Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Échanson du Cosmos
Hier à 13:32 par Stahlder

» Chevalier démuni
Hier à 10:57 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:21 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:19 par Thunderbird

» Hôte de ma pensée
Ven 16 Nov 2018 - 13:10 par modepoete

» Habit terrestre
Jeu 15 Nov 2018 - 21:05 par foliebellule

» Ambirapace de pourpre et d’or
Jeu 15 Nov 2018 - 15:25 par Stahlder

» JEUX DE SOCIETE 5
Jeu 15 Nov 2018 - 12:21 par Stahlder

» Saint Idolastre
Jeu 15 Nov 2018 - 9:51 par Thunderbird

» Précieux
Jeu 15 Nov 2018 - 0:31 par Stahlder

» Sentinelle de charme
Mer 14 Nov 2018 - 8:54 par modepoete

» Sainte Justine
Mer 14 Nov 2018 - 8:50 par Thunderbird

» Plutôt que...
Mar 13 Nov 2018 - 18:13 par foliebellule

» Desembre austral
Mar 13 Nov 2018 - 14:03 par modepoete

» L’Alpha ne voit pas l’Oméga.
Mar 13 Nov 2018 - 9:18 par Thunderbird

» Jeux de société 3
Mar 13 Nov 2018 - 0:32 par Stahlder

» Faites vos jeux
Lun 12 Nov 2018 - 20:33 par ibiscus

» Jeux de société 4
Dim 11 Nov 2018 - 15:15 par Stahlder

» Hippocampe équivoque
Dim 11 Nov 2018 - 11:29 par Thunderbird

» Ange songeur
Sam 10 Nov 2018 - 14:38 par Stahlder

» Portail intergalactique
Sam 10 Nov 2018 - 14:30 par Stahlder

» Jeux de société 2
Sam 10 Nov 2018 - 8:48 par ibiscus

» Le reflet d’un reflet
Ven 9 Nov 2018 - 11:23 par Stahlder

» Ambibovins
Jeu 8 Nov 2018 - 19:55 par Myrrha

» Le miroir et la chandelle
Jeu 8 Nov 2018 - 16:15 par Stahlder

» Le scatabé et la fourmi
Jeu 8 Nov 2018 - 15:08 par modepoete

» Rêver d’une amazone
Mer 7 Nov 2018 - 22:30 par ibiscus

» Jeux de société
Mer 7 Nov 2018 - 17:28 par Myrrha

» je ne derai plus escale
Mer 7 Nov 2018 - 16:46 par modepoete

» O toi l'accent
Mer 7 Nov 2018 - 11:41 par ibiscus

» Quelques anges désenchantés...
Mer 7 Nov 2018 - 11:36 par ibiscus

» Dragon de Martignas
Mer 7 Nov 2018 - 10:15 par Myrrha

» Rêves bleus
Mer 7 Nov 2018 - 10:13 par Myrrha

» Alexius von Arenrath
Mer 7 Nov 2018 - 10:11 par Myrrha

» Le bal des papillons
Mer 7 Nov 2018 - 10:08 par Myrrha

» Tressez cheveux
Mar 6 Nov 2018 - 11:33 par modepoete

» Qu'un ange vienne
Mar 6 Nov 2018 - 11:08 par Myrrha

» en revisitant...
Mar 6 Nov 2018 - 9:41 par Stahlder

» Quartefeuille de novembre
Lun 5 Nov 2018 - 21:18 par Stahlder

» Singe du duc
Dim 4 Nov 2018 - 23:29 par Thunderbird

» Le député et ses détracteurs
Dim 4 Nov 2018 - 14:56 par modepoete

» Surl l'écran de lumière
Dim 4 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» EXTINCTION
Dim 4 Nov 2018 - 13:02 par Myrrha

» Sortie de mon corps
Ven 2 Nov 2018 - 16:19 par modepoete

» Lyroptère
Ven 2 Nov 2018 - 11:30 par Thunderbird

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:47 par modepoete

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:46 par modepoete

» Ke jude celui
Mer 31 Oct 2018 - 16:32 par modepoete

» Goupil de proie
Mer 31 Oct 2018 - 14:41 par Stahlder

» Seigneur Castor de sinople
Mer 31 Oct 2018 - 14:03 par Stahlder

» Porte du garage hermétique
Mer 31 Oct 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Les yeux clos
Mar 30 Oct 2018 - 19:11 par ibiscus

» >louses blanches
Mar 30 Oct 2018 - 18:59 par ibiscus

» Une meute de chien et le spitz royal
Mar 30 Oct 2018 - 18:40 par modepoete

» Un mors me dévore
Mar 30 Oct 2018 - 15:52 par modepoete

» Duc du mur du Nord
Mar 30 Oct 2018 - 11:45 par Thunderbird

» Le placide canal
Dim 28 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Le seigneur Caracal
Sam 27 Oct 2018 - 11:23 par Thunderbird

» Chaudron miraculeux
Ven 26 Oct 2018 - 22:28 par Thunderbird

» Bûcheron-sculpteur
Ven 26 Oct 2018 - 22:21 par Thunderbird

» Sagesse du lys
Ven 26 Oct 2018 - 12:36 par Stahlder

» Sage saga
Ven 26 Oct 2018 - 11:21 par modepoete

» Défends-toi
Mer 24 Oct 2018 - 16:43 par modepoete

» Arboripisciculture
Mer 24 Oct 2018 - 14:49 par Stahlder

» Seigneur Blaireau d’azur
Mer 24 Oct 2018 - 14:45 par Stahlder

» Saint Roland Barthes Simpson
Mer 24 Oct 2018 - 10:43 par ibiscus

» Le seigneur de Marfak
Lun 22 Oct 2018 - 11:12 par Thunderbird

» Sonnet pour une délivrance
Dim 21 Oct 2018 - 22:54 par Geno l'oiselle

» Une souris grise et une souris blanche
Dim 21 Oct 2018 - 15:23 par modepoete

» Fleur des loups d’azur
Dim 21 Oct 2018 - 11:25 par Thunderbird

» château
Dim 21 Oct 2018 - 0:01 par ibiscus

» Sil te plaît, apprivoise moi !
Sam 20 Oct 2018 - 21:58 par ibiscus

» Vestale à plumes
Sam 20 Oct 2018 - 14:23 par Stahlder

» Amazone matinale
Ven 19 Oct 2018 - 13:44 par Stahlder

» Blé de sinople
Jeu 18 Oct 2018 - 20:12 par Thunderbird

» Sur la mer sévère
Jeu 18 Oct 2018 - 16:36 par modepoete

» le blaireau, le lynx et le renard
Jeu 18 Oct 2018 - 10:30 par modepoete

» Dans la rime des flots
Mer 17 Oct 2018 - 16:29 par modepoete

» Vestale en son éternité
Mer 17 Oct 2018 - 16:10 par ibiscus

» Manuscrit d’une vestale
Mer 17 Oct 2018 - 13:32 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Une meute de chien et le spitz royal

Aller en bas

Une meute de chien et le spitz royal

Message par modepoete le Sam 27 Oct 2018 - 15:33





Une meute de chiens

Une meute de chiens, l’échine couleur de tout poil
Déambulait placide et attentive dans la grande cité
Chaque jour, dans les étages au bas des escaliers
Trouvaient pitance dans le restes des poubelles
¤
Un jour de promenade, par un beau temps s’en allèrent
Hors de la cité dortoir et à l’horizon du loin aperçurent
Au détour d’un fleuri, une grande maison de maître sûre
Qu’occupait un royal Spitz respirant sage de bon flair
¤
Le Spitz batifolait dans les allées, bien joufflu et repu
Il les aboya pour les éloigner de sa niche de bon riche
De l’amour inéluctable de ses bons maîtres fétiches
Qui Lui prodiguaient assidûment mille soins assidus
¤
Il toisa le chef de la meute, tête bien haute et lui dit :
- De votre élégance vous n’avez point place par ici
Votre mauvaise éducation est bien trop irréfléchie
Sauriez-vous un jour de grâce dire un bon merci ?’
¤
Fâché et coléreux le chef de meute inquiet interpella
L’ensemble de ses congénères peureux: - Retournons !
Dans notre quartier, en groupe nous en discuterons
Laissons ce nigaud en sa faconde on l’entretiendra
¤
De retour sous les escaliers, envieux du Spitz on décida :
Le bâtard pouilleux, battant la queue dit : - Etablissons !
Produisons un projet que nous conduirons tous à l’unisson
Qui nous guidera joyeux vers des jours mirifiques de fiesta
¤
Son projet fut accepté unanimement sur un ton précis
L’on détrônerait du plus gai savant à l’impact malin
Le Spitz, du gîte et de ses bonheurs serti de bel airain
Et la convoitise futile n’eut d’yeux que leurs viles envies
¤
Ils vinrent en meute conspirer dans la demeure isolée
Se répandirent dans la l’immense cour surprotégée
Et firent mille manières aux maîtres qui trop excédés
Les repoussèrent indifférent à leurs fausses bontés
¤
Le lendemain n’ayant encor conclu le trop bon projet
Revinrent comme si de rien n’était, à la bonne portée
Des maîtres qui avaient décidé de s’en débarrasser
Ils posèrent des pièges à loup dans toutes les allées
¤
Plusieurs d’entre eux furent piégés ; Ils s’enfuirent aboyant
Dans cet autre monde, loin du Spitz qui serein savourait
Dans le coin de sa riche niche cette juste et digne réalité
A la pauvreté il n’eut jamais volé un bonheur rayonnant
¤
Le reste de la meute désabusée s’en revint tout chagrin
D’avoir cru qu’un projet insensé pourrait se réaliser
Il n’avait pas imaginé que certain d’entre eux seraient
Occis de leur bêtise sans autre avantages que le dédain
¤
Avant de suivre les faiseurs de bon projet, méditez
Oui! Méditez sur sa faisabilité et jamais ne suivez
Ceux ou celles qui ont pour objectif leur pervers intérêt :
Celui de la convoitise d’un bonheur ambitionné
Dont le risque caché est trop dépravé
ƒC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une meute de chien et le spitz royal

Message par ibiscus le Lun 29 Oct 2018 - 21:10

À dire vrai j'aime bien aussi tes poèmes en forme de fables à la manière de La Fontaine.
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1334
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une meute de chien et le spitz royal

Message par modepoete le Mar 30 Oct 2018 - 18:40

Merci cher ami
de ya lecture
et dde ton touchant commentaire

c'esy une forme de poésie que j'ai grand plaisir à écrire
et je de dois en aboir écris quelques 200

xar la vie n'est que fable
d'un bout à bout de la vie

amitié poétique

modepoete

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une meute de chien et le spitz royal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum