Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 6 Invités

ibiscus, Peterpiotr

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Condition humaine
Aujourd'hui à 9:35 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 2:24 par Stahlder

» La vie...
Aujourd'hui à 2:20 par Stahlder

» Mourir...
Aujourd'hui à 2:11 par Stahlder

» Promesse...
Aujourd'hui à 2:06 par Stahlder

» Coup de foudre
Hier à 17:38 par Peterpiotr

» Mes mains...
Hier à 15:05 par Peterpiotr

» Il vit…
Hier à 10:39 par Fugitive

» Ambicoq d’azur
Hier à 10:35 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:29 par Thunderbird

» Quelques cornes
Hier à 10:25 par Thunderbird

» Ruines entretenues
Hier à 1:50 par Stahlder

» Ma canne...
Sam 19 Jan 2019 - 21:51 par Nomade

»  Lapinot de chez Trondheim
Sam 19 Jan 2019 - 21:45 par ibiscus

»  Monseigneur le Chat
Sam 19 Jan 2019 - 15:39 par Stahlder

» Nomade...
Sam 19 Jan 2019 - 15:34 par Stahlder

» Ca sert à quoi tout ça ?
Sam 19 Jan 2019 - 13:52 par Nomade

» Auteurs anonymes
Sam 19 Jan 2019 - 13:45 par Nomade

»  Corvusromulus et Remuscorvus
Jeu 17 Jan 2019 - 22:23 par Stahlder

»  Oiseau du Précurseur
Mer 16 Jan 2019 - 10:12 par Thunderbird

» Lien
Mar 15 Jan 2019 - 20:23 par foliebellule

» Je pose mes petits baisers
Mar 15 Jan 2019 - 19:57 par ibiscus

»  Marquis picrocholin
Mar 15 Jan 2019 - 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Mar 15 Jan 2019 - 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

»  Astre hexaplanétaire
Ven 28 Déc 2018 - 10:48 par Thunderbird

» O matin splendide
Jeu 27 Déc 2018 - 16:58 par modepoete

»  Joli taureau de gueules
Jeu 27 Déc 2018 - 9:48 par Thunderbird

» C'est noel enfants souriez
Mer 26 Déc 2018 - 16:01 par modepoete

» Dragons des points cardinaux
Mer 26 Déc 2018 - 13:31 par Stahlder

» Prends ma main
Mer 26 Déc 2018 - 12:27 par ibiscus

»  Fleurs d’un monde invraisemblable
Mar 25 Déc 2018 - 10:32 par Thunderbird

»  Montagne est inframonde
Lun 24 Déc 2018 - 23:26 par Thunderbird

» Hier aujourd'hui Demain
Lun 24 Déc 2018 - 21:43 par foliebellule

» Rencontre impossible
Dim 23 Déc 2018 - 18:41 par Peterpiotr

» Mon triste mental
Dim 23 Déc 2018 - 15:17 par modepoete

» Fruits d’antan
Dim 23 Déc 2018 - 15:06 par Stahlder

» Objet Volant Non Identifié
Dim 23 Déc 2018 - 14:19 par Peterpiotr

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

O matin splendide

Aller en bas

O matin splendide

Message par modepoete le Jeu 27 Déc 2018 - 16:58




O matin splendide


O matin splendide !
D’une humeur veloutée
Mes yeux se couchent
Prés du grand soleil
Ses milles merveilles
Se sont levés
Tout attentionnées
Dans la ronde
Des nouveaux mondes
Aux bonheurs extralucides
¤
A pas légers, légers
Ame fraîche je suis allé
Sur les parterres verts
Chemin de travers
Cueillir dans les allées
Les vaillantes azalées
Qui me disaient osés
Des mots d’amour oubliés
¤
Dans les grands vergers
Je me suis abreuvé
Au parfum des fruits frais
Juteux dans la rosée
Ils se sont abandonnés
A mes lèvres agenouillées
Dans une oraison fidèle :
Pour muer l’exquis à l’éternel
¤
Les petits ruisseaux purs
Jouaient sereins avec les mûres
Chantonnant leur clapotis
De douces notes en mélodie
Sur mon esprit étourdi
A n’écouter que ce petit inédit
D’une musique cousue
Sur l’éternité de l’azur nu
¤
L’arc en ciel se promenait
Léchant l’univers sévère
Pour lui redonner les couleurs
De son humble bonheur
Beau joueur il se maquillait
La sphère en souriante livrée
Pour vous toucher magique
Comme une fée prodigue
¤
Les bonnes âmes chérissaient
Leur générosité sublimée
Et leurs réalités transfigurées
Se couchaient d’amitiés
Sur des fronts accueillant
Leurs adorables tempéraments
Comme des trésors détournés
D’une brigande cache sacrée
¤
Dans les montagnes, les vallées
Les plaines, les petits sentiers
Les enfants rieurs déjouaient
L’équilibre des grandes vérités
De saines pirouettes malignes
Vous traçaient des interlignes
Pour vous conter leur bonheur
CaƒC
resser par mille et mille saveurs
¤
La nuit a caché mon petit jour
Derrière mon bel abat jour
Qui a fermé sa douce lumière
Sur mes yeux en juste prière
D’un rêve à jamais maniéré
A trouver un temps austère
Pour réécrire l’histoire en fable
Des mirifiques vérités affables
¤
Reverrai-je ce jour énigmatique
Aux douces volutes pacifiques
Eveillé sur les réalités je rêve
Oui ! Bonnes gens debout je rêve
Insignifiante vie quand le splendide
Est moribond en ce jour intrépide
Et se va loin des joies de la féria
Quand se lève la blessure des parias.
Mais je garderai en mon cœur limpide
Toujours ce matin splendide

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 922
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum