Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Signes du Zodiaque 4 : Cancer
Aujourd'hui à 11:59 par Stahlder

» Lardonfucius
Aujourd'hui à 11:54 par ibiscus

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:38 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Aujourd'hui à 11:05 par Thunderbird

» Main dans la main
Aujourd'hui à 9:27 par Thunderbird

» Nocturne
Aujourd'hui à 9:19 par Thunderbird

» Jeux de mains
Hier à 23:41 par ibiscus

» Eclos ma vigilance
Hier à 17:15 par modepoete

» Limerick 15 : Le hâbleur de Hong Kong
Lun 17 Sep 2018 - 18:22 par Stahlder

» Saint Ophis === Ἅγιος Όφις
Lun 17 Sep 2018 - 14:05 par Thunderbird

» Au jour nouveau
Lun 17 Sep 2018 - 13:13 par modepoete

»  Signes du Zodiaque 3 : Gémeaux
Lun 17 Sep 2018 - 9:04 par Thunderbird

» Je scrute la mer
Dim 16 Sep 2018 - 15:08 par modepoete

» Pont de la Fauvette
Dim 16 Sep 2018 - 13:20 par Thunderbird

» Limericks 14 : Le Toqué de Tokyo
Sam 15 Sep 2018 - 18:00 par Thunderbird

» Le pur sang et le cheval de trait
Sam 15 Sep 2018 - 16:31 par modepoete

» Ambicoq de sinople
Ven 14 Sep 2018 - 13:35 par Thunderbird

» Le rat et la souris
Ven 14 Sep 2018 - 12:49 par modepoete

» Signe du Zodiaque 2 : Le Taureau
Ven 14 Sep 2018 - 9:06 par Thunderbird

» Le chien et le troupeau
Jeu 13 Sep 2018 - 14:13 par modepoete

» Baronne serrurière
Jeu 13 Sep 2018 - 12:48 par Thunderbird

» A mon avant posthume
Mer 12 Sep 2018 - 22:01 par modepoete

» Limericks 13 : Le Péquin de Pékin
Mer 12 Sep 2018 - 14:02 par Thunderbird

» Dragon de Lugon
Mer 12 Sep 2018 - 13:16 par Thunderbird

» Les signes du Zodiaque 1 : LE BELIER
Mer 12 Sep 2018 - 2:58 par Stahlder

» Dauphin de Langoiran
Mar 11 Sep 2018 - 12:39 par Stahlder

» Oiseau de Salomon
Mar 11 Sep 2018 - 1:33 par Stahlder

» Six heures sonnent
Lun 10 Sep 2018 - 15:20 par modepoete

» Cube de soins
Lun 10 Sep 2018 - 15:11 par modepoete

» La mer sommeille
Lun 10 Sep 2018 - 12:58 par modepoete

» Cabane fraternelle
Dim 9 Sep 2018 - 21:43 par Stahlder

» Moineau-girafe des Amériques
Dim 9 Sep 2018 - 0:28 par Stahlder

» Limericks 12 : La vieille de Selestat
Sam 8 Sep 2018 - 22:13 par Thunderbird

» Mouchoir de sinople
Sam 8 Sep 2018 - 22:03 par Thunderbird

» Bestiaire 12 : Hoc Porcus est
Ven 7 Sep 2018 - 21:42 par Thunderbird

» Le sourire du dauphin
Ven 7 Sep 2018 - 21:38 par Thunderbird

» Autant en emporte le temps
Ven 7 Sep 2018 - 21:15 par ibiscus

» De Pas à pas
Ven 7 Sep 2018 - 19:29 par Geno l'oiselle

» Dame de pourpre
Jeu 6 Sep 2018 - 22:48 par Thunderbird

» Limericks 11 La Carpe de Carpentras
Jeu 6 Sep 2018 - 17:12 par Thunderbird

» Le Maître me donne un marteau
Mer 5 Sep 2018 - 12:41 par Thunderbird

» Itinérance
Mer 5 Sep 2018 - 12:34 par Geno l'oiselle

» Bestiaire 11 : LA CHEVRE
Mer 5 Sep 2018 - 12:16 par Stahlder

» Ô rose
Mar 4 Sep 2018 - 15:03 par modepoete

» Roue de sable
Mar 4 Sep 2018 - 12:36 par Thunderbird

» Limericks 10 : La danseuse d'Avignon
Mar 4 Sep 2018 - 11:20 par ibiscus

» Arbre des Carnutes
Lun 3 Sep 2018 - 22:45 par Thunderbird

» Dame des houles
Lun 3 Sep 2018 - 15:22 par Stahlder

» BESTIAIRE 3 L'Escargot
Lun 3 Sep 2018 - 14:52 par ibiscus

» slendeurts du monde
Lun 3 Sep 2018 - 14:21 par modepoete

» Limericks 9 : La Bayadère du Caire
Lun 3 Sep 2018 - 9:22 par Thunderbird

» Bestiaire 10 : L'Abeille
Lun 3 Sep 2018 - 0:10 par Stahlder

» Yinromulus et Remusyang
Dim 2 Sep 2018 - 17:34 par ibiscus

» Mains de druide
Sam 1 Sep 2018 - 13:19 par Thunderbird

» Ombre propices...
Sam 1 Sep 2018 - 12:27 par ibiscus

» Sagesse du goupil de pourpre
Sam 1 Sep 2018 - 11:31 par Stahlder

» Bestiaire 9 : Le Kangourou
Sam 1 Sep 2018 - 11:19 par Stahlder

»  Limerick 8 : Le mendiant d'Istanbul
Ven 31 Aoû 2018 - 16:08 par ibiscus

» Dialogue des saisons
Ven 31 Aoû 2018 - 12:03 par Thunderbird

» Dieu-Taureau
Ven 31 Aoû 2018 - 2:03 par Stahlder

» Il fut un temps, il est, il sera
Ven 31 Aoû 2018 - 1:58 par Stahlder

» Bestiaire 8 : Le Perroquet
Jeu 30 Aoû 2018 - 11:03 par Stahlder

» Sirène. ..
Mer 29 Aoû 2018 - 18:45 par ibiscus

» Rosée éphémère...
Mer 29 Aoû 2018 - 18:38 par ibiscus

» Mare Nostrum
Mer 29 Aoû 2018 - 17:15 par ibiscus

» le néant
Mer 29 Aoû 2018 - 15:46 par modepoete

» LIMERICK 7 : Le marchand de Venise
Mer 29 Aoû 2018 - 13:32 par Thunderbird

» Saint Pliste
Mer 29 Aoû 2018 - 13:24 par Thunderbird

» Et si...
Mer 29 Aoû 2018 - 13:11 par Stahlder

» Ange...
Mer 29 Aoû 2018 - 12:53 par Stahlder

» Las cuevas
Mer 29 Aoû 2018 - 12:45 par Stahlder

» Ange photophore
Mar 28 Aoû 2018 - 22:28 par Stahlder

» Limerick 6 : Le bonze de Lima
Mar 28 Aoû 2018 - 18:59 par ibiscus

» D'urgence
Mar 28 Aoû 2018 - 15:35 par modepoete

» Bestiaire 7 : L'éléphant
Mar 28 Aoû 2018 - 12:23 par Stahlder

» Roi du nuage de grêle
Mar 28 Aoû 2018 - 12:06 par Thunderbird

» Eclairage
Mar 28 Aoû 2018 - 10:09 par Geno l'oiselle

» Trop farfelu moi le joufflu
Lun 27 Aoû 2018 - 23:04 par modepoete

» ô lit!
Lun 27 Aoû 2018 - 13:10 par modepoete

» Une fois encore
Lun 27 Aoû 2018 - 8:20 par saldday

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Porte armoricaine

Aller en bas

Porte armoricaine

Message par Thunderbird le Mer 15 Juin 2016 - 18:59



image de l'auteur


Sous l’oeil d’un monstre serpentin
Est un portail, dans la bruyère ;
Pèlerin venu des lointains,
Malheur, si tu l’avais atteint  !

Les portes n’en sont pas entières,
Fendues sous leur émail déteint,
Porteuses d’un texte indistinct,
Oeuvre d’un barde solitaire.

Allons, ne sois pas incertain :
Pour un voyageur clandestin,
Il est du malheur sur la terre.
Laisse à ce portail son mystère !
avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8458
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte armoricaine

Message par Myrrha le Jeu 16 Juin 2016 - 17:27

Je cherche à comprendre, mais décidément aujourd'hui, je ne comprends rien !
Serait-ce que je suis trop curieuse ?

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7752
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte armoricaine

Message par Thunderbird le Jeu 16 Juin 2016 - 18:51

Juste une carte postale !

Le point de départ :
Rollinat a écrit:


Pluie oblique, vent serpentin,
Et bruit grondant sur la bruyère ;
De grands flamboiements au lointain...

Or, les ténèbres ont atteint
Et noyé la campagne entière.
Tout est moite, informe et déteint :

C’est l’opaque après l’indistinct !
Là, le cavalier solitaire
S’avance et recule incertain.

Il sent le danger clandestin
De ce limoneux coin de terre
Où l’a conduit, fourbe et mutin,

Un farfadet, mauvais lutin.
Certe ! il est homme à caractère,
Il a le cœur ferme et hautain !

Mais un pas de plus ! son destin
Pourra bien être qu’il s’enterre :
La sangsue attend son festin

Dans ce marais qui s’est éteint
Sans avoir fini de se taire,
Car plein d’horreur et de venin,

Par ce temps noir, si peu bénin,
Il renforce au fond du mystère
Ses voix de sorcière et de nain.

L’homme égaré frémit d’instinct,
Il entend battre son artère.
Quoi ! rester là, jusqu’au matin !

La peur donne un son souterrain
À ses appels qu’il réitère...
Et sa jument mâche son frein,

Elle s’agite, elle se plaint,
Et d’une stridente manière,
Par instants, hurle à son poulain.

Il crie encor... toujours en vain !
Tout à coup un fil de lumière
Luit là-bas, mais si fin, si fin !...

Il s’en guide et près d’un ravin
Rencontre une auberge-chaumière.
Comme il a plus sommeil que faim

Il prend à peine un doigt de vin,
Ronfle un peu le front sur son verre
Et monte se coucher : enfin !

Mais chez cet engourdi, soudain
Un réveil anxieux s’opère :
« Pas d’armes ! pas même un gourdin !

« L’hôtelier a l’air d’un gredin
Et sa femme d’une vipère,
Malgré leur langage badin !

« Le fils ? un sournois patelin !
L’aubergiste et lui font la paire...
Et quel gaillard herculéen ! »

Un avertissement divin
Lui dit qu’il est dans un repaire...
Vite, avec un œil de devin,

Le teint couleur de parchemin,
Il s’en va droit au lit qu’il flaire,
Et dessous trouve un corps humain,

Un mort, comme il sera demain,
Tout à l’heure même ! Que faire ?...
Il l’arrache par une main,

Met au lit l’affreux mannequin
Qui devra bien le contrefaire,
Et prend sa place. — « Cré coquin ! »

Grince en bas le vieux, âpre au gain :
« Encor cette nuit, bonne affaire ! »
Et montrant ses dents de requin,

Il ricane : « Pas de voisins !
Rien que les trois croix du calvaire
Pour dénoncer les assassins ! »

Au dehors, lugubre et malsain,
L’orage humide persévère ;
Le ciel est d’un noir de fusain.

Minuit tinte comme un tocsin
À l’horloge oblongue et sévère :
Ils vont accomplir leur dessein.

Rampant à genoux, sur les poings,
Ils montent l’escalier de pierre ;
Devant la porte aux ais mal joints,

Avec un falot très ancien,
Le couple attend. Le gars compère
À peine entré, ressort. — « Eh bien ?

— Ça y est ! J’ai mis peu de temps, hein ?
— Et l’hache ? demande le père...
— Elle est là, sur le traversin. »

Mais quelqu’un, rompant l’entretien,
Apparaît vêtu d’un suaire...
— C’est le premier mort qui revient !

Et voici le second ! Il tient
Et brandit l’arme meurtrière :
Trois coups sourds, trois cris, puis plus rien.

Et, sous le ciel toujours chagrin,
Le cavalier fend l’atmosphère.
Tant elle accélère son train

La grande jument poulinière !





avatar
Thunderbird
A.O.C.
A.O.C.

Lion Cheval
Messages : 8458
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 64
Localisation : Quartier Latin
Humeur : paisible

Voir le profil de l'utilisateur http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porte armoricaine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum