Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Absolu...
Aujourd'hui à 15:30 par Fugitive

» Étoile de Hastings
Aujourd'hui à 12:21 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:33 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:27 par Thunderbird

» Ambilion de Prusse
Hier à 12:24 par Thunderbird

» Matins fou...
Mer 18 Oct 2017 - 23:28 par ibiscus

» Transfiguration d’un petit lézard
Mer 18 Oct 2017 - 12:26 par Thunderbird

» SAGESSE
Mar 17 Oct 2017 - 20:51 par manou

» Chimère de sable
Mar 17 Oct 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Lun 16 Oct 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ô sagesse
Lun 9 Oct 2017 - 13:39 par modepoete

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

» Lions de Charlemagne
Dim 1 Oct 2017 - 11:40 par Thunderbird

» L'éternité ne dure qu'un instant
Ven 29 Sep 2017 - 14:13 par foliebellule

» Sagesse d’une coquille
Jeu 28 Sep 2017 - 10:10 par Thunderbird

» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Mer 27 Sep 2017 - 14:32 par THOMAS

» Biche magique
Mer 27 Sep 2017 - 12:27 par Thunderbird

» L’oiseau de septembre
Mar 26 Sep 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Lun 25 Sep 2017 - 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Lun 25 Sep 2017 - 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Lun 25 Sep 2017 - 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Lun 25 Sep 2017 - 12:55 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

» Avide de voyages
Ven 15 Sep 2017 - 23:06 par modepoete

» Goupil de sable
Ven 15 Sep 2017 - 11:25 par Thunderbird

» Raisins au jardin du renard
Jeu 14 Sep 2017 - 10:08 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

poésie  pays  vacances  

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

violent amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

violent amour

Message par JUANITO le Mar 18 Oct 2016 - 14:27

Elle s’est laissée séduire par ses yeux et son sourire,
il était gentil la dorlotait et la faisait rire,
Très vite ils avaient des projets à n’en plus finir,
Mais du bonheur parfait il suffit d’un rien pour que ça empire,
Du jaloux un peu impulsif, il devient très possessif
Ça commence par son téléphone qui est fouillé
Puis des insultes et des soupçons qui tout le temps sont criés
Elle se sent de plus en plus rabaissée
Sur elle-même de plus en plus renfermée,
Les siens il lui est presque interdit de côtoyer,
De son appartement il lui est de plus en plus difficile de se libérer,
De cet amour elle se sent emprisonnée,
Pour aller travailler, elle se sait épiée
Toutes  ses tenues sont critiquées,
Elle seule se tape toutes les corvées,
Elle n’a plus accès à la télé,
Pourtant c’est elle qui paye le loyer,
Elle n’a presque plus le droit de s’exprimer,
Elle s’abstient de parler car ses paroles pourraient lui déplaire,
Elle sait que pour un seul mot de travers,
Ce qu’il n’hésiterait pas à lui faire,
Comme peuvent en témoigner ses bleus et ses lèvres boursouflées,
Qui sont pour elle un quotidien routinier,
Elle n’est plus choquée d’avoir à soigner son visage ensanglanté,
Son entourage fait ce qu’il peut pour l’en éloigner,
Mais elle se sent comme enchaînée,
À  la fois terrorisée, et en même temps fascinée,
Elle ne veut pas s’en séparer,
Il lui dit qu’il l’aime qu’il faut l’excuser,
Et tout à coup ses yeux aux beurre noir sont pardonnés,
Leurs étreintes autrefois si désirée, sont maintenant forcées,
De plus en plus harcelée, son moral est prêt à craquer,
Elle pense que c’est sa faute qu’elle l’a bien mérité,
Après tant d’années, elle se décide finalement à le quitter,
Mais lui refuse de l’accepter, la considérant comme sa propriété,
Il ne veut pas qu’elle puisse l’oublier,
Elle veut refaire sa vie mais lui pointe toujours le bout de son nez,
Elle rompt avec son nouveau petit-ami pour le protéger,
Retourne avec lui car elle se sait condamnée,
D’un autre coté, c’est lui qu’elle a toujours aimé,
Et c’est lentement qu’il va le lui faire payer,
Elle qui était d’une grande beauté, est maintenant défigurée,
Un jour l’une de ses chemises est mal repassée,
Sans plus attendre il se met à la gifler,
Une fois à terre elle est battue à coup de pieds,
Sauf que cette fois elle ne pourra pas se relever,
Quelque jours plus tard cet homme est arrêté,
Et c’est pour meurtre qu’il se fait incarcérer,
Mais c’est trop tard le mal est fait,
Ce genre d’histoires sont d’une terrible banalité,
Mais ce qu’il ne faut pas oublier,
C’est que tous les deux jours,
Une femme se fait assassiner par cet amour.

JUANITO
Habilis
Habilis

Messages : 8
Date d'inscription : 04/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: violent amour

Message par Myrrha le Mar 18 Oct 2016 - 17:05

Triste réalité des femmes battues.
Et ça existe dans tous les pays, dans tous les milieux, malheureusement . Sad

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7682
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: violent amour

Message par ibiscus le Mar 18 Oct 2016 - 21:55

Violence conjugale, triste réalité qui n'est certes pas de l'amour.
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1123
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: violent amour

Message par Fugitive le Mer 19 Oct 2016 - 10:37

Juanito  tes textes sont explicites et durs sur ces exactions commises par des lâches. 
J'aimerais pourtant que tu nous offre un peu de bonheur, un rayon de lumière. .. la vie est aussi pleine d'amour vrai, d'amour pur, et la tendresse existe...  Alors fais moi plaisir, passe le cap de la tristesse et souris... amitié  bisous8

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5256
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 71
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum