Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Oiseau du Précurseur
Aujourd'hui à 10:12 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:07 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Aujourd'hui à 10:04 par Thunderbird

» Auteurs anonymes
Hier à 23:42 par ibiscus

» Lien
Hier à 20:23 par foliebellule

» Je pose mes petits baisers
Hier à 19:57 par ibiscus

»  Marquis picrocholin
Hier à 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Hier à 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

»  Astre hexaplanétaire
Ven 28 Déc 2018 - 10:48 par Thunderbird

» O matin splendide
Jeu 27 Déc 2018 - 16:58 par modepoete

»  Joli taureau de gueules
Jeu 27 Déc 2018 - 9:48 par Thunderbird

» C'est noel enfants souriez
Mer 26 Déc 2018 - 16:01 par modepoete

» Dragons des points cardinaux
Mer 26 Déc 2018 - 13:31 par Stahlder

» Prends ma main
Mer 26 Déc 2018 - 12:27 par ibiscus

»  Fleurs d’un monde invraisemblable
Mar 25 Déc 2018 - 10:32 par Thunderbird

»  Montagne est inframonde
Lun 24 Déc 2018 - 23:26 par Thunderbird

» Hier aujourd'hui Demain
Lun 24 Déc 2018 - 21:43 par foliebellule

» Rencontre impossible
Dim 23 Déc 2018 - 18:41 par Peterpiotr

» Mon triste mental
Dim 23 Déc 2018 - 15:17 par modepoete

» Fruits d’antan
Dim 23 Déc 2018 - 15:06 par Stahlder

» Objet Volant Non Identifié
Dim 23 Déc 2018 - 14:19 par Peterpiotr

» Descendance
Dim 23 Déc 2018 - 9:59 par Geno l'oiselle

» Seigneur des bêtes à cornes
Dim 23 Déc 2018 - 1:10 par Stahlder

»  Cerf-girafe
Dim 23 Déc 2018 - 0:39 par Stahlder

» Carpe, dis aime !
Sam 22 Déc 2018 - 16:30 par Peterpiotr

»  Arbres des jardins
Sam 22 Déc 2018 - 15:17 par Stahlder

» Nef sans destination
Sam 22 Déc 2018 - 10:50 par Thunderbird

» Sur les riches plaines
Ven 21 Déc 2018 - 13:16 par modepoete

»  Fantôme d’un écureuil
Ven 21 Déc 2018 - 1:07 par Stahlder

» conte non prophétique
Jeu 20 Déc 2018 - 22:28 par foliebellule

» Fenêtre de vie
Jeu 20 Déc 2018 - 14:51 par modepoete

» octobre,novembre,décembre(automne)
Jeu 20 Déc 2018 - 9:45 par Thunderbird

» le vieux coimplet
Mer 19 Déc 2018 - 13:35 par modepoete

»  L’inventeur de la roue
Mer 19 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

» La statue
Mar 18 Déc 2018 - 20:16 par Peterpiotr

»  Arbre d’inframonde
Mar 18 Déc 2018 - 14:25 par Peterpiotr

» Roses de septembre
Lun 17 Déc 2018 - 17:22 par Peterpiotr

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Dans les étoiles

Aller en bas

Dans les étoiles

Message par modepoete le Mer 16 Nov 2016 - 14:45






La tête confinée dans les étoiles
Mes pensées jouissives scintillaient
De la rêverie batelée des beautés
De ces paysages transposés sur ma toile

De la palette naturelle des tendres pastels
On entrevoyait lascif les doux tracés
De ces châteaux entrelacés rois du passé
Protecteurs de mon esprit à la ritournelle

De la magie initiante des couleurs vivifiantes
Virevoltaient séduisantes mille notes luisantes
De ces pinceaux arpentant d’un silence galant
Les espaces souriants de mon geste innovant

Yeux de l’éveil émerveillés dans les rais des soleils
Du Paysage illuminé au jour de ma démente raison
Senteur immuable du magnifique, éclos des moissons
De la lumière éternelle des tons passionnés sans pareil

Les trésors engloutis s’entassaient à la nuit
Dans les généreux porte-dessins trop ventrus
De devoir se serrer malaisés comme des malotrus
Couchant leurs toiles entassées aux profonds ennuis

A l’heure du repentir des nostalgies brilleront
Sur le front rancunier de ma pensée furibonde
Mes rêves sereins des passés et d’avenir abondent
Recroquevillés pour visiter ma passion des frissons
☼ŦC

_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 922
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les étoiles

Message par verimo le Ven 18 Nov 2016 - 11:38

Un poème qui semble joindre le pictural à l'émotionnel, en des vers bien profonds...

Une lecture fort intéressante en dépit des irrégularités
de ses vers teintés d'émois et de nostalgie...

De sa lectureje vous en remercie!

merci

avatar
verimo
A.O.C.
A.O.C.

Capricorne Chien
Messages : 146
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 60
Localisation : Maroc
Humeur : Selon l'endroit et l'envers..

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum