Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Sagesse du lys
Aujourd'hui à 9:55 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 9:50 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:36 par Thunderbird

» Amazone matinale
Hier à 22:04 par ibiscus

» Blé de sinople
Hier à 20:12 par Thunderbird

» Sur la mer sévère
Hier à 16:36 par modepoete

» Sil te plaît, apprivoise moi !
Hier à 13:39 par Stahlder

» le blaireau, le lynx et le renard
Hier à 10:30 par modepoete

» Dans la rime des flots
Mer 17 Oct 2018 - 16:29 par modepoete

» Vestale en son éternité
Mer 17 Oct 2018 - 16:10 par ibiscus

» Manuscrit d’une vestale
Mer 17 Oct 2018 - 13:32 par Stahlder

» Sagesse du tournesol
Mer 17 Oct 2018 - 13:26 par Stahlder

» Château perdu
Mar 16 Oct 2018 - 11:15 par Thunderbird

» Le cerf et le renard
Dim 14 Oct 2018 - 17:32 par modepoete

» Sourire d'infirmière
Dim 14 Oct 2018 - 16:13 par modepoete

» Oiseau de Sarlat
Sam 13 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» En guise de conclusion : Limericks 25 et 26
Ven 12 Oct 2018 - 12:41 par ibiscus

» Saint Esthète
Ven 12 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» Bas les peurs
Jeu 11 Oct 2018 - 18:56 par Geno l'oiselle

» Sagesse de l’alouette
Jeu 11 Oct 2018 - 15:13 par ibiscus

» Approximation ornithologique
Mer 10 Oct 2018 - 23:59 par ibiscus

» Les sagesses du bon droit
Mer 10 Oct 2018 - 21:04 par modepoete

»  Limericks 24 : Le comédien de Cabourg
Mer 10 Oct 2018 - 17:44 par Thunderbird

» Ours de pourpre
Mar 9 Oct 2018 - 20:52 par Stahlder

» Signes du Zodiaque : Poissons
Mar 9 Oct 2018 - 19:10 par Thunderbird

» Libre mon esprit
Mar 9 Oct 2018 - 18:44 par modepoete

» Avec la dame de carreau
Mar 9 Oct 2018 - 11:48 par Thunderbird

» Amour viens que je te croque
Lun 8 Oct 2018 - 14:51 par modepoete

» Saint Fonnik
Dim 7 Oct 2018 - 23:28 par Stahlder

» Sirène de sinople
Sam 6 Oct 2018 - 12:06 par Thunderbird

» La pie et la fouine
Ven 5 Oct 2018 - 17:05 par modepoete

» Oiseau normal
Ven 5 Oct 2018 - 13:30 par Stahlder

» Limerick 23 : Le caneton de Canton
Jeu 4 Oct 2018 - 20:10 par Stahlder

» Un soir sans lune
Jeu 4 Oct 2018 - 17:18 par modepoete

» Pont du fleuve Eridan
Jeu 4 Oct 2018 - 16:15 par Stahlder

» Boulevard
Jeu 4 Oct 2018 - 16:11 par Stahlder

»  Signes du Zodiaque 11 : Verseau
Jeu 4 Oct 2018 - 9:17 par Thunderbird

» Sage message
Mer 3 Oct 2018 - 16:50 par modepoete

» Anomalie mégalithique
Mer 3 Oct 2018 - 12:04 par Thunderbird

» Au detour d'un là haut
Mar 2 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Vestale de la source limpide
Mar 2 Oct 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Ambipont d’azur
Lun 1 Oct 2018 - 14:36 par Thunderbird

» Limerick 22 : Le mousse de Moscou
Lun 1 Oct 2018 - 9:59 par Thunderbird

» Moulin de maître Perutz
Lun 1 Oct 2018 - 8:42 par Stahlder

» Segalen voit un lézard
Dim 30 Sep 2018 - 21:43 par Thunderbird

»  Signes du Zodiaque 10 : Capricorne
Dim 30 Sep 2018 - 14:47 par Thunderbird

» Empereur des canards
Dim 30 Sep 2018 - 14:35 par Thunderbird

» Expectative
Sam 29 Sep 2018 - 14:52 par Geno l'oiselle

» Forteresse ouverte
Sam 29 Sep 2018 - 11:33 par ibiscus

» L'usine offrait
Ven 28 Sep 2018 - 16:35 par modepoete

» Héros narcissique
Ven 28 Sep 2018 - 12:38 par Thunderbird

» Limericks 21 : Le forain de Dinant
Ven 28 Sep 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Je pense ma nuit
Jeu 27 Sep 2018 - 20:55 par modepoete

» Cheval magique
Jeu 27 Sep 2018 - 17:27 par Thunderbird

» Un soir de grand noir
Jeu 27 Sep 2018 - 16:03 par modepoete

» Monsieur le Duc devient un ours
Jeu 27 Sep 2018 - 13:02 par Stahlder

» Signes du Zodiaque 9 : Sagittaire
Jeu 27 Sep 2018 - 12:29 par Thunderbird

» Limericks 20 : La Pierreuse de Paris
Mer 26 Sep 2018 - 10:03 par Thunderbird

» Decembre couché
Mar 25 Sep 2018 - 16:48 par ibiscus

» Partition florale
Mar 25 Sep 2018 - 15:38 par ibiscus

» Signes du Zodiaque 8 :Scorpion
Mar 25 Sep 2018 - 8:46 par Thunderbird

» Limericks 19 : Le Noceur de Bombay
Lun 24 Sep 2018 - 17:44 par Stahlder

» Le loup et le lézard
Lun 24 Sep 2018 - 17:44 par modepoete

» Signes du Zodiaque 7 : Balance
Lun 24 Sep 2018 - 11:02 par Stahlder

» Démon et merveille
Dim 23 Sep 2018 - 22:07 par ibiscus

» Éléphant d’Arcachon
Dim 23 Sep 2018 - 14:15 par Thunderbird

»  Limericks 18 : L’échalas de Toulon
Dim 23 Sep 2018 - 13:14 par Stahlder

» L’oiseau de Biscarrosse
Sam 22 Sep 2018 - 19:11 par Stahlder

» Lourd ce calembour
Sam 22 Sep 2018 - 18:34 par modepoete

» Signes du Zodiaque 6 : Vierge
Sam 22 Sep 2018 - 9:23 par Thunderbird

» Écrevisse de Bruges
Ven 21 Sep 2018 - 18:23 par Thunderbird

» <<<<<<<<<<<<<<<<le pur sang et les trois amis
Ven 21 Sep 2018 - 13:23 par modepoete

» Juillet, août, septembre
Ven 21 Sep 2018 - 10:42 par Thunderbird

» Limericks 17 : Le Marsouin de Marseille
Ven 21 Sep 2018 - 9:26 par Thunderbird

» Recrutement d’un jeune Ouroboros
Jeu 20 Sep 2018 - 23:51 par Stahlder

» Main dans la main
Jeu 20 Sep 2018 - 21:12 par ibiscus

» Signes du Zodiaque 5 : Lion
Jeu 20 Sep 2018 - 19:18 par Stahlder

» Saint Ophis === Ἅγιος Όφις
Jeu 20 Sep 2018 - 19:04 par Thunderbird

» Libre ?
Jeu 20 Sep 2018 - 10:51 par ibiscus

»  Limericks 16 : Le batteur de Batna
Jeu 20 Sep 2018 - 9:20 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

La pie et la fouine

Aller en bas

La pie et la fouine

Message par modepoete le Ven 5 Oct 2018 - 17:05




La pie et la fouine

Un matin nouveau d’un jour colligeant
L’aigle royal au puissant regard exigeant
Siégea sévère du haut de son trône
De premier président de la cour du Rhône
¤
Vint à la barre quiète, Madame la pie
Le président agacé ainsi la saisie
- Madame Pie que vous voilà encor
En cette année sept fois dans ce décor
¤
Dame Pie soudain inquiète, de son bec
Se gratta la tête avant de répliquer sec
- Monsieur le Président c’est vrai j’ai volé
Mais que dire des escrocs jamais arrêtés
¤
- Comment se peut se faire que l’on m’arrête
Pour un si petit délit, un petit œuf pour ma fête
Le président vaguement intéressé se reprit
- C’est donc votre fête tous les mois ; Pardi !
¤
- Ma semonce des mois passés n’a-t-elle Dame
Servi à changer votre attitude ; Je vous condamne !
Au sursis de ne plus vous retrouver devant moi
A la prochaine incartade vous risquez grand effroi
¤
Un mois s’écoula avant que Dame Pie épinglée
Se retrouve sur le banc des accusés, pour avoir volé
A Dame Fouine deux œufs dans son garde-manger
Selon les déclarations de la Dame endimanchée
¤
L’Aigle royal interrogea la plaignante en ses termes
- Dame fouine dites-nous ! Dans cette affaire terne
Que reprochez-vous qui soit une plaie pour vous
Dame Fouine subtilement intimidée se gratta le pou
¤
Et s’enquit de répondre à l’Aigle royal qui la toisa
- Monsieur le président du haut de son arbre elle veilla
Que notre famille s’endormit dans sa bonne léthargie
Pour nous voler de bons œufs au fond de notre réduit
¤
- Mais alors que demandez-vous en sage réparation
Dame Fouine percevant juste cause à la condamnation
De Dame Pie pour le méfait commis, rassurée répondit
- Je souhaite qu’elle me rembourse dix mille œufs ; Pardi.
¤

Le Président offusqué se fâcha à cette demande
- Dame Fouine n’est-il pas incorrect ! Quelle manne !
La justice ne délibère pas pour vous gratifier de fortune
Mais pour réparer le préjudice subi à votre infortune
¤
L’Aigle royal appela à la barre Dame Pie et fulmina
- Que nenni ! Dame Pie vous à la barre ; Mon tracas
Je dois cette fois vous punir sévèrement de ce délit
Dame Pie comédienne s’écria de mots plus que contrits
¤
- Monsieur le président ! Oui j’ai fauté, mais cette fois
Je vous l’assure je n’y suis pour rien ! Croyez-moi
Je n’étais pas à cet endroit quand cela fut organisé
Je déambulais devant les grands magasins fermés…
¤
Le Président au vu et à l’écoute des parties, donna
Le verdict de la chose jugée que l’on comprendra
- Dame Pie ! Attendu que voleuse a été votre passé
Je ne puis que vous condamner pour ces faits prouvés
¤
- Quant à vous Dame Fouine votre trop grand besoin
De vous enrichir indûment me laisse penser votre soin
De trouver âme à produire gratuit votre meilleur bien
Aussi est-il soutenu que vous n’avez été lésé en rien’
¤
Vous le récipiendaire de délits ne vous froissez à devoir
Etre condamner après des méfaits répétés et croire !
Que votre bonne parole présente suffira à émouvoir
Faites en sorte de ne plus pointer sous le grand assommoir
¤
Et vous! N’usez pas de croire en la justice vous enrichir
Détrompez-vous! Elle ne fait qu’à concourir à vous servir
Au fait strict, quant à sa juste valeur vous indemniser
Du préjudice subi et ne pas impuni léser votre intérêt
ƒC


_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 858
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum