Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Un rapace au printemps
Aujourd'hui à 12:42 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:18 par Thunderbird

» haikus printaniers
Aujourd'hui à 10:45 par Thunderbird

» Orpailleur de mai
Hier à 21:05 par Thunderbird

» Parfum d’antan
Mer 23 Mai 2018 - 12:56 par Thunderbird

» Piaf-Tonnerre et ses amours
Mar 22 Mai 2018 - 12:29 par Thunderbird

» Sire Lapinot de Gueules
Lun 21 Mai 2018 - 12:14 par Thunderbird

» Porte Miraculeuse
Dim 20 Mai 2018 - 23:57 par Thunderbird

» Nef du charpentier
Jeu 17 Mai 2018 - 12:29 par Thunderbird

» Papillon de mai
Mer 16 Mai 2018 - 12:22 par Thunderbird

» Aigle d’inframonde
Mar 15 Mai 2018 - 12:29 par Thunderbird

» Fleur des steppes
Lun 14 Mai 2018 - 12:27 par Thunderbird

» Armes d’Abel et de Caïn
Dim 13 Mai 2018 - 13:07 par Thunderbird

» Baron Tournesol
Sam 12 Mai 2018 - 12:09 par Thunderbird

» L'oie de gueules
Ven 11 Mai 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Chronoscopie
Jeu 10 Mai 2018 - 12:26 par Thunderbird

» Infinité de gueules
Mer 9 Mai 2018 - 21:08 par Thunderbird

» Au clair de l'eau
Mer 9 Mai 2018 - 17:03 par Geno l'oiselle

» Trois couronnes d’azur
Mar 8 Mai 2018 - 13:21 par Thunderbird

» Autan
Mar 8 Mai 2018 - 9:22 par Geno l'oiselle

» Et Hop !
Lun 7 Mai 2018 - 16:55 par ibiscus

» Livre captivant
Lun 7 Mai 2018 - 12:33 par Thunderbird

» Oiseau de jadis
Lun 7 Mai 2018 - 11:07 par nykhol

» Grande sirène
Lun 7 Mai 2018 - 9:48 par nykhol

» Joie crocodilienne
Dim 6 Mai 2018 - 12:24 par Thunderbird

» Sanctuaire à l’abandon
Sam 5 Mai 2018 - 12:56 par Thunderbird

» Métaphysicien de gueules
Ven 4 Mai 2018 - 13:09 par Thunderbird

» Nefs de légende
Jeu 3 Mai 2018 - 13:47 par Thunderbird

» Langue d’oie
Mer 2 Mai 2018 - 18:51 par Thunderbird

» Chercheur de lumière.
Mer 2 Mai 2018 - 17:03 par ibiscus

» attrapes mes rêves
Mer 2 Mai 2018 - 12:53 par ibiscus

» Source de vie
Mer 2 Mai 2018 - 9:40 par ibiscus

» Oiseau à sonnets nocturnes
Mar 1 Mai 2018 - 12:24 par Thunderbird

» Verger des prodiges
Lun 30 Avr 2018 - 13:05 par Thunderbird

» sans ton regard
Dim 29 Avr 2018 - 22:23 par christine1959

» chaque matin
Dim 29 Avr 2018 - 22:15 par christine1959

» Zone
Dim 29 Avr 2018 - 12:43 par Thunderbird

» Roue à crépuscules
Sam 28 Avr 2018 - 23:22 par Thunderbird

» Balance d’inframonde
Ven 27 Avr 2018 - 12:27 par Thunderbird

» Ange-crapaud
Jeu 26 Avr 2018 - 19:50 par Thunderbird

» Soleil-Tétraèdre
Mer 25 Avr 2018 - 12:32 par Thunderbird

» Crevette vagabonde
Mar 24 Avr 2018 - 12:28 par Thunderbird

» Loup taciturne
Lun 23 Avr 2018 - 12:19 par Thunderbird

» Octoporc de gueules
Dim 22 Avr 2018 - 18:44 par Thunderbird

» Saint Bollik
Sam 21 Avr 2018 - 13:49 par Thunderbird

» Renard Vieillard
Jeu 19 Avr 2018 - 12:10 par Thunderbird

» Prince de gueules
Mer 18 Avr 2018 - 12:20 par Thunderbird

» Chapelle de Sainte Trollesse
Lun 16 Avr 2018 - 12:51 par Thunderbird

» Seigneur du marécage
Dim 15 Avr 2018 - 12:28 par Thunderbird

» Hircusleo
Sam 14 Avr 2018 - 12:12 par Thunderbird

» Fleur étrange en Eden
Ven 13 Avr 2018 - 12:09 par Thunderbird

» Saint Dromm
Jeu 12 Avr 2018 - 17:54 par Thunderbird

» Désert liquide
Mer 11 Avr 2018 - 12:17 par Thunderbird

» Rosée éphémère...
Mer 11 Avr 2018 - 9:18 par Thunderbird

» Ornithosophie printanière
Mar 10 Avr 2018 - 12:20 par Thunderbird

» Arbre sans loi
Lun 9 Avr 2018 - 12:30 par Thunderbird

» Construction rustique
Dim 8 Avr 2018 - 12:42 par Thunderbird

» Astre et lion
Sam 7 Avr 2018 - 12:51 par Thunderbird

» Horloge exoplanétaire
Ven 6 Avr 2018 - 12:05 par Thunderbird

» Épouvantail de classe exceptionnelle
Jeu 5 Avr 2018 - 12:20 par Thunderbird

» Batelier du labyrinthe
Mer 4 Avr 2018 - 13:00 par Thunderbird

» Noble Dame de Garonne
Mar 3 Avr 2018 - 12:05 par Thunderbird

» Cuisine de druide
Lun 2 Avr 2018 - 12:32 par Thunderbird

» Invitation
Lun 2 Avr 2018 - 11:47 par Geno l'oiselle

» Cardinal Lapinot
Dim 1 Avr 2018 - 17:13 par Thunderbird

» Comme un buisson ardent
Sam 31 Mar 2018 - 12:41 par Thunderbird

» Fruits exotiques de gueules
Ven 30 Mar 2018 - 12:25 par Thunderbird

» 1968-2018
Ven 30 Mar 2018 - 9:58 par ibiscus

» Roue de la Loi de Murphy
Jeu 29 Mar 2018 - 14:20 par Thunderbird

» Caresses...
Mer 28 Mar 2018 - 18:22 par ibiscus

» Aigle-papegault
Mer 28 Mar 2018 - 14:16 par Thunderbird

» Tic tac...
Mer 28 Mar 2018 - 12:48 par Fugitive

» Dans le manoir de pourpre
Mar 27 Mar 2018 - 18:30 par Thunderbird

» Lenteur du scribe
Lun 26 Mar 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Aetosromulus et Remusaetos
Dim 25 Mar 2018 - 15:44 par Thunderbird

» Trois infradieux
Sam 24 Mar 2018 - 19:45 par Thunderbird

» Oiseau de nulle part
Ven 23 Mar 2018 - 13:37 par Thunderbird

» Fontaine de Bacchus
Jeu 22 Mar 2018 - 13:07 par Thunderbird

» Grand dieu triple
Mer 21 Mar 2018 - 12:15 par Thunderbird

» Fleur de la noblesse
Mar 20 Mar 2018 - 12:49 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

La Reverdie

Aller en bas

La Reverdie

Message par Myrrha le Mer 16 Mar 2011 - 11:30

La reverdie est un genre poétique des
trouvères du Moyen Âge qui s'est constitué lentement à
travers les textes en vers des XIIème et XIIIème siècles,
à partir de la lyrique courtoise. C’est une célébration poétique de l'avènement du printemps, de la renaissance de l'amour et de la reprise de l'activité humaine et animale…


On observe l'apparition du terme dans des poésies de Gautier de Coinci, Guillaume Machaud, Jubinal, Thibaut de Champagne au sens de chanson joyeuse,
"A la renverdie au boix,/A la renverdie", avec accompagnement musical et destinée à la danse, qui évoque dans un cadre printanier, floral et verdoyant, des êtres réels ou allégoriques .


Elle marque le plus souvent un retournement de situation.

Structure


La reverdie n'a pas de structure strophique ni de versification nettement fixées définies. Le plus souvent elle s’organise sur des strophes de 4 à 8 vers, mais elles peuvent en avoir davantage
(11 à 20 vers)


Elle est
construite soit sur une rime unique, soit sur deux rimes de forme


A A A A B B B B ou A A A B. ou encore : A A B A A B A A B A A B

Le nombre de pieds varie lui aussi
(8 ou 10 selon les poètes)

Ce qui caractérise cette forme de poésie, c’est donc plutôt son contenu :


1) Un décor printanier, constitué des éléments suivants:

le mois de mai, le retour de la belle saison,

la clarté et la douceur retrouvées: les jours s'allongent;

la verdure des prés, les feuilles des bois, les vergers chargés de fruits;

les ruisseaux, et les fontaines;

les fleurs et les couleurs

le chant des oiseaux

le lever matinal

l’entrée au bois.


2) La rencontre amoureuse et le dialogue sentimental


3) La description de la jeune fille


Exemple extrait de la Manekine (XIIème s.) de Philippe de Beaumanoir


Ce fu en la douce saison
Que li roussignol ont raison
De chanter pour le tans joli,
Que li pré sont vert et flouri
Et li vergié cargié de fruit;
Que la bele rose est en bruit,
Dont les dames font les capiaus,
Dont li amant font leur aviaus;
Que l'erbe vert est revenue,
Qui par la froidure ert perdue.
Cascuns oisiaus en son latin,
Cante doucement au matin
Pour la saison qui est novele
Toute riens adont se revele,
Que la joie maintenir doivent.
Li canel les iauves rechoivent
Qui en yver erent esparses.
Or keurent caroler ces garces,
Beatris, Marot, Marguechon;
Avoec eles ont Robechon
Et Colinet et Jehanet
Puis s'en vont au bos au muget,
Capiaus font de mainte maniere,
Anchois que reviennent arriere,
Beles sont les nuits et li jour
A ciaus qui maintiennent amor.

Dans la poésie proprement dite, la plus célèbre
reverdie est celle de Charles d’Orléans dont la construction est celle d’un rondeau.


Le Tems a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye,
Et s’est vestu de broderye
De soleil riant, cler et beau.

Il n’y a beste ne oiseau
Qu’en son jargon ne chante ou crye:
Le Tems a laissié son manteau.
Riviere, fontaine et ruisseau

Portent en livrée jolye
Goutes d’argent d’orfaverie;
Chascun s’abille de nouveau:
Le Tems a laissié son manteau.

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7744
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reverdie

Message par Thunderbird le Mer 16 Mar 2011 - 13:57

(hors sujet) C'est aussi le nom d'un ensemble musical :

avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8067
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 63
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reverdie

Message par Myrrha le Mer 16 Mar 2011 - 14:00

Oui, j'ai quelques disques de cet ensemble! (Dont le nom n'est pas mal choisi car la reverdie était au départ chantée)

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7744
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reverdie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum