Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

ibiscus

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Moulin des oiseaux de sinople
Aujourd'hui à 22:38 par ibiscus

» Délivrance...
Aujourd'hui à 19:11 par Peterpiotr

» Le plaisir...
Aujourd'hui à 18:49 par Fugitive

» Ô mon coeur
Aujourd'hui à 15:14 par modepoete

» Quatre cent vingt et un
Aujourd'hui à 14:56 par Peterpiotr

» Nuit mythologique
Aujourd'hui à 14:47 par Peterpiotr

» Sankt Regenbogen
Aujourd'hui à 13:54 par Stahlder

» haikus printaniers
Aujourd'hui à 13:47 par Stahlder

» L'Ame du Monde
Aujourd'hui à 11:18 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:15 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:46 par Thunderbird

» Un roi cardiophore
Hier à 8:27 par ibiscus

» Ô sage enfant
Lun 18 Mar 2019 - 16:22 par modepoete

» Les deux oiseaux d'Odin...
Dim 17 Mar 2019 - 19:51 par Peterpiotr

» Au printemps
Dim 17 Mar 2019 - 17:24 par ibiscus

» 29/12/1890.
Sam 16 Mar 2019 - 19:42 par Peterpiotr

»  Un antitroll dans la chapelle
Sam 16 Mar 2019 - 13:57 par Stahlder

»  Le seigneur Passereau
Sam 16 Mar 2019 - 7:30 par ibiscus

» Et "pie" quoi encore ?
Sam 16 Mar 2019 - 0:45 par foliebellule

» trip à l’étal
Sam 16 Mar 2019 - 0:12 par Stahlder

» Frères humains ....
Ven 15 Mar 2019 - 21:10 par Myrrha

» Hugo la pagaille
Ven 15 Mar 2019 - 21:06 par Myrrha

»  Petite Contine Sans Importance
Ven 15 Mar 2019 - 21:02 par Myrrha

» Aller du mal eu bien
Ven 15 Mar 2019 - 14:47 par modepoete

» Quand sonne l'heure...
Ven 15 Mar 2019 - 12:32 par Stahlder

» Bonjour !
Ven 15 Mar 2019 - 10:17 par Myrrha

» Utopies
Ven 15 Mar 2019 - 10:13 par Peterpiotr

»  Carl von Linné
Ven 15 Mar 2019 - 9:54 par Myrrha

» Gardenia
Jeu 14 Mar 2019 - 16:24 par Meilinn

»  Sagesse d’un juge
Mer 13 Mar 2019 - 15:12 par Stahlder

» Au soir ma pensée
Mer 13 Mar 2019 - 14:30 par modepoete

» O bel humain
Mer 13 Mar 2019 - 12:49 par modepoete

» Ton délire
Mer 13 Mar 2019 - 10:37 par modepoete

»  Licorne-ermite
Mar 12 Mar 2019 - 18:40 par ibiscus

» Ce soir mon esprit
Mar 12 Mar 2019 - 15:06 par modepoete

» Nouveau pont bordelais
Mar 12 Mar 2019 - 12:56 par Stahlder

» Oralisation
Lun 11 Mar 2019 - 21:01 par ibiscus

» Deux visages racés
Lun 11 Mar 2019 - 16:55 par modepoete

» Balle de vie
Dim 10 Mar 2019 - 14:57 par modepoete

» Le seigneur Galliforme
Dim 10 Mar 2019 - 14:05 par Stahlder

» Amour toujours au secours !
Dim 10 Mar 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Drôle d'odeur
Dim 10 Mar 2019 - 9:14 par ibiscus

» La petite vieille
Dim 10 Mar 2019 - 7:35 par Hugo54

» Dans la nuit des temps
Sam 9 Mar 2019 - 19:47 par Peterpiotr

» Mars
Sam 9 Mar 2019 - 18:49 par Myrrha

» Afrique...
Sam 9 Mar 2019 - 18:48 par Stahlder

»  Lion d’azur insouciant
Sam 9 Mar 2019 - 18:41 par Myrrha

» C'était juste une Polynésienne
Sam 9 Mar 2019 - 18:36 par Myrrha

» Dame de l’Ambre
Sam 9 Mar 2019 - 18:30 par Myrrha

» Accepter...
Sam 9 Mar 2019 - 18:21 par Myrrha

» Mamie
Sam 9 Mar 2019 - 18:18 par Myrrha

» Dame du monastère
Sam 9 Mar 2019 - 18:10 par Myrrha

» Pourquoi ces yeux rougis...
Sam 9 Mar 2019 - 18:09 par Peterpiotr

» Reptile pensif
Sam 9 Mar 2019 - 18:06 par Myrrha

» Tant d’amour...
Sam 9 Mar 2019 - 18:02 par Myrrha

» Arc en ciel...
Ven 8 Mar 2019 - 23:44 par Fugitive

» L'abécédaire d'une vie
Ven 8 Mar 2019 - 13:17 par modepoete

» Depuis le pont
Ven 8 Mar 2019 - 9:39 par ibiscus

»  Sainte Florence
Ven 8 Mar 2019 - 9:22 par Peterpiotr

» Manoir de la mouette
Jeu 7 Mar 2019 - 20:09 par Thunderbird

»  Reflets d’inframonde
Mar 5 Mar 2019 - 14:09 par Stahlder

» Lion d'azur méditant
Mar 5 Mar 2019 - 14:06 par Stahlder

» Sur la route des anges
Mar 5 Mar 2019 - 9:36 par modepoete

» numéro zéro
Mar 5 Mar 2019 - 9:33 par modepoete

» La Reine Avette
Lun 4 Mar 2019 - 23:44 par Stahlder

» je me suis allé
Lun 4 Mar 2019 - 18:27 par modepoete

» Profondeur de mon âme
Dim 3 Mar 2019 - 13:59 par modepoete

»  Flamme d’inframonde
Dim 3 Mar 2019 - 13:58 par Stahlder

»  Planète Arc-en-ciel
Sam 2 Mar 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Ô Poète
Ven 1 Mar 2019 - 14:38 par Meilinn

»  Roseau méditant
Ven 1 Mar 2019 - 14:17 par ibiscus

» T'en souvient-il ?
Jeu 28 Fév 2019 - 7:25 par ibiscus

» Rumination
Mer 27 Fév 2019 - 13:58 par Peterpiotr

» Désirs...
Mer 27 Fév 2019 - 12:47 par Fugitive

» Espoir
Mer 27 Fév 2019 - 12:33 par Peterpiotr

»  Ressource inépuisable
Mer 27 Fév 2019 - 10:52 par Thunderbird

»  Arbre ténébreux
Mer 27 Fév 2019 - 10:48 par Thunderbird

» Pelouses et jardins...
Mar 26 Fév 2019 - 20:14 par Fugitive

» Un petit malade coquuin
Mar 26 Fév 2019 - 16:16 par modepoete

» Dérives
Mar 26 Fév 2019 - 14:59 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

Heredia voit des hannetons

Aller en bas

Heredia voit des hannetons

Message par Thunderbird le Mar 9 Juil 2013 - 13:28




Sur le soir, j'entends un concert de hannetons.
Se parlant l'un à l'autre, ils chantent avec fièvre
La légende longtemps transmise par leurs lèvres,
Qui prend dans leurs propos des airs de feuilleton.

Sur un petit cahier, le soir, nous la notons ;
Pendant que la pelouse est tondue par les chèvres,
Le plus gros hanneton, en la matière orfèvre,
Nous donne des détails, et nous les écoutons.

Lorsque la narration nous paraît ambiguë,
Nous partons consulter, dans la chambre exiguë,
Un dictionnaire écrit sur du papier nacré.

Le Dit des Hannetons, quatre-vingt-un chapitres
Comme le Lao-Tseu, cet autre écrit sacré,
Est sur mon étagère un des plus plaisants titres.


Dernière édition par Thunderbird le Jeu 10 Aoû 2017 - 22:22, édité 1 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9129
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Myrrha le Ven 12 Juil 2013 - 23:17

Très très fort! Là, je m'incline respect

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Thunderbird le Sam 13 Juil 2013 - 9:57

Voir également

http://sonnets-de-cochonfucius.lescigales.org/in-the-city.html

pour de plus amples détails.


Dernière édition par Thunderbird le Mar 30 Oct 2018 - 20:56, édité 1 fois
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9129
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Myrrha le Sam 13 Juil 2013 - 12:03

C'est complètement dingue... mais j'adore.
En fait, c'est très profond. Et je comprends que ça puisse être une source d'inspiration infinie... même le cafard n'est pas totalement inutile.

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7842
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Thunderbird le Dim 14 Juil 2013 - 9:49

Le point de départ :

Heredia a écrit:
Voici le soir. Au ciel passe un vol de pigeons.
Rien ne vaut pour charmer une amoureuse fièvre,
Ô chevrier, le son d’un pipeau sur la lèvre
Qu’accompagne un bruit frais de source entre les joncs.

À l’ombre du platane où nous nous allongeons
L’herbe est plus molle. Laisse, ami, l’errante chèvre,
Sourde aux chevrotements du chevreau qu’elle sèvre,
Escalader la roche et brouter les bourgeons.

Ma flûte, faite avec sept tiges de ciguë
Inégales que joint un peu de cire, aiguë
Ou grave, pleure, chante ou gémit à mon gré.

Viens. Nous t’enseignerons l’art divin du Silène,
Et tes soupirs d’amour, de ce tuyau sacré,
S’envoleront parmi l’harmonieuse haleine.




Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9129
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par ungekosurlepied le Dim 14 Juil 2013 - 13:52

Juste Magnifiquement ciselé
Que signifie l'art du Silène ?

ungekosurlepied
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Cochon
Messages : 1336
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 59
Localisation : 16800
Humeur : Vagabondes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Thunderbird le Dim 14 Juil 2013 - 15:45

C'est de jouer de la flûte de Pan.
Thunderbird
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 9129
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heredia voit des hannetons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum