Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Aux abords du trou noir
Hier à 13:23 par Stahlder

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:25 par Thunderbird

» haikus printaniers
Hier à 10:22 par Thunderbird

»  Dieu d’Armorique
Hier à 9:19 par Myrrha

» Délivrance...
Hier à 9:13 par Myrrha

» Le plaisir...
Jeu 21 Mar 2019 - 22:31 par Stahlder

» Moulin des oiseaux de sinople
Mer 20 Mar 2019 - 22:38 par ibiscus

» Ô mon coeur
Mer 20 Mar 2019 - 15:14 par modepoete

» Quatre cent vingt et un
Mer 20 Mar 2019 - 14:56 par Peterpiotr

» Nuit mythologique
Mer 20 Mar 2019 - 14:47 par Peterpiotr

» Sankt Regenbogen
Mer 20 Mar 2019 - 13:54 par Stahlder

» L'Ame du Monde
Mer 20 Mar 2019 - 11:18 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Mar 19 Mar 2019 - 10:46 par Thunderbird

» Un roi cardiophore
Mar 19 Mar 2019 - 8:27 par ibiscus

» Ô sage enfant
Lun 18 Mar 2019 - 16:22 par modepoete

» Les deux oiseaux d'Odin...
Dim 17 Mar 2019 - 19:51 par Peterpiotr

» Au printemps
Dim 17 Mar 2019 - 17:24 par ibiscus

» 29/12/1890.
Sam 16 Mar 2019 - 19:42 par Peterpiotr

»  Un antitroll dans la chapelle
Sam 16 Mar 2019 - 13:57 par Stahlder

»  Le seigneur Passereau
Sam 16 Mar 2019 - 7:30 par ibiscus

» Et "pie" quoi encore ?
Sam 16 Mar 2019 - 0:45 par foliebellule

» trip à l’étal
Sam 16 Mar 2019 - 0:12 par Stahlder

» Frères humains ....
Ven 15 Mar 2019 - 21:10 par Myrrha

» Hugo la pagaille
Ven 15 Mar 2019 - 21:06 par Myrrha

»  Petite Contine Sans Importance
Ven 15 Mar 2019 - 21:02 par Myrrha

» Aller du mal eu bien
Ven 15 Mar 2019 - 14:47 par modepoete

» Quand sonne l'heure...
Ven 15 Mar 2019 - 12:32 par Stahlder

» Bonjour !
Ven 15 Mar 2019 - 10:17 par Myrrha

» Utopies
Ven 15 Mar 2019 - 10:13 par Peterpiotr

»  Carl von Linné
Ven 15 Mar 2019 - 9:54 par Myrrha

» Gardenia
Jeu 14 Mar 2019 - 16:24 par Meilinn

»  Sagesse d’un juge
Mer 13 Mar 2019 - 15:12 par Stahlder

» Au soir ma pensée
Mer 13 Mar 2019 - 14:30 par modepoete

» O bel humain
Mer 13 Mar 2019 - 12:49 par modepoete

» Ton délire
Mer 13 Mar 2019 - 10:37 par modepoete

»  Licorne-ermite
Mar 12 Mar 2019 - 18:40 par ibiscus

» Ce soir mon esprit
Mar 12 Mar 2019 - 15:06 par modepoete

» Nouveau pont bordelais
Mar 12 Mar 2019 - 12:56 par Stahlder

» Oralisation
Lun 11 Mar 2019 - 21:01 par ibiscus

» Deux visages racés
Lun 11 Mar 2019 - 16:55 par modepoete

» Balle de vie
Dim 10 Mar 2019 - 14:57 par modepoete

» Le seigneur Galliforme
Dim 10 Mar 2019 - 14:05 par Stahlder

» Amour toujours au secours !
Dim 10 Mar 2019 - 10:11 par Thunderbird

» Drôle d'odeur
Dim 10 Mar 2019 - 9:14 par ibiscus

» La petite vieille
Dim 10 Mar 2019 - 7:35 par Hugo54

» Dans la nuit des temps
Sam 9 Mar 2019 - 19:47 par Peterpiotr

» Mars
Sam 9 Mar 2019 - 18:49 par Myrrha

» Afrique...
Sam 9 Mar 2019 - 18:48 par Stahlder

»  Lion d’azur insouciant
Sam 9 Mar 2019 - 18:41 par Myrrha

» C'était juste une Polynésienne
Sam 9 Mar 2019 - 18:36 par Myrrha

» Dame de l’Ambre
Sam 9 Mar 2019 - 18:30 par Myrrha

» Accepter...
Sam 9 Mar 2019 - 18:21 par Myrrha

» Mamie
Sam 9 Mar 2019 - 18:18 par Myrrha

» Dame du monastère
Sam 9 Mar 2019 - 18:10 par Myrrha

» Pourquoi ces yeux rougis...
Sam 9 Mar 2019 - 18:09 par Peterpiotr

» Reptile pensif
Sam 9 Mar 2019 - 18:06 par Myrrha

» Tant d’amour...
Sam 9 Mar 2019 - 18:02 par Myrrha

» Arc en ciel...
Ven 8 Mar 2019 - 23:44 par Fugitive

» L'abécédaire d'une vie
Ven 8 Mar 2019 - 13:17 par modepoete

» Depuis le pont
Ven 8 Mar 2019 - 9:39 par ibiscus

»  Sainte Florence
Ven 8 Mar 2019 - 9:22 par Peterpiotr

» Manoir de la mouette
Jeu 7 Mar 2019 - 20:09 par Thunderbird

»  Reflets d’inframonde
Mar 5 Mar 2019 - 14:09 par Stahlder

» Lion d'azur méditant
Mar 5 Mar 2019 - 14:06 par Stahlder

» Sur la route des anges
Mar 5 Mar 2019 - 9:36 par modepoete

» numéro zéro
Mar 5 Mar 2019 - 9:33 par modepoete

» La Reine Avette
Lun 4 Mar 2019 - 23:44 par Stahlder

» je me suis allé
Lun 4 Mar 2019 - 18:27 par modepoete

» Profondeur de mon âme
Dim 3 Mar 2019 - 13:59 par modepoete

»  Flamme d’inframonde
Dim 3 Mar 2019 - 13:58 par Stahlder

»  Planète Arc-en-ciel
Sam 2 Mar 2019 - 10:32 par Thunderbird

» Ô Poète
Ven 1 Mar 2019 - 14:38 par Meilinn

»  Roseau méditant
Ven 1 Mar 2019 - 14:17 par ibiscus

» T'en souvient-il ?
Jeu 28 Fév 2019 - 7:25 par ibiscus

» Rumination
Mer 27 Fév 2019 - 13:58 par Peterpiotr

» Désirs...
Mer 27 Fév 2019 - 12:47 par Fugitive

» Espoir
Mer 27 Fév 2019 - 12:33 par Peterpiotr

»  Ressource inépuisable
Mer 27 Fév 2019 - 10:52 par Thunderbird

»  Arbre ténébreux
Mer 27 Fév 2019 - 10:48 par Thunderbird

» Pelouses et jardins...
Mar 26 Fév 2019 - 20:14 par Fugitive

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Année du cochon de terre

Anna et Mister God

Aller en bas

Anna et Mister God

Message par ibiscus le Dim 17 Juil 2016 - 11:05

Petite lecture de vacances pour toutes celles et ceux qui s'ennuient sur la plage ou pour toutes celles et ceux qui ne sont pas partis.
(Anna est une petite fille de 5 ans, qui a un lien tout particulier avec "Mister God" et qui est recueillie par une maman et son ado, Fynn de 19 ans
"Je" est Fynn dans ce texte)

Anna avait forcément un don , mais il n'y avait là rien d'inquiétant, de morbide, ni de "surnaturel". Son mystère était aussi simple qu'il était profond. Elle saisissait d'instinct la trame des choses, leur structure, la façon dont elles s'assemblaient pour faire un tout. C'était aussi simple et aussi mystérieux qu'une toile d'araignée, aussi banal qu'un coquillage. Anna discernait des formes. là où d'autres ne voyaient qu'un fouillis. Là était son don.
...
Nous avion parlé de la couleur réfractée et de la lumière réfléchie. Nous avions vu les couleurs du spectre grâce à un prisme, nous avions fait tourner le disque de Newton et , mélangeant toutes les teintes, nous avions retrouvé le blanc, Je lui avais expliqué que la fleur jaune absorbait toutes les couleurs du spectre, sauf le jaune, qui se trouvait renvoyé vers l'oeil de l'observateur, Anna avait digéré l'information et en avait tiré sa conclusion :
"Ah, le jaune elle n'en veut pas!" et au bout d'un moment : "Sa vraie couleur c'est toutes les autres qu'elle veut".
Je ne pouvais discuter cela, ne sachant pas ce qu'une fleur pouvait au monde vouloir ou ne pas vouloir.
Toutes ces bribes d'information, voilà qu'elle les avait avalées, mélangées à des petits bouts de verre colorés, soigneusement secouées et pour finir, serties dans son petit vitrail personnel., Il semblait donc que chaque individu naquît avec sa collection de bouts de verre qui s'appelaient  "Bon" "Mauvais" "Méchant" etc. Les gens avaient pris l'habitude de poser ces bouts de verre sur leur oeil intérieur et de voir toute chose à travers leur couleur et leur nature. C'était, m'expliqua-t-elle, notre manière de justifier nos convictions intimes.
Seulement, MIster God était différent de la fleur. La fleur qui ne voulait pas du jaune était jaune pour nous parce que nous la voyions ainsi. On ne pouvait en dire autant de Mister God. Mister God aimait tout, donc il ne réfléchissait rien, nous ne pouvions pas le voir, n'est-ce-pas? Si bien qu'autant que nous sachions, autant que nous soyons capables de saisir la nature de Mister God, nous étions bien forcés d'admettre qu'il était vide. Non pas vide parce qu'il n'y aurait rien eu en lui, mais vide parce qu'il ne refusait rien, et qu'il ne pouvait donc rien réfléchir en retour! Bien sûr on pouvait tricher si l'on voulait, on pouvait mettre son petit bout de verre marqué "Mister God est amour" ou Mister God est bonté" mais , mais alors on méconnaissait la vraie nature de Mister God. Essayez simplement d''imaginer le genre d'objet qu'est Mister God, s'il accepte tout, comprend tout, s'il ne renvoie, ne réfléchit rien. voilà comment est fait Vrai Dieu, disait Anna.
Et voilà ce qu'on nous demandait, jeter nos bouts de verre de couleurs pour voir clair. Ce qui ne facilitait pas les choses. c'est que le Pied-Fourchu était un important producteur de bouts de verre.
ibiscus
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1529
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna et Mister God

Message par ibiscus le Lun 18 Juil 2016 - 17:47

...Anna suite

"Sais-tu, dit-il, sais-tu ce qu'est la poésie?"
"Oui, dit Anna. C'est un peu comme la couture."
"Haha, dit le vieux Woody, et que veux-tu dire par couture?"
"Eh bien, c'est quand, avec des tas de bouts différents, on fait quelque chose de nouveau."
...
"J'aime bien le soleil dit Anna, mais il éclaire si fort qu'on ne voit pas très bien."
...
"Ton âme, elle va pas loin, le jour, parce qu'elle s'arrête à ce que tu vois."
"La nuit c'est mieux, ça étire ton âme jusqu'aux étoiles. Et ça, dit-elle lentement,c'est très très loin. Comme tes oreilles. Le jour, il y a tellement de bruit que tu n'entends rien. La nuit, si. Elle t'étire."
ibiscus
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1529
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum