Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Grand basilic d’or
Aujourd'hui à 12:30 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:26 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Aujourd'hui à 9:46 par ibiscus

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:19 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Hier à 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Hier à 11:28 par THOMAS

» Sagesse d’une orchidée
Jeu 21 Sep 2017 - 12:17 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Des milliers de baisers
Ven 15 Sep 2017 - 19:07 par kajak

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Amour quand tu nous tiens
Mer 13 Sep 2017 - 22:41 par ibiscus

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

» Ma désespérance. ..
Mar 12 Sep 2017 - 11:47 par Fugitive

» Au bout de la Jetée
Lun 11 Sep 2017 - 22:18 par THOMAS

» Love...
Lun 11 Sep 2017 - 16:48 par Fugitive

» La vie...
Lun 11 Sep 2017 - 16:46 par Fugitive

» Abécédaire amoureux...
Lun 11 Sep 2017 - 16:43 par Fugitive

» la vitrine
Lun 11 Sep 2017 - 15:58 par l'iconoclaste

» haïku d'hiver
Lun 11 Sep 2017 - 15:16 par THOMAS

» Un brin au vent
Lun 11 Sep 2017 - 15:14 par THOMAS

» Infinitésimaux
Lun 11 Sep 2017 - 15:10 par THOMAS

» Humain r'eprends-toiu
Lun 11 Sep 2017 - 14:29 par modepoete

» fantaisie
Lun 11 Sep 2017 - 10:32 par Myrrha

» Je suis...
Lun 11 Sep 2017 - 10:15 par Myrrha

» Partance...
Lun 11 Sep 2017 - 10:01 par Myrrha

» Monarque aquatique
Lun 11 Sep 2017 - 9:57 par Myrrha

» Baron loup d’azur
Lun 11 Sep 2017 - 9:48 par Myrrha

» M'aimes-tu?
Dim 10 Sep 2017 - 16:12 par modepoete

» Baronne Sirène
Dim 10 Sep 2017 - 8:37 par ibiscus

» Notere bonheur
Ven 8 Sep 2017 - 16:06 par modepoete

» J'aimerais tant t'aimer
Ven 8 Sep 2017 - 14:13 par manou

» Minou-chat
Ven 8 Sep 2017 - 10:15 par THOMAS

» Douce caresse...
Ven 8 Sep 2017 - 9:56 par Myrrha

» Seigneur Triton Volant
Ven 8 Sep 2017 - 9:36 par Myrrha

» départ
Ven 8 Sep 2017 - 9:34 par Myrrha

» Nous perdre dans votre bonheur
Jeu 7 Sep 2017 - 18:14 par modepoete

» Et si...
Mer 6 Sep 2017 - 23:34 par ibiscus

» Ma vie sera ta félicité
Mer 6 Sep 2017 - 23:25 par ibiscus

» Chut…j’ai une maîtresse
Mer 6 Sep 2017 - 22:24 par THOMAS

» C'était écrit
Mer 6 Sep 2017 - 21:41 par Fugitive

» Etre nous en nous
Mer 6 Sep 2017 - 18:03 par modepoete

» Noble chimère d’azur
Mer 6 Sep 2017 - 12:24 par Thunderbird

» nous voici arbres secs
Mer 6 Sep 2017 - 12:23 par l'iconoclaste

» j'aime t'aimer
Mer 6 Sep 2017 - 12:22 par l'iconoclaste

» Douce nostalgie...
Mer 6 Sep 2017 - 10:49 par Fugitive

» L’amante ou l’histoire d’une victime consentante
Mar 5 Sep 2017 - 22:26 par THOMAS

» Partir en campagne
Mar 5 Sep 2017 - 22:17 par THOMAS

» la politique n'estr pas l'amie du pauvre
Mar 5 Sep 2017 - 17:40 par modepoete

» Écaillant la lagune.....
Mar 5 Sep 2017 - 16:57 par kajak

» Sagesse ducale
Mar 5 Sep 2017 - 16:39 par kajak

» Jeunesse éternité. ..
Mar 5 Sep 2017 - 16:34 par kajak

» Ronde table de sinople
Lun 4 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Région de verts daims
Lun 4 Sep 2017 - 12:03 par THOMAS

» Ô toi tolérance
Dim 3 Sep 2017 - 18:27 par modepoete

» Enfant du mystère
Dim 3 Sep 2017 - 18:25 par modepoete

» Vaillante nef de sable
Sam 2 Sep 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Arbre-Chevalier
Ven 1 Sep 2017 - 12:48 par Thunderbird

»  Photosynthèse
Jeu 31 Aoû 2017 - 10:05 par Thunderbird

» Duchesse emplumée
Mer 30 Aoû 2017 - 12:48 par Thunderbird

» Canidé volant
Mar 29 Aoû 2017 - 15:17 par Thunderbird

» Danseur vêtu d’azur
Lun 28 Aoû 2017 - 13:19 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Alexandre et Xavier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexandre et Xavier

Message par Babylon5 le Ven 24 Sep 2010 - 13:35

Luxueusement installés sur un banc d’onyx, un xylophone prolixe s’expliquait avec un saxophone à l’air excédé sur les excès de la sexualité, sous les yeux exhorbités d’un Sphynx accompagné d’une Syrinx sans trop de sex appeal.

- « Saviez-vous, cher Xavier, qu’on peut expirer de ces extases exquises ? J’ai des exemples! »Exprima le xylophone, qui se nommait Alexandre, dans un excellent Saxon.

- « Allons-donc, Alex, vous extrapolez à partir d’exceptions -excellemment exhumées, j’en conviens »-mais hors de leur contexte, à partir de Codex mal transcrits par les exégètes. Moi-même, malheureux exilé de Saxe, j’ai pu exhiber mon sexe en Saxe, au Luxembourg, à Auxerre, en Extrême-Orient, dans la Chapelle Sixtine où j’ai exulté sans le moindre excédant ni accident. Mais quel est votre avis Monsieur le Sphynx ? Et vous-même, exquise Syrinx ? »

Le Sphynx, qui n’avait pas de larynx, ne put exhaler un seul mot.

- »Le sexe, c’est extra et c’est bien relaxant », fit la Syrinx d’un air exalté. « Moi-même j’y ai excellé. Mais j’ai du prendre des anxiolitiques suite aux exigences excessives de Pan. Maintenant, me voilà anorexique depuis au moins soixante-dix ans… »

- »Ah ! Vous voyez, par cet exposé, que mes dires ne sont pas des axiomes extravagants !’ s’exclama Alexandre « , exultant « Et pensez à Tristan, le preux chevalier, le cortex intoxiqué par un élixir mal malaxé , mixture qui le voua à un amour excessif et exclusif, jusqu’à l’apex de la mort…mais je vous exempte du récit en Alexandrins… »

- »Mais vous faites une fixation sur le sexe ! Vous seriez pour l’excision et autres mutilations que cela ne m’extasierait pas! »

C’est alors que, vexé, le xylophone Alexandre, prêt à boxer, prit une forme convexe qui le priva presque d’oxygène :
- »Espèce de Saxon xénophobe ! » s’écria t-il « Désaxé exhibitionniste ! Adepte des boxons sans la prophylaxie de Durex ! Expatriez-vous donc au Mexique ! »

Puis il faxa au Phoenix « Le Saxo exagère, vient vite avec un extincteur. »

« Excellent ! » Fit le Phoenix -qui n’était autre qu’un dinosaure Rex mixé par un taxidermiste avec un sibuxiang- « je vais lui faire un remix des X-men à la Saxonne. En ce moment j’ai fort besoin d’un exutoire ! »

Mais le saxo Xavier, excédé, exacerbé, appela un grand Sioux exilé du Texas dans un luxueux duplex, non loin d’une mine de bauxite, et qui buvait son Viandox. Passant par le pays des silex,il se joint à Vercingétorix qui avait coché la bonne astérisque, et tous deux s’extirpèrent de leur mélancolie pour aller occire le Phoenix. Ce fut une voyage excessivement long en taxi, mais ils virent bientôt le Sphynx et la Syrinx qui leur montrèrent le fier Phoenix de l’index (enfin, pour la Syrinx).

« Pouvez-vous nous expliquer l’objet de cet accident diplomatique, ô, ami Phoenix »

« Je n’en sais rien » répondit le Phoenix « Sinon qu’Alex, ce xylophone prolixe, m’a faxé pour que qu’occise le dénomme Xavier, saxophone un peu trop exalté et prêt à exhiber son sexe ».

Alors s’avança la Syrinx, aimée de Pan : « Beau Phoenix, et toi le Sioux rusé, Vercingétorix, aux silex bien taillés. Ne malaxez pas vos cerveaux pour Alexandre ni Xavier. Venez avec moi jouer du Syrinx, et laissez ces instruments s’accorder… »

«- Mais c’est extravagant ! J’exige des excuses ! » fit Xavier, les maxillaires crispés. « Pourquoi Alexandre , qui a exacerbé ma colère en serait-il exempté d’expiation ? »

« Le contexte est exceptionnellement complexe, cher Xavier Voyez l’extension qu’à pris votre explication. « Voyez ce malheureux xylophone, il est tout oxydé… » Et elle sortit un Kleenex pour oxygéner Alexandre, encore tout exacerbé.

Le Phoenix et Vercingétorix , tous deux expatriés, partirent loin de tout texte, sous d’autres cieux, pour chercher du Xenon.

Le Sphynx resta muet.
avatar
Babylon5
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 64
Localisation : Ailleurs
Humeur : ça dépend

Voir le profil de l'utilisateur http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre et Xavier

Message par Myrrha le Ven 24 Sep 2010 - 14:16

C'est pas classé X?
Excellent...
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre et Xavier

Message par Babylon5 le Ven 24 Sep 2010 - 14:32

Merci, votre Excellence !
avatar
Babylon5
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Serpent
Messages : 330
Date d'inscription : 13/05/2010
Age : 64
Localisation : Ailleurs
Humeur : ça dépend

Voir le profil de l'utilisateur http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum