Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Peterpiotr

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Ô belle nuit
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeHier à 17:49 par modepoete

»  Maître Dindon d’azur
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeHier à 14:05 par Stahlder

» Clé d’Alpha et clé d’Oméga
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeHier à 13:56 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeHier à 10:28 par Thunderbird

» haikus printaniers
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeHier à 10:26 par Thunderbird

» Mon empire
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 22 Mai 2019 - 17:08 par modepoete

» Le faux Père Noël
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 22 Mai 2019 - 15:51 par Peterpiotr

» Mes prières d'hier
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 21 Mai 2019 - 16:52 par modepoete

» Eve et Lilith auprès de l’arbre
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 21 Mai 2019 - 10:45 par Thunderbird

» Tournez saisons
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 20 Mai 2019 - 16:51 par modepoete

» Paroles Paroles ....
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 20 Mai 2019 - 14:54 par Peterpiotr

» Vigneron poète
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 20 Mai 2019 - 12:21 par Stahlder

» Lover
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 20 Mai 2019 - 10:37 par Meilinn

»  Porteur d’étendard
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 19:13 par Thunderbird

» Yue
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 15:59 par Meilinn

» Bonne-nuit .
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 14:05 par Meilinn

» Philosophées
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 13:03 par Meilinn

» L'imparfait.
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 12:05 par Meilinn

»  Ambicoq Tétraptère
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 18 Mai 2019 - 17:22 par Stahlder

» D’une rive à l’autre
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 18 Mai 2019 - 17:19 par Stahlder

» Ma vieille poupée
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 17 Mai 2019 - 16:49 par modepoete

»  El Desleñado
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 17 Mai 2019 - 10:19 par Thunderbird

» Gardenia
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 17 Mai 2019 - 8:58 par ibiscus

» Pardon
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 16 Mai 2019 - 15:26 par modepoete

» Lâcher quoi ?
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 15 Mai 2019 - 16:32 par Peterpiotr

» A toutes les vieilles
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 15 Mai 2019 - 14:20 par Liv

»  Marquise de Carabas
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 15 Mai 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Tribunal du château
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 15 Mai 2019 - 13:58 par Stahlder

»  Deux verres de Graves
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019 - 19:02 par ibiscus

» Toi sans toit
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019 - 14:14 par modepoete

» Gold fish
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019 - 10:26 par Meilinn

» Éphémère.
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019 - 10:18 par Meilinn

» Le Seigneur Coquillard
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 14 Mai 2019 - 10:08 par Thunderbird

» Les maux de l’ame...
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019 - 19:28 par ibiscus

» Infidèle...
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019 - 19:15 par ibiscus

» Le dieu humain
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019 - 15:57 par modepoete

»  Planète Boltenhagen
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019 - 10:56 par Thunderbird

» Il ne sait rien
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 21:49 par Fugitive

» De mon hier venu
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 13:49 par modepoete

»  Oiseaux-Mages
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 10:37 par Thunderbird

» Je voudrai être une sagesse
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019 - 20:06 par modepoete

» The reason of the life
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019 - 9:29 par Meilinn

» Pourrais-tu, être mienne.
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019 - 9:17 par Meilinn

» Message dans le vent
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019 - 8:08 par ibiscus

» La folie des maux
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 10 Mai 2019 - 6:14 par Liv

» Sans rien escompter == 無所得
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 9 Mai 2019 - 18:24 par Stahlder

» Où est cette Nation finèbre
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 9 Mai 2019 - 13:54 par modepoete

» Il sourie solitaire
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 8 Mai 2019 - 16:46 par modepoete

» Le petit chat gris
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 8 Mai 2019 - 15:56 par modepoete

» Dans l'aspect imprécis...
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 8 Mai 2019 - 10:45 par Peterpiotr

»  Corvus Pontifex
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 8 Mai 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Les dernières paroles de Lao-Tseu
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 7 Mai 2019 - 21:07 par ibiscus

» Une autre vie
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 7 Mai 2019 - 16:41 par modepoete

» Quatre scribes
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 7 Mai 2019 - 10:43 par Thunderbird

» Arbre nostalgique
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 6 Mai 2019 - 21:05 par ibiscus

» Hyperlion
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeDim 5 Mai 2019 - 16:06 par ibiscus

» Dieu-bélier
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 4 Mai 2019 - 10:39 par Thunderbird

» Bouleau de Dionysos
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 4 Mai 2019 - 10:32 par Peterpiotr

» À ma mère
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 3 Mai 2019 - 19:50 par ibiscus

» Amitié je me vais
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 3 Mai 2019 - 16:05 par modepoete

» Présence du lierre
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 3 Mai 2019 - 13:48 par Stahlder

» Fin de journée
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 16:55 par ibiscus

» Beau ou vilain
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 15:52 par modepoete

»  Libellule majuscule
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 9:56 par Thunderbird

» A vingt ans
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 16:30 par modepoete

»  Calligraphie de Maître Coq
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 10:56 par Thunderbird

» Vega tu seras
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 30 Avr 2019 - 18:14 par modepoete

» Amphibien phlogophile
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 30 Avr 2019 - 10:14 par Thunderbird

» Mon petit chien aboie
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 29 Avr 2019 - 19:19 par modepoete

»  Potion transcendante
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 29 Avr 2019 - 10:39 par Peterpiotr

»  Château de l’archange
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 27 Avr 2019 - 13:30 par ibiscus

» Fleur de discrétion
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeSam 27 Avr 2019 - 10:45 par Thunderbird

» La nature nous a tracés
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeVen 26 Avr 2019 - 17:45 par modepoete

» Poisson Végétal
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeJeu 25 Avr 2019 - 10:36 par Thunderbird

» Solitude animale
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 24 Avr 2019 - 14:51 par modepoete

» Lisibilité divinatoire
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 24 Avr 2019 - 14:14 par ibiscus

» Monseigneur Goupil
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMer 24 Avr 2019 - 10:49 par Thunderbird

» L’année prochaine à Marienbad ?
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 23 Avr 2019 - 11:18 par Peterpiotr

»  Ange combattant
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeMar 23 Avr 2019 - 10:41 par Peterpiotr

» Le code ciselé
pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV I_icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 14:14 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

le cahier rouge du Père Joseph - XV

Aller en bas

pére - le cahier rouge du Père Joseph - XV Empty le cahier rouge du Père Joseph - XV

Message par r.n.rodrigues le Ven 29 Avr 2011 - 1:10

Chapitre XVIII - Deux histoires courtes…


Hier matin, j'ai trouvé un cahier dans les ordures, de la rue Afonso Pena, sur le trottoir devant la maison 503 où était le magasin de Maître Bambe, il avait été écrit par le fils de maître Bambe.
Aujourd'hui je n'ai pas travaillé, j'ai déambulé dans les rues du quartier du Desterro, traînant dans les tavernes en buvant l'eau-de-vie. J’ai appris qui était le fils de maître Bambe. La maison avait été vendue en 1988. Je suis rentré vers les deux heures de l'après-midi. J'ai acheté de quoi déjeuner et dîner dans le restaurant du Marché.
Maintenant je vais lire le cahier qui contient plusieurs textes, des poèmes et des contes sortis de l’imagination du fils de maître Bambe. Je vais vous en offrir
quelques-uns...



Le jour le plus heureux de notre vie…

C'était un lundi matin de l'année 1983. Nous habitions encore dans la rue Afonso Pena 503, dans mon cher quartier du Desterro où je suis né. Mon père était marchand et son magasin se trouvait devant notre maison. On y vendait toutes sortes de marchandises pour la construction, mais nous avions des difficultés financières. Mon père devait beaucoup et les ventes étaient faibles. Il souffrait et ne dormait pas bien, toujours préoccupé par ses dettes, il était au bord de la folie. Alors toutes les semaines il jouait à la loterie avec l’espoir de gagner de quoi nous sortir de nos ennuis.
- « Je ne bois pas et je ne fume pas» disait-il, mais je joue et qui sait un jour peut être nous gagnerons.
Mais au fond de lui il n’y croyait pas, même s’il continuait à jouer avec foi. Et la situation chaque jour empirait. Les créanciers nous menaçaient de nous envoyer des recommandés, les huissiers étaient à notre porte, et la CEMAR nous avait coupé le courant.
Mon père devenait nerveux et était très fâché, mais il continuait à jouer. Nous n'avions plus d'espoir.
Mais un beau matin, j'étais assis dans notre salle de séjour, fumant une cigarette et repensant à ma vie, quand mon père chéri est passé rapidement pour aller vers la cuisine, je n'ai même pas eu le temps de cacher ma cigarette. Quelques minutes après il retournait au magasin. Je me suis posé des tas de questions. Mon père avait l’air très content. Maman est venue me trouver heureuse :
- « Que ce passe t’il? »
-« Ton père, a gagné à la loterie fédérale. » Répondit-elle .

J'ai sauté de ma chaise, nous nous embrassé et nous sommes allés à la boutique où mon père riait, il était si content ! Il avait gagné le deuxième prix de la loterie. Pour la première fois de ma vie, j'ai allumé une cigarette et j'ai fumé devant ce père tant aimé. Ce jour-là fut le plus heureux de notre humble vie. Mon père et mon frère aîné sont allés à Belem pour payer une dette vieille de dix ans que nous avions contractés auprès d' une fabrique de clous galvanisés.
Et ainsi la famille Bambe s’est débarrassée de ses ennuis financiers et mon père, qui n’avait pas désespéré a enfin pu retrouver son sourire…



Deuxième histoire…

Ma première passion…


J'étais un enfant très laid, j'avais huit ans et j’étais en première année de l’enseignement primaire. Il y avait une fille qui me plaisait. Je la trouvais très jolie, elle était brune avec des cheveux noirs, et une petite frange sur la front. Quand je la regardais, mon coeur battait très fort. Elle s'appelait Grâce. C’était une belle fille. Comme je l'aimais ! Ce fut ma première passion et dès que je l’ai vue j’ai eu le coup de foudre, me demandant comment faire pour parvenir à la conquérir. J'étais trop timide avec les filles, je ne savais pas ce que je devais leur dire, mes mains restaient froides et les mots se cachaient en moi, je les regardais avec un visage bête, sans savoir que faire.
Une après-midi, à l'heure de la récréation, je l’ai vue, elle bavardait avec une copine. Alors, mon coeur a battu très fort et j'ai décidé d'attaquer et de lui dire tout que je ressentais pour elle. J'ai commencé à marcher doucement. J’avançais, les mains froides et mouillées de sueur, répétant dans mon cerveau naïf les mots qui, j’en étais certain, allaient changer ma vie.
J'étais assez proche, elle était seule, sa collègue était allée aux toilettes.
-« C'est maintenant « me dis je. Des enfants jouaient, d'autres courraient d'un côte à l'autre.
-« Grâce» ai-je murmuré en m'approchant. Elle a tourné son visage vers moi et m'a souri. J'ai été pris de panique, j’en oubliais tous les mots que je voulais lui dire. Des gouttes de sueur coulaient sur mon visage pâle.
- « Salut, Grâce ! «
- « Salut, qu'est-ce que voulez-vous ? «
J'ai regardé de tous les côtés et je suis resté muet comme un idiot. Elle m'a regardé avec mépris et m'a dit :
- « Me parlerez-vous, monsieur le laid ? «
Mais moi je restais immobile, sans paroles...
Avec une très grande difficulté je suis reparti bien doucement vers mon lieu favori, sans regarder derrière et je l'ai entendu qui disait à son amie qui était revenue :
- « Il est très laid, mais à l’air très intelligent. «
Depuis ce jour-là, je n'ai plus osé m'approcher d'elle. Mais j'ai continué à l’observer de loin, jusqu'a la fin de l'enseignement primaire.
Ce fut ma première amourette, mais elle ne le sut jamais, c'est logique !






Je me suis levé de la chaise et je suis allé sur le balcon. Monsieur Faim est couché. Le vent m’apporte l'odeur de la mer. Dans la rue, je vois le mouvement des gens et des voitures, les portes-faix debout devant la porte du syndicat dans le coin de la rue. Les universitaires devant le bâtiment de la Faculté
d’ architecture, où étaient la CEMAR et le bureau d'administration avec ses fonctionnaires.

r.n.rodrigues
A.O.C.
A.O.C.

Sagittaire Rat
Messages : 104
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 58
Localisation : Vila Embratel / São Luis do Maranhão / Brasil
Humeur : tranquille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rnrodrigues.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum