Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Ambiveau d’azur
absurdités d’été I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:14 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
absurdités d’été I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:10 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
absurdités d’été I_icon_minitimeAujourd'hui à 10:08 par Thunderbird

»  En brûlant une chandelle
absurdités d’été I_icon_minitimeHier à 21:08 par Thunderbird

»  Une église sans prêtre
absurdités d’été I_icon_minitimeHier à 10:41 par Thunderbird

» Pourquoi pas croire en Dieu
absurdités d’été I_icon_minitimeHier à 9:09 par ibiscus

» Sur le tapis de la nuit
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 15:26 par modepoete

» Romulus d’azur et Rémus de gueules
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Liberté
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 17:16 par modepoete

» Atelier de l’héraldiste
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 10:27 par Thunderbird

» Les croyances serviles
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 17:28 par modepoete

» Raisins prometteurs
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 16:14 par Stahlder

» L'âne et le cheval
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 17:15 par modepoete

» Oiseau préhistorique
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 13:20 par Stahlder

» Saint Frusquin
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 10:11 par Thunderbird

»  La vigne de Monseigneur Lapinot
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 10 Aoû 2019 - 10:26 par Thunderbird

» Clin d'oeil à Queneau
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 10 Aoû 2019 - 9:47 par Thunderbird

» Le jardin sans la croix
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 9 Aoû 2019 - 10:06 par Thunderbird

» Ici git poésie
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 8 Aoû 2019 - 16:49 par modepoete

» Enfant d’aigle et de phénix
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 8 Aoû 2019 - 10:08 par Thunderbird

» Sa poésie du bien fait
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 17:30 par modepoete

» Livre obscur
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 10:38 par Thunderbird

» L'amour des petits baisers
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 18:05 par modepoete

» Un Livre ésotérique
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 10:28 par Thunderbird

» Rêverie
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 8:09 par ibiscus

» Hommahe à Raymond Devos
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 14:50 par modepoete

» Paon pythagorique
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Le Seigneur d’Alpha Rhinocerotis
absurdités d’été I_icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 10:04 par Thunderbird

»  Au lendemain de Cana
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 3 Aoû 2019 - 10:17 par Thunderbird

»  Ange improvisateur
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 2 Aoû 2019 - 10:39 par Thunderbird

» Retyrouverony-ils vie facile
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 18:03 par modepoete

» Temple de la source
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 10:29 par Thunderbird

» La nuit te dit
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 10:05 par modepoete

» Que sont devenues nos folles années
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 9:52 par modepoete

» Union des tropiques
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 14:41 par modepoete

»  Pont du Corbeau
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 10:14 par Thunderbird

»  Poules indulgentes
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 30 Juil 2019 - 15:39 par Stahlder

» Duo d'amour
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 21:06 par ibiscus

» Envol
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 19:14 par Stahlder

» Vicomtesse de sinople
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 29 Juil 2019 - 10:27 par Thunderbird

»  Planète Kettenheim
absurdités d’été I_icon_minitimeDim 28 Juil 2019 - 15:01 par Stahlder

»  Ornithophone
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 18:28 par Stahlder

»  Locomotive exoplanétaire
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 22:06 par ibiscus

» Amours, toujours ...
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 16:08 par Stahlder

»  Une pomme sans discorde
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 15:50 par Stahlder

» Écume...
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 15:45 par Stahlder

»  La plume sans encrier
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 15:41 par Stahlder

» o mon bon temps
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 15:10 par modepoete

»  Bénédictions multiples
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 9:48 par ibiscus

»  Ambiquark d’azur
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 21:14 par Stahlder

» Memory...
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 18:55 par Stahlder

» La sérénité...
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 18:50 par Stahlder

» Ma toile se voudrait
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 16:07 par modepoete

» Flash d'amitié
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 23 Juil 2019 - 14:34 par modepoete

» Vie rapace
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 22 Juil 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chevalier de sinople
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 22 Juil 2019 - 8:47 par Thunderbird

»  Porteurs de flammes
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 20 Juil 2019 - 10:24 par Thunderbird

»  Poule azurée
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 19 Juil 2019 - 9:58 par Thunderbird

» Le crapaud et le cochon d'inde
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 15:12 par modepoete

»  Cheval tricéphale
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 11:02 par Thunderbird

» L'ogre
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 6:08 par Peterpiotr

»  Manoir de l’archiduc
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 21:43 par Stahlder

» Ma pensée perdue
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 14:50 par modepoete

» Vin
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 13:09 par Liv

» Anges gardiens des chevaliers
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 10:04 par Thunderbird

»  Jour de sécheresse
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 10:34 par Thunderbird

» Pourquoi se quitter
absurdités d’été I_icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 7:06 par modepoete

» Change de forme
absurdités d’été I_icon_minitimeLun 15 Juil 2019 - 10:11 par Liv

» Plus que parfait
absurdités d’été I_icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 11:52 par Liv

»  Baron lézard d’azur
absurdités d’été I_icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 10:43 par Thunderbird

» Une Idée ?
absurdités d’été I_icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 0:14 par Liv

» Tour ésotérique
absurdités d’été I_icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 10:49 par Thunderbird

»  Mots virtuels
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 16:01 par modepoete

»  Encore un château en Espagne
absurdités d’été I_icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 11:04 par Thunderbird

» A contre jour
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 11 Juil 2019 - 21:05 par modepoete

» Moine astronome
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 11 Juil 2019 - 14:25 par Stahlder

» Éva cuitons
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 11 Juil 2019 - 12:54 par Liv

» Sagesse de trois roseaux
absurdités d’été I_icon_minitimeJeu 11 Juil 2019 - 11:50 par Thunderbird

» Cherche des motivations
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 10 Juil 2019 - 19:53 par Liv

» Ô belle lumière
absurdités d’été I_icon_minitimeMer 10 Juil 2019 - 18:36 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

absurdités d’été

Aller en bas

absurdités d’été Empty absurdités d’été

Message par prunelles le Dim 26 Oct 2014 - 22:23

« J’ai le cœur évidé, comme si tout avait été aspiré par des sables mouvants. Il bat encore, pourtant. Dit Justine.

- Le mien arrive difficilement à s’imaginer un néant, dit Justin. Il y aspire, pourtant.

- Ce qui m’entoure est sans saveur, dit Justine. Je ne distingue aucune couleur. La douleur a le même goût que les rosés des prés.

- Il n’est pourtant pas très loin, dit Justin. Je le sens et quand je veux l’attraper mon existence prend le dessus.

- Ainsi je ne me noierai plus, dit Justine.

- Il s’agrippe au dos du rideau, dit Justin. Le rideau est trop souple. Je ne peux le saisir.

- Je sais que je suis ridicule mais seulement à des yeux autres que les miens et le monde ne m’intéresse plus. Je n’arrive pas à remplir cette absence ni de joie ni de peine ni de rien. Pourtant je m’efforce, dit Justine. Il faut dire que je ne sais plus très bien …

- De toute façon si j’arrivais à le coincer comment séparer le recto du verso. Dit Justin.

-… À quoi cela me servirait-il, dit Justine.

- Ils sont tellement imbriqués l’un dans l’autre. Dit Justin.

- Quand l’intérieur est mort, il faut jeter la branche. Dit Justine.

- Pourquoi cela résiste-t-il autant, dit Justin. C’est aussi dur qu’un caoutchouc.

- Pourquoi l’issue nous est-elle refusée, dit Justine. La lueur est pourtant bien visible, d’ici.

- Je voudrais tellement le connaître à jamais à toujours à m’en fiche. Dit Justin.

- Il faut jeter la branche, dit Justine. Elle est vide, maintenant. Ce n’est donc pas un crime. Pourquoi ce temps et cet espace rôdeurs. Qui m’y a enfermé.

- Pourquoi ce petit quelque chose qui fait que je ne peux le concevoir tout entier. Dit Justin.

- Le néant ne peut donner naissance. Il n’a donc pas été invité. Dit Justine

- Il faut attendre. Est-ce que la vie est de nature à faire des sentiments. Elle n’est que souveraine. Dit Justin.

Les jumeaux ne purent voir le présent : il se présentait de travers. La distorsion qui les avait traversés les avait trop décalés et leurs pieds ne tenaient plus tout à fait au sol. Le réel était un tout petit peu décollé. Cela suffisait. Ils attendirent donc, résignés.

absurdités d’été <a href= absurdités d’été Dali11" />
DALI Cygnes reflétant des éléphants

texte de référence :
« Il ne faut pas confondre néant et vide qui sont deux notions différentes. La seconde est relative à la notion d’espace (le vide s’inscrit dans un espace), elle-même incompatible avec la notion de néant (au sens de rien absolu, mais le rien étymologiquement est quelque chose, on peut donc conclure que le néant ne peut se résoudre à la simple idée du rien absolu)[réf. nécessaire].
Le néant n’est pas le vide et réciproquement.
Le vide est l’absence de matière dans un espace défini. Le néant étant l’absence d’existence, la conception même d’espace devient obsolète. (E.g. Avec une pompe à vide, vous pouvez retirer la matière (y compris l’air) d’un bocal. Le vide décrira alors cette absence. Le néant étant à l’existence ce qu’est le vide à la matière, il faudrait que l’espace même que « contient » le bocal n’existe pas, il serait donc impossible au bocal d’exister.)
Le seul phénomène physique qui se rapproche peut-être de ce concept est le trou noir, puisque ce dernier provoque des distorsions sur la structure même de l’espace-temps. »
la suite ici :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Néant

_______________________________________________________________________________________________
" Il y a un lieu en moi où je vis toute seule. C'est là que se renouvellent les sources qui ne se tarissent jamais." Pearl Buck
prunelles
prunelles
Erectus
Erectus

Poissons Singe
Messages : 25
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 63
Localisation : rue du bonheur
Humeur : « Un mot n'est pas la chose, mais un éclair à la lueur duquel on l'aperçoit. » DENIS DIDEROT

Voir le profil de l'utilisateur http://chezprunelles.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

absurdités d’été Empty Re: absurdités d’été

Message par Fugitive le Lun 27 Oct 2014 - 10:58

Le vide est impalpable tout comme les sentiments et pourtant on comble l'un et on éprouve les autres... C'est ce qui fait la vie avec ses méandres et ses faux méplats... On voit serpenter notre destin et on suit le fil de la rivière en évitant les écueils et en aspirant à une oasis de bonheur...
J'aime ton cheminement ....

_______________________________________________________________________________________________

absurdités d’été Index10
Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

Fugitive
Fugitive
Admin

Vierge Chien
Messages : 5419
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 72
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

absurdités d’été Empty Re: absurdités d’été

Message par Myrrha le Lun 27 Oct 2014 - 17:00

Moi qui ai lu (il y a bien longtemps) l'être et le néant, j'avoue que c'était beaucoup moins drôle !
Le néant, finalement, qu'est-ce que c'est ? l'absence? alors ce n'est pas rien !
Qui dit que c'est trois fois rien ? ou moins que rien ? Pour ça, il faudrait que rien soit quelque chose, et si rien est quelque chose, le néant devient palpable...
J'aime bien l'idée. Je toucherais du doigt le néant pour savoir s'il est dur ou mou, solide ou liquide, et selon, je me coucherais sur (ou dans) le néant...
Histoire de prouver qu'il existe !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7835
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

absurdités d’été Empty Re: absurdités d’été

Message par prunelles le Lun 27 Oct 2014 - 18:00

Bonjour les filles,

à Fugitive : oui c'est un peu  ( beaucoup ? ) ce que j'ai voulu essayer de décrire. Tes encouragements me ... ravigotent.

à Myrrha : bien sûr ! Car c'était au programme et nous étions bien jeunes ...
Toucher avec les sens ce que l'intellect nous raconte ...
Merci à toutes deux, bonne soirée.
prunelles
prunelles
Erectus
Erectus

Poissons Singe
Messages : 25
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 63
Localisation : rue du bonheur
Humeur : « Un mot n'est pas la chose, mais un éclair à la lueur duquel on l'aperçoit. » DENIS DIDEROT

Voir le profil de l'utilisateur http://chezprunelles.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

absurdités d’été Empty Re: absurdités d’été

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum