Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» La folie d'aimer
Aujourd'hui à 16:37 par modepoete

» Apothicaire alchimiste
Aujourd'hui à 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Aujourd'hui à 11:28 par THOMAS

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:17 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:14 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Hier à 12:17 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Hier à 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Des milliers de baisers
Ven 15 Sep 2017 - 19:07 par kajak

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Amour quand tu nous tiens
Mer 13 Sep 2017 - 22:41 par ibiscus

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

» Ma désespérance. ..
Mar 12 Sep 2017 - 11:47 par Fugitive

» Au bout de la Jetée
Lun 11 Sep 2017 - 22:18 par THOMAS

» Love...
Lun 11 Sep 2017 - 16:48 par Fugitive

» La vie...
Lun 11 Sep 2017 - 16:46 par Fugitive

» Abécédaire amoureux...
Lun 11 Sep 2017 - 16:43 par Fugitive

» la vitrine
Lun 11 Sep 2017 - 15:58 par l'iconoclaste

» haïku d'hiver
Lun 11 Sep 2017 - 15:16 par THOMAS

» Un brin au vent
Lun 11 Sep 2017 - 15:14 par THOMAS

» Infinitésimaux
Lun 11 Sep 2017 - 15:10 par THOMAS

» Humain r'eprends-toiu
Lun 11 Sep 2017 - 14:29 par modepoete

» fantaisie
Lun 11 Sep 2017 - 10:32 par Myrrha

» Je suis...
Lun 11 Sep 2017 - 10:15 par Myrrha

» Partance...
Lun 11 Sep 2017 - 10:01 par Myrrha

» Monarque aquatique
Lun 11 Sep 2017 - 9:57 par Myrrha

» Baron loup d’azur
Lun 11 Sep 2017 - 9:48 par Myrrha

» M'aimes-tu?
Dim 10 Sep 2017 - 16:12 par modepoete

» Baronne Sirène
Dim 10 Sep 2017 - 8:37 par ibiscus

» Notere bonheur
Ven 8 Sep 2017 - 16:06 par modepoete

» J'aimerais tant t'aimer
Ven 8 Sep 2017 - 14:13 par manou

» Minou-chat
Ven 8 Sep 2017 - 10:15 par THOMAS

» Douce caresse...
Ven 8 Sep 2017 - 9:56 par Myrrha

» Seigneur Triton Volant
Ven 8 Sep 2017 - 9:36 par Myrrha

» départ
Ven 8 Sep 2017 - 9:34 par Myrrha

» Nous perdre dans votre bonheur
Jeu 7 Sep 2017 - 18:14 par modepoete

» Et si...
Mer 6 Sep 2017 - 23:34 par ibiscus

» Ma vie sera ta félicité
Mer 6 Sep 2017 - 23:25 par ibiscus

» Chut…j’ai une maîtresse
Mer 6 Sep 2017 - 22:24 par THOMAS

» C'était écrit
Mer 6 Sep 2017 - 21:41 par Fugitive

» Etre nous en nous
Mer 6 Sep 2017 - 18:03 par modepoete

» Noble chimère d’azur
Mer 6 Sep 2017 - 12:24 par Thunderbird

» nous voici arbres secs
Mer 6 Sep 2017 - 12:23 par l'iconoclaste

» j'aime t'aimer
Mer 6 Sep 2017 - 12:22 par l'iconoclaste

» Douce nostalgie...
Mer 6 Sep 2017 - 10:49 par Fugitive

» L’amante ou l’histoire d’une victime consentante
Mar 5 Sep 2017 - 22:26 par THOMAS

» Partir en campagne
Mar 5 Sep 2017 - 22:17 par THOMAS

» la politique n'estr pas l'amie du pauvre
Mar 5 Sep 2017 - 17:40 par modepoete

» Écaillant la lagune.....
Mar 5 Sep 2017 - 16:57 par kajak

» Sagesse ducale
Mar 5 Sep 2017 - 16:39 par kajak

» Jeunesse éternité. ..
Mar 5 Sep 2017 - 16:34 par kajak

» Ronde table de sinople
Lun 4 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Région de verts daims
Lun 4 Sep 2017 - 12:03 par THOMAS

» Ô toi tolérance
Dim 3 Sep 2017 - 18:27 par modepoete

» Enfant du mystère
Dim 3 Sep 2017 - 18:25 par modepoete

» Vaillante nef de sable
Sam 2 Sep 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Arbre-Chevalier
Ven 1 Sep 2017 - 12:48 par Thunderbird

»  Photosynthèse
Jeu 31 Aoû 2017 - 10:05 par Thunderbird

» Duchesse emplumée
Mer 30 Aoû 2017 - 12:48 par Thunderbird

» Canidé volant
Mar 29 Aoû 2017 - 15:17 par Thunderbird

» Danseur vêtu d’azur
Lun 28 Aoû 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Marcheur anonyme
Dim 27 Aoû 2017 - 12:40 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Aux confins de la galaxie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux confins de la galaxie

Message par Woodiwood le Lun 13 Sep 2010 - 19:26

Avec Epaules-Nues, la belle serveuse du bar de Mâle-Hibou Beach, et ses deux cousins, Moniteur-Sportif et Guide-Touristique.

Epaules-Nues marche dans la nuit bleu mûre,
S’arrête, ôte un galet de sa chaussure.
Ses deux cousins, torse nu, sous les étoiles,
Longent avec elle la plage locale.

Epaules-Nues : A votre avis, les gus, y a quoi derrière l’infini ?

Moniteur-Sportif : Une porte au-dessus de laquelle il est écrit « Défense d’entrer ».

Et si, un soir, de petits hommes verts,
Accourus du fin fond des années-lumière,
Venaient voir ce qui se bricole sur terre ?
Qu’en pensent nos trois exubérants compères ?

Guide-Touristique : Dis, cousine, si, par exemple, un Uranusien débarquait au bar, tu lui servirais quoi ?

Epaules-Nues : Une baffe s’il me colle ses tentacules aux fesses en prétextant qu’il voulait me serrer la main.

Soudain, une étoile filante s’annonce.
Il convient de faire un vœu en réponse.
Le trio se concentre et ferme les yeux.
Mais l’étoile explose, oh, la belle bleue !

Guide-Touristique : Ah, c’est ballot, on a pris une fusée du feu d’artifice pour une étoile filante.

Epaules-Nues : J’aime mieux ça ! Mon vœu concernait notre enquiquinante contrôleuse des prix, et quand j’ai entendu l’explosion, j’ai failli crier « Noooon, c’était pour rire ! »

Les trois cousins s’éloignent dans la nuit
En rêvant aux confins de la galaxie.
Mille questions se posent sur l’univers,
Mais l’infini garde toujours son mystère.

Moniteur-Sportif : Moi, ça m’épate de penser que tous ces corps célestes ont un nom.

Guide-Touristique : Obligé, sinon, les astronautes seraient paumés dans la voie lactée comme notre chère cousine sur les routes départementales.

Epaules-Nues : Tu cherches la bagarre ?

Guide-Touristique : Bof, non, on a vu assez d’étoiles pour cette nuit, tu crois pas ?


_______________________________________________________________________________________________
Qu'est-ce qui a des plumes, deux pieds, deux mains et qui se mange ?

Un chef sioux qui se ronge les ongles.
avatar
Woodiwood
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Serpent
Messages : 252
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 51
Localisation : C'est quoi, une loque à Lise Hassion ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par *Okana* le Lun 13 Sep 2010 - 20:33

Bonjour ami poète, bravo pour ta poésie, ton histoire est très bien romancée, j'aime bien les poèmes que tu inscris dans ta prose. Ici la belle bleue est une bière. Bravo j'ai adoré ma lecture. Nicole.xxx

Soudain, une étoile filante s’annonce.
Il convient de faire un vœu en réponse.
Le trio se concentre et ferme les yeux.
Mais l’étoile explose, oh, la belle bleue !
avatar
*Okana*
A.O.C.
A.O.C.

Bélier Chien
Messages : 1391
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 71
Localisation : Québec, P.Québec.
Humeur : Joviale, optimiste, amicale.

Voir le profil de l'utilisateur http://okana.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Myrrha le Mar 14 Sep 2010 - 0:26

Mystère de l'infini
Magie des galaxies
En quelques secondes
Tu nous décris un monde
Qui gronde
Un au-delà des ondes
super pour une blonde!
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par papathée de foi le Mar 14 Sep 2010 - 5:32

Ah la belle étoile; cet hotel sans étoiles où si futés futiles, vous fûtes dans les toiles hébergés!
Oh la belle bleue, label de qualité où dans la pesante heure tout corps c’est leste !
Pour retrouver ta bonne,que ne ferais-tu pas; une à une décrocher les étoiles pour pouvoir les toucher, pour finir par toucher un grelot de consolation ; comme c’est touchant !
M’enfin c’est quoi ce cas d’astre non inscrit au cadastre, un des astres que vous avez créé, je n’y connais rien à la g’astronomie mais quand même.
Tu nous contes les étoiles en oubliant de compter Fleurette, reprenons un peu conte habilité à dormir de boue : Je pose un œuf et je retiens 1..
milliard, je sais, je sais, il n’y a aucune retenue ici, je sais que je ne sais pas compter mais au moins ça fait un conte rond, bête de somme astronomique de poussières d’étoiles d’araignées et si tu insistes je te rajoute deux ratons laveurs de carreaux à l’éléphant bleu c’est quand même plus classe que ces 3 là qui voient des éléphants roses errer dans la voie lactée et tout ça parce que le lait de la cousine a tourné, parce que chez ces gens là Monsieur, ça ne tourne pas rond , je n’en veux que pour preuve
ces deux mâles à bar plutôt loubards qui ont pris pour pleine lune le beau cul de la cousine…..
Entendez les ces gars leu de l’émeute, à la queue leu leu hurlant à la mort : ouhhhouhhhhhhouhhhhouh…….où , se fourrer le doigt dans l’œil, se fourrer dans la gueule du koup à la moindre odeur de femelle, ben je préfère et de loin ma jolie gueule de bois, tant si gris que si je ne vois pas d’étoiles il me reste au moins les 36 chandelles !
🐘
avatar
papathée de foi
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1795
Date d'inscription : 01/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Myrrha le Mar 14 Sep 2010 - 9:20

tout corps c’est leste !
tout corset leste?
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux confins de la galaxie

Message par Woodiwood le Mar 14 Sep 2010 - 22:19

Merci à vous tous, Nicole, Myrrha, Papathée de foi !

Papathée, tout ce que je peux te répondre, c'est : Pas mal, étoile à matelas ? C'est de l'humour extra-terrestre, normal, je suis un Woody alien.

_______________________________________________________________________________________________
Qu'est-ce qui a des plumes, deux pieds, deux mains et qui se mange ?

Un chef sioux qui se ronge les ongles.
avatar
Woodiwood
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Serpent
Messages : 252
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 51
Localisation : C'est quoi, une loque à Lise Hassion ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum