Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Adieux, mon amoureux .
Aujourd'hui à 2:23 par Meilinn

» Waka
Aujourd'hui à 1:25 par Meilinn

» Le voile des rêves
Aujourd'hui à 1:16 par Meilinn

» Ô Poète
Aujourd'hui à 0:39 par Meilinn

» Poème monosyllabique
Aujourd'hui à 0:17 par Meilinn

» Tracas, fracas
Hier à 23:38 par modepoete

» Intimement...
Hier à 22:59 par ibiscus

» Essuie-glaces
Hier à 21:35 par Peterpiotr

» Love moi...
Hier à 21:02 par Fugitive

» Le long du canal
Hier à 20:51 par Fugitive

» Les mots en plie...
Hier à 20:49 par Fugitive

» Désir...
Hier à 20:35 par Fugitive

»  Maison capétienne
Hier à 14:27 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:34 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:31 par Thunderbird

» Le retour du soldat
Jeu 21 Fév 2019 - 21:50 par Peterpiotr

» Corps ru t'enflammes
Jeu 21 Fév 2019 - 17:29 par modepoete

» Cloches de jadis et de naguère
Jeu 21 Fév 2019 - 16:14 par foliebellule

»  Bannière du royaume
Jeu 21 Fév 2019 - 14:52 par Stahlder

» l'oeil satanique
Mer 20 Fév 2019 - 18:10 par modepoete

» numéro zéro
Mar 19 Fév 2019 - 17:12 par modepoete

» Chat qui rêve
Mar 19 Fév 2019 - 16:05 par Stahlder

» Planète Avril
Lun 18 Fév 2019 - 11:05 par Thunderbird

»  Fleur de mémoire
Dim 17 Fév 2019 - 19:27 par Stahlder

» Arbre du capitaine
Dim 17 Fév 2019 - 15:41 par Thunderbird

» Pourquoi dis-moi
Dim 17 Fév 2019 - 10:00 par ibiscus

»  Château d’inframonde
Sam 16 Fév 2019 - 11:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Ven 15 Fév 2019 - 22:56 par Thunderbird

» Lucien le magicien
Ven 15 Fév 2019 - 15:45 par modepoete

» justuce infernale
Jeu 14 Fév 2019 - 20:59 par modepoete

»  Dieu des couteliers
Jeu 14 Fév 2019 - 10:55 par Thunderbird

» Archer malhabile
Mer 13 Fév 2019 - 18:25 par foliebellule

» Concours de circonstances
Mer 13 Fév 2019 - 15:53 par Peterpiotr

» Harmonica...
Mer 13 Fév 2019 - 14:49 par Stahlder

» Je suis le I...
Mer 13 Fév 2019 - 14:47 par Stahlder

» Souris mon rat...
Mer 13 Fév 2019 - 11:55 par Fugitive

» Au voile de tes lèvres vient s'échouer mon secret
Mer 13 Fév 2019 - 11:37 par ibiscus

» Ta voix, pour seul amant.
Mar 12 Fév 2019 - 20:51 par ibiscus

» Prière pour des hommes de peu de foi...
Mar 12 Fév 2019 - 20:21 par Peterpiotr

» Arboriculture
Mar 12 Fév 2019 - 20:15 par Peterpiotr

» Abécédaire amoureux...
Mar 12 Fév 2019 - 20:12 par Fugitive

» L'attente
Mar 12 Fév 2019 - 20:09 par Fugitive

» Furtivement...
Mar 12 Fév 2019 - 20:03 par Fugitive

»  Vieil ambiloup
Mar 12 Fév 2019 - 19:47 par ibiscus

» Dame d’Alpha et d’Oméga
Mar 12 Fév 2019 - 15:12 par Stahlder

» Ambidragon presque sobre
Mar 12 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» Abraham et Ismaël
Dim 10 Fév 2019 - 12:38 par ibiscus

» Archanciel
Sam 9 Fév 2019 - 18:45 par Geno l'oiselle

» Sur ma bouche...
Sam 9 Fév 2019 - 17:05 par Stahlder

» Une perle de larmes
Sam 9 Fév 2019 - 12:02 par Farfadette

» Taureau extraverti
Ven 8 Fév 2019 - 21:19 par ibiscus

»  Herbe à vraie potion
Ven 8 Fév 2019 - 19:12 par ungekosurlepied

» Berger de l’être
Ven 8 Fév 2019 - 19:06 par ungekosurlepied

» Trouble...
Ven 8 Fév 2019 - 15:08 par Stahlder

»  Planète Trou Noir
Ven 8 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» L'heure c'est l'heure
Ven 8 Fév 2019 - 14:19 par Peterpiotr

» Orgueil...
Ven 8 Fév 2019 - 13:58 par Stahlder

» Bateau poème...
Ven 8 Fév 2019 - 13:56 par Stahlder

» J'aurais voulu vous aimer
Mer 6 Fév 2019 - 19:25 par Fugitive

» Binômes de l'univers
Mer 6 Fév 2019 - 14:40 par modepoete

» Sue la grande scene
Mar 5 Fév 2019 - 22:57 par modepoete

» Quatre têtes couronnées
Mar 5 Fév 2019 - 10:58 par Thunderbird

» Toi qui lui disais...
Lun 4 Fév 2019 - 21:50 par Fugitive

» Vaine recherche
Lun 4 Fév 2019 - 12:18 par Peterpiotr

»  Loin de Poséidon
Lun 4 Fév 2019 - 10:21 par Thunderbird

» Ô Mère tu es partie
Dim 3 Fév 2019 - 23:48 par Fugitive

» Angelot généreux
Dim 3 Fév 2019 - 23:27 par Fugitive

» Decouverte...
Dim 3 Fév 2019 - 23:23 par Fugitive

» Cris...
Dim 3 Fév 2019 - 23:22 par Fugitive

»  Le Seigneur d’Alpha de Cassiopée
Dim 3 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Quelques cornes
Sam 2 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Raconte-moi
Sam 2 Fév 2019 - 11:20 par ibiscus

» Orpaillage spirituel
Sam 2 Fév 2019 - 11:07 par Peterpiotr

»  Aigle garde-chasse
Sam 2 Fév 2019 - 11:00 par Thunderbird

»  Antigriffon
Jeu 31 Jan 2019 - 10:42 par Thunderbird

»  Ambicalice
Mer 30 Jan 2019 - 17:37 par Stahlder

» O ruisseau de ma vie
Mer 30 Jan 2019 - 16:11 par modepoete

» Le vieux canal
Mer 30 Jan 2019 - 10:01 par ibiscus

» Hors norme
Mar 29 Jan 2019 - 12:44 par foliebellule

»  Manoir girondin
Mar 29 Jan 2019 - 11:11 par ibiscus

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

aux portes du mouroir

Aller en bas

aux portes du mouroir

Message par l'iconoclaste le Ven 8 Avr 2016 - 18:54

AUX PORTES DU  MOUROIR

Qu'importe la façon, qu'importe la manière
Dont nous avons vécu tous les moments d'hier,
De ce corps déformé nous voici locataire
Quand notre esprit cafouille, il y a des éclairs

Qu'un optimiste appelle de la lucidité
Où chacun remémore toute son antiquité;
Souvenirs flamboyants d'avoir choisi un cœur,
Vécu loin des cités, riche de son bonheur,

Où le dégoût tenace d'avoir bradé l'amour
Pour quelque réussite nous ouvrant les sommets
Et vouloir, mais trop tard, tout refaire à rebours.
Reste l'amère victoire de vouloir assumer!

Or trop souvent, hélas, compagnons ou compagnes
Sont partis les premiers laissant le désespoir
Nous tenir par la main aux portes du mouroir
Alors que notre esprit bat toujours la campagne.

L'iconoclaste
l'iconoclaste
l'iconoclaste
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 1363
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 76
Localisation : montpellier 34070
Humeur : beau fixe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par Myrrha le Ven 8 Avr 2016 - 20:07

La maladie n'est pas toujours facile à vivre dans nos vieux jours... mais pourtant, j'ai envie de te dire « on n'est pas encore vieux aujourd'hui à 70ans » Et tant que notre esprit ne bat pas (trop) la campagne, ce n'est pas le désespoir qu'il faut tenir par la main mais au contraire la joie de vivre chaque jour ces petits bonheurs qui nous maintiennent debout.

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par kajak le Dim 10 Avr 2016 - 10:55

Un regard aiguisé porté sur le vieillissement.

Des situations difficiles à vivre pour qui accompagne et tout autant pour qui aura à les vivre.

Un texte très en prise avec l'humeur de nos âges.
kajak
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par Stahlder le Dim 10 Avr 2016 - 11:46

Hier c'est hier , vis ta vie au jour le jour et brise ton verre à la russe, sans souci du lendemain, quand tu as trinqué avec des amis ... Amen
. :)
Stahlder
Stahlder
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/02/2011
Humeur : je dis ça, je dis rien...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par ibiscus le Dim 10 Avr 2016 - 14:42

Il arrive à un moment de la vie où on fait le bilan et on se demande ce qui serait arrivé si on avait pris une autre route.
Dans quelle mesure en avions-nous le choix?
Smoking or not smoking, un film qui traitait de ce sujet avec brio.
Reste qu'on ne change pas le passé, mais on peut en tirer le meilleur, peut-être le seul choix qu'il nous reste.
ibiscus
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1478
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par l'iconoclaste le Dim 10 Avr 2016 - 18:00

si c'était à refaire??? JEreferais la même chose car ma vie à été passionnante
l'iconoclaste
l'iconoclaste
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 1363
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 76
Localisation : montpellier 34070
Humeur : beau fixe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par Myrrha le Dim 10 Avr 2016 - 18:47

C'est drôle, en ce qui me concerne, on pourrait penser que je choisirais une autre voie. Et pourtant, non, je ne regrette rien. Les épreuves m'ont fait grandir. Et les sourires de mes petits-enfants m'aident à ne pas regarder en arrière.

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
Myrrha
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par l'iconoclaste le Dim 10 Avr 2016 - 19:32

super c'est comme ça que ça doit aller
l'iconoclaste
l'iconoclaste
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 1363
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 76
Localisation : montpellier 34070
Humeur : beau fixe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: aux portes du mouroir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum