Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Maison de ville
Aujourd'hui à 12:30 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 11:15 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 10:12 par Thunderbird

» Nef oblique
Hier à 12:46 par Thunderbird

» Ambisalamandre
Jeu 16 Nov 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Portemouche
Jeu 16 Nov 2017 - 9:32 par ibiscus

» Pour des prunes
Jeu 16 Nov 2017 - 9:21 par ibiscus

» Drôles de runes
Mer 15 Nov 2017 - 20:26 par Myrrha

» Houx d’azur
Mer 15 Nov 2017 - 12:18 par Thunderbird

» Ouroboros de sable
Mar 14 Nov 2017 - 20:54 par Myrrha

» Alphabet en promenade...
Mar 14 Nov 2017 - 20:48 par Myrrha

» Troubadour de sable
Lun 13 Nov 2017 - 12:36 par Thunderbird

» A vous cervir
Sam 11 Nov 2017 - 15:22 par modepoete

» Barde-plante
Sam 11 Nov 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ô sagesse
Sam 11 Nov 2017 - 10:44 par ibiscus

» Pigeon-corbeau
Ven 10 Nov 2017 - 12:15 par Thunderbird

» Bouc de sable et d'argent
Jeu 9 Nov 2017 - 18:11 par Thunderbird

» Portecoq
Mar 7 Nov 2017 - 14:11 par Thunderbird

» Abeilles aquitaines
Lun 6 Nov 2017 - 12:45 par Thunderbird

» Licorne aux plumes de sinople
Dim 5 Nov 2017 - 13:22 par Thunderbird

» Bibliotaure
Sam 4 Nov 2017 - 12:18 par Thunderbird

» Invisible écureuil d’azur
Ven 3 Nov 2017 - 13:03 par Thunderbird

» Fier canard de sinople
Jeu 2 Nov 2017 - 13:28 par Thunderbird

» Hache et souche
Mer 1 Nov 2017 - 13:35 par Thunderbird

» Poissonnier volant
Mar 31 Oct 2017 - 13:32 par Thunderbird

» Inconnu comme le loup bleu
Lun 30 Oct 2017 - 13:16 par Thunderbird

» Ballerine...
Lun 30 Oct 2017 - 10:43 par Thunderbird

» Ermites nautoniers
Dim 29 Oct 2017 - 13:35 par Thunderbird

» Ambijumper
Sam 28 Oct 2017 - 11:19 par Thunderbird

» Sirène poissonnière
Ven 27 Oct 2017 - 12:37 par Thunderbird

» Moine qui lit
Jeu 26 Oct 2017 - 10:09 par Thunderbird

» la pomme de pin
Mer 25 Oct 2017 - 21:34 par foliebellule

» Lord Smiling Bull
Mer 25 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Jour de fête
Mer 25 Oct 2017 - 11:02 par ibiscus

»  Prophète cruciforme
Mar 24 Oct 2017 - 18:52 par Thunderbird

» Absolu...
Lun 23 Oct 2017 - 18:38 par ibiscus

» Palais désert
Lun 23 Oct 2017 - 12:11 par Thunderbird

» Le seigneur Bunnybird
Dim 22 Oct 2017 - 12:25 par Thunderbird

» Dame vêtue d’azur
Sam 21 Oct 2017 - 12:13 par Thunderbird

» Étoile de Hastings
Ven 20 Oct 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Ambilion de Prusse
Jeu 19 Oct 2017 - 12:24 par Thunderbird

» Matins fou...
Mer 18 Oct 2017 - 23:28 par ibiscus

» Transfiguration d’un petit lézard
Mer 18 Oct 2017 - 12:26 par Thunderbird

» SAGESSE
Mar 17 Oct 2017 - 20:51 par manou

» Chimère de sable
Mar 17 Oct 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Lun 16 Oct 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Le taureau corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le taureau corps

Message par modepoete le Dim 2 Juil 2017 - 14:42





Vie que t’ais-je causé? Voilà que tu me maltraites
Mes bonnes libations, à ton envers ont un revers
Tu dévores vorace, mon corps d’un geste pervers
Et tu me conduis inquiet, vers un duel de viles peines

Toi, Président des endémies, tu ouvres l’incartade
De la horde des picadors, qui attisent l’aiguillon
Taureau corps, toison noble tu ne veux résignation
Tu ne voudrais périr, aux châtiments de durs stigmates

Tu pense vaincre de ta puissance, leurs intransigeances
Une, deux, cent fois ils te piquent, à souffrir de douleurs
Que tu repousses démontrant, la vraie valeur de ta pudeur
Mais la multitude entame, ta résistance à leurs exigences

El Matador , toi le fou virus ; tu entred dans l’arène, cape d’hypnose
Tord au corps tu t’endors, ta force montre sa faiblesse
Ton museau fume, la transpiration de leur rudesse
Il te défie dans sa facilité, de te tenir dans sa psychose

La lame d’incubation brille, haut dans sa main austère
Taureau corps tu le sais, tu tomberas dans l’inconscient
Tu titubes, trop de maux ont couvert ton être patient
Dernier regard il te prévient, enserre cette langue de vipère

Taureau corps tu n’es plus, on t’entraîne membres amorphes
Vers le sorcier blanc, main scalpel c’est la dernière nouvelle
Taureau Corps tu t’inclines devant ta maladie, vertiges vers la passerelle
D’un retour à la bonne santé, relèves-toi de ce mal qui te réforme.

Ton oreille ils ne pourront l’offrir au peuple de la faucille
Tu vas sortir par la grande porte de cette arène blanche
Taureau corps tu sortiras victorieux, victoire de la revanche
Que ton soleil t’apporte pour que tu puisses revoir demain famille


_______________________________________________________________________________________________
je me vais par les hameaux, ceuillir tous vos mots pour vous les rendre demain bouquets floraux encore plus beau bisous8 bisous8 x
avatar
modepoete
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 771
Date d'inscription : 14/02/2013
Localisation : Dombasle sur Meurthe (54 - Lorraine)
Humeur : des tempetes de joie

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouquets-de-poesies.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum