Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» La vie...
Aujourd'hui à 10:41 par Fugitive

» Il vit…
Aujourd'hui à 10:39 par Fugitive

» Promesse...
Aujourd'hui à 10:38 par Fugitive

» Ambicoq d’azur
Aujourd'hui à 10:35 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:32 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Aujourd'hui à 10:29 par Thunderbird

» Quelques cornes
Aujourd'hui à 10:25 par Thunderbird

» Ruines entretenues
Aujourd'hui à 1:50 par Stahlder

» Ma canne...
Hier à 21:51 par Nomade

» Mes mains...
Hier à 21:49 par Nomade

»  Lapinot de chez Trondheim
Hier à 21:45 par ibiscus

»  Monseigneur le Chat
Hier à 15:39 par Stahlder

» Nomade...
Hier à 15:34 par Stahlder

» Ca sert à quoi tout ça ?
Hier à 13:52 par Nomade

» Auteurs anonymes
Hier à 13:45 par Nomade

» Coup de foudre
Hier à 13:43 par Nomade

»  Corvusromulus et Remuscorvus
Jeu 17 Jan 2019 - 22:23 par Stahlder

»  Oiseau du Précurseur
Mer 16 Jan 2019 - 10:12 par Thunderbird

» Lien
Mar 15 Jan 2019 - 20:23 par foliebellule

» Je pose mes petits baisers
Mar 15 Jan 2019 - 19:57 par ibiscus

»  Marquis picrocholin
Mar 15 Jan 2019 - 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Mar 15 Jan 2019 - 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

»  Astre hexaplanétaire
Ven 28 Déc 2018 - 10:48 par Thunderbird

» O matin splendide
Jeu 27 Déc 2018 - 16:58 par modepoete

»  Joli taureau de gueules
Jeu 27 Déc 2018 - 9:48 par Thunderbird

» C'est noel enfants souriez
Mer 26 Déc 2018 - 16:01 par modepoete

» Dragons des points cardinaux
Mer 26 Déc 2018 - 13:31 par Stahlder

» Prends ma main
Mer 26 Déc 2018 - 12:27 par ibiscus

»  Fleurs d’un monde invraisemblable
Mar 25 Déc 2018 - 10:32 par Thunderbird

»  Montagne est inframonde
Lun 24 Déc 2018 - 23:26 par Thunderbird

» Hier aujourd'hui Demain
Lun 24 Déc 2018 - 21:43 par foliebellule

» Rencontre impossible
Dim 23 Déc 2018 - 18:41 par Peterpiotr

» Mon triste mental
Dim 23 Déc 2018 - 15:17 par modepoete

» Fruits d’antan
Dim 23 Déc 2018 - 15:06 par Stahlder

» Objet Volant Non Identifié
Dim 23 Déc 2018 - 14:19 par Peterpiotr

» Descendance
Dim 23 Déc 2018 - 9:59 par Geno l'oiselle

» Seigneur des bêtes à cornes
Dim 23 Déc 2018 - 1:10 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Le banquet des libellules

Aller en bas

Le banquet des libellules

Message par Thunderbird le Mar 12 Avr 2011 - 16:44



On dit que Jacques Prévert leur a servi tous les yeux d'une mouche joués sur le même plateau, puis les traits d'une esquisse traqués par le croquemitaine sous la fleur immobile d'un sordide lampadaire, tous les pêcheurs d'Antibes devant le même poisson, et la sauce blanche du pangolin dans une soupière de fraises, un camembert de carton découpé sur une table de marbre, avec les cendres d'un cigare sur le quai d'une gare.

Cela n'est pas vraisemblable.

Un auteur plus tardif ajoute encore la jambe jamais pareille d'une muse endormie, et la très grande oreille de ses moindres soucis, la musette d'un chevalier blafard, la jonquille d'un privilège, la panse d'une écrevisse, la cambrure d'un paon, la violette d'un barde maléfique, la déesse d'un village en chocolat, la présence obsédante d'une chouette cachée sous une dalle funèbre, un lapin, un mouflon, un couillon, les lueurs de la bombe thermonucléaire, les roseaux de la friche, les drapeaux au pied du mur, une belette, une moufle, la rébellion, la vantardise, le vin, les prisons, la douleur, la connivence, un citoyen, un rameau ; le mouvement perpétuel attrapé à la main, la gigantesque statue de pierre d'un grain de sel marin, et une constellation australe dont le propriétaire est un chien.

Mais alors, pourquoi pas la bouleversante apparition d'un marsupilami sur une table de nuit, la lueur aveuglante d'une encyclopédie sur les tapis, le sabot d'un criquet, le pied nu d'une sirène dans l'Odyssée, un ticket de première classe avec ses bagages, le cri d'un journal du soir, le divan cramoisi de la jalousie, pourquoi pas la chaux vive d'un regard dans le visage de pierre d'une girafe assise près d'un horodateur ?

Rien de tout cela, elles ont juste mangé des moustiques.


Dernière édition par Thunderbird le Lun 18 Déc 2017 - 20:13, édité 2 fois
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8918
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le banquet des libellules

Message par Myrrha le Mar 12 Avr 2011 - 17:54

Mais où est le raton-laveur?

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le banquet des libellules

Message par foliebellule le Mar 12 Avr 2011 - 21:04

le raton laveur? il est en train de faire sa cour à la fée du logis, pendant qu'une folle libellule visite les 4coins de l'infini pour en rapporter des poussières d'étoiles à ses petits enfants. La licorne de brume joue aux cartes avec la fourmi Carême. Un lion sot vole bas au dessus de la ville. Un hippocampe sur la plage 3étoiles avec sa famille.

_______________________________________________________________________________________________
Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant.
- Bernard Le Bovier de Fontenelle -
avatar
foliebellule
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1162
Date d'inscription : 18/02/2011
Localisation : ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le banquet des libellules

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum