Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» On impose à des bras
Aujourd'hui à 20:56 par THOMAS

» Sagesse d’une orchidée
Aujourd'hui à 12:17 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:56 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Aujourd'hui à 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Hier à 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Hier à 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Hier à 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Hier à 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Des milliers de baisers
Ven 15 Sep 2017 - 19:07 par kajak

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Amour quand tu nous tiens
Mer 13 Sep 2017 - 22:41 par ibiscus

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

» Ma désespérance. ..
Mar 12 Sep 2017 - 11:47 par Fugitive

» Au bout de la Jetée
Lun 11 Sep 2017 - 22:18 par THOMAS

» Love...
Lun 11 Sep 2017 - 16:48 par Fugitive

» La vie...
Lun 11 Sep 2017 - 16:46 par Fugitive

» Abécédaire amoureux...
Lun 11 Sep 2017 - 16:43 par Fugitive

» la vitrine
Lun 11 Sep 2017 - 15:58 par l'iconoclaste

» haïku d'hiver
Lun 11 Sep 2017 - 15:16 par THOMAS

» Un brin au vent
Lun 11 Sep 2017 - 15:14 par THOMAS

» Infinitésimaux
Lun 11 Sep 2017 - 15:10 par THOMAS

» Humain r'eprends-toiu
Lun 11 Sep 2017 - 14:29 par modepoete

» fantaisie
Lun 11 Sep 2017 - 10:32 par Myrrha

» Je suis...
Lun 11 Sep 2017 - 10:15 par Myrrha

» Partance...
Lun 11 Sep 2017 - 10:01 par Myrrha

» Monarque aquatique
Lun 11 Sep 2017 - 9:57 par Myrrha

» Baron loup d’azur
Lun 11 Sep 2017 - 9:48 par Myrrha

» M'aimes-tu?
Dim 10 Sep 2017 - 16:12 par modepoete

» Baronne Sirène
Dim 10 Sep 2017 - 8:37 par ibiscus

» Notere bonheur
Ven 8 Sep 2017 - 16:06 par modepoete

» J'aimerais tant t'aimer
Ven 8 Sep 2017 - 14:13 par manou

» Minou-chat
Ven 8 Sep 2017 - 10:15 par THOMAS

» Douce caresse...
Ven 8 Sep 2017 - 9:56 par Myrrha

» Seigneur Triton Volant
Ven 8 Sep 2017 - 9:36 par Myrrha

» départ
Ven 8 Sep 2017 - 9:34 par Myrrha

» Nous perdre dans votre bonheur
Jeu 7 Sep 2017 - 18:14 par modepoete

» Et si...
Mer 6 Sep 2017 - 23:34 par ibiscus

» Ma vie sera ta félicité
Mer 6 Sep 2017 - 23:25 par ibiscus

» Chut…j’ai une maîtresse
Mer 6 Sep 2017 - 22:24 par THOMAS

» C'était écrit
Mer 6 Sep 2017 - 21:41 par Fugitive

» Etre nous en nous
Mer 6 Sep 2017 - 18:03 par modepoete

» Noble chimère d’azur
Mer 6 Sep 2017 - 12:24 par Thunderbird

» nous voici arbres secs
Mer 6 Sep 2017 - 12:23 par l'iconoclaste

» j'aime t'aimer
Mer 6 Sep 2017 - 12:22 par l'iconoclaste

» Douce nostalgie...
Mer 6 Sep 2017 - 10:49 par Fugitive

» L’amante ou l’histoire d’une victime consentante
Mar 5 Sep 2017 - 22:26 par THOMAS

» Partir en campagne
Mar 5 Sep 2017 - 22:17 par THOMAS

» la politique n'estr pas l'amie du pauvre
Mar 5 Sep 2017 - 17:40 par modepoete

» Écaillant la lagune.....
Mar 5 Sep 2017 - 16:57 par kajak

» Sagesse ducale
Mar 5 Sep 2017 - 16:39 par kajak

» Jeunesse éternité. ..
Mar 5 Sep 2017 - 16:34 par kajak

» Ronde table de sinople
Lun 4 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Région de verts daims
Lun 4 Sep 2017 - 12:03 par THOMAS

» Ô toi tolérance
Dim 3 Sep 2017 - 18:27 par modepoete

» Enfant du mystère
Dim 3 Sep 2017 - 18:25 par modepoete

» Vaillante nef de sable
Sam 2 Sep 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Arbre-Chevalier
Ven 1 Sep 2017 - 12:48 par Thunderbird

»  Photosynthèse
Jeu 31 Aoû 2017 - 10:05 par Thunderbird

» Duchesse emplumée
Mer 30 Aoû 2017 - 12:48 par Thunderbird

» Canidé volant
Mar 29 Aoû 2017 - 15:17 par Thunderbird

» Danseur vêtu d’azur
Lun 28 Aoû 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Marcheur anonyme
Dim 27 Aoû 2017 - 12:40 par Thunderbird

» Expression d'hier et d'aujourd'hui
Dim 27 Aoû 2017 - 11:39 par modepoete

» Fier poisson d’azur
Sam 26 Aoû 2017 - 11:04 par Thunderbird

» Monarque de sinople
Ven 25 Aoû 2017 - 12:10 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Où est le maître des mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où est le maître des mots

Message par kajak le Ven 10 Déc 2010 - 18:39

.

Clin d'œil au maître des mots

Quelques nouvelles du front, pas très bonnes en réalité, car malgré les prépare à tifs, il se dégarnit. Chevelu ce n'était pas terrible, mais chauve qui peut, je vends la mèche c'est laid. Dieu a dit : «  si le hasard fait bien les choses, là il a dû se tromper » par voie de conséquence il créa la cagoule pour cacher cette calamité. Peu après apparut panama qui mérite un coup de chapeau. Plus élégant que la cagoule et parfait pour un crâne ou sévit la calvitie.

Mais rien n'empêche melba quand le mal est fée Clochette n'y peut rien et figaro reste au chômage.
Tout au début nous avons cru à une calvitie précoce. Nous avons compris qu'il avait la maladie de la vache folle quand il a commencé à tuer les mouches avec sa queue. On craignit longtemps le retour du jet d'ail et, bien que ce ne soit pas leurs oignons, les femmes achetèrent du parfum chez un marchand qu'elles savent honnête.

Comme mon clavier azerty en vaut deux il vous livre en vrac mes débordements farfelus. On dit qui veut manger du foin ménage sa culture (de mémoire je n'en suis plus très certain) de toute façon nous ne sommes pas à questions pour un sans pion.

Mon voisin l'est champion, de la bagatelle, un artiste, c'est ce qu'il dit. L’empire des sens le travaille, en sens unique. La sangsue nique, les amoureux aussi se rut sur ces plaisirs.

Prenez Georges, amoureux s'il en est, il bisait Carmen. Selon lui l’amour est enfant de bohème, tout cela sans prélever l' ADN, il est fort. Bohême, Tsigane des noms devenus grossiers dans notre société. L'amour du prochain n'est qu'une formule. Demande-donc qui veut te laisser stationner ta caravane ?
Bon effectivement ici nous avons plutôt des cars à vannes même lourdes parfois. Palourdes ? Il faudrait un autre moule, mais je compte jusqu'à huître et ne voit rien venir.

Voyez où l’empire des sens peut conduire, à la pire indécence même. Indécence car c'est l'an pire d'essence qui se déverse et pollue. Monsieur BP qui signifie BIEN PAYE se fout de cela. Il s'en paye des pots et paye des pots de vin. Mais il y a quelques temps se sont ces dépôts d'essence qui furent fermés...Le dialogue et la concertation aussi, pendant que son pétrole se déversait dans l'océan.

Comme il est loin le souvenir des sympathiques shadoks qui pompaient. Lui aussi pompe, d'abord dans le sous sol et puis dans notre porte monnaie, il nous fait la Total monsieur BP.

Mais où est-donc passé notre Papathée, Est-ce ce soudain revirement de l'église à propos du préservatif ou s'est-il retiré dans un monastère pour une cure de silence?



Kajak 10 décembre 2010
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par Myrrha le Ven 10 Déc 2010 - 20:19

Je crois que Papathée n'a plus qu'à bien se tenir! Ton clin d'oeil de lynx devrait lui plaire!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7681
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par Lacase le Ven 10 Déc 2010 - 22:02

A la saint Gapour on hiberne ?
A moins que l'an vert lui fasse changer d'endroit. Le veinard...
Assez mal placé pour parler d'absence, je n'en rajouterai pas...

Bravo Kajak pour ce texte trés réussi.

L'oncle

* Myrrha : Que ta journée soit douce aussi... youpi!

_______________________________________________________________________________________________
Si le berger à le Mans qui a les rillettes?
avatar
Lacase
A.O.C.
A.O.C.

Poissons Serpent
Messages : 298
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 52
Localisation : Trou sur Argos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par Thunderbird le Sam 11 Déc 2010 - 11:03

Les absents parfois préparent de belles surprises... Espérons.
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 7268
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 63
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par saldday le Sam 11 Déc 2010 - 14:18

Ou alors il est bloqué encore dans un aeropuerto en Mallorca.... espa Mais enfin....pacience, notre cher moine sortira de son "iglesia" frais comme une
lechuga et "picante" como un cardo. Dès qu'il arrive on ouvre le champagne


Saldday geek


Dernière édition par saldday le Mar 14 Déc 2010 - 22:52, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
**** "Je laisse aux railleurs le soin de construire les barrières d'une société bien pensante" ****
avatar
saldday
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 679
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : région parisienne
Humeur : noir, blanc, rouge...gris !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par papathée de foi le Mar 14 Déc 2010 - 4:13

Jacques a dit : Clin d’œil au maître des mots :
Oh Jacques tes mots lestés de plomb ça décoiffe un max(faire ailleurs ou pas voire un maxi môme), tes mots l’air de rien croquent le chauve à belle dent mais ce mot là le moqueur, qu’en fais-tu, je sais ça n’est pas si facile de brosser le portrait du chauve mais continue comme ça et on va t’appeler Jacquou le croquant le poète ébouriffant, je crois deviner que tu as plein de cheveux mais je ne désespère pas de te coiffer sur le poteau rose.
Inutile de ’’ l’escaresser’’ dans le sens du poil puisqu’il est chauve cependant j’admets que tu sois en droit de réclamer ton dû comme tant d’autres en 45!
Jacques a dit: clin d’œil au maître des mots :
Hélas il est tout enclin deuil car depuis que j’ai perdu mon pucelage je suis inconsolable ( sans solable oui ok aussi) je suis vraiment un nain compris, depuis un an, culé par le destin et par-dessus le marché(noir depuis que BP est passé par là) tu veux m’envoyer me faire maître des mots niaque chez les grecs !
Ah tu en as bien de la chance d’avoir encore quelque chose à vendre et qui plus est la mèche, moi, même mon âme est invendable et même le diable que je pensais de mèche n’en veut point, au moins il te reste une mèche, moi , snif, à un poil près je suis chauve, ce qui me console c’est qu’il y en a un con ne me prendra jamais de mon vivant, je veux parler de mon poil dans la main acquis dès ma naissance, il m’a permis d’être très précose dans l’art de me tourner les pouces sans me fouler et surtout sans me les fouler juste me défouler, d’ailleurs je ne refoule rien à part du goulôt dixit la Ginette. Sincèrement si je n’avais pas eu ce poils dans la main je ne vois pas bien comment j’aurais pu peigner la girafe avec autant de succès.
j’ai bien tenté la greffe de poils de cul mais ça n’a pas pris, z’étaient un peu trop frisés au goût de la Ginette qui m’a toujours mis en garde:ne fais pas cette connerie là, on va croire que tu t’es fait des bigoudis.
Après l’échec de la greffe, mon chirurgien qui frise la correction prétendit que l’odeur particulière du poil de cul avait desséché mes neurones et depuis j’ai le Qi cuit cuit, éméché quoi ; moi je crois tout simplement que mon crâne est d’un naturel à tout crin tifs, le mot tif ça l’émeut meuh très beaucoup, mon psy cause encore plus con, prétend que si au moins j’avais réussi à avoir le serre tifs, mes cheveux ne se seraient pas fait la malle, devant un jugement si étriqué, je ferai remarquer à ce monsieur que touffu fait pour que j’aille loin mais sans jamais accepter d’être sous la coupe de quelqu’un, encore moins celle d’un merlan frites; oh mon Jacques je sens bien que tout ça te laisse du bide hatif;pour remuer le couteau comme ça me plaît, j’ajoute même que pendant mes moments filousophiques d’intense réflexion, j’en viens à me demander ce qu’il peut bien y avoir sous tifs, je suis même prêt à me dévouer à dessein pour le savoir, un cheveu vous manque et tout est dépeuplé, je sais que tu es bien touffu Jacques et que tu ne feras pas front commun avec moi mais reconnais que pour un militaire un front dégarni c’est assez fâcheux, c’est la calvitie de tout le pays y compris la Corse cagoulée jusqu’à Calvi, si, je t’assure, la porte grande ouverte à l’ennemi, par contre l’avantage d’être chauve c’est con arrête de te chercher des poux dans la tête, m’enfin, si c’est pour s’en prendre à tes morpions, crois tu que c’est mieux Jacques, quand on a des amis biens on les garde non ? Les protozoaires valent tous largement des sarkozoaires de rien tous pourris, bons qu’à d'épouiller impunément les urnes à nous casser les burnes et à nous mettre en coupe réglée pour qu’on devienne tous complètement chauves jusqu’au porte-feuille !
les mots tôt ou tard restent, les paroles s’envolent comme des feuilles des cheveux ou des motards maugréent du vent mais les scouts errent toujours prêts, Jacques, puisque je m’autorise, motorisons nous tous, coiffés en pétard ou sur le poteau, qu’importe, pétard au bec, pétaradons! A propos de l’auto risée, j’en ai une bonne et faux m’excuser si par hasard ça tombe encore sur un belge :
A 20ans il avait une tignasse de rasta, à 25 plus un poil sur le caillou, que s’est-il donc passé :Après l’achat d’un rutilant cabriolet Mercedes il avait tout rasé sans être devenu punk ou skin head je te rassure, il avait même trouvé une laque incolore et surtout imperméable pour empêcher que les poils repoussent, son crâne tout luisant ressemble à une piste de patinage même que quand sa nana lui roule un patin ça laisse une belle traînée rouge sur son crâne brillant comme un sou neuf.En fait son argumentaire est très simple :il prétend qu’en cabriolet et les cheveux au vent la consommation d’essence augmente d’au moins un litre, admettons, mais à quoi bon puisque ce con roule souvent à 200kms/h sous prétexte qu’à 200 la Mercedes suce, ok, manifestement il n’avait pas du faire le plein des sens à la naissance mais encore eut-il phallus que je le susse(ah merveilleux savoir bien qu'imparfait du subjonctif)!!! Résultat plus accablant, ses poils repoussèrent à l’intérieur de son crâne même que son ‘’cervologue’’ à la vue de son dernier encéphalogramme s’est arraché ses derniers cheveux , il dit de lui : ce mec a l’esprit le plus touffu que je connaisse.
Pour vous prouver que je ne m’en prends pas qu’aux belges voici l’histoire d’un mec : français et con de souche mais chauve d’adoption et comble de l’ironie, capilliculteur zèlé, lui au même titre qu’il ignore qu’il est con, ignore ou fait mine d’ignorer qu’il est complètement chauve, rendez-vous compte dès qu’il y a un peu de vent, Monsieur ne daigne pas mettre un pied dehors sous prétexte que ça décoiffe, où va parfois se nicher la coquetterie, Il tient salon où ça cause, bien sûr il connaît tous les potins de son patelin et parfois ça lui arrive de vendre la mèche quand devant un de ses clients il lui demande sans y voir malice : Je vous dégage autour des oreilles, voulez- vous que je vous dégage les cornes aussi !
En tout cas lui, contrairement au belge, prétend que c’est à force d’avoir roulé sans capote qu’il est devenu chauve ; en faîte il n’est pas si con le mec car depuis deux ans , il ne sort jamais sans capote( à croire que c’est son cerveau qui a capoté)!
faudrait demander à Pascalou( alias ouaiemaishabaie) ce qu’il en pense lui qui roule en berline Laguna depuis des années; le Pascalou mérite vraiment une coupe car il réussit à se crêper le chignon avec des marseillais pendant un match de coupe PSG-OM, en tout cas lui c’est mon pote et le premier qui touche à un de ces cheveux aura affaire à mouah !
Je terminerai sur une note plus sérieuse en soulignant quelques aspects spécifiques aux chauves:
-Je suis d’accord, un chauve peut se lever du pied gauche mais comment oser dire
qu’il se lève de mauvais poils !
-Un chauve est un naturiste qui s’ignore : il est complètement à poils( du crâne)!
-Le chauve est optimiste: comment pourrait-il se faire des cheveux blancs !
-Le chauve n’est pas narcissique au point de comparer la chute des cheveux à la
chute de l’empire romain!
-Les feuilles tombent en automne, les cheveux en toutes saisons!
-Certes plus un cheveu sur le caillou ça lui fout les boules mais faudrait être maboule
pour dire qu’un chauve a forcément les boules à zéro !
-Ça n’est pas facile de prendre un chauve à rebrousse-poils et même s’il frise la
soixantaine !
-Il n’y a aucune honte à être chauve donc aucune raison de leur faire porter le
chapeau !
-Est-ce bête de penser qu’un chauve sourit plus pour camoufler un manque !
-En général, le chauve coupe les cheveux en quatre pour se donner l’impression d’en
avoir quatre fois plus !
-Le chauve a la chance d’être libéré de l’embarras du choix de la raie : au milieu, à
droite à gauche ce qui lui permet de mieux se concentrer sur l’arrêt du cul ( et oh, je
n’insinue d’aucune manière que les chauves sont des peigne-cul ) en bon
enquêteur, je me contente juste de passer au peigne fin tous les avantages
inhérents à l’alopécie.
Tout ça pour vous faire au moins toucher du doigt ( faute de toucher des sous)combien en France, on n’a peut-être pas de pétrole mais on a des chauves qui ont
des idées et même encore plus fort avec ce dessous de notable ce chauve notoire, Eric-rac Woerth une bête en cour, lui, il a même la suite dans les idées, demandez-lui donc sa suite et vous saurez !
Euh Jacques, le pétrole Hahn ça serait pas BP qui le fabrique ???
Je ne fais que passer à la chauvette pour dire merci à l’ami Jacques et vous souhaiter à tous( même aux chauves souris) de bonnes fêtes, je rentre cette semaine en
France, et je prie avec ferveur( mon chapelet tout fumant) pour qu’aucun odieux volcan ne vienne cracher son venin pendant que je m'en vois en l'aire de repos!
Jacques a dit debout
Jacques a dit assis
debout , assis...........
PS : bon j’y va, go, rejoindre ma girafe( c’est grave docteur ?)
bisous8 :dr2:


Dernière édition par papathée de foi le Ven 17 Déc 2010 - 2:07, édité 1 fois
avatar
papathée de foi
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1795
Date d'inscription : 01/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par kajak le Mar 14 Déc 2010 - 9:39

Ben mon vieux JC tu n'as pas un cheveu sur la langue, quel débit...

quelle verve, merci de ton passage ici.
Bonnes vacances et attention au volcan;

amicalement

jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2093
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par Myrrha le Mar 14 Déc 2010 - 11:01

j'arrive comme un cheveu sur la soupe pour te redire mon admiration.J'avoue avoir ton histoire de cheveux lu avec attention et même avec Hypertension...
Bon retour en France où l'on caille et racaille ferme.
Myrrha

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7681
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est le maître des mots

Message par saldday le Mar 14 Déc 2010 - 23:10

:cheers: Hé ba...avec tout ça je balaye je balaye car jamais il y a eu
autant de poils par terre scratch




t'es un as! le moine :cheers:

_______________________________________________________________________________________________
**** "Je laisse aux railleurs le soin de construire les barrières d'une société bien pensante" ****
avatar
saldday
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 679
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : région parisienne
Humeur : noir, blanc, rouge...gris !!!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Inventaire sur un pré vert.

Message par capodastre le Jeu 20 Jan 2011 - 10:25

Les ratons-laveurs n'ont qu'à bien se tenir !
Tes artifices salvent en feu sur mon écran PC canal historique !

_______________________________________________________________________________________________
Les meilleurs mots sont sonores.
avatar
capodastre
A.O.C.
A.O.C.

Poissons Rat
Messages : 691
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 69
Localisation : Septimanie
Humeur : tri sûr.

Voir le profil de l'utilisateur http://pierreghiotti.musicblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum