Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Le canapé
Hier à 14:33 par modepoete

» Viens
Hier à 14:11 par modepoete

» Pentaquark du miroir
Hier à 13:53 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 12:19 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Hier à 11:04 par Thunderbird

» Limerick 3 Le Musicien de Smyrne
Sam 18 Aoû 2018 - 13:15 par Thunderbird

» Sagesse du goupil de pourpre
Sam 18 Aoû 2018 - 12:33 par Thunderbird

» Portail hermétique
Sam 18 Aoû 2018 - 10:47 par ibiscus

» BESTIAIRE 3 L'Escargot
Ven 17 Aoû 2018 - 17:28 par Thunderbird

» LIMERICK 2
Jeu 16 Aoû 2018 - 23:58 par ibiscus

» Bestiaire 2
Jeu 16 Aoû 2018 - 23:28 par ibiscus

» Eclairage
Jeu 16 Aoû 2018 - 23:06 par ibiscus

» Planète Triskell
Jeu 16 Aoû 2018 - 15:22 par Thunderbird

» Trois lunes de pourpre
Jeu 16 Aoû 2018 - 14:08 par Thunderbird

» Bestiaire 1 (hommage à Desnos)
Mer 15 Aoû 2018 - 14:05 par Stahlder

» Au coeir de l'amiti"
Mer 15 Aoû 2018 - 8:33 par ibiscus

» Le blokauss
Mer 15 Aoû 2018 - 6:49 par modepoete

» Chasse au trésor
Mar 14 Aoû 2018 - 22:34 par ibiscus

» O solitude
Mar 14 Aoû 2018 - 15:36 par modepoete

» Conversation sans importance
Mar 14 Aoû 2018 - 14:36 par Stahlder

» Murmures
Mar 14 Aoû 2018 - 11:43 par Stahlder

» Moment grave
Mar 14 Aoû 2018 - 11:40 par Stahlder

»  Vingt-deux lettres
Mar 14 Aoû 2018 - 9:10 par Thunderbird

» hommage à cochonfucius
Mar 14 Aoû 2018 - 0:52 par Stahlder

» Les billes
Lun 13 Aoû 2018 - 20:07 par modepoete

» Au pied de mon arbre
Lun 13 Aoû 2018 - 18:02 par Stahlder

» Mirador...
Lun 13 Aoû 2018 - 17:48 par Stahlder

» Souvenir d'un temps où Rimbaud me subjuguais
Lun 13 Aoû 2018 - 17:31 par Stahlder

» Dupanloup voit un empereur
Lun 13 Aoû 2018 - 17:26 par Stahlder

» Romulursus et Remursus
Lun 13 Aoû 2018 - 17:13 par Stahlder

» Tiennot voit des fleurs
Lun 13 Aoû 2018 - 17:09 par Stahlder

» LIMERICK UN
Lun 13 Aoû 2018 - 9:53 par ibiscus

» Trois plumes d’azur
Dim 12 Aoû 2018 - 14:16 par Stahlder

» Moine de pourpre
Sam 11 Aoû 2018 - 13:03 par Thunderbird

» Mes ans
Ven 10 Aoû 2018 - 16:27 par modepoete

» Au jardin potager
Ven 10 Aoû 2018 - 12:11 par Thunderbird

» Quand la colère des cieux
Jeu 9 Aoû 2018 - 16:42 par modepoete

» Voyage illusoire
Mer 8 Aoû 2018 - 13:12 par Thunderbird

» Baalromulus et Remusbaal
Ven 3 Aoû 2018 - 12:46 par Thunderbird

» Le vieux livre
Jeu 2 Aoû 2018 - 16:35 par modepoete

» Hexapode de sinople
Jeu 2 Aoû 2018 - 12:32 par Thunderbird

» Elle était heune
Mer 1 Aoû 2018 - 14:08 par modepoete

» Pêcheur-Charpentier
Mer 1 Aoû 2018 - 13:25 par Thunderbird

» Une main de sinople
Mar 31 Juil 2018 - 12:34 par Thunderbird

» Limonadier magique
Lun 30 Juil 2018 - 12:19 par Thunderbird

» Rouge fleur des bois
Dim 29 Juil 2018 - 12:45 par Thunderbird

» Plume vieillissante
Sam 28 Juil 2018 - 14:13 par Thunderbird

» O case créole
Ven 27 Juil 2018 - 13:49 par modepoete

» Cet arbre se croit un phénix
Ven 27 Juil 2018 - 12:35 par Thunderbird

» Jardin et terrain vague
Jeu 26 Juil 2018 - 21:07 par Thunderbird

» Péril de ma raison
Jeu 26 Juil 2018 - 14:44 par modepoete

» Monstre contourné
Mer 25 Juil 2018 - 22:33 par Thunderbird

» Lion de sinople
Mar 24 Juil 2018 - 13:21 par Thunderbird

» Dame des tavernes
Lun 23 Juil 2018 - 12:58 par Thunderbird

» Oiseau sans souci
Dim 22 Juil 2018 - 12:55 par Thunderbird

» Ton amour brûlera
Dim 22 Juil 2018 - 11:28 par modepoete

» Vicomte escargot
Dim 22 Juil 2018 - 9:29 par Thunderbird

» Saint Roland Barthes Simpson
Sam 21 Juil 2018 - 21:49 par Thunderbird

» Ohana
Sam 21 Juil 2018 - 15:19 par ibiscus

» Je veux y croire...
Sam 21 Juil 2018 - 14:04 par Stahlder

» Faucon de sinople
Sam 21 Juil 2018 - 13:56 par Stahlder

» Caravane...
Sam 21 Juil 2018 - 13:50 par Stahlder

» Les mots désillusion. ..
Sam 21 Juil 2018 - 13:44 par Stahlder

» Ermite habillé de sinople
Ven 20 Juil 2018 - 12:09 par Thunderbird

» La cervographie...
Jeu 19 Juil 2018 - 16:38 par Stahlder

» Dehors dedans de l'inconscient conscient i
Jeu 19 Juil 2018 - 13:46 par modepoete

» Batrachomyocarde
Jeu 19 Juil 2018 - 12:07 par Thunderbird

» Rêverie de Piaf-Tonnerre
Mer 18 Juil 2018 - 14:32 par Thunderbird

» Soulagé de mes maux
Mer 18 Juil 2018 - 10:52 par modepoete

» Les yeux de l'amitié
Mar 17 Juil 2018 - 16:32 par modepoete

» Quelques fruits bizarres
Mar 17 Juil 2018 - 11:53 par Thunderbird

» Fleur de Quinte Essence
Lun 16 Juil 2018 - 12:05 par Thunderbird

» Gynécée de Monseigneur Paon-Périgouste
Sam 14 Juil 2018 - 13:01 par Thunderbird

» Le soolitaire
Jeu 12 Juil 2018 - 13:15 par modepoete

» Barrière purement symbolique
Mer 11 Juil 2018 - 22:28 par Thunderbird

» un pacte d'amitié
Mer 11 Juil 2018 - 15:16 par modepoete

» Portier du cimetière
Mer 11 Juil 2018 - 12:35 par Thunderbird

» Une nouvelle amitié
Mar 10 Juil 2018 - 13:12 par modepoete

» Ambiphant rose
Mar 10 Juil 2018 - 12:19 par Thunderbird

» Abus d'abus
Lun 9 Juil 2018 - 13:40 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Complainte d'une grenouille solitaire

Aller en bas

Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Myrrha le Jeu 18 Aoû 2011 - 21:16

Je voudrais que ma vie soit un chemin de roses
Ne jamais me trouver errant dans le brouillard
Et cherchant à tâtons, comme à colin-maillard
Le prince responsable de ma métamorphose.

J'aurai peut-être un jour, du moins je le suppose,
La chance de trouver, par le plus grand hasard
Un aimable vieillard, ou bien un montagnard,
Prêt à poser sa bouche contre mes lèvres closes.

Il paraît que je n'ai qu'une chance sur un milliard
Que se penche sur moi un valeureux gaillard
Épris de mes beaux yeux...Et puis qu'il s'agenouille

Pour m'embrasser. Pourtant ce serait vraiment bon
De retrouver enfin mes jolis cheveux blonds...
Mais qui voudrait encore baiser une grenouille?

Myrrha-El


Je suis un prétendant et vous offre ces roses
Vous que j'ai tant cherché à travers le brouillard
La vision limitée dans ce "Colin-Maillard"
Où le prince en crapaud fit sa métamorphose.

Avez-vous entendu mon cri? je le suppose.
Allez-vous répondre? Est-ce que le hasard
Qui m'a fait vous trouver me fera montagnard
Faisant qu'à mes espoirs la porte ne soit close?

S'il n'y en avait qu'un, un seul sur un milliard
Que je sois celui- là et me montrant gaillard
Vous tendant mon bouquet devant vous m'agenouille

Ne me dites pas non car mon cœur fait des bonds
Faisons fi des cheveux, fussent-ils très blonds
Je resterai crapaud si vous êtes grenouille.
Kajak

Il y eut une suite... ce sera pour une autre fois!


Dernière édition par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:36, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7747
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Complainte de la grenouille capricieuse (suite)

Message par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:15

Un prétendant enfin, grands dieux, mais ça s'arrose!
Vodka, gin ou Whisky? Je fonds dans le brouillard
je n'ai plus peur de rien depuis qu'un scribouillard
Est venu pour m'offrir une métamorphose.

Coassement sublime! Si rien ne s'y oppose
C'est avec grand plaisir, sans le moindre hasard
Que je vous tends la patte, très cher crapaud braillard.
Profitons qu'au jardin les roses soient écloses.

Vous resterez assis sur le bord de la mare
Vous pourriez vous noyer! Vous êtes trop trouillard
Pour risquer votre vie: un crapaud ne se mouille.

Ensemble chanterons couchés sur le gazon
Batraciens amoureux, la chanson de saison...
Mais méfie-toi l'arsouille... Si tu m'touches j't'écrabouille!

Myrrha


Dame grenouille

Rends service à Bertrand me disait ma grand 'mère
Aujourd'hui je comprends car enfin tout s'éclaire.
Prenez une grenouille présentant sa requête
Un crapaud s'en émeut, vient tailler la bavette

Il se fait prétendant répondant au souhait
De la grenouille en peine qui voulait être aimée.
Il lui offre des fleurs et à ses pieds se livre
Mais l'espiègle se moque le glaçant comme givre.

Princes ou bien crapauds méfiez-vous de ces belles
Allumant des passions écrasées sans appel
Yeux de biche en renfort, elles vous font courir.

Vous courez, vous courez, presque prêt à mourir
Enfin abandonné, là vous allez comprendre
Que vous êtes idiot, avez le cœur trop tendre.

Kajak


Dernière édition par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:47, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7747
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Complainte de la grenouille et du crapaud (suite et fin)

Message par Myrrha le Ven 19 Aoû 2011 - 9:28


J'aurais pu, il est vrai, t'emmener en vadrouille
Éviter de te faire passer pour une andouille
Trop gentil, trop galant, de ceux que l'on chatouille
En allumant le cœur de deux ou trois papouilles!
Mais depuis que je suis innocente grenouille
Dans la vie il faut bien que je me dépatouille
Tant pis si à tes yeux je passe pour fripouille
Mais tu ne perds rien: j'sais pas faire la tambouille!


Oh gentil "Princharmant" faut que tu te débrouilles
Si tu veux avec moi ne pas rester bredouille
Faut m'offrir à manger un plat de ratatouille

Et puis pour le dessert, une grosse citrouille.
Tu pourras dès alors jouer l'homme-grenouille
Il se peut que pour toi, mon cœur je déverrouille!
Myrrha


Les grenouilles sont toutes des princesses
Qui a dit "Ça me fait mal aux fesses?"



Faisant fi des grenouilles
Qui lui rirent au nez
Le crapaud en gargouille
Semblait alors figé.

Mais lors vint à passer
Très belle sauterelle
Aux charmes étalés
Et n'étant point rebelle.

S'appuyant sur l'adage
Qui dit une perdue
Vite, il tourne la page
Vers la nouvelle venue.

Sauterelle ai-je dit
Pas mante-religieuse
Qui mange son chéri
Voyez, elle est odieuse.

Enfin à observer
Le mâle est bien fragile
Car à nous dominer
La femelle est habile.

Grenouilles ou princesses
Notre crapaud s'en fut
Pour pincer d'autres fesses
Sur ce il vous salue.
Kajak

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7747
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par lagaillette le Sam 20 Aoû 2011 - 11:02

J'ai trouvé tout ça si mignon que je les ai mis au chaud dans "mes documents" ; j'espère que la copie n'est pas frappée de "copyright" ; je ne voudrais pas passer pour un pirate.

lagaillette
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 380
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Myrrha le Sam 20 Aoû 2011 - 11:25

Tu ne passeras pas pour un pirate si tu ne dis pas que c'est toi qui les a écrits!
C'est vrai qu'on s'est bien amusé en écrivant ces poèmes!
La poésie, ça doit être avant tout un plaisir! ☀

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7747
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par lagaillette le Sam 20 Aoû 2011 - 12:22

Mon amie adore les histoires d'escargots et de crapauds qui se changent en prince charmant, et aussi des gentilles grenouilles vertes.
Bon week-end ; à lundi.

lagaillette
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 380
Date d'inscription : 14/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Complainte d'une grenouille solitaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum