Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Abel-Loup et Loup-Caïn
Hier à 18:25 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 11:07 par Thunderbird

» Juillet, août, septembre
Hier à 10:21 par Thunderbird

» Overrated
Jeu 22 Juin 2017 - 18:07 par Thunderbird

» DE FIL EN AIGUILLE
Mer 21 Juin 2017 - 20:30 par manou

» Noble seigneur des oiseaux
Mer 21 Juin 2017 - 19:54 par manou

» Amants...
Mer 21 Juin 2017 - 19:51 par manou

» Michel le scribe
Mer 21 Juin 2017 - 18:30 par Thunderbird

» Maman
Mer 21 Juin 2017 - 17:45 par modepoete

» Sagesse du paresseux
Mar 20 Juin 2017 - 17:42 par Thunderbird

» haikus printaniers
Mar 20 Juin 2017 - 10:49 par Thunderbird

» à l'horizon des tour indénombrable
Mar 20 Juin 2017 - 1:40 par Tonyo

» Je voudrai ne plus penser
Lun 19 Juin 2017 - 21:58 par modepoete

» Ils ne parlent jamais d'amour
Lun 19 Juin 2017 - 20:56 par modepoete

»  Seigneur Tridextre
Lun 19 Juin 2017 - 18:34 par Thunderbird

» Ambicaprin
Dim 18 Juin 2017 - 16:06 par Thunderbird

» En attendant le printemps.
Dim 18 Juin 2017 - 7:01 par ibiscus

» Macrolézard
Ven 16 Juin 2017 - 13:55 par Thunderbird

» Cosmographie obscure
Jeu 15 Juin 2017 - 11:16 par Thunderbird

» Drôles de maux
Jeu 15 Juin 2017 - 4:24 par Tonyo

» Ange naturiste
Mer 14 Juin 2017 - 12:00 par Thunderbird

» Voyage du gyrovague
Mar 13 Juin 2017 - 14:40 par Thunderbird

» Hexapode pariétal
Lun 12 Juin 2017 - 14:27 par Thunderbird

» les bruits de ma rue
Dim 11 Juin 2017 - 14:45 par modepoete

» Sobriété du bouc
Dim 11 Juin 2017 - 11:26 par Thunderbird

» Mon etoile est revenue
Sam 10 Juin 2017 - 16:59 par modepoete

» Sagesse d’une souche
Sam 10 Juin 2017 - 14:15 par Thunderbird

» Vivre sa terre
Ven 9 Juin 2017 - 23:10 par modepoete

» Grue d'orage
Ven 9 Juin 2017 - 10:52 par Thunderbird

» Dame au croissant
Jeu 8 Juin 2017 - 11:23 par Thunderbird

» Mes amis au loin disparus
Mer 7 Juin 2017 - 15:27 par modepoete

» Le Seigneur de Tralfamadore
Mer 7 Juin 2017 - 14:45 par Thunderbird

» Dites-moi
Mar 6 Juin 2017 - 19:20 par modepoete

» Grande sagesse du crocodile
Mar 6 Juin 2017 - 14:14 par Thunderbird

» Mes mots imparfaits
Lun 5 Juin 2017 - 18:50 par modepoete

» Bouffon saturnien
Lun 5 Juin 2017 - 18:04 par Thunderbird

» Colosses des forêts
Lun 5 Juin 2017 - 17:35 par modepoete

» Vestale murale
Dim 4 Juin 2017 - 19:19 par Thunderbird

» Âne à logique
Sam 3 Juin 2017 - 14:49 par Thunderbird

» Porc d’azur
Ven 2 Juin 2017 - 14:56 par Thunderbird

» Grande licorne de sinople
Jeu 1 Juin 2017 - 16:44 par Thunderbird

» J"ai semé
Mer 31 Mai 2017 - 19:06 par modepoete

» Ange maudit
Mer 31 Mai 2017 - 12:51 par Thunderbird

» Taverne des Trolls
Mer 31 Mai 2017 - 10:23 par Thunderbird

» Au fond de mon jardin secret
Mar 30 Mai 2017 - 21:47 par ibiscus

» J'ai voyagé
Mar 30 Mai 2017 - 21:38 par ibiscus

» Prélat sans souci
Lun 29 Mai 2017 - 14:08 par Thunderbird

» Passage d'un aigle de gueules
Dim 28 Mai 2017 - 15:45 par Thunderbird

» Oiseau-patriarche
Sam 27 Mai 2017 - 17:14 par Thunderbird

» Dame du nectar
Ven 26 Mai 2017 - 18:00 par Thunderbird

» Roi celte mélomane
Jeu 25 Mai 2017 - 14:41 par Thunderbird

» il y a de ces hommes.....
Mer 24 Mai 2017 - 23:40 par foliebellule

» Chimère azurée
Mer 24 Mai 2017 - 14:21 par Thunderbird

» Coq sylvestre
Mar 23 Mai 2017 - 13:25 par Thunderbird

» Cinq morues volantes
Lun 22 Mai 2017 - 23:41 par ibiscus

» Fringale de poule
Lun 22 Mai 2017 - 14:50 par Thunderbird

» Printemps du maître Schlingo
Dim 21 Mai 2017 - 14:22 par Thunderbird

» Bûcheron plantigrade
Sam 20 Mai 2017 - 14:14 par Thunderbird

» Licorne d’abondance
Ven 19 Mai 2017 - 18:05 par Thunderbird

» tao te king
Ven 19 Mai 2017 - 18:02 par ibiscus

» Grand-mère magicienne
Jeu 18 Mai 2017 - 15:43 par Thunderbird

» Ambiporc d’azur
Mer 17 Mai 2017 - 14:03 par Thunderbird

» Gyrovague d’azur
Mar 16 Mai 2017 - 15:19 par Thunderbird

» Ambilimier
Lun 15 Mai 2017 - 13:56 par Thunderbird

» Immense tortue d’azur
Dim 14 Mai 2017 - 12:58 par Thunderbird

» Licorne rose invisible
Sam 13 Mai 2017 - 18:36 par Thunderbird

» Pelgrane d’argent
Ven 12 Mai 2017 - 17:38 par Thunderbird

»  Aux racines de mon cœur ( à toi maman )
Ven 12 Mai 2017 - 10:11 par ibiscus

»  Mon coeur n'a rien oublié
Jeu 11 Mai 2017 - 19:56 par ibiscus

» En Garonne est un canard blanc
Jeu 11 Mai 2017 - 18:15 par Thunderbird

» la ritournelle
Jeu 11 Mai 2017 - 13:54 par °_Le Fou_°

» Dis-moi...
Jeu 11 Mai 2017 - 11:04 par Fugitive

» Cératoptère
Mer 10 Mai 2017 - 14:32 par Thunderbird

» Coléoptère d'antan
Mar 9 Mai 2017 - 18:06 par Thunderbird

» Écaillant la lagune.....
Lun 8 Mai 2017 - 19:58 par verimo

» Fier Lépidoptère
Lun 8 Mai 2017 - 17:29 par Thunderbird

» Maître Coq et son mur de sable
Dim 7 Mai 2017 - 14:28 par Thunderbird

» Pan-démon
Sam 6 Mai 2017 - 18:26 par Thunderbird

» Monstre à cornes de bouc
Ven 5 Mai 2017 - 14:28 par Thunderbird

» Richepin voit l'infini
Jeu 4 Mai 2017 - 20:22 par ibiscus

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Ô poète Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ô poète Baudelaire

Message par modepoete le Dim 31 Juil 2016 - 19:17






Au deçà du temps, au deçà des étés
Des automnes ; des printemps, des hivers
Loin des jours,  loin des heures
Loin des secondes  qui jonchent mon éternité

Ma conscience tu te mets à rêver
De l’ami parti pour le grand monde
Il  t’a laissé en héritage sa douce ponte
Écriture poétique pour nous ensorceler
¤
Il te laisse  à contempler intrépide
Tous ces vers  pour ton grand bonheur
Prend le temps de te nourrir sans labeur
De ses poèmes  à la  bonne rime limpide

Crois-moi et  abreuves-toi de ce bon grain
Qui te réconfortera d’une fièvre   judicieuse
Pour consoler ta pensée bien anxieuse
Tu t’éviteras réconforté de moult  chagrins

Tu seras alors enjoué d’une conquête
Ô  poète Baudelaire  que tu  liras sans effort
Imaginant  son élévation  vers ton port
Pour t’éviter  de partir vers d’autres quêtes.

Alors comme lui tu franchiras l’inconnu
Sur un vieux bateau ivre tu t’évaderas
Loin des tourments, des désagréments
Tu voyageras au centre des rêves gentiment
Pour t’évader de la réalité que tu fugueras
Tu  partageras son bonheur des  jours de féria
☼ŦC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 710
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum