Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
» Absolu...
Aujourd'hui à 18:38 par ibiscus

» Palais désert
Aujourd'hui à 12:11 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Aujourd'hui à 10:50 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Aujourd'hui à 9:46 par Thunderbird

» Le seigneur Bunnybird
Hier à 12:25 par Thunderbird

» Dame vêtue d’azur
Sam 21 Oct 2017 - 12:13 par Thunderbird

» Étoile de Hastings
Ven 20 Oct 2017 - 12:21 par Thunderbird

» Ambilion de Prusse
Jeu 19 Oct 2017 - 12:24 par Thunderbird

» Matins fou...
Mer 18 Oct 2017 - 23:28 par ibiscus

» Transfiguration d’un petit lézard
Mer 18 Oct 2017 - 12:26 par Thunderbird

» SAGESSE
Mar 17 Oct 2017 - 20:51 par manou

» Chimère de sable
Mar 17 Oct 2017 - 12:22 par Thunderbird

» Ambicoq-hirondelle
Lun 16 Oct 2017 - 12:19 par Thunderbird

» Mon coeur en bandoulière
Dim 15 Oct 2017 - 21:46 par THOMAS

» J’ENTENDS LA MER
Dim 15 Oct 2017 - 21:03 par manou

» Belette surnaturelle
Dim 15 Oct 2017 - 12:46 par Thunderbird

» Âne à chroniques
Sam 14 Oct 2017 - 12:32 par Thunderbird

» Hommage à Liliana Negoi
Ven 13 Oct 2017 - 12:57 par Thunderbird

» Nef des vendeurs de minotaures
Jeu 12 Oct 2017 - 10:23 par Thunderbird

» L’oie de la nutrition
Mer 11 Oct 2017 - 12:50 par Thunderbird

» Douceur éléphantine
Mar 10 Oct 2017 - 15:59 par Thunderbird

» Ô sagesse
Lun 9 Oct 2017 - 13:39 par modepoete

» Ambipiaf de gueules
Lun 9 Oct 2017 - 12:27 par Thunderbird

» Hanaé douce inspiration
Dim 8 Oct 2017 - 18:47 par modepoete

» Blason lunaire du coq de sable
Dim 8 Oct 2017 - 13:20 par Thunderbird

» Le miroir du temps
Sam 7 Oct 2017 - 20:51 par foliebellule

» Le soir me confia
Sam 7 Oct 2017 - 17:52 par modepoete

» Monseigneur le Dauphin
Sam 7 Oct 2017 - 12:00 par Thunderbird

» L'horizon d'un destin
Ven 6 Oct 2017 - 22:49 par modepoete

» Moulin fatidique
Ven 6 Oct 2017 - 12:54 par Thunderbird

» Sapience de Bouddha
Jeu 5 Oct 2017 - 17:49 par Thunderbird

» Ton image
Jeu 5 Oct 2017 - 13:44 par modepoete

» Ces rails assassins
Jeu 5 Oct 2017 - 10:50 par THOMAS

» Ouvrir la cage...
Jeu 5 Oct 2017 - 10:42 par THOMAS

» Amour quand tu nous tiens
Jeu 5 Oct 2017 - 10:06 par Fugitive

» Gaïneko Etxea. ..
Jeu 5 Oct 2017 - 10:03 par Fugitive

» Nuage de vie
Mer 4 Oct 2017 - 17:37 par modepoete

» Vigne prodigieuse
Mer 4 Oct 2017 - 12:10 par Thunderbird

» Le rapide
Mar 3 Oct 2017 - 22:20 par modepoete

» Gardien de sinople
Mar 3 Oct 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Elle là, lui ici
Lun 2 Oct 2017 - 15:33 par modepoete

» Les déserts
Lun 2 Oct 2017 - 13:35 par l'iconoclaste

» ENSEMENSEMENT
Lun 2 Oct 2017 - 13:31 par l'iconoclaste

» Splendeur de Maître Coq
Lun 2 Oct 2017 - 12:29 par Thunderbird

» Quatre récits
Lun 2 Oct 2017 - 10:35 par kajak

» Héron de Gironde
Lun 2 Oct 2017 - 10:22 par kajak

» J'ai demandé à la lune
Lun 2 Oct 2017 - 10:10 par kajak

» Nr cherchez pas le bonheur
Dim 1 Oct 2017 - 15:21 par modepoete

» Lions de Charlemagne
Dim 1 Oct 2017 - 11:40 par Thunderbird

» L'éternité ne dure qu'un instant
Ven 29 Sep 2017 - 14:13 par foliebellule

» Sagesse d’une coquille
Jeu 28 Sep 2017 - 10:10 par Thunderbird

» Les sirènes hurlant le chant des alizés
Mer 27 Sep 2017 - 14:32 par THOMAS

» Biche magique
Mer 27 Sep 2017 - 12:27 par Thunderbird

» L’oiseau de septembre
Mar 26 Sep 2017 - 12:20 par Thunderbird

» Sagesse d’une orchidée
Lun 25 Sep 2017 - 20:39 par manou

» Des milliers de baisers
Lun 25 Sep 2017 - 20:34 par manou

» Ô peuple aimons -nous
Lun 25 Sep 2017 - 16:51 par modepoete

» Drac de sable
Lun 25 Sep 2017 - 12:55 par Thunderbird

» La folie d'aimer
Dim 24 Sep 2017 - 23:03 par modepoete

» Le bonheur d'éaimer
Dim 24 Sep 2017 - 18:18 par modepoete

» Nef précaire
Dim 24 Sep 2017 - 13:19 par Thunderbird

» Il me laissa là
Sam 23 Sep 2017 - 18:10 par modepoete

» Grand basilic d’or
Sam 23 Sep 2017 - 12:30 par Thunderbird

» Apothicaire alchimiste
Ven 22 Sep 2017 - 12:25 par Thunderbird

» On impose à des bras
Ven 22 Sep 2017 - 11:28 par THOMAS

» Juillet, août, septembre
Jeu 21 Sep 2017 - 9:47 par Thunderbird

» Lendemain défaîte
Mer 20 Sep 2017 - 17:26 par Myrrha

» VERTS YANKEES
Mer 20 Sep 2017 - 16:45 par l'iconoclaste

» Ma fièvre
Mer 20 Sep 2017 - 13:23 par modepoete

» Oiseaux de fin du monde
Mer 20 Sep 2017 - 12:26 par Thunderbird

» Sentiments passants
Mar 19 Sep 2017 - 12:57 par modepoete

» Jeu de l’oie
Mar 19 Sep 2017 - 12:08 par Thunderbird

» Son langage
Lun 18 Sep 2017 - 22:10 par modepoete

» aprés......
Lun 18 Sep 2017 - 15:09 par Myrrha

» Papillon de septembre
Lun 18 Sep 2017 - 12:31 par Thunderbird

» 1891-1942
Dim 17 Sep 2017 - 12:36 par Thunderbird

» Diable ovin
Dim 17 Sep 2017 - 9:15 par ibiscus

» En robe de dune
Dim 17 Sep 2017 - 6:35 par THOMAS

» Souvenirs d'un infirmier
Sam 16 Sep 2017 - 20:21 par THOMAS

» Monstrecerf de gueules
Sam 16 Sep 2017 - 15:24 par foliebellule

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mots-clés

pays  poésie  vacances  

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Année du coq de feu

Partir en campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partir en campagne

Message par THOMAS le Mar 5 Sep 2017 - 11:15

Pour un meilleur confort de lecture, le "e" muets sont présents dans une police de taille inférieure.



Partir en campagne


La campagne frémit pour moi, mais ne dit mot.
Saisissant, l’air me gifle de sa moiteur glacée.
Une brume rampante nappe champs et ruisseaux,
Mais les petits vallons ne peut escalader.

Sur ce chemin j’avance et hume les odeurs,
Profite de ces terres que je connais si bien,
Cherche à me souvenir de ces petits bonheurs,
En ce jour, importants alors qu’ils n’étaient rien.

J’entends violemment le gravier protester.
Son cri semble tranchant, fend l’air autour de nous.
Il hurle et se dérobe à présent sous mes pieds.
Veut-il salir l’instant, m’empêcher jusqu’au bout

D’ouïr les chants d’oiseaux qui tintent en canons,
A défaut de pouvoir le faire à l’unisson ?
Chorale panachée de mères et d’oisillons,
Qui accueillent ce jour pour moi plein d’émotions.

Pourrais-je retenir le goût de ce moment,
De la ruralité, m’imprégner des couleurs,
Et des spécialités de ma bonne maman,
Me rappeler l’exquise et unique saveur ?

Pourrais-je revenir dans ma vie d’à présent ?
Ce doute m’envahit, me plonge dans la torpeur.
J’avance vers ce train inexorablement,
En ce matin glacé où vibre ma terreur.

Les ombres allongées de bâtiments et d’arbres,
Me semblent des géants gardiens de cet instant.
Mes craintes me lacèrent le cœur à coups de sabre,
Mon visage se glace, couleur de marbre blanc.

D’un couteau, d’un briquet, j’ai rempli ma besace,
À l’heure où résonnait la cloche du village,
J’ai entendu les rêves se taire dans son sillage,
En adieu aux contours de la petite place.

Mon père a déchiré la missive, en colère.
L’avis des appelés on ne demande pas.
Derrière un tas de bois, ses larmes il n’a pu taire.
Victime désignée, à la guerre on m’envoie.



25/06/2007
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 37
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir en campagne

Message par kajak le Mar 5 Sep 2017 - 16:51

Personnellement je n'adhère pas trop à ton système de e qualifiés de muets.

L'apostrophe existe et de toute façon le lecteur sait faire lui même cet exercice.
Exemple "ses larm'il n'a pu taire" pourrait être de cette façon.
En revanche toujours dans ton texte :"me plonge dans la torpeur"
je trouve que ce e là ne peut être muet. J'aurais pour ma part cherché une autre formulation pour coller aux 6 pieds de cet hémistiche.

Je sais que parfois eu égard à notre accent le nombre de pieds à la lecture semble boiter mais à l'oral toujours avec l'accent du Périgord ça chante à l'oreille.

Bises
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Partir en campagne

Message par THOMAS le Mar 5 Sep 2017 - 22:17

Je trouve l'apostrophe mutilante, elle ampute le mot. C'est pourquoi j'ai préféré ce système. Je ne suis pas un pro en technique j'essaie de montrer comment je prononce. Mon accent du Périgord est, tu le sais, moins appuyé que le tien. C'est peut-être pour cela que je n'appuie pas le "e" de plonge.
Content de pouvoir retrouver un endroit où partager mes textes avec toi. Pour l'instant je publie certains de mes plus anciens (ce qui valent d'être republiés).

Bisous (à maman aussi)
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 37
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum