Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Sagesse d’une orchidée
Aujourd'hui à 12:17 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:56 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Aujourd'hui à 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Hier à 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Hier à 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Hier à 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Hier à 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Des milliers de baisers
Ven 15 Sep 2017 - 19:07 par kajak

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Amour quand tu nous tiens
Mer 13 Sep 2017 - 22:41 par ibiscus

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

» Ma désespérance. ..
Mar 12 Sep 2017 - 11:47 par Fugitive

» Au bout de la Jetée
Lun 11 Sep 2017 - 22:18 par THOMAS

» Love...
Lun 11 Sep 2017 - 16:48 par Fugitive

» La vie...
Lun 11 Sep 2017 - 16:46 par Fugitive

» Abécédaire amoureux...
Lun 11 Sep 2017 - 16:43 par Fugitive

» la vitrine
Lun 11 Sep 2017 - 15:58 par l'iconoclaste

» haïku d'hiver
Lun 11 Sep 2017 - 15:16 par THOMAS

» Un brin au vent
Lun 11 Sep 2017 - 15:14 par THOMAS

» Infinitésimaux
Lun 11 Sep 2017 - 15:10 par THOMAS

» Humain r'eprends-toiu
Lun 11 Sep 2017 - 14:29 par modepoete

» fantaisie
Lun 11 Sep 2017 - 10:32 par Myrrha

» Je suis...
Lun 11 Sep 2017 - 10:15 par Myrrha

» Partance...
Lun 11 Sep 2017 - 10:01 par Myrrha

» Monarque aquatique
Lun 11 Sep 2017 - 9:57 par Myrrha

» Baron loup d’azur
Lun 11 Sep 2017 - 9:48 par Myrrha

» M'aimes-tu?
Dim 10 Sep 2017 - 16:12 par modepoete

» Baronne Sirène
Dim 10 Sep 2017 - 8:37 par ibiscus

» Notere bonheur
Ven 8 Sep 2017 - 16:06 par modepoete

» J'aimerais tant t'aimer
Ven 8 Sep 2017 - 14:13 par manou

» Minou-chat
Ven 8 Sep 2017 - 10:15 par THOMAS

» Douce caresse...
Ven 8 Sep 2017 - 9:56 par Myrrha

» Seigneur Triton Volant
Ven 8 Sep 2017 - 9:36 par Myrrha

» départ
Ven 8 Sep 2017 - 9:34 par Myrrha

» Nous perdre dans votre bonheur
Jeu 7 Sep 2017 - 18:14 par modepoete

» Et si...
Mer 6 Sep 2017 - 23:34 par ibiscus

» Ma vie sera ta félicité
Mer 6 Sep 2017 - 23:25 par ibiscus

» Chut…j’ai une maîtresse
Mer 6 Sep 2017 - 22:24 par THOMAS

» C'était écrit
Mer 6 Sep 2017 - 21:41 par Fugitive

» Etre nous en nous
Mer 6 Sep 2017 - 18:03 par modepoete

» Noble chimère d’azur
Mer 6 Sep 2017 - 12:24 par Thunderbird

» nous voici arbres secs
Mer 6 Sep 2017 - 12:23 par l'iconoclaste

» j'aime t'aimer
Mer 6 Sep 2017 - 12:22 par l'iconoclaste

» Douce nostalgie...
Mer 6 Sep 2017 - 10:49 par Fugitive

» L’amante ou l’histoire d’une victime consentante
Mar 5 Sep 2017 - 22:26 par THOMAS

» Partir en campagne
Mar 5 Sep 2017 - 22:17 par THOMAS

» la politique n'estr pas l'amie du pauvre
Mar 5 Sep 2017 - 17:40 par modepoete

» Écaillant la lagune.....
Mar 5 Sep 2017 - 16:57 par kajak

» Sagesse ducale
Mar 5 Sep 2017 - 16:39 par kajak

» Jeunesse éternité. ..
Mar 5 Sep 2017 - 16:34 par kajak

» Ronde table de sinople
Lun 4 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Région de verts daims
Lun 4 Sep 2017 - 12:03 par THOMAS

» Ô toi tolérance
Dim 3 Sep 2017 - 18:27 par modepoete

» Enfant du mystère
Dim 3 Sep 2017 - 18:25 par modepoete

» Vaillante nef de sable
Sam 2 Sep 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Arbre-Chevalier
Ven 1 Sep 2017 - 12:48 par Thunderbird

»  Photosynthèse
Jeu 31 Aoû 2017 - 10:05 par Thunderbird

» Duchesse emplumée
Mer 30 Aoû 2017 - 12:48 par Thunderbird

» Canidé volant
Mar 29 Aoû 2017 - 15:17 par Thunderbird

» Danseur vêtu d’azur
Lun 28 Aoû 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Marcheur anonyme
Dim 27 Aoû 2017 - 12:40 par Thunderbird

» Expression d'hier et d'aujourd'hui
Dim 27 Aoû 2017 - 11:39 par modepoete

» Fier poisson d’azur
Sam 26 Aoû 2017 - 11:04 par Thunderbird

» Monarque de sinople
Ven 25 Aoû 2017 - 12:10 par Thunderbird

» NOTRE AMOUR
Jeu 24 Aoû 2017 - 21:11 par l'iconoclaste

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Le banquet des libellules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le banquet des libellules

Message par Thunderbird le Mar 12 Avr 2011 - 16:44

On dit que Jacques Prévert leur a servi tous les yeux d'une mouche joués sur le même plateau, puis les traits d'une esquisse traqués par le croquemitaine sous la fleur immobile d'un sordide lampadaire, tous les pêcheurs d'Antibes devant le même poisson, et la sauce blanche du pangolin dans une soupière de fraises, un camembert de carton découpé sur une table de marbre, avec les cendres d'un cigare sur le quai d'une gare.

Cela n'est pas vraisemblable.

Un auteur plus tardif ajoute encore la jambe jamais pareille d'une muse endormie, et la très grande oreille de ses moindres soucis, la musette d'un chevalier blafard, la jonquille d'un privilège, la panse d'une écrevisse, la cambrure d'un paon, la violette d'un barde maléfique, la déesse d'un village en chocolat, la présence obsédante d'une chouette cachée sous une dalle funèbre, un lapin, un mouflon, un couillon, les lueurs de la bombe thermonucléaire, les roseaux de la friche, les drapeaux au pied du mur, une belette, une moufle, la rébellion, la vantardise, le vin, les prisons, la douleur, la connivence, un citoyen, un rameau ; le mouvement perpétuel attrapé à la main, la gigantesque statue de pierre d'un grain de sel marin, et une constellation australe dont le propriétaire est un chien.

Mais alors, pourquoi pas la bouleversante apparition d'un marsupilami sur une table de nuit, la lueur aveuglante d'une encyclopédie sur les tapis, le sabot d'un criquet, le pied nu d'une sirène dans l'Odyssée, un ticket de première classe avec ses bagages, le cri d'un journal du soir, le divan cramoisi de la jalousie, pourquoi pas la chaux vive d'un regard dans le visage de pierre d'une girafe assise près d'un horodateur ?

Rien de tout cela, elles ont juste mangé des moustiques.


Dernière édition par Thunderbird le Ven 15 Avr 2011 - 9:53, édité 1 fois
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 7268
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 63
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le banquet des libellules

Message par Myrrha le Mar 12 Avr 2011 - 17:54

Mais où est le raton-laveur?

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7681
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le banquet des libellules

Message par foliebellule le Mar 12 Avr 2011 - 21:04

le raton laveur? il est en train de faire sa cour à la fée du logis, pendant qu'une folle libellule visite les 4coins de l'infini pour en rapporter des poussières d'étoiles à ses petits enfants. La licorne de brume joue aux cartes avec la fourmi Carême. Un lion sot vole bas au dessus de la ville. Un hippocampe sur la plage 3étoiles avec sa famille.

_______________________________________________________________________________________________
Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant.
- Bernard Le Bovier de Fontenelle -
avatar
foliebellule
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1076
Date d'inscription : 18/02/2011
Localisation : ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum