Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Peterpiotr

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Carpe, dis aime !
Aujourd'hui à 9:27 par Peterpiotr

» La statue
Hier à 20:16 par Peterpiotr

»  Arbre d’inframonde
Hier à 14:25 par Peterpiotr

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:05 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:02 par Thunderbird

» Roses de septembre
Lun 17 Déc 2018 - 17:22 par Peterpiotr

» Ma fraîche raison se réveille
Lun 17 Déc 2018 - 14:56 par modepoete

»  Saint Bardamu
Lun 17 Déc 2018 - 10:18 par ibiscus

»  Cerf-girafe
Lun 17 Déc 2018 - 10:11 par Thunderbird

» Le lion et le loup
Dim 16 Déc 2018 - 15:13 par modepoete

»  Zoom and Unzoom
Dim 16 Déc 2018 - 12:03 par ibiscus

»  Sainte Bécassine
Sam 15 Déc 2018 - 2:32 par Stahlder

» Mon ami
Ven 14 Déc 2018 - 13:12 par modepoete

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Jeu 13 Déc 2018 - 16:41 par ibiscus

» Retour d'exil
Jeu 13 Déc 2018 - 15:05 par modepoete

» Cours de code
Jeu 13 Déc 2018 - 14:49 par Peterpiotr

» Les Arcanes du Monde
Jeu 13 Déc 2018 - 14:25 par ibiscus

»  Chevalier sans armes
Jeu 13 Déc 2018 - 12:53 par Peterpiotr

»  Ambipoisson qui doute
Jeu 13 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

»  La môme Banban , SDF ( Sérenissime Déesse Fabuleuse)
Mer 12 Déc 2018 - 19:33 par Stahlder

» La chouette et la souris
Mer 12 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Les ans
Mer 12 Déc 2018 - 8:41 par modepoete

»  L’ouroboros de Piaf-Tonnerre
Mar 11 Déc 2018 - 10:53 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Mar 11 Déc 2018 - 9:22 par foliebellule

» Le vent
Lun 10 Déc 2018 - 15:11 par modepoete

» Faucon visionnaire
Lun 10 Déc 2018 - 13:26 par Stahlder

» Vous avez dit résilience ?
Dim 9 Déc 2018 - 21:15 par ibiscus

»  Manoir de l’indigent
Dim 9 Déc 2018 - 10:38 par Thunderbird

»  Antisphinx d’azur
Dim 9 Déc 2018 - 10:24 par Thunderbird

» Les bons contes font les bonzes amis
Sam 8 Déc 2018 - 19:01 par ibiscus

» L'homme à abattre
Sam 8 Déc 2018 - 14:08 par ibiscus

» Ô silence
Ven 7 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Boucles quantiques ?
Ven 7 Déc 2018 - 15:02 par Thunderbird

»  Loup de Carreau
Ven 7 Déc 2018 - 13:42 par Stahlder

»  Le seigneur de Proxima Centauri
Jeu 6 Déc 2018 - 20:37 par Stahlder

» Le héron et le chevazllier
Jeu 6 Déc 2018 - 17:00 par modepoete

» Effilochage
Jeu 6 Déc 2018 - 6:15 par Peterpiotr

» Monkey of the stars
Jeu 6 Déc 2018 - 6:12 par Peterpiotr

» Quand les lions vont boire
Mer 5 Déc 2018 - 20:31 par Stahlder

»  Grenouille du Pont de Pierre
Mer 5 Déc 2018 - 20:28 par Stahlder

» Instant tu t'amuses
Mer 5 Déc 2018 - 14:33 par modepoete

» Temps d'anniversaire
Mar 4 Déc 2018 - 15:32 par modepoete

» Trahie
Mar 4 Déc 2018 - 8:07 par Peterpiotr

»  Lutin méditant
Lun 3 Déc 2018 - 18:24 par ibiscus

» SOS /mise en page
Lun 3 Déc 2018 - 17:10 par Peterpiotr

» Masse
Lun 3 Déc 2018 - 14:37 par Peterpiotr

» Kaléidoscope d ela vie
Lun 3 Déc 2018 - 13:57 par modepoete

» Sainte Iris
Dim 2 Déc 2018 - 12:57 par Thunderbird

» Poisson-rhapsode === 無所得
Dim 2 Déc 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le mouvement des Gilets jaunes vu par Racine
Dim 2 Déc 2018 - 0:02 par °_Le Fou_°

» Somme toute…
Ven 30 Nov 2018 - 0:23 par modepoete

» Le scatabé et la fourmi
Ven 30 Nov 2018 - 0:17 par modepoete

» Masque d'humain
Jeu 29 Nov 2018 - 22:31 par ibiscus

» Il était fantaisiste
Jeu 29 Nov 2018 - 13:13 par modepoete

» Arctochère (Ours-cochon)
Jeu 29 Nov 2018 - 10:04 par Thunderbird

» Détournement de la Ballade des menus propos de François Villon
Mer 28 Nov 2018 - 21:31 par Thunderbird

» Portrait de Villon
Mer 28 Nov 2018 - 19:17 par Stahlder

» Suff sur le monde
Mer 28 Nov 2018 - 14:35 par modepoete

» Locomotive de dix-huit mètres
Mar 27 Nov 2018 - 20:57 par Thunderbird

» Le Chevalier Inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 14:54 par Stahlder

» Fantôme du chevalier inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 0:00 par Stahlder

» Lettre aux gouvernats
Lun 26 Nov 2018 - 15:47 par modepoete

» Sirène parolière
Dim 25 Nov 2018 - 21:11 par Stahlder

» Agonie à Roncevaux
Sam 24 Nov 2018 - 9:36 par Thunderbird

» Moulin du tsar
Ven 23 Nov 2018 - 18:42 par Thunderbird

» La fourmi et la punaise
Ven 23 Nov 2018 - 16:11 par modepoete

» Les oiseaux du Maître
Jeu 22 Nov 2018 - 17:43 par Myrrha

» Plutôt que...
Jeu 22 Nov 2018 - 15:29 par foliebellule

» Le cycle de Tumnus
Jeu 22 Nov 2018 - 13:30 par Geno l'oiselle

» Au fil de la Garonne
Jeu 22 Nov 2018 - 12:26 par Stahlder

» Habit terrestre
Jeu 22 Nov 2018 - 12:04 par ibiscus

» Précieux
Jeu 22 Nov 2018 - 8:15 par Myrrha

» L’arbre du roi
Mar 20 Nov 2018 - 17:49 par Geno l'oiselle

» Le miroir et la chandelle
Mar 20 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Crocodiles d'antan

Aller en bas

Crocodiles d'antan

Message par Thunderbird le Mer 31 Déc 2014 - 11:44



Cinq crocodiles lourds parlèrent autrefois
Au barde en son jardin, disant paroles sûres,
Afin de commenter le monde, la nature
Et la façon dont l’homme accomplit tous ses choix.

En ce doux crépuscule où résonnaient leurs voix,
Certes, ce fut leçon qu’à plaisir on endure,
Car leur propos n’est point de farce ni d’injure,
Cet animal ayant la dignité d’un roi.

Du crocodile mauve est la prose agréable,
Du crocodile noir l’ironie redoutable ;
Le crocodile blanc ne peut être imité.

Le crocodile jaune a les plus nobles vues,
C’est lui dont la parole est le mieux par moi crue :
Tout ce qu’il recommande est la fidélité.


Dernière édition par Thunderbird le Jeu 24 Aoû 2017 - 22:20, édité 1 fois
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8799
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crocodiles d'antan

Message par Myrrha le Lun 1 Juin 2015 - 20:14

C'est une construction qui me plaît beaucoup (plus que lorsque tu parles des couleurs héraldiques)
Et j'aime ton dernier tercet... le crocodile jaune, dis-tu ? (dois-je y voir une allusion extrême orientale ?... ça ne m'étonnerait pas plus que ça !)

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crocodiles d'antan

Message par Thunderbird le Mar 2 Juin 2015 - 12:40

Le "crocodile jaune" est un prof de gym de terminale en chemise Lacoste jaune canari.

Voici, par ailleurs, les point de départs :

Cochonfucius a écrit:
Le crocodile jaune a dit : "Soyez fidèles
A Dieu, à votre femme et à votre nation".
Je lui ai répondu : "C'est une aberration,
Car la fidélité, c'est pour les hirondelles."

Le crocodile mauve a dit : "La vie est belle,
Faites-en chaque jour une célébration."
Je lui ai répondu : "De ton affirmation,
Je retiens simplement qu'elle n'est pas nouvelle".

Le crocodile orange apprécie l'abstinence,
Le crocodile rose, une humble transcendance.
Alors, je leur ai dit : "Faites ça entre vous".

Le crocodile rouge aime les vers stupides,
Je lui dis : "Grâce à Dieu, c'est un plaisir limpide
Que partagent le sage et son cousin le fou."


Théodore Agrippa d'Aubigné a écrit:
Sire, votre Ciron qui couchait autrefois
Sur votre lit paré, couche ores sur la dure :
C’est ce fidèle chien qui apprit de nature
À faire des amis et des traîtres le choix :

C’est lui qui les brigands effrayait de sa voix,
Et de dents les meurtriers ; d’où vient donc qu’il endure
La faim, le froid, les coups, les dédains et l’injure,
Paiement coutumier du service des Rois.

Sa fierté, sa beauté, sa jeunesse agréable
Le fit chérir de vous, mais il fut redoutable
À vos haineux, aux siens, pour sa dextérité.

Courtisans, qui jetez vos dédaigneuses vues
Sur ce chien délaissé mort de faim par les rues,
Attendez ce loyer de la fidélité.

avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8799
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crocodiles d'antan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum