Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Précieux
Hier à 22:20 par foliebellule

» Plutôt que...
Hier à 18:13 par foliebellule

» Desembre austral
Hier à 14:03 par modepoete

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 12:40 par Stahlder

» Sainte Justine
Hier à 12:36 par Stahlder

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:29 par Thunderbird

» L’Alpha ne voit pas l’Oméga.
Hier à 9:18 par Thunderbird

» Jeux de société 3
Hier à 0:32 par Stahlder

» Faites vos jeux
Lun 12 Nov 2018 - 20:33 par ibiscus

» Sentinelle de charme
Lun 12 Nov 2018 - 17:41 par ibiscus

» Jeux de société 4
Dim 11 Nov 2018 - 15:15 par Stahlder

» Hippocampe équivoque
Dim 11 Nov 2018 - 11:29 par Thunderbird

» Ange songeur
Sam 10 Nov 2018 - 14:38 par Stahlder

» Portail intergalactique
Sam 10 Nov 2018 - 14:30 par Stahlder

» Jeux de société 2
Sam 10 Nov 2018 - 8:48 par ibiscus

» Le reflet d’un reflet
Ven 9 Nov 2018 - 11:23 par Stahlder

» Ambibovins
Jeu 8 Nov 2018 - 19:55 par Myrrha

» Le miroir et la chandelle
Jeu 8 Nov 2018 - 16:15 par Stahlder

» Le scatabé et la fourmi
Jeu 8 Nov 2018 - 15:08 par modepoete

» Rêver d’une amazone
Mer 7 Nov 2018 - 22:30 par ibiscus

» Jeux de société
Mer 7 Nov 2018 - 17:28 par Myrrha

» je ne derai plus escale
Mer 7 Nov 2018 - 16:46 par modepoete

» O toi l'accent
Mer 7 Nov 2018 - 11:41 par ibiscus

» Quelques anges désenchantés...
Mer 7 Nov 2018 - 11:36 par ibiscus

» Dragon de Martignas
Mer 7 Nov 2018 - 10:15 par Myrrha

» Rêves bleus
Mer 7 Nov 2018 - 10:13 par Myrrha

» Alexius von Arenrath
Mer 7 Nov 2018 - 10:11 par Myrrha

» Le bal des papillons
Mer 7 Nov 2018 - 10:08 par Myrrha

» Tressez cheveux
Mar 6 Nov 2018 - 11:33 par modepoete

» Qu'un ange vienne
Mar 6 Nov 2018 - 11:08 par Myrrha

» en revisitant...
Mar 6 Nov 2018 - 9:41 par Stahlder

» Quartefeuille de novembre
Lun 5 Nov 2018 - 21:18 par Stahlder

» Singe du duc
Dim 4 Nov 2018 - 23:29 par Thunderbird

» Le député et ses détracteurs
Dim 4 Nov 2018 - 14:56 par modepoete

» Surl l'écran de lumière
Dim 4 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» EXTINCTION
Dim 4 Nov 2018 - 13:02 par Myrrha

» Sortie de mon corps
Ven 2 Nov 2018 - 16:19 par modepoete

» Lyroptère
Ven 2 Nov 2018 - 11:30 par Thunderbird

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:47 par modepoete

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:46 par modepoete

» Ke jude celui
Mer 31 Oct 2018 - 16:32 par modepoete

» Goupil de proie
Mer 31 Oct 2018 - 14:41 par Stahlder

» Seigneur Castor de sinople
Mer 31 Oct 2018 - 14:03 par Stahlder

» Porte du garage hermétique
Mer 31 Oct 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Les yeux clos
Mar 30 Oct 2018 - 19:11 par ibiscus

» >louses blanches
Mar 30 Oct 2018 - 18:59 par ibiscus

» Une meute de chien et le spitz royal
Mar 30 Oct 2018 - 18:40 par modepoete

» Un mors me dévore
Mar 30 Oct 2018 - 15:52 par modepoete

» Duc du mur du Nord
Mar 30 Oct 2018 - 11:45 par Thunderbird

» Le placide canal
Dim 28 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Le seigneur Caracal
Sam 27 Oct 2018 - 11:23 par Thunderbird

» Chaudron miraculeux
Ven 26 Oct 2018 - 22:28 par Thunderbird

» Bûcheron-sculpteur
Ven 26 Oct 2018 - 22:21 par Thunderbird

» Sagesse du lys
Ven 26 Oct 2018 - 12:36 par Stahlder

» Sage saga
Ven 26 Oct 2018 - 11:21 par modepoete

» Défends-toi
Mer 24 Oct 2018 - 16:43 par modepoete

» Arboripisciculture
Mer 24 Oct 2018 - 14:49 par Stahlder

» Seigneur Blaireau d’azur
Mer 24 Oct 2018 - 14:45 par Stahlder

» Saint Roland Barthes Simpson
Mer 24 Oct 2018 - 10:43 par ibiscus

» Le seigneur de Marfak
Lun 22 Oct 2018 - 11:12 par Thunderbird

» Sonnet pour une délivrance
Dim 21 Oct 2018 - 22:54 par Geno l'oiselle

» Une souris grise et une souris blanche
Dim 21 Oct 2018 - 15:23 par modepoete

» Fleur des loups d’azur
Dim 21 Oct 2018 - 11:25 par Thunderbird

» château
Dim 21 Oct 2018 - 0:01 par ibiscus

» Sil te plaît, apprivoise moi !
Sam 20 Oct 2018 - 21:58 par ibiscus

» Vestale à plumes
Sam 20 Oct 2018 - 14:23 par Stahlder

» Amazone matinale
Ven 19 Oct 2018 - 13:44 par Stahlder

» Blé de sinople
Jeu 18 Oct 2018 - 20:12 par Thunderbird

» Sur la mer sévère
Jeu 18 Oct 2018 - 16:36 par modepoete

» le blaireau, le lynx et le renard
Jeu 18 Oct 2018 - 10:30 par modepoete

» Dans la rime des flots
Mer 17 Oct 2018 - 16:29 par modepoete

» Vestale en son éternité
Mer 17 Oct 2018 - 16:10 par ibiscus

» Manuscrit d’une vestale
Mer 17 Oct 2018 - 13:32 par Stahlder

» Sagesse du tournesol
Mer 17 Oct 2018 - 13:26 par Stahlder

» Château perdu
Mar 16 Oct 2018 - 11:15 par Thunderbird

» Le cerf et le renard
Dim 14 Oct 2018 - 17:32 par modepoete

» Sourire d'infirmière
Dim 14 Oct 2018 - 16:13 par modepoete

» Oiseau de Sarlat
Sam 13 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» En guise de conclusion : Limericks 25 et 26
Ven 12 Oct 2018 - 12:41 par ibiscus

» Saint Esthète
Ven 12 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Victor Hugo voit des anges

Aller en bas

Victor Hugo voit des anges

Message par Thunderbird le Ven 3 Mai 2013 - 13:33



Victor Hugo regarde en l’air, il voit des anges,
Et le regret le prend d’être tiré des fanges.
Plus lui aurait complu de vivre au paradis
Que sous un mauvais ciel et sur un sol maudit.

Il colle alors son oeil dans la grande lunette
Afin de découvrir de nouvelles planètes
Où l’on ne serait point par le serpent séduit,
Et dont serait absent le Seigneur de la Nuit.

Il voit un monde avec de très hautes montagnes,
Il voit des mers de sable, il voit aussi des bagnes,
Il voit de grands dortoirs qui n’ont pas de réveil,
Il voit des prés jaunis par les feux d’un soleil.

Il dit que tout cela, grand Dieu, n’est pas terrible,
Mais s’obstine à passer tous ces mondes au crible
De son observation. En impartial témoin,
Il note tous les faits qui se passent au loin.

Mais le ciel s’éclaircit sous les feux de l’aurore.
Ayant enregistré un dernier météore,
Puis un prince menu qui ramone un volcan,
Victor lâche du ciel le décevant carcan

Et retourne explorer des livres le mystère.
Dévorant les récits du passé de la Terre,
Il admire les rois, les grandes lois qu’ils font,
Et leur entendement perspicace et profond.

Il voit comment le barde, ainsi qu’une cigale,
Contre l’oubli se livre à la lutte inégale ;
Il voit comment le son du robinet qui fuit
Éveille le concombre au milieu de la nuit ;

Comment l’Esprit enseigne aux bienheureux apôtres
À louer le Seigneur dans les langues des autres ;
Comment vient la mémoire aux poètes hagards,
Comment le petit prince apprivoise un renard.

Fermant au bout d’un temps le livre aux pages mornes,
Il prend du papier dont la blancheur est sans bornes,
Puis, afin d’occuper son temps de petit vieux,
Il trace quelques vers, à la grâce de Dieu.

Sa femme cependant, qui somnolait dans l’ombre,
Seule sur son grand lit, disait des choses sombres.


Dernière édition par Thunderbird le Ven 18 Aoû 2017 - 21:30, édité 2 fois
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8673
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor Hugo voit des anges

Message par Myrrha le Ven 3 Mai 2013 - 16:25

Whaou! trop fort! j'adore l'allusion au concombre et au petit prince !


_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7776
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor Hugo voit des anges

Message par Thunderbird le Dim 20 Oct 2013 - 14:49

Le point de départ :

Victor Hugo a écrit:


La terre est au soleil ce que l’homme est à l’ange.
L’un est fait de splendeur ; l’autre est pétri de fange.
Toute étoile est soleil ; tout astre est paradis.
Autour des globes purs sont les mondes maudits ;
Et dans l’ombre, où l’esprit voit mieux que la lunette,
Le soleil paradis traîne l’enfer planète.
L’ange habitant de l’astre est faillible ; et, séduit,
Il peut devenir l’homme habitant de la nuit.
Voilà ce que le vent m’a dit sur la montagne.

Tout globe obscur gémit ; toute terre est un bagne
Où la vie en pleurant, jusqu’au jour du réveil,
Vient écrouer l’esprit qui tombe du soleil.
Plus le globe est lointain, plus le bagne est terrible.
La mort est là, vannant les âmes dans un crible,
Qui juge, et, de la vie invisible témoin,
Rapporte l’ange à l’astre ou le jette plus loin.

Ô globes sans rayons et presque sans aurores !
Énorme Jupiter fouetté de météores,
Mars qui semble de loin la bouche d’un volcan,
Ô nocturne Uranus, ô Saturne au carcan !
Châtiments inconnus ! rédemptions ! mystères !
Deuils ! ô lunes encor plus mortes que les terres !
Ils souffrent ; ils sont noirs ; et qui sait ce qu’ils font ?
L’ombre entend par moments leur cri rauque et profond,
Comme on entend, le soir, la plainte des cigales.
Mondes spectres, tirant des chaînes inégales,
Ils vont, blêmes, pareils au rêve qui s’enfuit.
Rougis confusément d’un reflet dans la nuit,
Implorant un messie, espérant des apôtres,
Seuls, séparés, les uns en arrière des autres,
Tristes, échevelés par des souffles hagards,
Jetant à la clarté de farouches regards,
Ceux-ci, vagues, roulant dans les profondeurs mornes,
Ceux-là, presque engloutis dans l’infini sans bornes,
Ténébreux, frissonnants, froids, glacés, pluvieux,
Autour du paradis ils tournent envieux ;
Et, du soleil, parmi les brumes et les ombres,
On voit passer au loin toutes ces faces sombres.





avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8673
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor Hugo voit des anges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum