Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Histoire d'une planche
Hier à 23:43 par modepoete

» HEUREUX QUI COMME ULYSSE
Hier à 21:47 par l'iconoclaste

» Nef de Nouvelle Aquitaine
Hier à 12:35 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 11:04 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Hier à 10:04 par Thunderbird

» Sagesse aux belles griffes
Hier à 0:39 par ibiscus

» Les voies de la réforme
Mar 15 Aoû 2017 - 16:12 par modepoete

» Enfant du mystère
Lun 14 Aoû 2017 - 22:01 par modepoete

» Ambiloup bleu
Lun 14 Aoû 2017 - 12:14 par Thunderbird

» Cosmocrocodile
Dim 13 Aoû 2017 - 12:14 par Thunderbird

» comme un regret lové
Sam 12 Aoû 2017 - 21:28 par l'iconoclaste

» Ô terre de détresse
Sam 12 Aoû 2017 - 18:35 par ibiscus

» Combat sans armes
Sam 12 Aoû 2017 - 17:14 par Stahlder

» Le vieux cheval...
Sam 12 Aoû 2017 - 17:04 par Stahlder

» Vigne de sinople et d’autrefois
Sam 12 Aoû 2017 - 12:52 par Thunderbird

» solstice d'été
Sam 12 Aoû 2017 - 12:51 par Thunderbird

» Majestueux, mais virtuel
Ven 11 Aoû 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Ambisphinx de sinople
Jeu 10 Aoû 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Seigneur des arbres morts
Mer 9 Aoû 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Oiseau blanc
Mar 8 Aoû 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Un dinosaure à pantoufles
Lun 7 Aoû 2017 - 12:43 par Thunderbird

» Petite fille je ne connaissaiis
Lun 7 Aoû 2017 - 11:34 par ibiscus

» Un coin de plage
Dim 6 Aoû 2017 - 15:10 par Thunderbird

» Petit lion-chevalier
Sam 5 Aoû 2017 - 18:35 par Thunderbird

» Animaux des cimes
Ven 4 Aoû 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Ambiportier
Jeu 3 Aoû 2017 - 9:56 par Thunderbird

» Ambireine
Mer 2 Aoû 2017 - 12:39 par Thunderbird

» Chauve-souris verte
Mar 1 Aoû 2017 - 13:04 par Thunderbird

» Ambicanasson
Lun 31 Juil 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Plus fort que Pégase
Dim 30 Juil 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Nef à petites pattes
Sam 29 Juil 2017 - 12:48 par Thunderbird

» Lettre à ma mère
Sam 29 Juil 2017 - 11:00 par Lolivier

» Mon Ange rédempteur
Ven 28 Juil 2017 - 22:53 par ibiscus

» Dame Plume et Maître Encrier
Ven 28 Juil 2017 - 21:31 par ibiscus

» Ambifucius
Ven 28 Juil 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Seigneur taureau d’azur
Jeu 27 Juil 2017 - 12:04 par Thunderbird

» Sagesse d’un limicole
Mar 25 Juil 2017 - 12:35 par Thunderbird

» Grand cheval de sinople
Mar 25 Juil 2017 - 10:38 par Myrrha

» Écaillant la lagune.....
Mar 25 Juil 2017 - 10:30 par Myrrha

» Je passais vous dire bonjour..
Mar 25 Juil 2017 - 10:26 par Myrrha

» Sur un arbre perché
Mar 25 Juil 2017 - 10:20 par Myrrha

» Grand est mon désir
Lun 24 Juil 2017 - 15:15 par ibiscus

» Message secret
Lun 24 Juil 2017 - 14:29 par ibiscus

» L'Amour est la fleur de nos tons...
Lun 24 Juil 2017 - 11:39 par verimo

» ÉCOUTE...-extrait-
Lun 24 Juil 2017 - 11:19 par verimo

»  Mon coeur n'a rien oublié
Lun 24 Juil 2017 - 11:12 par verimo

» Nostalgie ferroviaire
Dim 23 Juil 2017 - 17:20 par Thunderbird

» re-tour
Dim 23 Juil 2017 - 7:47 par Lolivier

» Serpent nostalgique
Sam 22 Juil 2017 - 11:07 par Thunderbird

» Seigneur tourteau de sinople
Ven 21 Juil 2017 - 13:11 par Thunderbird

» A ces otages disparus
Jeu 20 Juil 2017 - 15:52 par modepoete

» Vénérable Seigneur Sanglier
Jeu 20 Juil 2017 - 10:07 par Thunderbird

» audace
Mer 19 Juil 2017 - 23:00 par ibiscus

» Moyen duc
Mer 19 Juil 2017 - 17:57 par Myrrha

» Overrated
Mer 19 Juil 2017 - 17:48 par Myrrha

» Ma rêverie
Mer 19 Juil 2017 - 17:33 par modepoete

» Légèreté. ..
Mer 19 Juil 2017 - 17:27 par Myrrha

» Dame des friandises
Mer 19 Juil 2017 - 14:33 par Thunderbird

» Abel-Baal et Baal-Caïn
Mar 18 Juil 2017 - 17:04 par Thunderbird

» L’oiseau de juillet
Lun 17 Juil 2017 - 15:54 par Thunderbird

» Le petit bonheur de mon Grand Père
Lun 17 Juil 2017 - 14:02 par modepoete

» audace
Lun 17 Juil 2017 - 9:46 par Myrrha

» Votre tendre baiser
Dim 16 Juil 2017 - 18:52 par modepoete

» Meneuse de loups
Dim 16 Juil 2017 - 13:35 par Thunderbird

» Serpent démiurge
Sam 15 Juil 2017 - 16:08 par Thunderbird

» L’oiseau de juin
Sam 15 Juil 2017 - 13:22 par Thunderbird

» Noble seigneur des oiseaux
Ven 14 Juil 2017 - 12:59 par Myrrha

» Soldat perdu
Jeu 13 Juil 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Ambicrabier
Mer 12 Juil 2017 - 12:40 par Thunderbird

» Ambiprêcheur
Mar 11 Juil 2017 - 17:10 par Thunderbird

» Les lettres de l'oubli
Lun 10 Juil 2017 - 21:07 par ibiscus

» Dernier regard
Lun 10 Juil 2017 - 13:22 par modepoete

» Ambijumart de gueules
Lun 10 Juil 2017 - 12:51 par Thunderbird

» Steppenwolf
Lun 10 Juil 2017 - 12:05 par l'iconoclaste

» MISE A SAC
Lun 10 Juil 2017 - 11:12 par l'iconoclaste

» DE FIL EN AIGUILLE
Lun 10 Juil 2017 - 10:46 par kajak

» L’intérieur du reflet
Sam 8 Juil 2017 - 14:27 par Thunderbird

» la pomme de pin
Sam 8 Juil 2017 - 12:10 par l'iconoclaste

» haikus inspirés par des images
Ven 7 Juil 2017 - 17:09 par Thunderbird

» Trois oiseaux d’or
Ven 7 Juil 2017 - 15:35 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

le rythme et les syllabes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le rythme et les syllabes

Message par Myrrha le Jeu 20 Jan 2011 - 18:51

en français,le nombre de syllabes doit être pair.
À l'origine, il y eut le vers de 8 syllabes, qu'utilisaient les trouvères et les troubadours.
Il est utilisé pour l'ode
( par exemple, chez Ronsard:
"Mignonne allons voir si la rose..."


Ensuite, vint le vers de 10 syllabes, comme dans la chanson de Roland:
"j'ai telle armée plus belle n'en verrez"...


Puis, celui qui a prévalu: le "noble" alexandrin.
L'avantage de ce vers est qu'il peut se diviser en deux parties égales, mais que ces parties peuvent aussi se diviser en parties égales, 12 étant le seul nombre à la fois divisible par 2, par 3, par 4 et par 6.

exemple, dans Victor Hugo
"Lorsqu'avec ses enfants // vêtus de peaux de bêtes"
Cachez- moi/ cria-t-il // et le doigt sur la bouche
"Cria: //je saurais bien construire une barrière...."


Il existe aussi des vers de 11 syllabes, coupé généralement après 5 syllabes:

"un petit garçon // demandait à son père:
Faisait-il soleil // quand je n'étais pas né?..." (Nicolas Rapin)


Le décasyllabe a son repos après la quatrième et présente ensuite une sorte de demi-alexandrin:
"Ô longs désirs, // ô espérances vaines... (Louise Labé)

Ce vers s'emploie aussi bien dans le poème héroïque, que dans le conte, l'élégie, la romance, la chanson, l'épigramme...
On peut parfois le couper en deux hémistiches comme dans les vers suivants:

"Si quelque méchant// vous blesse ou vous nuit
Si grande que soit// son impertinence
Vous ferez très bien// de mettre une nuit//
Entre son insulte // et votre vengeance"

à suivre, si ça vous intéresse


Dernière édition par Myrrha le Ven 21 Jan 2011 - 11:51, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7655
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le rythme et les syllabes

Message par Thunderbird le Ven 21 Jan 2011 - 11:02

Verlaine plaide pour un nombre impair de syllabes :

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/paul_verlaine/art_poetique.html

De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.


Et plus récemment

http://www.lesmotsenfolie.net/t1668-dans-le-silence

Dans le silence choisi
par nos coeurs toujours épris
ta voix en moi qui résonne
ta douceur qui m'environne (...)


avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 7154
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 63
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Le rythme et les syllabes (suite)

Message par Myrrha le Dim 26 Juin 2011 - 22:41

Pour ceux qui essaient de faire des vers réguliers, il est parfois difficile de compter les syllabes, particulièrement lorsque deux voyelles se suivent
Synérèse ou diérèse? autrement dit une seule syllabe ou deux?

Dans certains cas, c'est évident (après " r " ou " l " (comme dans (meur)tri/er ou cli/ent)
Après, selon les diphtongues, cela dépend: Certaines forment impérativement un seul son, d'autres deux et pour les autres c'est selon et bien sûr il y a toujours des exceptions

Voici un bref aperçu des plus importants:

une seule syllabe:
oi ( loi, roi...)
oe (lorsqu'il se prononce oi, comme dans poele)
ui (appui, construire...) mais bruine et ruiner peuvent se dire bru/ine ru/iner
oin (coin, loin...) ouin (babouin...)
ie dans les noms (ciel, papier, fièvre, amitié...)
ien dans les mots courts ( bien, chien, tien...plus combien et chrétien)
iai dans l'adjectif niais et le nom biais
ieu (cieux, dieu, yeux, mieux, milieu, pieu, vieux et lieutenant...)
ions
(dans lesverbes à l'imparfait (man/gions...)
deux syllabes:
ie
dans les verbes en ier (mari/er, étudi/er...) et dans hier
ue (du/el su/er sensu/el...)
oue (jou/et, lou/er...) mais fouet
io (vi/olence, vi/olon, sauf fio/le et pio/che) iau ( mi/auler)
oe (po/ème, ...)
iai dans les verbes à l'imparfait (niais..riait...)


pour les autres diphtongues c'est très variable, la norme est de compter deux syllabes
ia (di/a/mant, glo/ri/a...)sauf pour dia/ble, dia/cre, et fia/cre
ian et ien (étudi/ant , pati/ent...)
ien dans les mots longs (in/di/en, co/mé/di/en...)
ieu (radi/eux, silenci/eux....)
ion (dans les autres formes verbales pro/met/tri/ons, pa/ri/ons...)


Bon, tout ça, c'est la règle, mais aujourd'hui, beaucoup de poètes prennent leurs distances avec ces règles et certains mots sont comptés pour un ou deux selon que ça les arrange!

J'espère que ça vous aidera un peu!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7655
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le rythme et les syllabes

Message par Thunderbird le Lun 27 Juin 2011 - 10:31

(ce qu'on appelle une "diérèse" a deux ou trois pieds suivant qu'on met une diérèse à "diérèse" et trois ou quatre si une consonne vient derrière et fait un pied avec son "e" final...)
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 7154
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 63
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le rythme et les syllabes

Message par Myrrha le Lun 27 Juin 2011 - 11:41

c'est exactement ça!

et en fait, je voulais justement parler de ce fichu "e" qui est très souvent muet dans le langage courant mais qui suis des règles draconiennes dans la poésie, promis, je fais ça très vite!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7655
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum