Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Ambilion de Prusse
Aujourd'hui à 12:24 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:03 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:54 par Thunderbird

» Matins fou...
Hier à 23:28 par ibiscus

» Transfiguration d’un petit lézard
Hier à 12:26 par Thunderbird

» SAGESSE
Mar 17 Oct 2017 - 20:51 par manou

» Chimère de sable
Mar 17 Oct 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Lun 16 Oct 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ô sagesse
Lun 9 Oct 2017 - 13:39 par modepoete

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

» Lions de Charlemagne
Dim 1 Oct 2017 - 11:40 par Thunderbird

» L'éternité ne dure qu'un instant
Ven 29 Sep 2017 - 14:13 par foliebellule

» Sagesse d’une coquille
Jeu 28 Sep 2017 - 10:10 par Thunderbird

» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Mer 27 Sep 2017 - 14:32 par THOMAS

» Biche magique
Mer 27 Sep 2017 - 12:27 par Thunderbird

» L’oiseau de septembre
Mar 26 Sep 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Lun 25 Sep 2017 - 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Lun 25 Sep 2017 - 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Lun 25 Sep 2017 - 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Lun 25 Sep 2017 - 12:55 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  vacances  pays  

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Ven 22 Jan 2016 - 23:06

Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux



J'ai des débris de toi
Qui hantent mes pensées,
Ton emprise sur moi
En train de m’étouffer
De promesses brisées
Par tes gestes mesquins
Venus détériorer
Le fil de mon destin.

Tes traits sont imprégnés
Sur ma peau, dans mes pores
Ils restent là cloués,
Crucifiés sur mon corps
Répandent dans mon sang,
Les baies empoisonnées
D'un venin de tourment
Sur mon cœur pétrifié.

Comptant les jours ruinés,
Reclus de souvenirs
De serments proclamés
Sans jamais aboutir
Qui ébrèchent mon âme
En milliers de fragments
Découpés par ta lame
Sans aucun sentiments.

Je me sens transparente
Dépouillée d'existence
Moi, l'éphémère amante
Méprisée d'ignorance.
Mon cœur est écrasé
Cloîtré au fond d'un puits
Sans aucune clarté
Il erre dans mes nuits.
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par ibiscus le Ven 22 Jan 2016 - 23:52

bonsoir Farfadette...
Ben... quand le sentiment est aussi négatif il vaut mieux tourner la page et se laver de tous ces lambeaux de souvenirs pour retrouver le soleil.
Tes mots disent bien les tourments d'un amour mal vécu ou mal terminé.  
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1123
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Sam 23 Jan 2016 - 12:53

ibiscus a écrit:bonsoir Farfadette...
Ben... quand le sentiment est aussi négatif il vaut mieux tourner la page et se laver de tous ces lambeaux de souvenirs pour retrouver le soleil.
Tes mots disent bien les tourments d'un amour mal vécu ou mal terminé.  

Merci beaucoup ibiscus pour votre lecture, je ne suis pas certaine que j'aurais du publier ce poème mais peu importe c'est chose faîtes.
Ce n'est pas un amour mal vécu, c'est une belle histoire qui se termine sans qu'on ne le veuilles.
Merci


Dernière édition par Farfadette le Sam 23 Jan 2016 - 13:44, édité 1 fois
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par foliebellule le Sam 23 Jan 2016 - 13:36

...si, si, tu as bien fait de le poster !
Emouvant
Il n’y a pas assez de bras ouverts pour étreindre toutes les femmes, évidemment trop nombreuses, qui pourraient se reconnaître dans ton poème !

On aime, on se voit dans le regard de l’autre…
jusqu’au jour où l’on se voit telle que l’on est … !



_______________________________________________________________________________________________
Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant.
- Bernard Le Bovier de Fontenelle -
avatar
foliebellule
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1082
Date d'inscription : 18/02/2011
Localisation : ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Sam 23 Jan 2016 - 13:44

foliebellule a écrit:...si, si, tu as bien fait de le poster !
Emouvant
Il n’y a pas assez de bras ouverts pour étreindre toutes les femmes, évidemment trop nombreuses, qui pourraient se reconnaître dans ton poème !

On aime, on se voit dans le regard de l’autre…
jusqu’au jour où l’on se voit telle que l’on est … !



Merci foliebellule je suis ravie de votre retour, étant une personne qui a tendance a s'enfermer dans ses maux et bien évidemment ales écrire mais sans jamais les partager, j'ai voulu essayer pour une fois de changer les choses en publiant, un peu comme un exutoire.
Merci
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par ibiscus le Sam 23 Jan 2016 - 18:15

Désolée farfadette, mon commentaire était un peu rude. Tout amour a sa raison d'être et se doit d'être respecté.
Ton poème m'évoque une sorte de mue :

"Qui ébrèchent mon âme
En milliers de fragments
Découpés par ta lame
Sans aucun sentiments."


Foliebellule, ...et ce que l'on est vaut toujours mieux que ce que l'autre peut nous renvoyer.
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1123
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Sam 23 Jan 2016 - 18:27

ibiscus a écrit:Désolée farfadette, mon commentaire était un peu rude. Tout amour a sa raison d'être et se doit d'être respecté.
Ton poème m'évoque une sorte de mue :

"Qui ébrèchent mon âme
En milliers de fragments
Découpés par ta lame
Sans aucun sentiments."


Foliebellule, ...et ce que l'on est vaut toujours mieux que ce que l'autre peut nous renvoyer.

Oh non ibiscus votre commentaire n'était pas rude cela vient aussi de moi, je suis un peu sauvageonne, perdue au fond de mon bois. Oui une mue c'est possible, une résignation aussi peut-être.

Notre reflet dans le regard de l'autre n'est jamais le même que ce que l'on voit dans le miroir, quand l'amour, le désir voir même la passion sont présents tout est beaucoup plus beau...

merci
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Myrrha le Sam 23 Jan 2016 - 18:54

Bonsoir, et bienvenue Farfadette, sur le site des mots en folie.
Les souvenirs reclus, c'est bien aussi de les partager dans un poème.
On ne peut pas toujours être sur un petit nuage, à rêver du bonheur éternel!
Comme le dit Foliebellule, bien des femmes se reconnaîtrons dans tes mots et dans tes maux.

À bientôt, sur le site... triste ou joyeuse, laisse aller ta folie...
Myrrha

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Sam 23 Jan 2016 - 19:13

Myrrha a écrit:Bonsoir, et bienvenue Farfadette, sur le site des mots en folie.
Les souvenirs reclus, c'est bien aussi de les partager dans un poème.
On ne peut pas toujours être sur un petit nuage, à rêver du bonheur éternel!
Comme le dit Foliebellule, bien des femmes se reconnaîtrons dans tes mots et dans tes maux.

À bientôt, sur le site... triste ou joyeuse, laisse aller ta folie...
Myrrha

Bonsoir, merci beaucoup Myrrha pour votre accueil sur le site.
Oui, il est certain que les maux se retrouvent dans différents vécus, les maux et les mots peuvent quelquefois se ressembler.

A très bientôt merci
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Myrrha le Sam 23 Jan 2016 - 19:47

De ressembler, je ne sais pas... mais se rassembler, c'est  sûr!

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par °_Le Fou_° le Dim 24 Jan 2016 - 21:17

... c'est tellement bien écrit !... Bravo !
... et surtout ; Bienvenue dans ce " chez nous " qui est maintenant
 " chez toi " !...
 

_______________________________________________________________________________________________
Tout droit mais réservé * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * A.O.C. 2017
avatar
°_Le Fou_°
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Taureau Chat
Messages : 1994
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 54
Localisation : Cellule N° 24
Humeur : Non aux somnifères: nyctalope !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmotsenfolie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par l'iconoclaste le Lun 25 Jan 2016 - 18:03

chère farfadette, toi qui est proche des lutins tu dois savoir que tout conte de fée ne se termine pas par :
"et ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"
ni que la marée montante efface sur le sable les mots
éternels des amants rendus possible à marée basse, alors je t""invite a user des pouvoirs des farfadettes pour effacer ces souvenirs reclus et vivre une nouvelle histoire
l'iconoclaste
avatar
l'iconoclaste
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 1345
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 75
Localisation : montpellier 34070
Humeur : beau fixe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Fugitive le Lun 25 Jan 2016 - 18:05

Bonjour à toi Farfadette, pour moi qui ai souvent posé des mots qui ont engendré bien des maux, il est certain que l'amour est fait de hauts et de bas et qu'il est difficile de lui faire suivre une ligne parfaite. . Mais après tout c'est cela qui nous fait avancer et dépasser nos incertitudes. . Alors bravo pour ton texte puissant, tu décris parfaitement cet amour qui va de l'aube au crépuscule. .. amicalement. ..

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5254
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 71
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Lun 25 Jan 2016 - 18:38

l'iconoclaste a écrit:chère farfadette, toi qui est proche des lutins tu dois savoir que tout conte de fée ne se termine pas par  :
"et ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"
ni que la marée montante efface sur le sable les mots
éternels des amants rendus possible à marée basse, alors je t""invite a user des pouvoirs des farfadettes pour effacer ces souvenirs reclus et vivre une nouvelle histoire
l'iconoclaste

Bonjour l'iconoclaste il commencent tous par il était une fois, mais les livres ne nous disent pas toute la vérité, oui je le sais ou du moins je commence à le savoir.
Je vous remercie pour votre agréable accueil et je vais essayer d'aller au grand chêne avoir une conversation sérieuse avec les lutins.
Bonne soirée
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Lun 25 Jan 2016 - 18:42

Fugitive a écrit:Bonjour à toi Farfadette,  pour moi qui ai souvent posé des mots qui ont engendré bien des maux,  il est certain que l'amour est fait de hauts et de bas et qu'il est difficile de lui faire suivre une ligne parfaite. . Mais après tout c'est cela qui nous fait avancer et dépasser nos incertitudes. . Alors bravo pour ton texte puissant, tu décris parfaitement cet amour qui va de l'aube au crépuscule. .. amicalement. ..

Bonjour à vous fugitive et merci de cet accueil, je commence à prendre mes petites marques sur votre très beau site. Oui l'amour certes n'est ni tout bleu, ni tout rose il varie au gré du temps, des saisons, des humeurs... Merci pour votre compliment sur mon texte, cela fait énormément plaisir
Bien amicalement...
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par kajak le Mar 26 Jan 2016 - 10:12

Bonjour, je découvre et le texte et l'auteure.

D'abord bienvenue parmi nous.

J'ai adoré ce texte, sa sincérité, il est vivant, il sort des tripes, il nous interpelle. Il est bon de coucher sur papier ces maux là, exutoire, libération, et on tourne la page.

merci d'avoir partagé avec nous cet élan.

Pour moi la plus belle des poésie est celle qui fait ressentir, ce texte en est un excellent exemple.

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Mar 26 Jan 2016 - 10:37

kajak a écrit:Bonjour, je découvre et le texte et l'auteure.

D'abord bienvenue parmi nous.

J'ai adoré ce texte, sa sincérité, il est vivant, il sort des tripes, il nous interpelle. Il est bon de coucher sur papier ces maux là, exutoire, libération, et on tourne la page.

merci d'avoir partagé avec nous cet élan.

Pour moi la plus belle des poésie est celle qui fait ressentir, ce texte en est un excellent exemple.

Jacques


Bonjour Kajak

Merci pour votre accueil, je suis vraiment ravie de tous ces petits mots gentils que j'ai eu depuis mon arrivée, il est si difficile pour moi de m'intégrer quelque part étant un peu sauvageonne.

Comme vous j'aime les poésies qui respirent avec cette sensation qu'elles ont une âme, qu'elles vivent. J'ai bien d'autres textes à partager mais j'ai peur d'être un peu sombre non que je le sois complètement , mais j'aime ce coté un peu noir qui peut ressortir en poésie.

Encore merci de votre accueil, c'est agréable.





Prise un peu par le temps je n'ai pas encore découvert vos poèmes à tous, je vais m'y atteler de ce pas .
Encore merci à tous pour votre accueil.
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par kajak le Mar 26 Jan 2016 - 10:43

J'espère que tu viendras nous faire partager tes textes. Sombres dis-tu ? mais chaque jour a sa couleur et puis chacun de nous a sa propre sensibilité. J'ai remarqué que l'inspiration des meilleurs textes était provoquée par des sentiments forts.

A bientôt et au plaisir.
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par ibiscus le Mar 26 Jan 2016 - 11:29

Et puis éclairer l'obscurité par la magie des mots ça apaise l'intensité du mal,
ça le met "à jour".    
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1123
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Mar 26 Jan 2016 - 20:34

kajak a écrit:J'espère que tu viendras nous faire partager tes textes. Sombres dis-tu ? mais chaque jour a sa couleur et puis chacun de nous a sa propre sensibilité. J'ai remarqué que l'inspiration des meilleurs textes était provoquée par des sentiments forts.

A bientôt et au plaisir.

Merci beaucoup Kajak je vais me motiver pour en partager d'autres
Au plaisir bonne soirée
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Mar 26 Jan 2016 - 20:36

ibiscus a écrit:Et puis éclairer l'obscurité par la magie des mots ça apaise l'intensité du mal,
ça le met "à jour".    

Vous avez parfaitement raison ibiscus Merci encore pour cet accueil
Bonne soirée
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par kajak le Sam 20 Fév 2016 - 15:08

J'aime bien l'écriture de ce texte, c'est fort, puissant. J'aime les textes qui expriment, ensuite à la lecture le texte n'appartient presque plus à son auteur.
Le lecteur y voit ce qu'il ressent lui même pas forcément ce que l'auteur y met comme contenu.

J'ai aimé ce texte bien écrit.

Kajak
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les souvenirs reclus, s'effilent en lambeaux

Message par Farfadette le Mar 1 Mar 2016 - 16:33

Encore mille merci Kajak je suis touchée par tant de compliments désolée pour la réponse tardive j'ai été pas mal occupée ces temps ci

Bonne fin de journée
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum