Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Nuit mythologique
Hier à 21:34 par Peterpiotr

» Moulin des oiseaux de sinople
Hier à 13:01 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:49 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:46 par Thunderbird

» Un roi cardiophore
Hier à 8:27 par ibiscus

» Ô sage enfant
Lun 18 Mar 2019 - 16:22 par modepoete

» Les deux oiseaux d'Odin...
Dim 17 Mar 2019 - 19:51 par Peterpiotr

» Au printemps
Dim 17 Mar 2019 - 17:24 par ibiscus

» Quatre cent vingt et un
Dim 17 Mar 2019 - 17:20 par ibiscus

» L'Ame du Monde
Sam 16 Mar 2019 - 21:50 par Peterpiotr

» 29/12/1890.
Sam 16 Mar 2019 - 19:42 par Peterpiotr

»  Un antitroll dans la chapelle
Sam 16 Mar 2019 - 13:57 par Stahlder

»  Le seigneur Passereau
Sam 16 Mar 2019 - 7:30 par ibiscus

» Et "pie" quoi encore ?
Sam 16 Mar 2019 - 0:45 par foliebellule

» trip à l’étal
Sam 16 Mar 2019 - 0:12 par Stahlder

» Frères humains ....
Ven 15 Mar 2019 - 21:10 par Myrrha

» Hugo la pagaille
Ven 15 Mar 2019 - 21:06 par Myrrha

»  Petite Contine Sans Importance
Ven 15 Mar 2019 - 21:02 par Myrrha

» Aller du mal eu bien
Ven 15 Mar 2019 - 14:47 par modepoete

» Quand sonne l'heure...
Ven 15 Mar 2019 - 12:32 par Stahlder

» Bonjour !
Ven 15 Mar 2019 - 10:17 par Myrrha

» Utopies
Ven 15 Mar 2019 - 10:13 par Peterpiotr

»  Carl von Linné
Ven 15 Mar 2019 - 9:54 par Myrrha

» Gardenia
Jeu 14 Mar 2019 - 16:24 par Meilinn

»  Sagesse d’un juge
Mer 13 Mar 2019 - 15:12 par Stahlder

» Au soir ma pensée
Mer 13 Mar 2019 - 14:30 par modepoete

» O bel humain
Mer 13 Mar 2019 - 12:49 par modepoete

» Ton délire
Mer 13 Mar 2019 - 10:37 par modepoete

»  Licorne-ermite
Mar 12 Mar 2019 - 18:40 par ibiscus

» Ce soir mon esprit
Mar 12 Mar 2019 - 15:06 par modepoete

» Nouveau pont bordelais
Mar 12 Mar 2019 - 12:56 par Stahlder

» Oralisation
Lun 11 Mar 2019 - 21:01 par ibiscus

» Deux visages racés
Lun 11 Mar 2019 - 16:55 par modepoete

» Balle de vie
Dim 10 Mar 2019 - 14:57 par modepoete

» Le seigneur Galliforme
Dim 10 Mar 2019 - 14:05 par Stahlder

» Amour toujours au secours !
Dim 10 Mar 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Drôle d'odeur
Dim 10 Mar 2019 - 9:14 par ibiscus

» La petite vieille
Dim 10 Mar 2019 - 7:35 par Hugo54

» Dans la nuit des temps
Sam 9 Mar 2019 - 19:47 par Peterpiotr

» Mars
Sam 9 Mar 2019 - 18:49 par Myrrha

» Afrique...
Sam 9 Mar 2019 - 18:48 par Stahlder

»  Lion d’azur insouciant
Sam 9 Mar 2019 - 18:41 par Myrrha

» C'était juste une Polynésienne
Sam 9 Mar 2019 - 18:36 par Myrrha

» Dame de l’Ambre
Sam 9 Mar 2019 - 18:30 par Myrrha

» Accepter...
Sam 9 Mar 2019 - 18:21 par Myrrha

» Mamie
Sam 9 Mar 2019 - 18:18 par Myrrha

» Dame du monastère
Sam 9 Mar 2019 - 18:10 par Myrrha

» Pourquoi ces yeux rougis...
Sam 9 Mar 2019 - 18:09 par Peterpiotr

» Reptile pensif
Sam 9 Mar 2019 - 18:06 par Myrrha

» Tant d’amour...
Sam 9 Mar 2019 - 18:02 par Myrrha

» Arc en ciel...
Ven 8 Mar 2019 - 23:44 par Fugitive

» L'abécédaire d'une vie
Ven 8 Mar 2019 - 13:17 par modepoete

» Depuis le pont
Ven 8 Mar 2019 - 9:39 par ibiscus

»  Sainte Florence
Ven 8 Mar 2019 - 9:22 par Peterpiotr

» Manoir de la mouette
Jeu 7 Mar 2019 - 20:09 par Thunderbird

»  Reflets d’inframonde
Mar 5 Mar 2019 - 14:09 par Stahlder

» Lion d'azur méditant
Mar 5 Mar 2019 - 14:06 par Stahlder

» Sur la route des anges
Mar 5 Mar 2019 - 9:36 par modepoete

» numéro zéro
Mar 5 Mar 2019 - 9:33 par modepoete

» La Reine Avette
Lun 4 Mar 2019 - 23:44 par Stahlder

» je me suis allé
Lun 4 Mar 2019 - 18:27 par modepoete

» Profondeur de mon âme
Dim 3 Mar 2019 - 13:59 par modepoete

»  Flamme d’inframonde
Dim 3 Mar 2019 - 13:58 par Stahlder

»  Planète Arc-en-ciel
Sam 2 Mar 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Ô Poète
Ven 1 Mar 2019 - 14:38 par Meilinn

»  Roseau méditant
Ven 1 Mar 2019 - 14:17 par ibiscus

» T'en souvient-il ?
Jeu 28 Fév 2019 - 7:25 par ibiscus

» Rumination
Mer 27 Fév 2019 - 13:58 par Peterpiotr

» Désirs...
Mer 27 Fév 2019 - 12:47 par Fugitive

» Espoir
Mer 27 Fév 2019 - 12:33 par Peterpiotr

»  Ressource inépuisable
Mer 27 Fév 2019 - 10:52 par Thunderbird

»  Arbre ténébreux
Mer 27 Fév 2019 - 10:48 par Thunderbird

» Pelouses et jardins...
Mar 26 Fév 2019 - 20:14 par Fugitive

» Un petit malade coquuin
Mar 26 Fév 2019 - 16:16 par modepoete

» Dérives
Mar 26 Fév 2019 - 14:59 par Stahlder

» Concerto invisible...
Mar 26 Fév 2019 - 14:57 par Stahlder

»  Loin de Poséidon
Mar 26 Fév 2019 - 14:53 par Stahlder

» Ce jour là
Mar 26 Fév 2019 - 11:27 par Hugo54

» Méandres...
Mar 26 Fév 2019 - 10:57 par Fugitive

» Orpaillage spirituel
Mar 26 Fév 2019 - 10:39 par Peterpiotr

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

L'homme de cent mille ans

Aller en bas

L'homme de cent mille ans

Message par Thunderbird le Jeu 1 Juil 2010 - 10:53

| cinquante ans |  soixante ans | cent vingt ans | huit mille ans | cent mille ans |


===============================



L'homme de deux mille ans

On n'est pas sérieux quand on a deux mille ans,
Le fils du charpentier, dont la mère est princesse
Des royaumes humains, les a fêtés, pourtant.
Le pape en son honneur a fait dire une messe.

L'homme de deux mille ans, ce monde visitant,
Le trouve sans amour, sans joie et sans noblesse.
Ceux mêmes qui de lui se disent militants,
Quand il voit comme ils sont, ça l'use et ça le blesse.

Ne reconnaissant plus, dans ce primate infâme,
Adam par lui sauvé, le sauveur perd sa flamme.
Il se dit : « J'aurais dû laisser, coquin de sort,

Ces humains sans aveu à leur monde putride ».
L'homme de deux mille ans s'en retourne, placide,
Vers son lointain royaume, et plus jamais n'en sort.


Dernière édition par Thunderbird le Dim 30 Juil 2017 - 17:54, édité 12 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9125
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Myrrha le Jeu 1 Juil 2010 - 14:14

Est-on pris au sérieux quand on a deux mille ans?
Jésus, fils de Marie, avait fait la promesse
De revenir bientôt, avant la fin des temps.
Mais le monde a changé et veut qu'il disparaisse.

L'homme de deux mille ans est plein d'amour pourtant.
Il voudrait redonner aux humains la tendresse;
Qu'ils comprennent enfin ce qui est important:
Que remercier Dieu se fait dans l'allégresse.

Qu'il n'est pas vain non plus de prier Notre-Dame
Si le monde a changé, il a encore une âme.
La terre que Dieu créa et qu'il aima si fort

A un autre destin que cette fin morbide.
L'homme de deux mille ans à toutes fins décide
D'attendre encore un peu pour dicter son rapport.

Myrrha-El
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par kajak le Sam 3 Juil 2010 - 7:59


Si j'avais deux mille ans ferais-je des miracles
A découvrir un si pitoyable spectacle
Avidité des hommes, armes de destruction
Je dis non, vraiment non, car ce monde est trop con !
kajak
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'homme de huit mille ans

Message par Thunderbird le Lun 21 Fév 2011 - 16:23


On n'est pas sérieux quand on a huit mille ans.
Adam a vu passer les sages de la Grèce,
L'empire des Romains, les peuples combattants,
Les enfants de Caïn qui plus que lui transgressent.

Il croit que la nature allait mieux, de son temps,
Que l'on pouvait bien vivre en logis de paresse,
Que, sans nul médecin, on était bien portant ;
Et que la paix régnait au sein de notre espèce.

Regrette-t-il d'avoir apprivoisé la flamme
Et d'avoir au péché accompagné sa femme ?
Non, (dit-il), l'Ecriture avait fixé mon sort ;

La condition humaine est un sursaut du vide.
L'homme de huit mille ans, dont l'esprit est lucide,
Contemple de ses fils le lamentable effort.


Dernière édition par Thunderbird le Dim 30 Juil 2017 - 17:52, édité 3 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9125
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Invité le Lun 21 Fév 2011 - 17:42

Il y a de quoi quand on constate notre monde remplis de
béquilles... vaut mieux se cacher...

amitiés,

André, épervier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Stahlder le Lun 21 Fév 2011 - 17:55

L'homme de vingt mille ans qui peignit les cavernes
regarde les cités qu'ont bâties nos aïeux
nos iles de plastique, nos rêves synthétiques
et le moral en berne , il détourne les yeux...
Stahlder
Stahlder
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1799
Date d'inscription : 04/02/2011
Humeur : je dis ça, je dis rien...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la femme de huit mille ans

Message par Myrrha le Lun 21 Fév 2011 - 19:18

Peut on être sérieuse, à plus de huit mille ans?
Quand on sait que les hommes n'ont jamais eu de cesse
De vous accuser, vous, qui êtes une princesse
D'avoir, vous la première, croqué à belle dents

Le fruit bien défendu, cette pomme qu'Adam
A goûté à son tour (ma foi, il le confesse)
Et qui, depuis ce jour, fait la une de la presse
Chaque fois qu'une femme a un peu de mordant.

Cette faute vénielle a fait condamner Ève
A subir un enfer du genre "marche ou crève"
Pendant que son époux, très satisfait s'endort.

Condition féminine, rêve prémonitoire?
La femme a huit mille ans de vie au purgatoire...
Ô Dieu, regarde la... qui porte le tchador.


(oui, je sais, c'est pas terrible, j'aurais pu mieux travailler le côté féministe! mais voilà, c'est pas vraiment ma tasse de thé! alors, je tombe dans l'excès!)

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Thunderbird le Mar 22 Fév 2011 - 10:40

Non, c'est pas mal.

Puis il est bien vrai qu'il y a de la symétrie à gagner, entre les conditions masculine et féminine...
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9125
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Un homme de cent mille ans

Message par Thunderbird le Ven 20 Mai 2011 - 13:01



On n'est pas sérieux quand on a cent mille ans.
Un Néanderthalien sans quartiers de noblesse
Dans un glacier alpin a dormi tout ce temps,
Grâce au réchauffement, il sort, il se redresse

Et vient déambuler par les bois et les champs.
Aux passants qu'il rencontre, il demande sans cesse
S'il reste de son groupe un peu de survivants.
Quand on lui dit que non, il n'est pas en détresse:

«Mon peuple a disparu, mais ce n'est pas un drame;
Je vais chez les nouveaux me choisir une dame
Avec qui ce sera "à la vie, à la mort".»

Jetant son dévolu sur quelqu'un de timide,
Le Néanderthalien ne fera pas d'hybrides:
Un juge Cro-Magnon a tranché sur son sort.


Dernière édition par Thunderbird le Dim 30 Juil 2017 - 17:50, édité 3 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9125
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Myrrha le Ven 20 Mai 2011 - 13:20

Hou la la! faut que je réfléchisse pour trouver une réplique à ton homme de Néanderthal!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Stahlder le Ven 20 Mai 2011 - 14:45

Peut on être sérieux quand on a cent mille ans
les doigts gourds malhabiles d'un primate fumiste
Du moins selon certains paléontologistes
qui voyaient en cet homme la cervelle d'un enfant


Les progrès de la science lui ont rendu justice
le voilà grand chasseur quasi métaphysique
intello et sportif, la fibre écologique
dans la lutte entre espèces on signe un armistice


Bientôt le septième Art en fera une idole
dans les salles obscures un nouveau sexe symbole ,
tel autrefois Ben Hur il règne dans l'arène


Alors les Cro Magnons jaloux de sa prestance
désireux d'abolir toutes leurs divergences
scrutant son ADN y retrouvent leurs gênes
Stahlder
Stahlder
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1799
Date d'inscription : 04/02/2011
Humeur : je dis ça, je dis rien...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Thunderbird le Ven 20 Mai 2011 - 16:01

Bien vu ! J'applaudis.
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9125
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Myrrha le Ven 20 Mai 2011 - 16:09

Ah! Bravo Stahlder! la réplique est extra!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme de cent mille ans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum