Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Précieux
Hier à 22:20 par foliebellule

» Plutôt que...
Hier à 18:13 par foliebellule

» Desembre austral
Hier à 14:03 par modepoete

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 12:40 par Stahlder

» Sainte Justine
Hier à 12:36 par Stahlder

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:29 par Thunderbird

» L’Alpha ne voit pas l’Oméga.
Hier à 9:18 par Thunderbird

» Jeux de société 3
Hier à 0:32 par Stahlder

» Faites vos jeux
Lun 12 Nov 2018 - 20:33 par ibiscus

» Sentinelle de charme
Lun 12 Nov 2018 - 17:41 par ibiscus

» Jeux de société 4
Dim 11 Nov 2018 - 15:15 par Stahlder

» Hippocampe équivoque
Dim 11 Nov 2018 - 11:29 par Thunderbird

» Ange songeur
Sam 10 Nov 2018 - 14:38 par Stahlder

» Portail intergalactique
Sam 10 Nov 2018 - 14:30 par Stahlder

» Jeux de société 2
Sam 10 Nov 2018 - 8:48 par ibiscus

» Le reflet d’un reflet
Ven 9 Nov 2018 - 11:23 par Stahlder

» Ambibovins
Jeu 8 Nov 2018 - 19:55 par Myrrha

» Le miroir et la chandelle
Jeu 8 Nov 2018 - 16:15 par Stahlder

» Le scatabé et la fourmi
Jeu 8 Nov 2018 - 15:08 par modepoete

» Rêver d’une amazone
Mer 7 Nov 2018 - 22:30 par ibiscus

» Jeux de société
Mer 7 Nov 2018 - 17:28 par Myrrha

» je ne derai plus escale
Mer 7 Nov 2018 - 16:46 par modepoete

» O toi l'accent
Mer 7 Nov 2018 - 11:41 par ibiscus

» Quelques anges désenchantés...
Mer 7 Nov 2018 - 11:36 par ibiscus

» Dragon de Martignas
Mer 7 Nov 2018 - 10:15 par Myrrha

» Rêves bleus
Mer 7 Nov 2018 - 10:13 par Myrrha

» Alexius von Arenrath
Mer 7 Nov 2018 - 10:11 par Myrrha

» Le bal des papillons
Mer 7 Nov 2018 - 10:08 par Myrrha

» Tressez cheveux
Mar 6 Nov 2018 - 11:33 par modepoete

» Qu'un ange vienne
Mar 6 Nov 2018 - 11:08 par Myrrha

» en revisitant...
Mar 6 Nov 2018 - 9:41 par Stahlder

» Quartefeuille de novembre
Lun 5 Nov 2018 - 21:18 par Stahlder

» Singe du duc
Dim 4 Nov 2018 - 23:29 par Thunderbird

» Le député et ses détracteurs
Dim 4 Nov 2018 - 14:56 par modepoete

» Surl l'écran de lumière
Dim 4 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» EXTINCTION
Dim 4 Nov 2018 - 13:02 par Myrrha

» Sortie de mon corps
Ven 2 Nov 2018 - 16:19 par modepoete

» Lyroptère
Ven 2 Nov 2018 - 11:30 par Thunderbird

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:47 par modepoete

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:46 par modepoete

» Ke jude celui
Mer 31 Oct 2018 - 16:32 par modepoete

» Goupil de proie
Mer 31 Oct 2018 - 14:41 par Stahlder

» Seigneur Castor de sinople
Mer 31 Oct 2018 - 14:03 par Stahlder

» Porte du garage hermétique
Mer 31 Oct 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Les yeux clos
Mar 30 Oct 2018 - 19:11 par ibiscus

» >louses blanches
Mar 30 Oct 2018 - 18:59 par ibiscus

» Une meute de chien et le spitz royal
Mar 30 Oct 2018 - 18:40 par modepoete

» Un mors me dévore
Mar 30 Oct 2018 - 15:52 par modepoete

» Duc du mur du Nord
Mar 30 Oct 2018 - 11:45 par Thunderbird

» Le placide canal
Dim 28 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Le seigneur Caracal
Sam 27 Oct 2018 - 11:23 par Thunderbird

» Chaudron miraculeux
Ven 26 Oct 2018 - 22:28 par Thunderbird

» Bûcheron-sculpteur
Ven 26 Oct 2018 - 22:21 par Thunderbird

» Sagesse du lys
Ven 26 Oct 2018 - 12:36 par Stahlder

» Sage saga
Ven 26 Oct 2018 - 11:21 par modepoete

» Défends-toi
Mer 24 Oct 2018 - 16:43 par modepoete

» Arboripisciculture
Mer 24 Oct 2018 - 14:49 par Stahlder

» Seigneur Blaireau d’azur
Mer 24 Oct 2018 - 14:45 par Stahlder

» Saint Roland Barthes Simpson
Mer 24 Oct 2018 - 10:43 par ibiscus

» Le seigneur de Marfak
Lun 22 Oct 2018 - 11:12 par Thunderbird

» Sonnet pour une délivrance
Dim 21 Oct 2018 - 22:54 par Geno l'oiselle

» Une souris grise et une souris blanche
Dim 21 Oct 2018 - 15:23 par modepoete

» Fleur des loups d’azur
Dim 21 Oct 2018 - 11:25 par Thunderbird

» château
Dim 21 Oct 2018 - 0:01 par ibiscus

» Sil te plaît, apprivoise moi !
Sam 20 Oct 2018 - 21:58 par ibiscus

» Vestale à plumes
Sam 20 Oct 2018 - 14:23 par Stahlder

» Amazone matinale
Ven 19 Oct 2018 - 13:44 par Stahlder

» Blé de sinople
Jeu 18 Oct 2018 - 20:12 par Thunderbird

» Sur la mer sévère
Jeu 18 Oct 2018 - 16:36 par modepoete

» le blaireau, le lynx et le renard
Jeu 18 Oct 2018 - 10:30 par modepoete

» Dans la rime des flots
Mer 17 Oct 2018 - 16:29 par modepoete

» Vestale en son éternité
Mer 17 Oct 2018 - 16:10 par ibiscus

» Manuscrit d’une vestale
Mer 17 Oct 2018 - 13:32 par Stahlder

» Sagesse du tournesol
Mer 17 Oct 2018 - 13:26 par Stahlder

» Château perdu
Mar 16 Oct 2018 - 11:15 par Thunderbird

» Le cerf et le renard
Dim 14 Oct 2018 - 17:32 par modepoete

» Sourire d'infirmière
Dim 14 Oct 2018 - 16:13 par modepoete

» Oiseau de Sarlat
Sam 13 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» En guise de conclusion : Limericks 25 et 26
Ven 12 Oct 2018 - 12:41 par ibiscus

» Saint Esthète
Ven 12 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Aux confins de la galaxie

Aller en bas

Aux confins de la galaxie

Message par Woodiwood le Lun 13 Sep 2010 - 19:26

Avec Epaules-Nues, la belle serveuse du bar de Mâle-Hibou Beach, et ses deux cousins, Moniteur-Sportif et Guide-Touristique.

Epaules-Nues marche dans la nuit bleu mûre,
S’arrête, ôte un galet de sa chaussure.
Ses deux cousins, torse nu, sous les étoiles,
Longent avec elle la plage locale.

Epaules-Nues : A votre avis, les gus, y a quoi derrière l’infini ?

Moniteur-Sportif : Une porte au-dessus de laquelle il est écrit « Défense d’entrer ».

Et si, un soir, de petits hommes verts,
Accourus du fin fond des années-lumière,
Venaient voir ce qui se bricole sur terre ?
Qu’en pensent nos trois exubérants compères ?

Guide-Touristique : Dis, cousine, si, par exemple, un Uranusien débarquait au bar, tu lui servirais quoi ?

Epaules-Nues : Une baffe s’il me colle ses tentacules aux fesses en prétextant qu’il voulait me serrer la main.

Soudain, une étoile filante s’annonce.
Il convient de faire un vœu en réponse.
Le trio se concentre et ferme les yeux.
Mais l’étoile explose, oh, la belle bleue !

Guide-Touristique : Ah, c’est ballot, on a pris une fusée du feu d’artifice pour une étoile filante.

Epaules-Nues : J’aime mieux ça ! Mon vœu concernait notre enquiquinante contrôleuse des prix, et quand j’ai entendu l’explosion, j’ai failli crier « Noooon, c’était pour rire ! »

Les trois cousins s’éloignent dans la nuit
En rêvant aux confins de la galaxie.
Mille questions se posent sur l’univers,
Mais l’infini garde toujours son mystère.

Moniteur-Sportif : Moi, ça m’épate de penser que tous ces corps célestes ont un nom.

Guide-Touristique : Obligé, sinon, les astronautes seraient paumés dans la voie lactée comme notre chère cousine sur les routes départementales.

Epaules-Nues : Tu cherches la bagarre ?

Guide-Touristique : Bof, non, on a vu assez d’étoiles pour cette nuit, tu crois pas ?


_______________________________________________________________________________________________
Qu'est-ce qui a des plumes, deux pieds, deux mains et qui se mange ?

Un chef sioux qui se ronge les ongles.
avatar
Woodiwood
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Serpent
Messages : 252
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 52
Localisation : C'est quoi, une loque à Lise Hassion ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par *Okana* le Lun 13 Sep 2010 - 20:33

Bonjour ami poète, bravo pour ta poésie, ton histoire est très bien romancée, j'aime bien les poèmes que tu inscris dans ta prose. Ici la belle bleue est une bière. Bravo j'ai adoré ma lecture. Nicole.xxx

Soudain, une étoile filante s’annonce.
Il convient de faire un vœu en réponse.
Le trio se concentre et ferme les yeux.
Mais l’étoile explose, oh, la belle bleue !
avatar
*Okana*
A.O.C.
A.O.C.

Bélier Chien
Messages : 1391
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 72
Localisation : Québec, P.Québec.
Humeur : Joviale, optimiste, amicale.

Voir le profil de l'utilisateur http://okana.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Myrrha le Mar 14 Sep 2010 - 0:26

Mystère de l'infini
Magie des galaxies
En quelques secondes
Tu nous décris un monde
Qui gronde
Un au-delà des ondes
super pour une blonde!
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7776
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par papathée de foi le Mar 14 Sep 2010 - 5:32

Ah la belle étoile; cet hotel sans étoiles où si futés futiles, vous fûtes dans les toiles hébergés!
Oh la belle bleue, label de qualité où dans la pesante heure tout corps c’est leste !
Pour retrouver ta bonne,que ne ferais-tu pas; une à une décrocher les étoiles pour pouvoir les toucher, pour finir par toucher un grelot de consolation ; comme c’est touchant !
M’enfin c’est quoi ce cas d’astre non inscrit au cadastre, un des astres que vous avez créé, je n’y connais rien à la g’astronomie mais quand même.
Tu nous contes les étoiles en oubliant de compter Fleurette, reprenons un peu conte habilité à dormir de boue : Je pose un œuf et je retiens 1..
milliard, je sais, je sais, il n’y a aucune retenue ici, je sais que je ne sais pas compter mais au moins ça fait un conte rond, bête de somme astronomique de poussières d’étoiles d’araignées et si tu insistes je te rajoute deux ratons laveurs de carreaux à l’éléphant bleu c’est quand même plus classe que ces 3 là qui voient des éléphants roses errer dans la voie lactée et tout ça parce que le lait de la cousine a tourné, parce que chez ces gens là Monsieur, ça ne tourne pas rond , je n’en veux que pour preuve
ces deux mâles à bar plutôt loubards qui ont pris pour pleine lune le beau cul de la cousine…..
Entendez les ces gars leu de l’émeute, à la queue leu leu hurlant à la mort : ouhhhouhhhhhhouhhhhouh…….où , se fourrer le doigt dans l’œil, se fourrer dans la gueule du koup à la moindre odeur de femelle, ben je préfère et de loin ma jolie gueule de bois, tant si gris que si je ne vois pas d’étoiles il me reste au moins les 36 chandelles !
🐘
avatar
papathée de foi
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1795
Date d'inscription : 01/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Myrrha le Mar 14 Sep 2010 - 9:20

tout corps c’est leste !
tout corset leste?
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7776
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Woodiwood le Mar 14 Sep 2010 - 22:19

Merci à vous tous, Nicole, Myrrha, Papathée de foi !

Papathée, tout ce que je peux te répondre, c'est : Pas mal, étoile à matelas ? C'est de l'humour extra-terrestre, normal, je suis un Woody alien.

_______________________________________________________________________________________________
Qu'est-ce qui a des plumes, deux pieds, deux mains et qui se mange ?

Un chef sioux qui se ronge les ongles.
avatar
Woodiwood
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Serpent
Messages : 252
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 52
Localisation : C'est quoi, une loque à Lise Hassion ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum