les courses chez les mousquetaires, le comte n’y est pas ou alors c’est le compte des mille et une nuits des sots mités!

Oh grand sot, si son ciboulot si sot si sonné est maigre en matière grise, au moins son corps sot fleuri est riche en matière grasse, ce n’est point matière grise qui sue de ses pores mais on peut être sot et faire partie de ces gens bons qui n’ont pas forcément un caractère de cochon ; pour cela je suis sot leader, ma solide hilarité va même jusqu’à dire que je suis sang pour cent pour sots d’ailleurs la preuve c’est que j’ai un groin de beauté en pleine figure !

Mon ami sot Vignon qu’on prend aisément pour un cave un jour m’a dit : quand on naît sot au berceau au fur et à mesure con prend de la bouteille on devient sot mûr, puis avec l’âge plus que mûr on devient sot terne, on finit en morceaux et bien sûr on meurt sot ! comme quoi tous les sots bien que caves ne sont pas toujours des cas bernés et ce n’est pas mon ami le sot Meulier qui dira le contraire, même s’il lance le bouchon un peu loin et quand un sot lance……….là Jacques je te sens mi figue mi raisin, ne fais pas la moult voyons , c’est quand même hilarant un sot dans l’au delà et moins triste qu’un pauvre seau jeté dans l’eau de la rivière !

Tu vois comme j’en connais un rayon hein, j’ai même connu un sot malien qui soutenait mordicus qu’il n’était pas somalien, Karcher and Co l’a renvoyé en Somalie, le plus rigolo que j’ai eu l’honneur de rencontrer, ce fut le sot Rizo, certes il avait du chien mais la gueule d’un espagnol breton. Qu’il soit convexe ou concave, simple sosie , sauvage ou sot tout court, il faut s’autoriser à en rire plutôt que d’être obligé d’en pleurer, m’enfin pour un sauvage le mieux c’est de l’attraper au lasso, je passe sur le sot Domi qui n’est pas très fréquentable ! Le comble, l’Everest de la sottise c’est quand le sot met toute son énergie à gravir la chaîne de l’intelligence, il y a là des risques d’escalade verbale ou écrite voire même le risque de rompre la chaîne du froid surtout quand l’énergie du sot l’air de rien brille de mille feux soporifiques, énergie renouvelable qui plus est! Non franchement, il y a des risques car des sots vides à seaux pleins ne valent pas des sots si pleins d’assauts vides en tout cas c’est ce que disait Marcel Dassault tout en conduisant son char Dassault ! crois moi Jacques le sommet c’est quand le sot met ses dons au service de l’écriture et qu’ils soient recto en langueur ou vers sots en longueur il te réclamera toujours des droits d’hauteur !



Bon tout ça rimarien, t’es bien gentil mais là casse toi, et que ça sotte ! Ben justement sa sotte c’est la Solange, sa femme, elle, on la voit toujours se promener avec dans une main un seau à moitié vide dans l’autre son sot complètement plein. Et où le sot a fait le plein, dans une station ESSO pardi , et le plein des sens tanka faire! Finissons en beauté avec cette citation de Socrate :

Quand le sot manque à la pelle, ce n’est pas facile de faire des jolis châteaux de sable !

JCE

Ps : même chez les british, ça parle de sots à longueur de journée : I am so busy, so tired , so drunk ! et même chez les nippons : a so deska so des né !, J.J Rousseau avait raison l’homme naît bon et devient sot par éducation !
avatar
papathée de foi
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1795
Date d'inscription : 01/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Sam 16 Jan 2010 - 11:27

Au moins avec toi en voilà un mis à toutes les sauces.

Mais il me revient à l'esprit un fait divers c'est l'enlèvement de la mère Dassault...D'aucun mal instruits disaient l'enlèvement de la merde à seau.

N'est pas sot qui veut c'est un art qui exige des capacités naturelles.

amicalement

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par Fugitive le Sam 16 Jan 2010 - 12:15

Waouh !!! Messieurs, si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer !!! Vous rivalisez dans le domaine des jeux de mots qui bien souvent engendrent des maux !!! Bon il va absolument falloir que je me trouve un thème où poser mes pauvres mots d'humour, car mise à part notre Nykhol qui vous tient la dragée haute, je ne vois personne pour vous clouer le bec...En tout cas, moi je dis respect à tous les trois et bisous

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5247
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 71
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Mer 20 Jan 2010 - 17:57

Juliette le maître jeu de mots est sans constation possible papathée de foi.

Impressionnant sa capacité à produire autant de fantaisies dans ses lignes.

Bises

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par nykhol le Jeu 21 Jan 2010 - 14:49

Ah Papatte quel sot l'y laisse tout
tomber pour un sot briqué à la cire
d'abeille.

Ce superbe sot quête les sots mités
et les sots Maliens, et ce sot met les
pieds dans le plat, où il ne faut pas.

Vive les sots l'air de rien.

_______________________________________________________________________________________________
_____________________________
Mon âme plonge dans
l'eau et ressort...
avatar
nykhol
A.O.C.
A.O.C.

Cancer Tigre
Messages : 2163
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 79
Localisation : Indre
Humeur : Aberrante et désemparée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Jeu 21 Jan 2010 - 18:19

L'Esso me bride les sens...Mais soyons rassurés on trouve toujours plus sot que soi et cela nous rassure et rehausse notre ego. ego ego ego il est des no otres...
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par l'iconoclaste le Ven 22 Jan 2010 - 22:23

moi je serai plutot pour que toutes les sottes rient de ce que ces sot six sont mais etant attache au monde rural je prefere vraiment nos idiots de village qui par nature sont superieurs aux sots a l'exception des sots vignons.
Je me dois de mentionner les seaux d'hommes egaux morts qui sont l'apannage de toutes nos grandes boucheries
l'icono
avatar
l'iconoclaste
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 1339
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 75
Localisation : montpellier 34070
Humeur : beau fixe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Sam 23 Jan 2010 - 20:26

Je suis un sot né qui persévère mais il n'y a pas de quoi en faire tout un poème.
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par saldday le Sam 23 Jan 2010 - 20:49

he bien il ne reste qu'a à la santé des sots! même ceux
de villages!!




_______________________________________________________________________________________________
**** "Je laisse aux railleurs le soin de construire les barrières d'une société bien pensante" ****
avatar
saldday
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 679
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : région parisienne
Humeur : noir, blanc, rouge...gris !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire d'un sot

Message par kajak le Lun 25 Jan 2010 - 18:10

Tu as raison trinquons...Tiens ja fais le train....bien sur tu n'as pas le choix il ne reste que ça..

avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum