Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» L’arbre du roi
Hier à 17:49 par Geno l'oiselle

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 15:31 par foliebellule

» Le miroir et la chandelle
Hier à 13:57 par ibiscus

» Le cycle de Tumnus
Hier à 13:32 par ibiscus

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:39 par Thunderbird

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

» Chevalier démuni
Sam 17 Nov 2018 - 10:57 par Thunderbird

» Hôte de ma pensée
Ven 16 Nov 2018 - 13:10 par modepoete

» Habit terrestre
Jeu 15 Nov 2018 - 21:05 par foliebellule

» Ambirapace de pourpre et d’or
Jeu 15 Nov 2018 - 15:25 par Stahlder

» JEUX DE SOCIETE 5
Jeu 15 Nov 2018 - 12:21 par Stahlder

» Saint Idolastre
Jeu 15 Nov 2018 - 9:51 par Thunderbird

» Précieux
Jeu 15 Nov 2018 - 0:31 par Stahlder

» Sentinelle de charme
Mer 14 Nov 2018 - 8:54 par modepoete

» Sainte Justine
Mer 14 Nov 2018 - 8:50 par Thunderbird

» Plutôt que...
Mar 13 Nov 2018 - 18:13 par foliebellule

» Desembre austral
Mar 13 Nov 2018 - 14:03 par modepoete

» L’Alpha ne voit pas l’Oméga.
Mar 13 Nov 2018 - 9:18 par Thunderbird

» Jeux de société 3
Mar 13 Nov 2018 - 0:32 par Stahlder

» Faites vos jeux
Lun 12 Nov 2018 - 20:33 par ibiscus

» Jeux de société 4
Dim 11 Nov 2018 - 15:15 par Stahlder

» Hippocampe équivoque
Dim 11 Nov 2018 - 11:29 par Thunderbird

» Ange songeur
Sam 10 Nov 2018 - 14:38 par Stahlder

» Portail intergalactique
Sam 10 Nov 2018 - 14:30 par Stahlder

» Jeux de société 2
Sam 10 Nov 2018 - 8:48 par ibiscus

» Le reflet d’un reflet
Ven 9 Nov 2018 - 11:23 par Stahlder

» Ambibovins
Jeu 8 Nov 2018 - 19:55 par Myrrha

» Le scatabé et la fourmi
Jeu 8 Nov 2018 - 15:08 par modepoete

» Rêver d’une amazone
Mer 7 Nov 2018 - 22:30 par ibiscus

» Jeux de société
Mer 7 Nov 2018 - 17:28 par Myrrha

» je ne derai plus escale
Mer 7 Nov 2018 - 16:46 par modepoete

» O toi l'accent
Mer 7 Nov 2018 - 11:41 par ibiscus

» Quelques anges désenchantés...
Mer 7 Nov 2018 - 11:36 par ibiscus

» Dragon de Martignas
Mer 7 Nov 2018 - 10:15 par Myrrha

» Rêves bleus
Mer 7 Nov 2018 - 10:13 par Myrrha

» Alexius von Arenrath
Mer 7 Nov 2018 - 10:11 par Myrrha

» Le bal des papillons
Mer 7 Nov 2018 - 10:08 par Myrrha

» Tressez cheveux
Mar 6 Nov 2018 - 11:33 par modepoete

» Qu'un ange vienne
Mar 6 Nov 2018 - 11:08 par Myrrha

» Quartefeuille de novembre
Lun 5 Nov 2018 - 21:18 par Stahlder

» Singe du duc
Dim 4 Nov 2018 - 23:29 par Thunderbird

» Le député et ses détracteurs
Dim 4 Nov 2018 - 14:56 par modepoete

» Surl l'écran de lumière
Dim 4 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» EXTINCTION
Dim 4 Nov 2018 - 13:02 par Myrrha

» Sortie de mon corps
Ven 2 Nov 2018 - 16:19 par modepoete

» Lyroptère
Ven 2 Nov 2018 - 11:30 par Thunderbird

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:47 par modepoete

» Avrasive haine
Jeu 1 Nov 2018 - 17:46 par modepoete

» Ke jude celui
Mer 31 Oct 2018 - 16:32 par modepoete

» Goupil de proie
Mer 31 Oct 2018 - 14:41 par Stahlder

» Seigneur Castor de sinople
Mer 31 Oct 2018 - 14:03 par Stahlder

» Porte du garage hermétique
Mer 31 Oct 2018 - 13:46 par Thunderbird

» Les yeux clos
Mar 30 Oct 2018 - 19:11 par ibiscus

» >louses blanches
Mar 30 Oct 2018 - 18:59 par ibiscus

» Une meute de chien et le spitz royal
Mar 30 Oct 2018 - 18:40 par modepoete

» Un mors me dévore
Mar 30 Oct 2018 - 15:52 par modepoete

» Duc du mur du Nord
Mar 30 Oct 2018 - 11:45 par Thunderbird

» Le placide canal
Dim 28 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Le seigneur Caracal
Sam 27 Oct 2018 - 11:23 par Thunderbird

» Chaudron miraculeux
Ven 26 Oct 2018 - 22:28 par Thunderbird

» Bûcheron-sculpteur
Ven 26 Oct 2018 - 22:21 par Thunderbird

» Sagesse du lys
Ven 26 Oct 2018 - 12:36 par Stahlder

» Sage saga
Ven 26 Oct 2018 - 11:21 par modepoete

» Défends-toi
Mer 24 Oct 2018 - 16:43 par modepoete

» Arboripisciculture
Mer 24 Oct 2018 - 14:49 par Stahlder

» Seigneur Blaireau d’azur
Mer 24 Oct 2018 - 14:45 par Stahlder

» Saint Roland Barthes Simpson
Mer 24 Oct 2018 - 10:43 par ibiscus

» Le seigneur de Marfak
Lun 22 Oct 2018 - 11:12 par Thunderbird

» Sonnet pour une délivrance
Dim 21 Oct 2018 - 22:54 par Geno l'oiselle

» Une souris grise et une souris blanche
Dim 21 Oct 2018 - 15:23 par modepoete

» Fleur des loups d’azur
Dim 21 Oct 2018 - 11:25 par Thunderbird

» château
Dim 21 Oct 2018 - 0:01 par ibiscus

» Sil te plaît, apprivoise moi !
Sam 20 Oct 2018 - 21:58 par ibiscus

» Vestale à plumes
Sam 20 Oct 2018 - 14:23 par Stahlder

» Amazone matinale
Ven 19 Oct 2018 - 13:44 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

L'amour à l'infini...

Aller en bas

L'amour à l'infini...

Message par Fugitive le Ven 19 Sep 2014 - 12:56




Jamais je n’aurais cru qu’un ciel rempli d’étoiles
Pourrait se refléter en entier dans tes yeux,
Quand tu as pris ma main et soulevé le voile
Qui couvrait mon visage en cet instant heureux…

Dans la petite église caressée par le vent,
Enveloppée de brume au milieu des charmilles
Quelques amis choisis assis sur de vieux bancs
Étaient venus combler l’absence des familles…

Je pouvais voir les ombres de tous ces amoureux,
Qui comme nous un jour avaient uni leurs rêves,
Et j’entendais monter le chant mélodieux
De leurs âmes apaisées en ces heures si brèves…

Mon regard embué d’un bonheur indicible
Se posait sur tes lèvres qui distillaient leur flamme
Et le son de ma voix fragile, à peine audible
Répondait en écho à ces mots « sois ma femme »…

Devant l’autel fleuri de douces fleurs jasmin,
Le vieux prêtre a béni cette union impossible,
Car les ans sur ma vie étaient bien loin des tiens
Et je savais l’opprobre lancé sur nous en cible…

Pourtant, tu me prouvais qu’il faut croire au destin
Et que les différences ne sont qu’imaginaires,
Car devant le Bon Dieu, il n’est plus d’incertain
On s’aime et cet amour devient le seul repère…

Depuis ce jour béni où tu mis à mon doigt
Cet anneau d’infini avec nos noms gravés,
Je m’endors dans tes bras en me disant tout bas
Que c’est toi le seul homme pour qui je fus créée !

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5330
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 72
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour à l'infini...

Message par kajak le Sam 20 Sep 2014 - 19:51

Avec l'infini ce que l'on sait...c'est quand il commence après il n'y a pas de fin.

Quel beau texte, j'aime beaucoup.

Bises

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour à l'infini...

Message par Fugitive le Jeu 25 Sep 2014 - 12:18

Merci Jacques! Et quel bonheur de t'avoir à nouveau parmi nous... Bisous

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5330
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 72
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour à l'infini...

Message par verimo le Mer 1 Juin 2016 - 4:12

Mon regard embué d’un bonheur indicible
Se posait sur tes lèvres qui distillaient leur flamme
Et le son de ma voix fragile, à peine audible
Répondait en écho à ces mots « sois ma femme »…

****

Un poème qui en dit long,
Au fil de beaux vers bien tissés!!

////

bisous1


avatar
verimo
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Chien
Messages : 146
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 59
Localisation : Maroc
Humeur : Selon l'endroit et l'envers..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour à l'infini...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum