Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» La statue
Aujourd'hui à 14:35 par Peterpiotr

»  Arbre d’inframonde
Aujourd'hui à 14:25 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:05 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:02 par Thunderbird

» Roses de septembre
Hier à 17:22 par Peterpiotr

» Ma fraîche raison se réveille
Hier à 14:56 par modepoete

»  Saint Bardamu
Hier à 10:18 par ibiscus

»  Cerf-girafe
Hier à 10:11 par Thunderbird

» Le lion et le loup
Dim 16 Déc 2018 - 15:13 par modepoete

»  Zoom and Unzoom
Dim 16 Déc 2018 - 12:03 par ibiscus

»  Sainte Bécassine
Sam 15 Déc 2018 - 2:32 par Stahlder

» Mon ami
Ven 14 Déc 2018 - 13:12 par modepoete

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Jeu 13 Déc 2018 - 16:41 par ibiscus

» Retour d'exil
Jeu 13 Déc 2018 - 15:05 par modepoete

» Cours de code
Jeu 13 Déc 2018 - 14:49 par Peterpiotr

» Les Arcanes du Monde
Jeu 13 Déc 2018 - 14:25 par ibiscus

»  Chevalier sans armes
Jeu 13 Déc 2018 - 12:53 par Peterpiotr

»  Ambipoisson qui doute
Jeu 13 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

»  La môme Banban , SDF ( Sérenissime Déesse Fabuleuse)
Mer 12 Déc 2018 - 19:33 par Stahlder

» La chouette et la souris
Mer 12 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Les ans
Mer 12 Déc 2018 - 8:41 par modepoete

»  L’ouroboros de Piaf-Tonnerre
Mar 11 Déc 2018 - 10:53 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Mar 11 Déc 2018 - 9:22 par foliebellule

» Le vent
Lun 10 Déc 2018 - 15:11 par modepoete

» Faucon visionnaire
Lun 10 Déc 2018 - 13:26 par Stahlder

» Vous avez dit résilience ?
Dim 9 Déc 2018 - 21:15 par ibiscus

»  Manoir de l’indigent
Dim 9 Déc 2018 - 10:38 par Thunderbird

»  Antisphinx d’azur
Dim 9 Déc 2018 - 10:24 par Thunderbird

» Les bons contes font les bonzes amis
Sam 8 Déc 2018 - 19:01 par ibiscus

» L'homme à abattre
Sam 8 Déc 2018 - 14:08 par ibiscus

» Ô silence
Ven 7 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Boucles quantiques ?
Ven 7 Déc 2018 - 15:02 par Thunderbird

»  Loup de Carreau
Ven 7 Déc 2018 - 13:42 par Stahlder

»  Le seigneur de Proxima Centauri
Jeu 6 Déc 2018 - 20:37 par Stahlder

» Le héron et le chevazllier
Jeu 6 Déc 2018 - 17:00 par modepoete

» Effilochage
Jeu 6 Déc 2018 - 6:15 par Peterpiotr

» Monkey of the stars
Jeu 6 Déc 2018 - 6:12 par Peterpiotr

» Quand les lions vont boire
Mer 5 Déc 2018 - 20:31 par Stahlder

»  Grenouille du Pont de Pierre
Mer 5 Déc 2018 - 20:28 par Stahlder

» Instant tu t'amuses
Mer 5 Déc 2018 - 14:33 par modepoete

» Temps d'anniversaire
Mar 4 Déc 2018 - 15:32 par modepoete

» Trahie
Mar 4 Déc 2018 - 8:07 par Peterpiotr

»  Lutin méditant
Lun 3 Déc 2018 - 18:24 par ibiscus

» SOS /mise en page
Lun 3 Déc 2018 - 17:10 par Peterpiotr

» Masse
Lun 3 Déc 2018 - 14:37 par Peterpiotr

» Kaléidoscope d ela vie
Lun 3 Déc 2018 - 13:57 par modepoete

» Sainte Iris
Dim 2 Déc 2018 - 12:57 par Thunderbird

» Poisson-rhapsode === 無所得
Dim 2 Déc 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le mouvement des Gilets jaunes vu par Racine
Dim 2 Déc 2018 - 0:02 par °_Le Fou_°

» Somme toute…
Ven 30 Nov 2018 - 0:23 par modepoete

» Le scatabé et la fourmi
Ven 30 Nov 2018 - 0:17 par modepoete

» Masque d'humain
Jeu 29 Nov 2018 - 22:31 par ibiscus

» Il était fantaisiste
Jeu 29 Nov 2018 - 13:13 par modepoete

» Arctochère (Ours-cochon)
Jeu 29 Nov 2018 - 10:04 par Thunderbird

» Détournement de la Ballade des menus propos de François Villon
Mer 28 Nov 2018 - 21:31 par Thunderbird

» Portrait de Villon
Mer 28 Nov 2018 - 19:17 par Stahlder

» Suff sur le monde
Mer 28 Nov 2018 - 14:35 par modepoete

» Locomotive de dix-huit mètres
Mar 27 Nov 2018 - 20:57 par Thunderbird

» Le Chevalier Inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 14:54 par Stahlder

» Fantôme du chevalier inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 0:00 par Stahlder

» Lettre aux gouvernats
Lun 26 Nov 2018 - 15:47 par modepoete

» Sirène parolière
Dim 25 Nov 2018 - 21:11 par Stahlder

» Agonie à Roncevaux
Sam 24 Nov 2018 - 9:36 par Thunderbird

» Moulin du tsar
Ven 23 Nov 2018 - 18:42 par Thunderbird

» La fourmi et la punaise
Ven 23 Nov 2018 - 16:11 par modepoete

» Les oiseaux du Maître
Jeu 22 Nov 2018 - 17:43 par Myrrha

» Plutôt que...
Jeu 22 Nov 2018 - 15:29 par foliebellule

» Le cycle de Tumnus
Jeu 22 Nov 2018 - 13:30 par Geno l'oiselle

» Au fil de la Garonne
Jeu 22 Nov 2018 - 12:26 par Stahlder

» Habit terrestre
Jeu 22 Nov 2018 - 12:04 par ibiscus

» Précieux
Jeu 22 Nov 2018 - 8:15 par Myrrha

» L’arbre du roi
Mar 20 Nov 2018 - 17:49 par Geno l'oiselle

» Le miroir et la chandelle
Mar 20 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

» Chevalier démuni
Sam 17 Nov 2018 - 10:57 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Héphaïstos, Hadès et Dionysos

Aller en bas

Héphaïstos, Hadès et Dionysos

Message par Thunderbird le Sam 7 Juin 2014 - 11:33




Héphaïstos, qui croit son épouse friponne,
N'en souffre pas beaucoup, car lui-même est sournois ;
Donc, aussitôt qu'Éros de son dard l'aiguillonne,
Il ouvre sur sa table un vieux livre chinois.
Contemplant les portraits de mille anges femelles,
Il révise l'amour, et le plaisir des yeux.
Son coeur étant ému surtout par les pucelles,
Il imite Diogène, alors qu'il est un dieu.

Le plaisir de Vulcain n'est point si ridicule
(D'autant qu'il est produit de charmante façon) ;
Héraklès, qu'on appelle en maints endroits « Hercule »,
A dit en le voyant : « Tu fais bien, vieux barbon ;
Quant à moi, je préfère une muse salace
Qui de mes attributs me rende glorieux.
Héphaïstos, ma main ne va point sur tes traces,
J'aime l'amour viril, puisque je suis un dieu. »

Dionysos, plus qu'aimer, veut entrer en ivresse.
Sans compagne il s'endort...
Mais, plus tard, se redresse
Et, ne sachant comment occuper ce temps mort,
Il retourne au cellier pour manger du fromage ;
Après un bon souper, tout le monde va mieux.
Par sa simplicité méritant notre hommage,
Il vit comme un ermite, alors qu'il est un dieu.

Zeus met par-dessus tout l'amitié masculine.
Il prise les marquis et les vaillants barons ;
On dit qu'il a séduit l'empereur de la Chine,
Qu'il faisait tendrement asseoir en son giron.
Ce n'est pas étonnant, car sa nature est bonne,
Et l'on doit s'honorer d'être son amoureux.
Parmi les immortels, il porte la couronne
De roi de l'univers et de seigneur des dieux.

Hadès a de la viande, imposante est sa panse,
Et l'usage il n'a point des travaux fatigants.
Pour lui faire plaisir, les vierges se dépensent ;
Tel un joyeux poète, il n'est point arrogant,
Car son ventre est nourri de tant de vies passées,
Son trésor est garni d'objets de tant de lieux
Qu'il est admiré par une muse empressée.
Il agit comme un riche, alors qu'il est un dieu.

Nous voyons que les dieux ont la tête bien faite.
Ils savent distinguer ce qui pour eux est bon ;
Aussi, n'oublions pas de célébrer leurs fêtes,
Car ils sont nos amis autant que nos patrons.
Ils savent, quand il faut, arranger nos affaires ;
Leur tâche est de comprendre et d'exaucer nos voeux.
Loués soient tous les dieux au sein des atmosphères,
Par nous, et par nos fils et nos petits-neveux.
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8798
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum