Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Peterpiotr

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Roses de septembre
Aujourd'hui à 10:40 par Peterpiotr

»  Saint Bardamu
Aujourd'hui à 10:18 par ibiscus

»  Cerf-girafe
Aujourd'hui à 10:11 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:05 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:03 par Thunderbird

» Le lion et le loup
Hier à 15:13 par modepoete

»  Zoom and Unzoom
Hier à 12:03 par ibiscus

»  Sainte Bécassine
Sam 15 Déc 2018 - 2:32 par Stahlder

» Mon ami
Ven 14 Déc 2018 - 13:12 par modepoete

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Jeu 13 Déc 2018 - 16:41 par ibiscus

» Retour d'exil
Jeu 13 Déc 2018 - 15:05 par modepoete

» Cours de code
Jeu 13 Déc 2018 - 14:49 par Peterpiotr

» Les Arcanes du Monde
Jeu 13 Déc 2018 - 14:25 par ibiscus

»  Chevalier sans armes
Jeu 13 Déc 2018 - 12:53 par Peterpiotr

»  Ambipoisson qui doute
Jeu 13 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

»  La môme Banban , SDF ( Sérenissime Déesse Fabuleuse)
Mer 12 Déc 2018 - 19:33 par Stahlder

» La chouette et la souris
Mer 12 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Les ans
Mer 12 Déc 2018 - 8:41 par modepoete

»  L’ouroboros de Piaf-Tonnerre
Mar 11 Déc 2018 - 10:53 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Mar 11 Déc 2018 - 9:22 par foliebellule

» Le vent
Lun 10 Déc 2018 - 15:11 par modepoete

» Faucon visionnaire
Lun 10 Déc 2018 - 13:26 par Stahlder

» Vous avez dit résilience ?
Dim 9 Déc 2018 - 21:15 par ibiscus

»  Manoir de l’indigent
Dim 9 Déc 2018 - 10:38 par Thunderbird

»  Antisphinx d’azur
Dim 9 Déc 2018 - 10:24 par Thunderbird

» Les bons contes font les bonzes amis
Sam 8 Déc 2018 - 19:01 par ibiscus

» L'homme à abattre
Sam 8 Déc 2018 - 14:08 par ibiscus

» Ô silence
Ven 7 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Boucles quantiques ?
Ven 7 Déc 2018 - 15:02 par Thunderbird

»  Loup de Carreau
Ven 7 Déc 2018 - 13:42 par Stahlder

»  Le seigneur de Proxima Centauri
Jeu 6 Déc 2018 - 20:37 par Stahlder

» Le héron et le chevazllier
Jeu 6 Déc 2018 - 17:00 par modepoete

» Effilochage
Jeu 6 Déc 2018 - 6:15 par Peterpiotr

» Monkey of the stars
Jeu 6 Déc 2018 - 6:12 par Peterpiotr

» Quand les lions vont boire
Mer 5 Déc 2018 - 20:31 par Stahlder

»  Grenouille du Pont de Pierre
Mer 5 Déc 2018 - 20:28 par Stahlder

» Instant tu t'amuses
Mer 5 Déc 2018 - 14:33 par modepoete

» Temps d'anniversaire
Mar 4 Déc 2018 - 15:32 par modepoete

» Trahie
Mar 4 Déc 2018 - 8:07 par Peterpiotr

»  Lutin méditant
Lun 3 Déc 2018 - 18:24 par ibiscus

» SOS /mise en page
Lun 3 Déc 2018 - 17:10 par Peterpiotr

» Masse
Lun 3 Déc 2018 - 14:37 par Peterpiotr

» Kaléidoscope d ela vie
Lun 3 Déc 2018 - 13:57 par modepoete

» Sainte Iris
Dim 2 Déc 2018 - 12:57 par Thunderbird

» Poisson-rhapsode === 無所得
Dim 2 Déc 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le mouvement des Gilets jaunes vu par Racine
Dim 2 Déc 2018 - 0:02 par °_Le Fou_°

» Somme toute…
Ven 30 Nov 2018 - 0:23 par modepoete

» Le scatabé et la fourmi
Ven 30 Nov 2018 - 0:17 par modepoete

» Masque d'humain
Jeu 29 Nov 2018 - 22:31 par ibiscus

» Il était fantaisiste
Jeu 29 Nov 2018 - 13:13 par modepoete

» Arctochère (Ours-cochon)
Jeu 29 Nov 2018 - 10:04 par Thunderbird

» Détournement de la Ballade des menus propos de François Villon
Mer 28 Nov 2018 - 21:31 par Thunderbird

» Portrait de Villon
Mer 28 Nov 2018 - 19:17 par Stahlder

» Suff sur le monde
Mer 28 Nov 2018 - 14:35 par modepoete

» Locomotive de dix-huit mètres
Mar 27 Nov 2018 - 20:57 par Thunderbird

» Le Chevalier Inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 14:54 par Stahlder

» Fantôme du chevalier inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 0:00 par Stahlder

» Lettre aux gouvernats
Lun 26 Nov 2018 - 15:47 par modepoete

» Sirène parolière
Dim 25 Nov 2018 - 21:11 par Stahlder

» Agonie à Roncevaux
Sam 24 Nov 2018 - 9:36 par Thunderbird

» Moulin du tsar
Ven 23 Nov 2018 - 18:42 par Thunderbird

» La fourmi et la punaise
Ven 23 Nov 2018 - 16:11 par modepoete

» Les oiseaux du Maître
Jeu 22 Nov 2018 - 17:43 par Myrrha

» Plutôt que...
Jeu 22 Nov 2018 - 15:29 par foliebellule

» Le cycle de Tumnus
Jeu 22 Nov 2018 - 13:30 par Geno l'oiselle

» Au fil de la Garonne
Jeu 22 Nov 2018 - 12:26 par Stahlder

» Habit terrestre
Jeu 22 Nov 2018 - 12:04 par ibiscus

» Précieux
Jeu 22 Nov 2018 - 8:15 par Myrrha

» L’arbre du roi
Mar 20 Nov 2018 - 17:49 par Geno l'oiselle

» Le miroir et la chandelle
Mar 20 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

» Chevalier démuni
Sam 17 Nov 2018 - 10:57 par Thunderbird

» Hôte de ma pensée
Ven 16 Nov 2018 - 13:10 par modepoete

» Ambirapace de pourpre et d’or
Jeu 15 Nov 2018 - 15:25 par Stahlder

» JEUX DE SOCIETE 5
Jeu 15 Nov 2018 - 12:21 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Complainte d'une grenouille solitaire

Aller en bas

Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Myrrha le Jeu 18 Aoû 2011 - 21:16

Je voudrais que ma vie soit un chemin de roses
Ne jamais me trouver errant dans le brouillard
Et cherchant à tâtons, comme à colin-maillard
Le prince responsable de ma métamorphose.

J'aurai peut-être un jour, du moins je le suppose,
La chance de trouver, par le plus grand hasard
Un aimable vieillard, ou bien un montagnard,
Prêt à poser sa bouche contre mes lèvres closes.

Il paraît que je n'ai qu'une chance sur un milliard
Que se penche sur moi un valeureux gaillard
Épris de mes beaux yeux...Et puis qu'il s'agenouille

Pour m'embrasser. Pourtant ce serait vraiment bon
De retrouver enfin mes jolis cheveux blonds...
Mais qui voudrait encore baiser une grenouille?

Myrrha-El


Je suis un prétendant et vous offre ces roses
Vous que j'ai tant cherché à travers le brouillard
La vision limitée dans ce "Colin-Maillard"
Où le prince en crapaud fit sa métamorphose.

Avez-vous entendu mon cri? je le suppose.
Allez-vous répondre? Est-ce que le hasard
Qui m'a fait vous trouver me fera montagnard
Faisant qu'à mes espoirs la porte ne soit close?

S'il n'y en avait qu'un, un seul sur un milliard
Que je sois celui- là et me montrant gaillard
Vous tendant mon bouquet devant vous m'agenouille

Ne me dites pas non car mon cœur fait des bonds
Faisons fi des cheveux, fussent-ils très blonds
Je resterai crapaud si vous êtes grenouille.
Kajak

Il y eut une suite... ce sera pour une autre fois!


Dernière édition par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:36, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Complainte de la grenouille capricieuse (suite)

Message par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:15

Un prétendant enfin, grands dieux, mais ça s'arrose!
Vodka, gin ou Whisky? Je fonds dans le brouillard
je n'ai plus peur de rien depuis qu'un scribouillard
Est venu pour m'offrir une métamorphose.

Coassement sublime! Si rien ne s'y oppose
C'est avec grand plaisir, sans le moindre hasard
Que je vous tends la patte, très cher crapaud braillard.
Profitons qu'au jardin les roses soient écloses.

Vous resterez assis sur le bord de la mare
Vous pourriez vous noyer! Vous êtes trop trouillard
Pour risquer votre vie: un crapaud ne se mouille.

Ensemble chanterons couchés sur le gazon
Batraciens amoureux, la chanson de saison...
Mais méfie-toi l'arsouille... Si tu m'touches j't'écrabouille!

Myrrha


Dame grenouille

Rends service à Bertrand me disait ma grand 'mère
Aujourd'hui je comprends car enfin tout s'éclaire.
Prenez une grenouille présentant sa requête
Un crapaud s'en émeut, vient tailler la bavette

Il se fait prétendant répondant au souhait
De la grenouille en peine qui voulait être aimée.
Il lui offre des fleurs et à ses pieds se livre
Mais l'espiègle se moque le glaçant comme givre.

Princes ou bien crapauds méfiez-vous de ces belles
Allumant des passions écrasées sans appel
Yeux de biche en renfort, elles vous font courir.

Vous courez, vous courez, presque prêt à mourir
Enfin abandonné, là vous allez comprendre
Que vous êtes idiot, avez le cœur trop tendre.

Kajak


Dernière édition par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:47, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Complainte de la grenouille et du crapaud (suite et fin)

Message par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:28


J'aurais pu, il est vrai, t'emmener en vadrouille
Éviter de te faire passer pour une andouille
Trop gentil, trop galant, de ceux que l'on chatouille
En allumant le cœur de deux ou trois papouilles!
Mais depuis que je suis innocente grenouille
Dans la vie il faut bien que je me dépatouille
Tant pis si à tes yeux je passe pour fripouille
Mais tu ne perds rien: j'sais pas faire la tambouille!


Oh gentil "Princharmant" faut que tu te débrouilles
Si tu veux avec moi ne pas rester bredouille
Faut m'offrir à manger un plat de ratatouille

Et puis pour le dessert, une grosse citrouille.
Tu pourras dès alors jouer l'homme-grenouille
Il se peut que pour toi, mon cœur je déverrouille!
Myrrha


Les grenouilles sont toutes des princesses
Qui a dit "Ça me fait mal aux fesses?"



Faisant fi des grenouilles
Qui lui rirent au nez
Le crapaud en gargouille
Semblait alors figé.

Mais lors vint à passer
Très belle sauterelle
Aux charmes étalés
Et n'étant point rebelle.

S'appuyant sur l'adage
Qui dit une perdue
Vite, il tourne la page
Vers la nouvelle venue.

Sauterelle ai-je dit
Pas mante-religieuse
Qui mange son chéri
Voyez, elle est odieuse.

Enfin à observer
Le mâle est bien fragile
Car à nous dominer
La femelle est habile.

Grenouilles ou princesses
Notre crapaud s'en fut
Pour pincer d'autres fesses
Sur ce il vous salue.
Kajak

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par lagaillette le Sam 20 Aoû 2011 - 11:02

J'ai trouvé tout ça si mignon que je les ai mis au chaud dans "mes documents" ; j'espère que la copie n'est pas frappée de "copyright" ; je ne voudrais pas passer pour un pirate.

lagaillette
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 380
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Myrrha le Sam 20 Aoû 2011 - 11:25

Tu ne passeras pas pour un pirate si tu ne dis pas que c'est toi qui les a écrits!
C'est vrai qu'on s'est bien amusé en écrivant ces poèmes!
La poésie, ça doit être avant tout un plaisir! ☀

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par lagaillette le Sam 20 Aoû 2011 - 12:22

Mon amie adore les histoires d'escargots et de crapauds qui se changent en prince charmant, et aussi des gentilles grenouilles vertes.
Bon week-end ; à lundi.

lagaillette
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 380
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum