Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Absolu...
Hier à 18:38 par ibiscus

» Palais désert
Hier à 12:11 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:50 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 9:46 par Thunderbird

» Le seigneur Bunnybird
Dim 22 Oct 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Dame vêtue d’azur
Sam 21 Oct 2017 - 12:13 par Thunderbird

» Étoile de Hastings
Ven 20 Oct 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Ambilion de Prusse
Jeu 19 Oct 2017 - 12:24 par Thunderbird

» Matins fou...
Mer 18 Oct 2017 - 23:28 par ibiscus

» Transfiguration d’un petit lézard
Mer 18 Oct 2017 - 12:26 par Thunderbird

» SAGESSE
Mar 17 Oct 2017 - 20:51 par manou

» Chimère de sable
Mar 17 Oct 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Lun 16 Oct 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ô sagesse
Lun 9 Oct 2017 - 13:39 par modepoete

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

» Lions de Charlemagne
Dim 1 Oct 2017 - 11:40 par Thunderbird

» L'éternité ne dure qu'un instant
Ven 29 Sep 2017 - 14:13 par foliebellule

» Sagesse d’une coquille
Jeu 28 Sep 2017 - 10:10 par Thunderbird

» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Mer 27 Sep 2017 - 14:32 par THOMAS

» Biche magique
Mer 27 Sep 2017 - 12:27 par Thunderbird

» L’oiseau de septembre
Mar 26 Sep 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Lun 25 Sep 2017 - 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Lun 25 Sep 2017 - 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Lun 25 Sep 2017 - 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Lun 25 Sep 2017 - 12:55 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

pays  poésie  vacances  

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Où sont passées tes mains ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où sont passées tes mains ?

Message par Farfadette le Mar 8 Mar 2016 - 14:52

Où sont passées tes mains, que je regrette tant
Qui m’exploraient, jadis, de caresses exquises
Ont elles prit le chemin d'autres embrasements
Teintés de délices pour que le charme se brise.

Quand nous ne faisions qu'un, que dans nos bouche à bouche
S'emmêlaient nos secrets faisant trembler nos peaux
Le temps était mutin au creux de notre couche
Où nos corps allongés, fusionnaient crescendo.

Là, sur ton ventre chaud, ma tête était posée,
Quelques larmes coulaient et glissaient sur tes reins
Comme une goutte d'eau offerte en apogée
A ton cœur embrasé par le feu de mes mains.

Ô tendres souvenirs, qui frôlent mes pensées
Ce doux bouquet exquis de ta chair affolée
J'aimais m'y affranchir, y poser des baisers
Nous laissant sur le lit comblés et épuisés.

Où sont passées tes mains, que je regrette tant
Ce jeu si délicieux, hymne de nos envies
Se serait il éteint, noyé tout simplement
Nous ne faisons plus deux, l'amour est aboli.

Ecrit le 24/01/2016
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par Myrrha le Mar 8 Mar 2016 - 18:00

Des mots qui expriment une tristesse infinie. Ces mains qui t'enserrait, ces mains douces et caressantes laissent au moins un doux souvenir.
Peut-être ne sont-elles qu'en grève passagère ? Peut-être que "je" rêve encore, que "je" n'ai pas envie de passer à autre chose...
Mais faut-il s'accrocher au nuage qui s'éloigne ? je ne sais pas.
Bref, j'aime bien ton poème !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par Farfadette le Mar 8 Mar 2016 - 18:26

Bonsoir Myrrha,

Merci pour ta lecture est pour ton commentaire très apprécié. Aujourd'hui avec le recul je peux te dire qu'il ne faut pas s'accrocher à un nuage qui s'éloigne, le risque étant de se perdre avec lui et de ne plus remettre les pieds sur terre, une rupture n'est jamais facile pour qui que ce soit, il faut simplement à un moment se poser les bonnes questions.
Belle soirée chère poétesse
bisous1
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par ibiscus le Mar 8 Mar 2016 - 18:45

"Mes mains
Dessinent dans le soir
La forme d'un espoir
Qui ressemble à ton corps,
Mes mains
Quand elles tremblent de fièvre
C'est de nos amours brèves
Qu'elles se souviennent encore
Mes mains
Caressent dans leurs doigts
Des riens venant de toi
Cherchant un peu de joie
Mes mains
Se tendent en prière
Vers ton ombre légère
Disparue dans la nuit,
Mes mains,
Elles t'aiment à la folie
D'un amour infini
Elles t'aiment pour la vie"
.
.
Superbe chanson de
Gilbert Bécaud
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1124
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par Myrrha le Mar 8 Mar 2016 - 18:57

oui! lov2

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par kajak le Jeu 10 Mar 2016 - 10:25

Je ressens une profonde tristesse, impression pondérée par les souvenirs évoqués de façon positive.

le texte est fort et beau, mais si je peux donner un avis, j'ai trouvé que l'expression " nos bouche à bouche" n'avait pas la poésie de l'ensemble du texte.

Jacques
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où sont passées tes mains ?

Message par Farfadette le Jeu 10 Mar 2016 - 10:40

Merci Kajak pour ta lecture pointue que j'apprécie grandement tu peux me donner ton avis et je le prends car c'est en écoutant les autres que l'on apprend à évoluer dans le bon sens et il est vrai qu'en relisant maintenant cette expression est un peu mal venue, je vais essayer de trouver une solution pour modifier cela

Farfadette
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum