Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Sil te plaît, apprivoise moi !
Aujourd'hui à 13:39 par Stahlder

» le blaireau, le lynx et le renard
Aujourd'hui à 10:30 par modepoete

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:44 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 9:38 par Thunderbird

» Amazone matinale
Aujourd'hui à 9:30 par Thunderbird

» Dans la rime des flots
Hier à 16:29 par modepoete

» Vestale en son éternité
Hier à 16:10 par ibiscus

» Manuscrit d’une vestale
Hier à 13:32 par Stahlder

» Sagesse du tournesol
Hier à 13:26 par Stahlder

» Château perdu
Mar 16 Oct 2018 - 11:15 par Thunderbird

» Le cerf et le renard
Dim 14 Oct 2018 - 17:32 par modepoete

» Sourire d'infirmière
Dim 14 Oct 2018 - 16:13 par modepoete

» Oiseau de Sarlat
Sam 13 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» En guise de conclusion : Limericks 25 et 26
Ven 12 Oct 2018 - 12:41 par ibiscus

» Saint Esthète
Ven 12 Oct 2018 - 11:35 par Thunderbird

» Bas les peurs
Jeu 11 Oct 2018 - 18:56 par Geno l'oiselle

» Sagesse de l’alouette
Jeu 11 Oct 2018 - 15:13 par ibiscus

» Approximation ornithologique
Mer 10 Oct 2018 - 23:59 par ibiscus

» Les sagesses du bon droit
Mer 10 Oct 2018 - 21:04 par modepoete

»  Limericks 24 : Le comédien de Cabourg
Mer 10 Oct 2018 - 17:44 par Thunderbird

» Ours de pourpre
Mar 9 Oct 2018 - 20:52 par Stahlder

» Signes du Zodiaque : Poissons
Mar 9 Oct 2018 - 19:10 par Thunderbird

» Libre mon esprit
Mar 9 Oct 2018 - 18:44 par modepoete

» Avec la dame de carreau
Mar 9 Oct 2018 - 11:48 par Thunderbird

» Amour viens que je te croque
Lun 8 Oct 2018 - 14:51 par modepoete

» Saint Fonnik
Dim 7 Oct 2018 - 23:28 par Stahlder

» Sirène de sinople
Sam 6 Oct 2018 - 12:06 par Thunderbird

» La pie et la fouine
Ven 5 Oct 2018 - 17:05 par modepoete

» Oiseau normal
Ven 5 Oct 2018 - 13:30 par Stahlder

» Limerick 23 : Le caneton de Canton
Jeu 4 Oct 2018 - 20:10 par Stahlder

» Un soir sans lune
Jeu 4 Oct 2018 - 17:18 par modepoete

» Pont du fleuve Eridan
Jeu 4 Oct 2018 - 16:15 par Stahlder

» Boulevard
Jeu 4 Oct 2018 - 16:11 par Stahlder

»  Signes du Zodiaque 11 : Verseau
Jeu 4 Oct 2018 - 9:17 par Thunderbird

» Sage message
Mer 3 Oct 2018 - 16:50 par modepoete

» Anomalie mégalithique
Mer 3 Oct 2018 - 12:04 par Thunderbird

» Au detour d'un là haut
Mar 2 Oct 2018 - 16:39 par modepoete

» Vestale de la source limpide
Mar 2 Oct 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Ambipont d’azur
Lun 1 Oct 2018 - 14:36 par Thunderbird

» Limerick 22 : Le mousse de Moscou
Lun 1 Oct 2018 - 9:59 par Thunderbird

» Moulin de maître Perutz
Lun 1 Oct 2018 - 8:42 par Stahlder

» Segalen voit un lézard
Dim 30 Sep 2018 - 21:43 par Thunderbird

»  Signes du Zodiaque 10 : Capricorne
Dim 30 Sep 2018 - 14:47 par Thunderbird

» Empereur des canards
Dim 30 Sep 2018 - 14:35 par Thunderbird

» Expectative
Sam 29 Sep 2018 - 14:52 par Geno l'oiselle

» Forteresse ouverte
Sam 29 Sep 2018 - 11:33 par ibiscus

» L'usine offrait
Ven 28 Sep 2018 - 16:35 par modepoete

» Héros narcissique
Ven 28 Sep 2018 - 12:38 par Thunderbird

» Limericks 21 : Le forain de Dinant
Ven 28 Sep 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Je pense ma nuit
Jeu 27 Sep 2018 - 20:55 par modepoete

» Cheval magique
Jeu 27 Sep 2018 - 17:27 par Thunderbird

» Un soir de grand noir
Jeu 27 Sep 2018 - 16:03 par modepoete

» Monsieur le Duc devient un ours
Jeu 27 Sep 2018 - 13:02 par Stahlder

» Signes du Zodiaque 9 : Sagittaire
Jeu 27 Sep 2018 - 12:29 par Thunderbird

» Limericks 20 : La Pierreuse de Paris
Mer 26 Sep 2018 - 10:03 par Thunderbird

» Decembre couché
Mar 25 Sep 2018 - 16:48 par ibiscus

» Partition florale
Mar 25 Sep 2018 - 15:38 par ibiscus

» Signes du Zodiaque 8 :Scorpion
Mar 25 Sep 2018 - 8:46 par Thunderbird

» Limericks 19 : Le Noceur de Bombay
Lun 24 Sep 2018 - 17:44 par Stahlder

» Le loup et le lézard
Lun 24 Sep 2018 - 17:44 par modepoete

» Signes du Zodiaque 7 : Balance
Lun 24 Sep 2018 - 11:02 par Stahlder

» Démon et merveille
Dim 23 Sep 2018 - 22:07 par ibiscus

» Éléphant d’Arcachon
Dim 23 Sep 2018 - 14:15 par Thunderbird

»  Limericks 18 : L’échalas de Toulon
Dim 23 Sep 2018 - 13:14 par Stahlder

» L’oiseau de Biscarrosse
Sam 22 Sep 2018 - 19:11 par Stahlder

» Lourd ce calembour
Sam 22 Sep 2018 - 18:34 par modepoete

» Signes du Zodiaque 6 : Vierge
Sam 22 Sep 2018 - 9:23 par Thunderbird

» Écrevisse de Bruges
Ven 21 Sep 2018 - 18:23 par Thunderbird

» <<<<<<<<<<<<<<<<le pur sang et les trois amis
Ven 21 Sep 2018 - 13:23 par modepoete

» Juillet, août, septembre
Ven 21 Sep 2018 - 10:42 par Thunderbird

» Limericks 17 : Le Marsouin de Marseille
Ven 21 Sep 2018 - 9:26 par Thunderbird

» Recrutement d’un jeune Ouroboros
Jeu 20 Sep 2018 - 23:51 par Stahlder

» Main dans la main
Jeu 20 Sep 2018 - 21:12 par ibiscus

» Signes du Zodiaque 5 : Lion
Jeu 20 Sep 2018 - 19:18 par Stahlder

» Saint Ophis === Ἅγιος Όφις
Jeu 20 Sep 2018 - 19:04 par Thunderbird

» Libre ?
Jeu 20 Sep 2018 - 10:51 par ibiscus

»  Limericks 16 : Le batteur de Batna
Jeu 20 Sep 2018 - 9:20 par Thunderbird

» Prince renonçant
Jeu 20 Sep 2018 - 0:37 par Stahlder

» Rien d'étonnant tout est détonant: le serrurier
Mer 19 Sep 2018 - 20:09 par Stahlder

»  Signes du Zodiaque 4 : Cancer
Mer 19 Sep 2018 - 11:59 par Stahlder

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Ballade des cœurs en détresse

Aller en bas

Ballade des cœurs en détresse

Message par Myrrha le Sam 2 Jan 2016 - 20:11

Un cœur triste ne peut écrire allègrement
La joie a disparu de son vocabulaire
Celui qui porte en soi de nobles sentiments
Il me semble qu’il doit davantage te plaire
C’est pourquoi mon poème ne saurait te distraire
Car les mots qui me viennent sont lugubres et m’écœurent
Vois au bord de mes yeux les larmes qui affleurent.

Je sais que tu pourrais me blâmer durement
Mais mon âme a souffert, que puis-je donc y faire ?
Je ne saurais mentir quand mon cœur est en sang
Et mon chagrin d’amour devenu légendaire.
Mais je ne peux rester toujours célibataire :
La vie est infernale, seule dans ma demeure
Vois au bord de mes yeux la larme qui affleure.

S’il te plaît, je t’en prie, à genoux, humblement
Partage ma douleur, souffre de t’y complaire
Accepte que mes maux s’expriment simplement
Que la chance me fuie, le sort me soit contraire
Que seuls les malheureux, les vieux, les grabataires,
Ceux qui sentent bientôt venir leur dernière heure.
Voient au bord de mes yeux la larme qui affleure

Moi qui l’ai tant aimé, qui amoureusement
Lui ai offert mon cœur  sans aucun commentaire
Comment peut-il fermer le sien obstinément
Ne découvrir en moi qu’une femme ordinaire ?
Quel  malheur de rester une âme solitaire
Comment puis-je ignorer les pensées qui m’effleurent
Quand au bord de mes yeux  tant de larmes affleurent ?

Depuis plus de dix ans j’aime secrètement.
Ma douleur est immense, ma peine est exemplaire
Impossible pour moi d’écrire joliment
Comme celui qui jouit d’un amour salutaire.
Je suis triste à mourir, seule dans mon repaire
Et je pense aujourd’hui que l’amour est un leurre
Car au bord de mes yeux tant de larmes affleurent.

Je rumine ma peine et pense au grand tourment
Que je dois endurer. Mais est-ce nécessaire
De souffrir le martyr irrémédiablement
D’infliger à ses proches cette vie si précaire.
De s’enfermer dans une chambre mortuaire
Attendant qu’avec moi toute la maison pleure
Quand au bord de mes yeux tant de larmes affleurent.

Que celui qui sait bien que son amour l’attend
Me pardonne de n’être pas aussi débonnaire
De ne savoir parler du sourire des amants,
Des baisers échangés sous la clarté lunaire
Par deux êtres espérant leur amour centenaire
Avant de disparaître pour une vie meilleure
Sans qu’au bord de leurs yeux aucune larme affleure.

Myrrha-El

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7753
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par Myrrha le Sam 2 Jan 2016 - 20:19

Un poème qui m'a été inspiré par le compositeur Guillaume de Machaut que j'aime beaucoup.

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7753
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par ibiscus le Sam 2 Jan 2016 - 23:21

Magnifique poème qui éveille un écho très fort en moi.
Je ne vois pas l'amour comme un leurre mais comme un miroir : j'apprends de moi dans le reflet de l'aimé, sa douleur est ma douleur, sa joie est ma joie.
"Car si l'amour vous trouve digne, lui-même guidera votre coeur" K.Gilbran
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1297
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par kajak le Lun 4 Jan 2016 - 9:26

Oui moi aussi je trouve magnifique ce texte. l'écriture en est fort belle.

"Depuis plus de dix ans j’aime secrètement.
Ma douleur est immense, ma peine est exemplaire
Impossible pour moi d’écrire joliment
Comme celui qui jouit d’un amour salutaire.
Je suis triste à mourir, seule dans mon repaire
Et je pense aujourd’hui que l’amour est un leurre
Car au bord de mes yeux tant de larmes affleurent."

L'amour vaut d'être vécu, les entraves sont celles de la société et de la morale. Rien ne peut égaler la force réelle de l'amour. L'amour est avant tout communion entre deux êtres. A eux de le vivre ce n'est ni un crime ni une maladie honteuse.

Tout le monde à droit au bonheur.

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par Myrrha le Lun 4 Jan 2016 - 11:49

Merci à tous les deux.
C'est un exercice de style, mais évidemment, j'y laisse traîner quelques pensées personnelles !
Ne t'inquiète pas, Jacques, je sais bien que "pour vivre heureux, vivons cachés" est un proverbe à ne pas oublier !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7753
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par booyoung le Ven 8 Jan 2016 - 19:57

Plus que magnifique ! sensationnel et puis je dirai toute simplement je suis amoureuse
avatar
booyoung
Habilis
Habilis

Capricorne Serpent
Messages : 5
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 28
Localisation : dans les cieux et sur la terre paroles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par Myrrha le Ven 8 Jan 2016 - 20:42

Merci, Booyoung, c'est un de mes poèmes préférés, même s'il est très fortement inspiré de Guillaume...
( Si tu es amoureuse, procure toi ses disques ! surtout si tu aimes la musique médiévale .)

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7753
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballade des cœurs en détresse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum