Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 184 le Mar 5 Nov 2019 - 7:20
Derniers sujets
» Église dans le vent
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 11:19 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 11:15 par Thunderbird

» haikus printaniers
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 11:12 par Thunderbird

» Chant
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 9:57 par Mabra

» Pétales
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 9:55 par Mabra

» Bzzzzz
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 9:00 par Liv

» Chez soi
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 3 Avr 2020 - 17:08 par modepoete

» Au petit jardin des roses
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 3 Avr 2020 - 16:57 par modepoete

» Prescription...
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 3 Avr 2020 - 15:17 par Stahlder

» Oiseaux presque imperceptibles
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 3 Avr 2020 - 15:12 par Stahlder

» Quid ?
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 18:19 par Peterpiotr

» La tour des confins
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:58 par Stahlder

» Dragon tavernier
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:56 par Stahlder

»  Tristes deux mille vins
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:55 par Stahlder

» Loup des deux rives
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:52 par Stahlder

» Errance nautique
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:48 par Stahlder

» Fleur d’un étrange printemps
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 17:47 par Stahlder

» L’émondé
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 2 Avr 2020 - 6:33 par Liv

» Conscience
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 10:55 par Liv

» Terroyin
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 19:01 par ibiscus

» Sac de nœuds
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 11:18 par Liv

» Mon bel héritage
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 18:32 par modepoete

» Le bourrin mythomane
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 16:29 par Peterpiotr

» Difficile
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 29 Mar 2020 - 11:22 par Liv

» Grandeur de la bécasse
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 28 Mar 2020 - 11:06 par Thunderbird

» Effets
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 28 Mar 2020 - 8:43 par Mabra

» Terriste
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 28 Mar 2020 - 8:25 par Mabra

» Grenouille transcendante
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 27 Mar 2020 - 18:32 par Stahlder

» Tui étais joli
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 15:44 par modepoete

» Marine...
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 12:51 par Stahlder

» Lune d’azur au ciel de sable
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 12:50 par Stahlder

» Cornes de sinople
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 12:09 par Thunderbird

» A vos denêtres
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 25 Mar 2020 - 17:21 par modepoete

» Dans tous ses états
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 25 Mar 2020 - 17:06 par Geno l'oiselle

» Maître Goupil
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 24 Mar 2020 - 17:23 par Mabra

» Tes yeux se rivent à mes yeux
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 24 Mar 2020 - 16:17 par modepoete

» Qui peut dire...
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 24 Mar 2020 - 14:36 par Fugitive

» Ô volcan, rage de la terre
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 16:39 par modepoete

» ADRESSE MAIL
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 11:57 par Liv

» Évêque manichéen
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 10:49 par Thunderbird

» Coco, le virus
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 10:22 par Fugitive

» Habit de calcaire
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 22 Mar 2020 - 10:48 par Thunderbird

» Arbre anonyme
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 22 Mar 2020 - 10:07 par Thunderbird

» Oscines
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 20:45 par ibiscus

» Arbre des muses
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 20:37 par ibiscus

» Murmurante église
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 14:51 par Stahlder

» Potron-minet
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 8:45 par Mabra

» Eterneljoyau de ma vie
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 7:16 par Mabra

» Sombre mémoire
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 20 Mar 2020 - 15:39 par Peterpiotr

» Revitalisons
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 20 Mar 2020 - 14:15 par Liv

» Pape-lion de gueules
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 20 Mar 2020 - 11:08 par Thunderbird

» Raminagrobis
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 19 Mar 2020 - 15:31 par Peterpiotr

» Tl est là
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 19 Mar 2020 - 15:28 par modepoete

» Ceux qu’ont finement
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 19 Mar 2020 - 13:39 par Liv

» haïku d'hiver
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 19 Mar 2020 - 10:40 par Thunderbird

» Camarade loup des steppes
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 18 Mar 2020 - 17:03 par Stahlder

» Amour paradis
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 17 Mar 2020 - 15:54 par modepoete

» Oiseau des versificateurs
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 17 Mar 2020 - 10:54 par Thunderbird

» Eloge de la Curiosité
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 17 Mar 2020 - 1:46 par Stahlder

» Serpents et vieilles pierres
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 18:26 par Thunderbird

» Drôle d'histoire
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 12:04 par Stahlder

» Grandeur de l’ambicygne
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 12:00 par Stahlder

» Serpent dans une tour
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 11:57 par Stahlder

» Ville d’azur
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 14 Mar 2020 - 10:51 par Thunderbird

» The Uncensored Library
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 14 Mar 2020 - 9:42 par Liv

» Il m'a dit
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 14 Mar 2020 - 5:21 par Mabra

» pensées poétiques
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 14 Mar 2020 - 5:15 par Mabra

» Dragon d’apothicaire
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 13 Mar 2020 - 14:32 par Stahlder

» Sanglier d’azur
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 12 Mar 2020 - 13:23 par Stahlder

» Le griffon clairvoyant
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Mar 2020 - 21:58 par Peterpiotr

» Loup de gueules
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Mar 2020 - 21:36 par Mabra

» Faucon de gueules
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Mar 2020 - 18:42 par Stahlder

» Maison de plain-pied
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Mar 2020 - 17:36 par Myrrha

» C'est là
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 10 Mar 2020 - 16:44 par modepoete

» Grande oie rêveuse
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 9 Mar 2020 - 14:05 par Stahlder

» Pèlerinage
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Mar 2020 - 14:14 par Peterpiotr

» Cru
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Mar 2020 - 12:28 par Liv

» Le fils du protocératops
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Mar 2020 - 10:08 par Thunderbird

» Le vent
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Mar 2020 - 8:33 par Mabra

» Méditation du griffon d’azur
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 7 Mar 2020 - 17:13 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Avril 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Éva cuitons

Aller en bas

Éva cuitons Empty Éva cuitons

Message par Liv le Jeu 11 Juil 2019 - 12:54

Éva cuitons


« Hello la belle » Sauria à sa voisine
« Comment ksé today ? Tu viens à l ‘épicerie ?
Je suis prête et j’y vais par la coursine 
Ben alors ? T’as l’air en forme de cuberie »

Véra, le ver, n’a pas d’yeux en face des trous
« Oui, hier, le cube d’enivrerie vide
Avec Dgeorges, le ver à rosé, vrai ver-trou
Nous fêtions son cerveau tout neuf, tout vide »

Sauria très amusée « Ah ben là, il est plein »
Véra déphasée « Son cerveau ? non toujours pas »
Sauria «  Non. Dgeorges. Il est encore éteint ? »
Véra « Ben oui … les vers ne le dessaoulent pas »

Dgeorges, yeux toujours fermés, juste il entend
Découvre son nouvel intérieur cogitant
« Whaou, y en a de la place là-dedans ! »
« Pourquoi tous ces chevaux galopant bruyamment ? »

Il sort son bout de né vers les bruits de dehors
Toujours galant « Hello, les belles fleurs du jour »
Le contorsionniste mal habite son corps
«  C’est quoi cette cavalerie ? » A son amour

Véra rit très fort, en chevaux lui explique
« Chéri, tu connais le lendemain des cuités
Et ta nouvelle boite à idées pique
Mon cochon, va falloir rincer cette nuitée »


« Ouille » dit le cerveau du couple à Dgeorges
« D’eau, d’eau et d’eau ça arrêtera les tambours
Le cube d’ivresse est vide, beau Dgeorges.
La vessie au vin vidée, ton cerveau est lourd »

Dgeorges réflexif, pensait à l’appendice
Nouvelle naissance dans son corps vers l’avant
« C’est vrai. Je l’ai reçu hier par Peau-lisse
Aussitôt qu’on prit, Il s’est installé dedans »

Il se convulsait de rires, le ver-sonde.
Lui « Je pense à Éva, la future, sera
Elle aussi bien cuitée, bien fêtée, ronde »
Elle « Éva cuitée ? La tête, Ça va pas ? »

« Trop jeune ! Éva a le temps d’apparaître
En forme finie adulte, aire de jeu »
Gronde la ver au cité bourré dans l’être
« Ne lui mets jamais ça en tête ! Malheureux ! »

Véra pris son panier à vivre, accompagnant
Son amie vers l’épicerie, solidaires
Laissant Dgeorges finir sa nuit, se relaxant
Des découvertes avec sa partenaire

Dgeorges, les yeux fermés, il n’en a toujours pas.
Vidé, se repose dans l’ombre de sa nuit
Au fond du trou, loin des soubresauts, n’entend pas
D’autres bruits que les siens. Il médite sur lui

Repensant à sa petite Éva « Idiot »
D’avoir cette idée au fond sans vraie raison
« Pourquoi ai je pensé à lui bourrer le nez ? »
« drôle d’appendice » A nouveau sans raison


Le ver n’a pas fini d’en faire les détours
Ne plus laisser cette boite à pans doré
Prendre le dessus et faire des mauvais tours
A tous ceux qu’il aime, ces petits adorés

Heureusement pour lui, il n’est pas très doué
En matière grisante pour les bons vivants
Dgeorges pense peu. Son importance enjouée
lui tord son corps de boyau à la faim pensant

Par expérience, ceux qui passent des soirées
D’amis enivrantes, lendemain se passer
De nourritures trop prenantes en pensées
Il faut laisser vide ce corps pour réparer

Dgeorges se laisse donc aller vide de tout
Les yeux toujours fermés, Il n’y repense plus
Sa boite à comprenette vide de tout
Le laisse tranquille à cet instant vécu

Présent dans l’écoute de la résonance
Sans agiter d’idées préconçues, de clichés
Il n’en a toujours pas. Il est sans voyance.
Clair est le son qui rebondit dans le caché

Rapide à ne pas penser, le ver se dit
Qu’un écho grave le remplit dans tout l’être
Méditant sans penser à rien, il remédie
A son état de corps, laissant l’apparaitre

Intégralement intègre dans son corps sain
Normalement la tête tourne à l’envers
Mais ce jour pas comme les autres en dessein
Lendemain de l’acquisition d’un cerveau-ver


Pousse le ver, veine gonflée du liquide
De vie, alimente ton beau cerveau tout neuf
En énergie vitale, miel des apides
Alimente la vie tel le jaune dans l’oeuf

Pour laisser apparaître l’oisillon du Ciel
Trouver en soi, cette connexion enlevée
Par la conscience réfléchissant au pluriel
La pensée tue, l’esprit libre doit s’élever

Vacuité, vide l’esprit pour la retrouver
Entendre son corps dans toute son expression
Un-à-un ses constituants sont retrouvés
Apprendre à reconnaître la Direction

Comprendre bien son intérieur parasité
Des pensées involontaires, inconscientes
Vivent vivaces planckées. Intériorités
Mémoires d’un vécu mal exprimé conscient

La mémoire centrale laisse les tâches
De la vie, en fond continuant le calcul
Infini d’opérations sans fins qui fâchent
L’inconscience réfléchit sans aucun recul

Si la conscience s’exprime bien consciemment
L’inconscience s’exprime corporellement
L’Homme conscientise sa pensée consciemment
L’animal inconscient s’exprime et ne ment

Le Sens est à trouver et dans la vacuité
Est perceptible l’idée perturbatrice
Vivant sans relâche en pêchant l’unité
Du corps, l’esprit écoute l’institutrice


Vacuité, apprends à te taire, l’Un carne
Fatuité , ne te tais jamais en négocieux
Acuité voit l’air entrer par la lucarne
Des bibliothèques-mémoires des aïeux

Comprendre le chemin du Sens en soi-même
Héritage de l’expérience des aïeux
Demande à se connaître en soi-même
Très profondément, trouvez le passé soyeux.

*******************************

Vacuité, si simple à faire pour un esprit simple
Vacuité, si compliquée à faire pour un esprit compliqué
Le royaume des cieux appartient aux esprits simples

La simplicité n’est pas l’absence de savoirs.
La simplicité est comprendre sans détours inutiles et compliquant

Le principe de la vacuité est « tais moi et écoute soi »
La Vacuité est la salle d’attente où se trouve la porte vers l’Un fini


_______________________________________________________________________________________________
Je le crois, Je le vis, Je le suis
Liv
Liv
A.O.C.
A.O.C.

Verseau Cheval
Messages : 131
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 53
Localisation : A l'ouest
Humeur : Devine

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum