Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Peterpiotr

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Roses de septembre
Aujourd'hui à 10:40 par Peterpiotr

»  Saint Bardamu
Aujourd'hui à 10:18 par ibiscus

»  Cerf-girafe
Aujourd'hui à 10:11 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:05 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:03 par Thunderbird

» Le lion et le loup
Hier à 15:13 par modepoete

»  Zoom and Unzoom
Hier à 12:03 par ibiscus

»  Sainte Bécassine
Sam 15 Déc 2018 - 2:32 par Stahlder

» Mon ami
Ven 14 Déc 2018 - 13:12 par modepoete

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Jeu 13 Déc 2018 - 16:41 par ibiscus

» Retour d'exil
Jeu 13 Déc 2018 - 15:05 par modepoete

» Cours de code
Jeu 13 Déc 2018 - 14:49 par Peterpiotr

» Les Arcanes du Monde
Jeu 13 Déc 2018 - 14:25 par ibiscus

»  Chevalier sans armes
Jeu 13 Déc 2018 - 12:53 par Peterpiotr

»  Ambipoisson qui doute
Jeu 13 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

»  La môme Banban , SDF ( Sérenissime Déesse Fabuleuse)
Mer 12 Déc 2018 - 19:33 par Stahlder

» La chouette et la souris
Mer 12 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Les ans
Mer 12 Déc 2018 - 8:41 par modepoete

»  L’ouroboros de Piaf-Tonnerre
Mar 11 Déc 2018 - 10:53 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Mar 11 Déc 2018 - 9:22 par foliebellule

» Le vent
Lun 10 Déc 2018 - 15:11 par modepoete

» Faucon visionnaire
Lun 10 Déc 2018 - 13:26 par Stahlder

» Vous avez dit résilience ?
Dim 9 Déc 2018 - 21:15 par ibiscus

»  Manoir de l’indigent
Dim 9 Déc 2018 - 10:38 par Thunderbird

»  Antisphinx d’azur
Dim 9 Déc 2018 - 10:24 par Thunderbird

» Les bons contes font les bonzes amis
Sam 8 Déc 2018 - 19:01 par ibiscus

» L'homme à abattre
Sam 8 Déc 2018 - 14:08 par ibiscus

» Ô silence
Ven 7 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Boucles quantiques ?
Ven 7 Déc 2018 - 15:02 par Thunderbird

»  Loup de Carreau
Ven 7 Déc 2018 - 13:42 par Stahlder

»  Le seigneur de Proxima Centauri
Jeu 6 Déc 2018 - 20:37 par Stahlder

» Le héron et le chevazllier
Jeu 6 Déc 2018 - 17:00 par modepoete

» Effilochage
Jeu 6 Déc 2018 - 6:15 par Peterpiotr

» Monkey of the stars
Jeu 6 Déc 2018 - 6:12 par Peterpiotr

» Quand les lions vont boire
Mer 5 Déc 2018 - 20:31 par Stahlder

»  Grenouille du Pont de Pierre
Mer 5 Déc 2018 - 20:28 par Stahlder

» Instant tu t'amuses
Mer 5 Déc 2018 - 14:33 par modepoete

» Temps d'anniversaire
Mar 4 Déc 2018 - 15:32 par modepoete

» Trahie
Mar 4 Déc 2018 - 8:07 par Peterpiotr

»  Lutin méditant
Lun 3 Déc 2018 - 18:24 par ibiscus

» SOS /mise en page
Lun 3 Déc 2018 - 17:10 par Peterpiotr

» Masse
Lun 3 Déc 2018 - 14:37 par Peterpiotr

» Kaléidoscope d ela vie
Lun 3 Déc 2018 - 13:57 par modepoete

» Sainte Iris
Dim 2 Déc 2018 - 12:57 par Thunderbird

» Poisson-rhapsode === 無所得
Dim 2 Déc 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le mouvement des Gilets jaunes vu par Racine
Dim 2 Déc 2018 - 0:02 par °_Le Fou_°

» Somme toute…
Ven 30 Nov 2018 - 0:23 par modepoete

» Le scatabé et la fourmi
Ven 30 Nov 2018 - 0:17 par modepoete

» Masque d'humain
Jeu 29 Nov 2018 - 22:31 par ibiscus

» Il était fantaisiste
Jeu 29 Nov 2018 - 13:13 par modepoete

» Arctochère (Ours-cochon)
Jeu 29 Nov 2018 - 10:04 par Thunderbird

» Détournement de la Ballade des menus propos de François Villon
Mer 28 Nov 2018 - 21:31 par Thunderbird

» Portrait de Villon
Mer 28 Nov 2018 - 19:17 par Stahlder

» Suff sur le monde
Mer 28 Nov 2018 - 14:35 par modepoete

» Locomotive de dix-huit mètres
Mar 27 Nov 2018 - 20:57 par Thunderbird

» Le Chevalier Inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 14:54 par Stahlder

» Fantôme du chevalier inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 0:00 par Stahlder

» Lettre aux gouvernats
Lun 26 Nov 2018 - 15:47 par modepoete

» Sirène parolière
Dim 25 Nov 2018 - 21:11 par Stahlder

» Agonie à Roncevaux
Sam 24 Nov 2018 - 9:36 par Thunderbird

» Moulin du tsar
Ven 23 Nov 2018 - 18:42 par Thunderbird

» La fourmi et la punaise
Ven 23 Nov 2018 - 16:11 par modepoete

» Les oiseaux du Maître
Jeu 22 Nov 2018 - 17:43 par Myrrha

» Plutôt que...
Jeu 22 Nov 2018 - 15:29 par foliebellule

» Le cycle de Tumnus
Jeu 22 Nov 2018 - 13:30 par Geno l'oiselle

» Au fil de la Garonne
Jeu 22 Nov 2018 - 12:26 par Stahlder

» Habit terrestre
Jeu 22 Nov 2018 - 12:04 par ibiscus

» Précieux
Jeu 22 Nov 2018 - 8:15 par Myrrha

» L’arbre du roi
Mar 20 Nov 2018 - 17:49 par Geno l'oiselle

» Le miroir et la chandelle
Mar 20 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

» Chevalier démuni
Sam 17 Nov 2018 - 10:57 par Thunderbird

» Hôte de ma pensée
Ven 16 Nov 2018 - 13:10 par modepoete

» Ambirapace de pourpre et d’or
Jeu 15 Nov 2018 - 15:25 par Stahlder

» JEUX DE SOCIETE 5
Jeu 15 Nov 2018 - 12:21 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Sagesse du cochon

Aller en bas

Sagesse du cochon

Message par Thunderbird le Ven 31 Jan 2014 - 16:13




Antoine élève un cochon
De compagnie : c’est son pote.
Et c’est un penseur profond,
Même s’il n’a point de bottes.

Il garde un silence épais,
Ne s’abusant point aux mythes ;
C’est ainsi qu’il vit en paix,
Connaisseur de ses limites.

Il n’est jamais pris de court
Par l’arrogance des Maîtres :
Il se rit de leurs discours,
Car il peut se le permettre.

Une mouette d’Orient
Lui rend visite, à l’aurore ;
Avec elle, il va riant
Par les chemins qui se dorent.

Il ne craint point son destin,
Se doutant que c’est un rêve ;
Il s’attable en un festin,
Se foutant qu’ensuite, on crève.

Antoine sourit, pensant
Qu’elle a raison, la Nature,
De faire un cochon dansant,
Exempt de cléricature.


Dernière édition par Thunderbird le Mer 14 Mar 2018 - 17:46, édité 1 fois
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8795
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par nykhol le Sam 1 Fév 2014 - 16:24

Ce roi de la graisse, c'est l'enfance de lard et le bonheur des truies, mais il nous détruit car pour lui tout est bon.

_______________________________________________________________________________________________
_____________________________
Mon âme plonge dans
l'eau et ressort...
avatar
nykhol
A.O.C.
A.O.C.

Cancer Tigre
Messages : 2171
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 80
Localisation : Indre
Humeur : Aberrante et désemparée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par Myrrha le Sam 1 Fév 2014 - 20:26

Un poème digne de Cochonfucius !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par Thunderbird le Dim 2 Fév 2014 - 10:37

Le point de départ :
Théodore de Banville a écrit:

Le Saint dit à son compagnon :
Vil animal souillé de crotte,
Puisque tu prends cet air grognon,
Va te cacher là, dans la grotte.

Laisse-moi dans l’air nébuleux
Regarder l’Ange qui s’élance
Pour franchir les escaliers bleus,
Et d’abord, garde le silence.

Mais le rôdeur aux flancs épais
Dit : Je suis fatigué du mythe.
En somme, accorde-moi la paix !
Ne m’agace pas, bon ermite.

C’est bon. Laisse tes vieux cheveux
Se coller sur ta face blême,
Et je parlerai, si je veux.
Garde le silence, toi-même.

Les instants envolés sont courts.
Bonhomme, il ne faudrait pas m’être
Désagréable en tes discours,
Et maintenant, c’est moi le maître.

Tu nasilles, comme au lutrin.
Mais sache-le, vieux botaniste,
C’est moi seul qui suis dans le train.
Je suis le Cochon moderniste.

Je suis comme un roi d’Orient.
Le soleil me baise et me dore,
Et tout le monde, en me voyant,
Me dit : Cochon, viens qu’on t’adore !

Dût cette existence m’user,
Parmi des femmes idolâtres
Désormais je veux m’amuser
Dans les endroits les plus folâtres.

Hôte d’éblouissants palais,
Je fréquenterai les Folies-
Bergère, pour courtiser les
Demoiselles aux mœurs polies.

Je couronnerai mes destins.
Puisqu’ici-bas tout n’est que rêve,
J’organiserai des festins
Si plantureux que l’on en crève.

Je veux des menus abondants
Que nul ascète ne rature.
Et puisque enfin je règne dans
La meilleure littérature,

J’irai, sans demander jusqu’où.
Tandis que siffleront les merles,
On attachera sur mon cou
Des fleurs et des colliers de perles,

Ermite, dans les cieux divins
Tu peux regarder fuir les Anges.
Moi je me soûlerai de vins,
De belles chairs et de louanges.

Après avoir bien déliré
Dans une éternelle glissade,
Avec délices je lirai
Mon ravissant marquis de Sade.

Je mènerai des chœurs dansants,
Et, tout le temps que le jour dure,
Caressé, fier, ivre d’encens,
J’irai me vautrer dans l’ordure.


avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8795
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par Myrrha le Dim 2 Fév 2014 - 13:01

À part le  cochon, ton poème n'a vraiment rien à voir avec celui de Banville !
Pourquoi veux-tu revendiquer cette "origine"?

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par Thunderbird le Dim 2 Fév 2014 - 15:45

Juste le thème, et quelques rimes.

Mais il est vrai que j'ai choisi un autre rythme, et d'autres images.

Disons que Banville m'a inspiré, sans me contraindre.

Voir, dans le même esprit, "À Limerzel" :

http://www.paradis-des-albatros.fr/?poeme=x_/a-limerzel

avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8795
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sagesse du cochon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum