Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Chimère de sable
Aujourd'hui à 12:22 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:09 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:46 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Hier à 12:19 par Thunderbird

» SAGESSE
Hier à 11:44 par manou

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Matins fou...
Dim 15 Oct 2017 - 20:55 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ô sagesse
Lun 9 Oct 2017 - 13:39 par modepoete

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

» Lions de Charlemagne
Dim 1 Oct 2017 - 11:40 par Thunderbird

» L'éternité ne dure qu'un instant
Ven 29 Sep 2017 - 14:13 par foliebellule

» Sagesse d’une coquille
Jeu 28 Sep 2017 - 10:10 par Thunderbird

» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Mer 27 Sep 2017 - 14:32 par THOMAS

» Biche magique
Mer 27 Sep 2017 - 12:27 par Thunderbird

» L’oiseau de septembre
Mar 26 Sep 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Lun 25 Sep 2017 - 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Lun 25 Sep 2017 - 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Lun 25 Sep 2017 - 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Lun 25 Sep 2017 - 12:55 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

» Paternel hippocampe
Mer 13 Sep 2017 - 21:51 par ibiscus

» Loup-barde
Mer 13 Sep 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Femme libre...
Mer 13 Sep 2017 - 11:09 par Myrrha

» Suivre le bien
Mar 12 Sep 2017 - 17:02 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

pays  vacances  poésie  

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt-ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt-ans

Message par Farfadette le Mar 10 Mai 2016 - 17:41

Sur mon cœur embrumé au regard apeuré
Mon âme s'est perdue au fond de mes pensées
Qui agitent l'épée d'un amour mutilé
Par des larmes pointues à la lame aiguisée.

Aux remparts du chagrin venant me dévaster
Transpirent mes soupirs aux sourires ternis
Disparus en mon sein quand tu m'as échappé.
Que vais-je devenir sans ton rire réjoui.

J'aimais ton cœur d'enfant revêtu de douceur,
Ces vagues de chaleur qui comblaient nos instants
Elles traversaient les vents, me berçaient d'un bonheur
Plein de mille couleurs au temps de nos vingt ans.

Ton regard s'est éteint, il vogue dans les cieux
Ton être est habillé d'un spectre cristallin
Il signifie la fin de notre temps heureux
De notre feu brisé par ton décès soudain.

Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt ans
Ce temps qui est parti dans le monde suivant
Aujourd'hui il est temps que j'oublie l'accident
Qui a volé ta vie lorsqu'on avait vingt ans.


Dernière édition par Farfadette le Mer 11 Mai 2016 - 1:38, édité 1 fois
avatar
Farfadette
A.O.C.
A.O.C.

Gémeaux Singe
Messages : 141
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 49
Localisation : Magic-ville
Humeur : tristounette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt-ans

Message par ibiscus le Mar 10 Mai 2016 - 17:53

Vivre avec les vivants, sans oublier nos chers disparus.
Mourir à vingt ans c'est une vie arrachée, c'est presque un enfant qui s'en va.
Que toutes  celles et ceux que nous avons aimés nous rendent plus forts!
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1121
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt-ans

Message par Myrrha le Mar 10 Mai 2016 - 17:57

Je ne crois pas qu'il faille oublier nos vingt ans, surtout s'ils s'accompagnent de doux souvenirs... la douleur de la perte s'efface peu à peu, même si parfois elle revient, lancinante, pour ne laisser que les souvenirs heureux. n'oublie pas tes vingt ans !

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui il est temps d'oublier nos vingt-ans

Message par kajak le Ven 13 Mai 2016 - 16:35

20 ans, ce n'est qu'un état et d'ailleurs quand on aime on a toujours 20 ans.
Ici tu exprimes une douleur que je comprends.

Ceux qui nous ont quitté nous manque, mais nous devons user de la vie qui nous est donné, elle est courte. Gardons les bons souvenirs du passé ce qui n'empêche en rien d'honorer de nos pensées les plus tendres ce qui ne sont plus auprès de nous....
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum