Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Grandeur de la baleine
Éva cuitons I_icon_minitimeAujourd'hui à 21:26 par ibiscus

» Main dans la main
Éva cuitons I_icon_minitimeAujourd'hui à 21:22 par ibiscus

»  Trinité sonore
Éva cuitons I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:20 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Éva cuitons I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:18 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Éva cuitons I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:16 par Thunderbird

» Fleur d’impermanence
Éva cuitons I_icon_minitimeHier à 10:24 par Thunderbird

» Poissons musicologues
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 13 Sep 2019 - 10:32 par Thunderbird

»  Sagesse du lynx
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 12 Sep 2019 - 10:48 par Thunderbird

»  Viva la musica !
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Sep 2019 - 13:04 par Stahlder

» Réveil
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 11 Sep 2019 - 7:53 par Peterpiotr

»  Sagesse d’une vache
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 10 Sep 2019 - 11:12 par Thunderbird

» Par le trou de la serrure
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 9 Sep 2019 - 10:02 par Thunderbird

» Fugitive
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Sep 2019 - 19:26 par ibiscus

» Papillon de la Table Ronde
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 8 Sep 2019 - 14:56 par Stahlder

» Livre obscur
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 7 Sep 2019 - 21:00 par ibiscus

» Projet de l’oie
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 7 Sep 2019 - 11:02 par Peterpiotr

» Pont des Splendeurs
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 7 Sep 2019 - 10:40 par Thunderbird

» Oiseaux dans le figuier
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 5 Sep 2019 - 9:53 par Thunderbird

» Retour
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 5 Sep 2019 - 9:33 par Thunderbird

» Impossible
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 4 Sep 2019 - 13:52 par Peterpiotr

» Bouddha stylite
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 4 Sep 2019 - 13:14 par Stahlder

» L’amour sans interdit...
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 4 Sep 2019 - 13:12 par Stahlder

»  Valet de mort
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 4 Sep 2019 - 10:45 par Thunderbird

»  Planète Banquise
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 3 Sep 2019 - 10:16 par Thunderbird

» Horloge des archiducs
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 2 Sep 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Superbe oiseau
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 10:54 par Thunderbird

» Dix anneaux de pouvoir
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 31 Aoû 2019 - 9:52 par Thunderbird

» Hederomulus et Remhederus
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 30 Aoû 2019 - 10:08 par Thunderbird

» Piaf-Songeur
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 29 Aoû 2019 - 10:07 par Thunderbird

» Royal Crapaud
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 27 Aoû 2019 - 10:18 par Thunderbird

» A reine Nature
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 17:55 par modepoete

» Symposium des canards
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 14:16 par foliebellule

»  Chapelle sans dieu
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 25 Aoû 2019 - 10:07 par Thunderbird

» Tétramorphe
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 24 Aoû 2019 - 10:17 par Thunderbird

» Grenouille de gueules
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 23 Aoû 2019 - 15:06 par Stahlder

» Godet transcendantal
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 22 Aoû 2019 - 9:53 par Thunderbird

» Arbre diurne
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 21 Aoû 2019 - 13:21 par Stahlder

» Navigateur solitaire
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 20 Aoû 2019 - 9:37 par Thunderbird

» Anoblir ma vie
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 18:35 par modepoete

» Pourquoi pas croire en Dieu
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 17:58 par Stahlder

» Couleur de l'âme
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 17:57 par Stahlder

»  Hibou plumitif
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 17:17 par Stahlder

» Ambiveau d’azur
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 10:14 par Thunderbird

»  En brûlant une chandelle
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 17 Aoû 2019 - 21:08 par Thunderbird

»  Une église sans prêtre
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 17 Aoû 2019 - 10:41 par Thunderbird

» Sur le tapis de la nuit
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 15:26 par modepoete

» Romulus d’azur et Rémus de gueules
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Liberté
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 17:16 par modepoete

» Atelier de l’héraldiste
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 10:27 par Thunderbird

» Les croyances serviles
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 17:28 par modepoete

» Raisins prometteurs
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 16:14 par Stahlder

» L'âne et le cheval
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 17:15 par modepoete

» Oiseau préhistorique
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 13:20 par Stahlder

» Saint Frusquin
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 10:11 par Thunderbird

»  La vigne de Monseigneur Lapinot
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 10 Aoû 2019 - 10:26 par Thunderbird

» Clin d'oeil à Queneau
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 10 Aoû 2019 - 9:47 par Thunderbird

» Le jardin sans la croix
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 9 Aoû 2019 - 10:06 par Thunderbird

» Ici git poésie
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 8 Aoû 2019 - 16:49 par modepoete

» Enfant d’aigle et de phénix
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 8 Aoû 2019 - 10:08 par Thunderbird

» Sa poésie du bien fait
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 17:30 par modepoete

» L'amour des petits baisers
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 18:05 par modepoete

» Un Livre ésotérique
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 10:28 par Thunderbird

» Rêverie
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 8:09 par ibiscus

» Hommahe à Raymond Devos
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 14:50 par modepoete

» Paon pythagorique
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Le Seigneur d’Alpha Rhinocerotis
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 10:04 par Thunderbird

»  Au lendemain de Cana
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 3 Aoû 2019 - 10:17 par Thunderbird

»  Ange improvisateur
Éva cuitons I_icon_minitimeVen 2 Aoû 2019 - 10:39 par Thunderbird

» Retyrouverony-ils vie facile
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 18:03 par modepoete

» Temple de la source
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 10:29 par Thunderbird

» La nuit te dit
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 10:05 par modepoete

» Que sont devenues nos folles années
Éva cuitons I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 9:52 par modepoete

» Union des tropiques
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 14:41 par modepoete

»  Pont du Corbeau
Éva cuitons I_icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 10:14 par Thunderbird

»  Poules indulgentes
Éva cuitons I_icon_minitimeMar 30 Juil 2019 - 15:39 par Stahlder

» Duo d'amour
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 21:06 par ibiscus

» Envol
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 19:14 par Stahlder

» Vicomtesse de sinople
Éva cuitons I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 10:27 par Thunderbird

»  Planète Kettenheim
Éva cuitons I_icon_minitimeDim 28 Juil 2019 - 15:01 par Stahlder

»  Ornithophone
Éva cuitons I_icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 18:28 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

Éva cuitons

Aller en bas

Éva cuitons Empty Éva cuitons

Message par Liv le Jeu 11 Juil 2019 - 12:54

Éva cuitons


« Hello la belle » Sauria à sa voisine
« Comment ksé today ? Tu viens à l ‘épicerie ?
Je suis prête et j’y vais par la coursine 
Ben alors ? T’as l’air en forme de cuberie »

Véra, le ver, n’a pas d’yeux en face des trous
« Oui, hier, le cube d’enivrerie vide
Avec Dgeorges, le ver à rosé, vrai ver-trou
Nous fêtions son cerveau tout neuf, tout vide »

Sauria très amusée « Ah ben là, il est plein »
Véra déphasée « Son cerveau ? non toujours pas »
Sauria «  Non. Dgeorges. Il est encore éteint ? »
Véra « Ben oui … les vers ne le dessaoulent pas »

Dgeorges, yeux toujours fermés, juste il entend
Découvre son nouvel intérieur cogitant
« Whaou, y en a de la place là-dedans ! »
« Pourquoi tous ces chevaux galopant bruyamment ? »

Il sort son bout de né vers les bruits de dehors
Toujours galant « Hello, les belles fleurs du jour »
Le contorsionniste mal habite son corps
«  C’est quoi cette cavalerie ? » A son amour

Véra rit très fort, en chevaux lui explique
« Chéri, tu connais le lendemain des cuités
Et ta nouvelle boite à idées pique
Mon cochon, va falloir rincer cette nuitée »


« Ouille » dit le cerveau du couple à Dgeorges
« D’eau, d’eau et d’eau ça arrêtera les tambours
Le cube d’ivresse est vide, beau Dgeorges.
La vessie au vin vidée, ton cerveau est lourd »

Dgeorges réflexif, pensait à l’appendice
Nouvelle naissance dans son corps vers l’avant
« C’est vrai. Je l’ai reçu hier par Peau-lisse
Aussitôt qu’on prit, Il s’est installé dedans »

Il se convulsait de rires, le ver-sonde.
Lui « Je pense à Éva, la future, sera
Elle aussi bien cuitée, bien fêtée, ronde »
Elle « Éva cuitée ? La tête, Ça va pas ? »

« Trop jeune ! Éva a le temps d’apparaître
En forme finie adulte, aire de jeu »
Gronde la ver au cité bourré dans l’être
« Ne lui mets jamais ça en tête ! Malheureux ! »

Véra pris son panier à vivre, accompagnant
Son amie vers l’épicerie, solidaires
Laissant Dgeorges finir sa nuit, se relaxant
Des découvertes avec sa partenaire

Dgeorges, les yeux fermés, il n’en a toujours pas.
Vidé, se repose dans l’ombre de sa nuit
Au fond du trou, loin des soubresauts, n’entend pas
D’autres bruits que les siens. Il médite sur lui

Repensant à sa petite Éva « Idiot »
D’avoir cette idée au fond sans vraie raison
« Pourquoi ai je pensé à lui bourrer le nez ? »
« drôle d’appendice » A nouveau sans raison


Le ver n’a pas fini d’en faire les détours
Ne plus laisser cette boite à pans doré
Prendre le dessus et faire des mauvais tours
A tous ceux qu’il aime, ces petits adorés

Heureusement pour lui, il n’est pas très doué
En matière grisante pour les bons vivants
Dgeorges pense peu. Son importance enjouée
lui tord son corps de boyau à la faim pensant

Par expérience, ceux qui passent des soirées
D’amis enivrantes, lendemain se passer
De nourritures trop prenantes en pensées
Il faut laisser vide ce corps pour réparer

Dgeorges se laisse donc aller vide de tout
Les yeux toujours fermés, Il n’y repense plus
Sa boite à comprenette vide de tout
Le laisse tranquille à cet instant vécu

Présent dans l’écoute de la résonance
Sans agiter d’idées préconçues, de clichés
Il n’en a toujours pas. Il est sans voyance.
Clair est le son qui rebondit dans le caché

Rapide à ne pas penser, le ver se dit
Qu’un écho grave le remplit dans tout l’être
Méditant sans penser à rien, il remédie
A son état de corps, laissant l’apparaitre

Intégralement intègre dans son corps sain
Normalement la tête tourne à l’envers
Mais ce jour pas comme les autres en dessein
Lendemain de l’acquisition d’un cerveau-ver


Pousse le ver, veine gonflée du liquide
De vie, alimente ton beau cerveau tout neuf
En énergie vitale, miel des apides
Alimente la vie tel le jaune dans l’oeuf

Pour laisser apparaître l’oisillon du Ciel
Trouver en soi, cette connexion enlevée
Par la conscience réfléchissant au pluriel
La pensée tue, l’esprit libre doit s’élever

Vacuité, vide l’esprit pour la retrouver
Entendre son corps dans toute son expression
Un-à-un ses constituants sont retrouvés
Apprendre à reconnaître la Direction

Comprendre bien son intérieur parasité
Des pensées involontaires, inconscientes
Vivent vivaces planckées. Intériorités
Mémoires d’un vécu mal exprimé conscient

La mémoire centrale laisse les tâches
De la vie, en fond continuant le calcul
Infini d’opérations sans fins qui fâchent
L’inconscience réfléchit sans aucun recul

Si la conscience s’exprime bien consciemment
L’inconscience s’exprime corporellement
L’Homme conscientise sa pensée consciemment
L’animal inconscient s’exprime et ne ment

Le Sens est à trouver et dans la vacuité
Est perceptible l’idée perturbatrice
Vivant sans relâche en pêchant l’unité
Du corps, l’esprit écoute l’institutrice


Vacuité, apprends à te taire, l’Un carne
Fatuité , ne te tais jamais en négocieux
Acuité voit l’air entrer par la lucarne
Des bibliothèques-mémoires des aïeux

Comprendre le chemin du Sens en soi-même
Héritage de l’expérience des aïeux
Demande à se connaître en soi-même
Très profondément, trouvez le passé soyeux.

*******************************

Vacuité, si simple à faire pour un esprit simple
Vacuité, si compliquée à faire pour un esprit compliqué
Le royaume des cieux appartient aux esprits simples

La simplicité n’est pas l’absence de savoirs.
La simplicité est comprendre sans détours inutiles et compliquant

Le principe de la vacuité est « tais moi et écoute soi »
La Vacuité est la salle d’attente où se trouve la porte vers l’Un fini


_______________________________________________________________________________________________
Je le crois, Je le vis, Je le suis
Liv
Liv
Sapiens
Sapiens

Verseau Cheval
Messages : 64
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 52
Localisation : Bretagne
Humeur : Ma sacrante

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum