Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Dieu d’Armorique
Aujourd'hui à 12:11 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 9:32 par Thunderbird

» haikus printaniers
Aujourd'hui à 9:30 par Thunderbird

» Délivrance...
Aujourd'hui à 8:11 par ibiscus

» Le plaisir...
Hier à 22:50 par ibiscus

» Moulin des oiseaux de sinople
Hier à 22:38 par ibiscus

» Ô mon coeur
Hier à 15:14 par modepoete

» Quatre cent vingt et un
Hier à 14:56 par Peterpiotr

» Nuit mythologique
Hier à 14:47 par Peterpiotr

» Sankt Regenbogen
Hier à 13:54 par Stahlder

» L'Ame du Monde
Hier à 11:18 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Mar 19 Mar 2019 - 10:46 par Thunderbird

» Un roi cardiophore
Mar 19 Mar 2019 - 8:27 par ibiscus

» Ô sage enfant
Lun 18 Mar 2019 - 16:22 par modepoete

» Les deux oiseaux d'Odin...
Dim 17 Mar 2019 - 19:51 par Peterpiotr

» Au printemps
Dim 17 Mar 2019 - 17:24 par ibiscus

» 29/12/1890.
Sam 16 Mar 2019 - 19:42 par Peterpiotr

»  Un antitroll dans la chapelle
Sam 16 Mar 2019 - 13:57 par Stahlder

»  Le seigneur Passereau
Sam 16 Mar 2019 - 7:30 par ibiscus

» Et "pie" quoi encore ?
Sam 16 Mar 2019 - 0:45 par foliebellule

» trip à l’étal
Sam 16 Mar 2019 - 0:12 par Stahlder

» Frères humains ....
Ven 15 Mar 2019 - 21:10 par Myrrha

» Hugo la pagaille
Ven 15 Mar 2019 - 21:06 par Myrrha

»  Petite Contine Sans Importance
Ven 15 Mar 2019 - 21:02 par Myrrha

» Aller du mal eu bien
Ven 15 Mar 2019 - 14:47 par modepoete

» Quand sonne l'heure...
Ven 15 Mar 2019 - 12:32 par Stahlder

» Bonjour !
Ven 15 Mar 2019 - 10:17 par Myrrha

» Utopies
Ven 15 Mar 2019 - 10:13 par Peterpiotr

»  Carl von Linné
Ven 15 Mar 2019 - 9:54 par Myrrha

» Gardenia
Jeu 14 Mar 2019 - 16:24 par Meilinn

»  Sagesse d’un juge
Mer 13 Mar 2019 - 15:12 par Stahlder

» Au soir ma pensée
Mer 13 Mar 2019 - 14:30 par modepoete

» O bel humain
Mer 13 Mar 2019 - 12:49 par modepoete

» Ton délire
Mer 13 Mar 2019 - 10:37 par modepoete

»  Licorne-ermite
Mar 12 Mar 2019 - 18:40 par ibiscus

» Ce soir mon esprit
Mar 12 Mar 2019 - 15:06 par modepoete

» Nouveau pont bordelais
Mar 12 Mar 2019 - 12:56 par Stahlder

» Oralisation
Lun 11 Mar 2019 - 21:01 par ibiscus

» Deux visages racés
Lun 11 Mar 2019 - 16:55 par modepoete

» Balle de vie
Dim 10 Mar 2019 - 14:57 par modepoete

» Le seigneur Galliforme
Dim 10 Mar 2019 - 14:05 par Stahlder

» Amour toujours au secours !
Dim 10 Mar 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Drôle d'odeur
Dim 10 Mar 2019 - 9:14 par ibiscus

» La petite vieille
Dim 10 Mar 2019 - 7:35 par Hugo54

» Dans la nuit des temps
Sam 9 Mar 2019 - 19:47 par Peterpiotr

» Mars
Sam 9 Mar 2019 - 18:49 par Myrrha

» Afrique...
Sam 9 Mar 2019 - 18:48 par Stahlder

»  Lion d’azur insouciant
Sam 9 Mar 2019 - 18:41 par Myrrha

» C'était juste une Polynésienne
Sam 9 Mar 2019 - 18:36 par Myrrha

» Dame de l’Ambre
Sam 9 Mar 2019 - 18:30 par Myrrha

» Accepter...
Sam 9 Mar 2019 - 18:21 par Myrrha

» Mamie
Sam 9 Mar 2019 - 18:18 par Myrrha

» Dame du monastère
Sam 9 Mar 2019 - 18:10 par Myrrha

» Pourquoi ces yeux rougis...
Sam 9 Mar 2019 - 18:09 par Peterpiotr

» Reptile pensif
Sam 9 Mar 2019 - 18:06 par Myrrha

» Tant d’amour...
Sam 9 Mar 2019 - 18:02 par Myrrha

» Arc en ciel...
Ven 8 Mar 2019 - 23:44 par Fugitive

» L'abécédaire d'une vie
Ven 8 Mar 2019 - 13:17 par modepoete

» Depuis le pont
Ven 8 Mar 2019 - 9:39 par ibiscus

»  Sainte Florence
Ven 8 Mar 2019 - 9:22 par Peterpiotr

» Manoir de la mouette
Jeu 7 Mar 2019 - 20:09 par Thunderbird

»  Reflets d’inframonde
Mar 5 Mar 2019 - 14:09 par Stahlder

» Lion d'azur méditant
Mar 5 Mar 2019 - 14:06 par Stahlder

» Sur la route des anges
Mar 5 Mar 2019 - 9:36 par modepoete

» numéro zéro
Mar 5 Mar 2019 - 9:33 par modepoete

» La Reine Avette
Lun 4 Mar 2019 - 23:44 par Stahlder

» je me suis allé
Lun 4 Mar 2019 - 18:27 par modepoete

» Profondeur de mon âme
Dim 3 Mar 2019 - 13:59 par modepoete

»  Flamme d’inframonde
Dim 3 Mar 2019 - 13:58 par Stahlder

»  Planète Arc-en-ciel
Sam 2 Mar 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Ô Poète
Ven 1 Mar 2019 - 14:38 par Meilinn

»  Roseau méditant
Ven 1 Mar 2019 - 14:17 par ibiscus

» T'en souvient-il ?
Jeu 28 Fév 2019 - 7:25 par ibiscus

» Rumination
Mer 27 Fév 2019 - 13:58 par Peterpiotr

» Désirs...
Mer 27 Fév 2019 - 12:47 par Fugitive

» Espoir
Mer 27 Fév 2019 - 12:33 par Peterpiotr

»  Ressource inépuisable
Mer 27 Fév 2019 - 10:52 par Thunderbird

»  Arbre ténébreux
Mer 27 Fév 2019 - 10:48 par Thunderbird

» Pelouses et jardins...
Mar 26 Fév 2019 - 20:14 par Fugitive

» Un petit malade coquuin
Mar 26 Fév 2019 - 16:16 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Aller en bas

Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Thunderbird le Lun 11 Mar 2013 - 16:21




Le Capitaine Piaf-Tonnerre,
Étant presque sexagénaire
Capture un jour un lézard vert
À la lisière du désert.

Le lézard vert de Piaf-Tonnerre
Pondit un oeuf dans l'aube claire ;
Il en sortit un lézard vert
Qui lui ressemblait comme un frère,

Et ce deuxième lézard vert
Pond, à son tour, un oeuf tout vert
D'où sort, sans aucun commentaire,

Un autre, au geste similaire.

Cela peut durer tout l'hiver
Ou même, autant que l'univers.


====================
http://tinyurl.com/cq4jm4g

















.


Dernière édition par Thunderbird le Sam 26 Mai 2018 - 18:22, édité 3 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9132
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par °_Le Fou_° le Lun 11 Mar 2013 - 16:43

... et au commencement... qui de l'oeuf ou du lézard ? ... was the first ?



... j'avais celui-ci devant chez moi l'été dernier... et je le regardais... tel un oeuf...

_______________________________________________________________________________________________
Tout droit mais réservé * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * A.O.C. 2019
°_Le Fou_°
°_Le Fou_°
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Taureau Chat
Messages : 2009
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 55
Localisation : Cellule N° 24
Humeur : Non aux somnifères: nyctalope !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Stahlder le Ven 15 Mar 2013 - 17:13

Et que dire de l'infini de lézards verts pondant à l'infini des oeufs verts dans une infinité d'univers parallèles chantés par une une infinité de Piafs Tonnerres ...
Stahlder
Stahlder
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1803
Date d'inscription : 04/02/2011
Humeur : je dis ça, je dis rien...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Thunderbird le Sam 16 Mar 2013 - 10:01


Puis une infinité de mathématiciens :

http://tinyurl.com/bt3n7ka
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9132
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Myrrha le Sam 16 Mar 2013 - 15:35

Et si d'un seul coup de tonnerre
Disparaissent cent lézards verts
D'autres viendront avant l'hiver
Arrivant du diable-vauvert.

Comme au pays des lézards verts
Tous les lézards se sentent frères
Gecko ou varan du désert
Se rassembleront sur leur terre.

Et sans le moindre commentaire
Le caméléon, noble et fier
Fuira la calotte polaire...

Car chacun sait dans l'univers
Qu'il faut éviter d'aller vers
Ces contrées que fuient mêm' les vers !


Dernière édition par Myrrha le Lun 25 Mar 2013 - 20:27, édité 1 fois

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Thunderbird le Sam 16 Mar 2013 - 16:52

Foi d'éleveur de reptiles, c'est une jolie reprise !
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9132
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Myrrha le Sam 16 Mar 2013 - 23:56

j'adore ton sens de l'humour et de la dérision. Et ce poème m'en rappelle un autre qui parle de lezards espagnols: el lagarto y la lagarta je crois !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

El lagarto está llorando

Message par Thunderbird le Dim 17 Mar 2013 - 10:32




El lagarto está llorando
(Federico García Lorca)

*  *  *

El lagarto está llorando.-----Monsieur Lézard verse des larmes,
La lagarta está llorando.-----Dame Lézard verse des pleurs.

El lagarto y la lagarta---------Monsieur Lézard, Dame Lézard
con delantaritos blancos,------Aux élégants tabliers blancs,

Han perdido sin querer--------Ont perdu par inadvertance
su anillo de desposados.-------L'anneau nuptial qu'ils avaient.

¡Ay, su anillito de plomo,--------Oh, le petit anneau de plomb,
ay, su anillito plomado!----------Oh, l'annelet couleur de plomb !

Un cielo grande y sin gente--------Le ciel est vaste et dépeuplé,
monta en su globo a los pájaros.----Prenant à son bord les oiseaux.

El sol, capitán redondo,----------Soleil, capitaine dodu,
lleva un chaleco de raso.-------- Porteur d'un gilet de satin.

¡Miradlos qué viejos son!--------- Regardez-les, comme ils sont vieux,
¡Qué viejos son los lagartos!------Comme ils sont vieux, nos deux lézards !

¡Ay cómo lloran y lloran.------------Oh, comme ils vont pleurant, pleurant,
¡ay! ¡ay!, cómo están llorando!------Oh, comme ils vont versant des larmes !


Dernière édition par Thunderbird le Mer 13 Sep 2017 - 19:19, édité 1 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9132
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Myrrha le Lun 25 Mar 2013 - 20:33

Merci de cette contribution hispano- française
Ça m'a fait plaisir de revoir les vieux lézards de ma jeunesse!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lézard vert de Piaf-Tonnerre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum