Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Planète Avril
Aujourd'hui à 11:05 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:47 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Aujourd'hui à 10:45 par Thunderbird

» Essuie-glaces
Hier à 20:04 par Peterpiotr

»  Fleur de mémoire
Hier à 19:27 par Stahlder

» Arbre du capitaine
Hier à 15:41 par Thunderbird

» Pourquoi dis-moi
Hier à 10:00 par ibiscus

»  Château d’inframonde
Sam 16 Fév 2019 - 11:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Ven 15 Fév 2019 - 22:56 par Thunderbird

» Lucien le magicien
Ven 15 Fév 2019 - 15:45 par modepoete

» justuce infernale
Jeu 14 Fév 2019 - 20:59 par modepoete

»  Dieu des couteliers
Jeu 14 Fév 2019 - 10:55 par Thunderbird

» Archer malhabile
Mer 13 Fév 2019 - 18:25 par foliebellule

» Intimement...
Mer 13 Fév 2019 - 16:30 par Peterpiotr

» Concours de circonstances
Mer 13 Fév 2019 - 15:53 par Peterpiotr

» Harmonica...
Mer 13 Fév 2019 - 14:49 par Stahlder

» Je suis le I...
Mer 13 Fév 2019 - 14:47 par Stahlder

» Souris mon rat...
Mer 13 Fév 2019 - 11:55 par Fugitive

» Au voile de tes lèvres vient s'échouer mon secret
Mer 13 Fév 2019 - 11:37 par ibiscus

» Ta voix, pour seul amant.
Mar 12 Fév 2019 - 20:51 par ibiscus

» Prière pour des hommes de peu de foi...
Mar 12 Fév 2019 - 20:21 par Peterpiotr

» Arboriculture
Mar 12 Fév 2019 - 20:15 par Peterpiotr

» Abécédaire amoureux...
Mar 12 Fév 2019 - 20:12 par Fugitive

» L'attente
Mar 12 Fév 2019 - 20:09 par Fugitive

» Furtivement...
Mar 12 Fév 2019 - 20:03 par Fugitive

»  Vieil ambiloup
Mar 12 Fév 2019 - 19:47 par ibiscus

» Dame d’Alpha et d’Oméga
Mar 12 Fév 2019 - 15:12 par Stahlder

» Ambidragon presque sobre
Mar 12 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» Abraham et Ismaël
Dim 10 Fév 2019 - 12:38 par ibiscus

» Archanciel
Sam 9 Fév 2019 - 18:45 par Geno l'oiselle

» Sur ma bouche...
Sam 9 Fév 2019 - 17:05 par Stahlder

» Une perle de larmes
Sam 9 Fév 2019 - 12:02 par Farfadette

» Taureau extraverti
Ven 8 Fév 2019 - 21:19 par ibiscus

»  Herbe à vraie potion
Ven 8 Fév 2019 - 19:12 par ungekosurlepied

» Berger de l’être
Ven 8 Fév 2019 - 19:06 par ungekosurlepied

» Trouble...
Ven 8 Fév 2019 - 15:08 par Stahlder

»  Planète Trou Noir
Ven 8 Fév 2019 - 15:06 par Stahlder

» L'heure c'est l'heure
Ven 8 Fév 2019 - 14:19 par Peterpiotr

» Orgueil...
Ven 8 Fév 2019 - 13:58 par Stahlder

» Bateau poème...
Ven 8 Fév 2019 - 13:56 par Stahlder

» J'aurais voulu vous aimer
Mer 6 Fév 2019 - 19:25 par Fugitive

» Binômes de l'univers
Mer 6 Fév 2019 - 14:40 par modepoete

» Sue la grande scene
Mar 5 Fév 2019 - 22:57 par modepoete

» Quatre têtes couronnées
Mar 5 Fév 2019 - 10:58 par Thunderbird

» Toi qui lui disais...
Lun 4 Fév 2019 - 21:50 par Fugitive

» Vaine recherche
Lun 4 Fév 2019 - 12:18 par Peterpiotr

»  Loin de Poséidon
Lun 4 Fév 2019 - 10:21 par Thunderbird

» Ô Mère tu es partie
Dim 3 Fév 2019 - 23:48 par Fugitive

» Angelot généreux
Dim 3 Fév 2019 - 23:27 par Fugitive

» Decouverte...
Dim 3 Fév 2019 - 23:23 par Fugitive

» Cris...
Dim 3 Fév 2019 - 23:22 par Fugitive

»  Le Seigneur d’Alpha de Cassiopée
Dim 3 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Quelques cornes
Sam 2 Fév 2019 - 11:51 par ibiscus

» Raconte-moi
Sam 2 Fév 2019 - 11:20 par ibiscus

» Orpaillage spirituel
Sam 2 Fév 2019 - 11:07 par Peterpiotr

»  Aigle garde-chasse
Sam 2 Fév 2019 - 11:00 par Thunderbird

»  Antigriffon
Jeu 31 Jan 2019 - 10:42 par Thunderbird

»  Ambicalice
Mer 30 Jan 2019 - 17:37 par Stahlder

» O ruisseau de ma vie
Mer 30 Jan 2019 - 16:11 par modepoete

» Le vieux canal
Mer 30 Jan 2019 - 10:01 par ibiscus

» Hors norme
Mar 29 Jan 2019 - 12:44 par foliebellule

»  Manoir girondin
Mar 29 Jan 2019 - 11:11 par ibiscus

» Voyage cosmique de l’oiseleur
Mar 29 Jan 2019 - 0:16 par Stahlder

» Nature rebelle
Lun 28 Jan 2019 - 14:34 par modepoete

» L yeux médusés
Lun 28 Jan 2019 - 11:06 par modepoete

»  Zef et Antizef
Lun 28 Jan 2019 - 10:39 par Thunderbird

»  Ambimatrone
Sam 26 Jan 2019 - 10:22 par Thunderbird

» L'enfant docile
Ven 25 Jan 2019 - 16:51 par modepoete

»  Oiseau de la gadelle
Ven 25 Jan 2019 - 13:03 par Stahlder

» Ballerine...
Ven 25 Jan 2019 - 12:32 par Geno l'oiselle

»  Balance d’azur
Jeu 24 Jan 2019 - 17:11 par foliebellule

» Dérives
Jeu 24 Jan 2019 - 16:09 par Stahlder

» La motarde...
Jeu 24 Jan 2019 - 15:36 par Stahlder

» Jeunesse...
Jeu 24 Jan 2019 - 9:53 par Peterpiotr

»  Planète Nécropole
Jeu 24 Jan 2019 - 9:42 par Thunderbird

» Demande folle
Jeu 24 Jan 2019 - 8:12 par Peterpiotr

» Hier aujourd'hui Demain
Jeu 24 Jan 2019 - 7:57 par Peterpiotr

» Je pose mes petits baisers
Jeu 24 Jan 2019 - 6:44 par modepoete

» Hell's angels
Mer 23 Jan 2019 - 16:46 par Peterpiotr

» Sous l'averse
Mer 23 Jan 2019 - 13:55 par Peterpiotr

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Février 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Le taureau corps

Aller en bas

Le taureau corps

Message par modepoete le Dim 2 Juil 2017 - 14:42





Vie que t’ais-je causé? Voilà que tu me maltraites
Mes bonnes libations, à ton envers ont un revers
Tu dévores vorace, mon corps d’un geste pervers
Et tu me conduis inquiet, vers un duel de viles peines

Toi, Président des endémies, tu ouvres l’incartade
De la horde des picadors, qui attisent l’aiguillon
Taureau corps, toison noble tu ne veux résignation
Tu ne voudrais périr, aux châtiments de durs stigmates

Tu pense vaincre de ta puissance, leurs intransigeances
Une, deux, cent fois ils te piquent, à souffrir de douleurs
Que tu repousses démontrant, la vraie valeur de ta pudeur
Mais la multitude entame, ta résistance à leurs exigences

El Matador , toi le fou virus ; tu entred dans l’arène, cape d’hypnose
Tord au corps tu t’endors, ta force montre sa faiblesse
Ton museau fume, la transpiration de leur rudesse
Il te défie dans sa facilité, de te tenir dans sa psychose

La lame d’incubation brille, haut dans sa main austère
Taureau corps tu le sais, tu tomberas dans l’inconscient
Tu titubes, trop de maux ont couvert ton être patient
Dernier regard il te prévient, enserre cette langue de vipère

Taureau corps tu n’es plus, on t’entraîne membres amorphes
Vers le sorcier blanc, main scalpel c’est la dernière nouvelle
Taureau Corps tu t’inclines devant ta maladie, vertiges vers la passerelle
D’un retour à la bonne santé, relèves-toi de ce mal qui te réforme.

Ton oreille ils ne pourront l’offrir au peuple de la faucille
Tu vas sortir par la grande porte de cette arène blanche
Taureau corps tu sortiras victorieux, victoire de la revanche
Que ton soleil t’apporte pour que tu puisses revoir demain famille


_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
modepoete
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 938
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum