Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Sainte Bécassine
Aujourd'hui à 2:32 par Stahlder

» Mon ami
Hier à 13:12 par modepoete

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:56 par Thunderbird

» octobre,novembre,décembre(automne)
Hier à 10:53 par Thunderbird

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Jeu 13 Déc 2018 - 16:41 par ibiscus

» Retour d'exil
Jeu 13 Déc 2018 - 15:05 par modepoete

» Cours de code
Jeu 13 Déc 2018 - 14:49 par Peterpiotr

» Les Arcanes du Monde
Jeu 13 Déc 2018 - 14:25 par ibiscus

»  Chevalier sans armes
Jeu 13 Déc 2018 - 12:53 par Peterpiotr

»  Ambipoisson qui doute
Jeu 13 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

»  La môme Banban , SDF ( Sérenissime Déesse Fabuleuse)
Mer 12 Déc 2018 - 19:33 par Stahlder

» La chouette et la souris
Mer 12 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Les ans
Mer 12 Déc 2018 - 8:41 par modepoete

»  L’ouroboros de Piaf-Tonnerre
Mar 11 Déc 2018 - 10:53 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Mar 11 Déc 2018 - 9:22 par foliebellule

» Le vent
Lun 10 Déc 2018 - 15:11 par modepoete

» Faucon visionnaire
Lun 10 Déc 2018 - 13:26 par Stahlder

» Vous avez dit résilience ?
Dim 9 Déc 2018 - 21:15 par ibiscus

»  Manoir de l’indigent
Dim 9 Déc 2018 - 10:38 par Thunderbird

»  Antisphinx d’azur
Dim 9 Déc 2018 - 10:24 par Thunderbird

» Les bons contes font les bonzes amis
Sam 8 Déc 2018 - 19:01 par ibiscus

» L'homme à abattre
Sam 8 Déc 2018 - 14:08 par ibiscus

» Ô silence
Ven 7 Déc 2018 - 16:56 par modepoete

» Boucles quantiques ?
Ven 7 Déc 2018 - 15:02 par Thunderbird

»  Loup de Carreau
Ven 7 Déc 2018 - 13:42 par Stahlder

»  Le seigneur de Proxima Centauri
Jeu 6 Déc 2018 - 20:37 par Stahlder

» Le héron et le chevazllier
Jeu 6 Déc 2018 - 17:00 par modepoete

» Effilochage
Jeu 6 Déc 2018 - 6:15 par Peterpiotr

» Monkey of the stars
Jeu 6 Déc 2018 - 6:12 par Peterpiotr

» Quand les lions vont boire
Mer 5 Déc 2018 - 20:31 par Stahlder

»  Grenouille du Pont de Pierre
Mer 5 Déc 2018 - 20:28 par Stahlder

» Instant tu t'amuses
Mer 5 Déc 2018 - 14:33 par modepoete

» Temps d'anniversaire
Mar 4 Déc 2018 - 15:32 par modepoete

» Trahie
Mar 4 Déc 2018 - 8:07 par Peterpiotr

»  Lutin méditant
Lun 3 Déc 2018 - 18:24 par ibiscus

» SOS /mise en page
Lun 3 Déc 2018 - 17:10 par Peterpiotr

» Masse
Lun 3 Déc 2018 - 14:37 par Peterpiotr

» Kaléidoscope d ela vie
Lun 3 Déc 2018 - 13:57 par modepoete

» Sainte Iris
Dim 2 Déc 2018 - 12:57 par Thunderbird

» Poisson-rhapsode === 無所得
Dim 2 Déc 2018 - 12:54 par Thunderbird

» Le mouvement des Gilets jaunes vu par Racine
Dim 2 Déc 2018 - 0:02 par °_Le Fou_°

» Somme toute…
Ven 30 Nov 2018 - 0:23 par modepoete

» Le scatabé et la fourmi
Ven 30 Nov 2018 - 0:17 par modepoete

» Masque d'humain
Jeu 29 Nov 2018 - 22:31 par ibiscus

» Il était fantaisiste
Jeu 29 Nov 2018 - 13:13 par modepoete

» Arctochère (Ours-cochon)
Jeu 29 Nov 2018 - 10:04 par Thunderbird

» Détournement de la Ballade des menus propos de François Villon
Mer 28 Nov 2018 - 21:31 par Thunderbird

» Portrait de Villon
Mer 28 Nov 2018 - 19:17 par Stahlder

» Suff sur le monde
Mer 28 Nov 2018 - 14:35 par modepoete

» Locomotive de dix-huit mètres
Mar 27 Nov 2018 - 20:57 par Thunderbird

» Le Chevalier Inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 14:54 par Stahlder

» Fantôme du chevalier inexistant
Mar 27 Nov 2018 - 0:00 par Stahlder

» Lettre aux gouvernats
Lun 26 Nov 2018 - 15:47 par modepoete

» Sirène parolière
Dim 25 Nov 2018 - 21:11 par Stahlder

» Agonie à Roncevaux
Sam 24 Nov 2018 - 9:36 par Thunderbird

» Moulin du tsar
Ven 23 Nov 2018 - 18:42 par Thunderbird

» La fourmi et la punaise
Ven 23 Nov 2018 - 16:11 par modepoete

» Les oiseaux du Maître
Jeu 22 Nov 2018 - 17:43 par Myrrha

» Plutôt que...
Jeu 22 Nov 2018 - 15:29 par foliebellule

» Le cycle de Tumnus
Jeu 22 Nov 2018 - 13:30 par Geno l'oiselle

» Au fil de la Garonne
Jeu 22 Nov 2018 - 12:26 par Stahlder

» Habit terrestre
Jeu 22 Nov 2018 - 12:04 par ibiscus

» Précieux
Jeu 22 Nov 2018 - 8:15 par Myrrha

» L’arbre du roi
Mar 20 Nov 2018 - 17:49 par Geno l'oiselle

» Le miroir et la chandelle
Mar 20 Nov 2018 - 13:57 par ibiscus

» Giletjaunir (couleur de saison)
Lun 19 Nov 2018 - 16:30 par Stahlder

» Triade politique
Lun 19 Nov 2018 - 16:01 par Stahlder

» Ermite-roi
Lun 19 Nov 2018 - 15:55 par Stahlder

» Le Chant du vin
Lun 19 Nov 2018 - 15:49 par Stahlder

» Tonneau de sinople
Dim 18 Nov 2018 - 20:42 par Stahlder

» Échanson du Cosmos
Dim 18 Nov 2018 - 11:49 par ibiscus

» Chevalier démuni
Sam 17 Nov 2018 - 10:57 par Thunderbird

» Hôte de ma pensée
Ven 16 Nov 2018 - 13:10 par modepoete

» Ambirapace de pourpre et d’or
Jeu 15 Nov 2018 - 15:25 par Stahlder

» JEUX DE SOCIETE 5
Jeu 15 Nov 2018 - 12:21 par Stahlder

» Saint Idolastre
Jeu 15 Nov 2018 - 9:51 par Thunderbird

» Sentinelle de charme
Mer 14 Nov 2018 - 8:54 par modepoete

» Sainte Justine
Mer 14 Nov 2018 - 8:50 par Thunderbird

» Desembre austral
Mar 13 Nov 2018 - 14:03 par modepoete

» L’Alpha ne voit pas l’Oméga.
Mar 13 Nov 2018 - 9:18 par Thunderbird

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Au bout de la Jetée

Aller en bas

Au bout de la Jetée

Message par THOMAS le Jeu 7 Sep 2017 - 8:01



Au bout de la jetée

Au bout de la jetée

Scintillera la mer
Je nourrirai ta peau
Du lait de nos étés
Je plongerai dans l’eau
Ton rire craquelé
Par les douleurs amères

Au bout de la jetée

Je noierai tes douleurs
Dans les neiges d’été
Mêlées à l’eau saline
Elles seront diluées
Et la brise marine
Emportera tes pleurs

Au bout de la jetée

S’étendra l’horizon
En son sein fécondé
Vois-tu l’eau cristalline
Qui va tout apaiser ?
Viens ma petite ondine
Rejoignons les poissons

Le bout de la jetée

N’est pas si loin tu sais
Je vais guider tes pas
Hésitants, débutants
Ne te retourne pas
Ne perdons pas de temps
Vibre aux embruns iodés

Au bout de la jetée

J’y panserai tes plaies
Des lambeaux de mes rêves
On s’allongera nus
A l’écart de la grève
On s’allongera nus
Espérant une trêve
Nus sans aucun secret

Nus de pouvoir s’aimer


25/07/2007

avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par Myrrha le Ven 8 Sep 2017 - 9:48

J'aime beaucoup ce poème.
On a envie de t'accompagner au bout de la jetée.
Mais le dernier vers me gêne un peu (par sa construction?)
Bien sûr, il n'est pas question de changer un iota, mais je crois que j'aurais aimer qu'il se termine avec quelque chose du genre
Au bout de la jetée
Nous pourrons nous aimer
(ou Ivres de nous aimer)
(ou libres de nous aimer)...
Enfin , je dis ça... clin

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par THOMAS le Ven 8 Sep 2017 - 10:03

@Myrrha a écrit:J'aime beaucoup ce poème.
On a envie de t'accompagner au bout de la jetée.
Mais le dernier vers me gêne un peu (par sa construction?)
Bien sûr, il n'est pas question de changer un iota, mais je crois que j'aurais aimer qu'il se termine avec quelque chose du genre
Au bout de la jetée
Nous pourrons nous aimer
(ou Ivres de nous aimer)
(ou libres de nous aimer)...
Enfin , je dis ça... clin

Merci Myrrha.

Effectivement, la dernière ligne est maladroite. J'ai écrit ce texte il y a longtemps, et je préfère ne pas le modifier maintenant.
Je pense que j'aurais du mettre "Mis à nu par l'amour",  car c'est le sens du vers. Cependant tes propositions sont plus belles à l'oreille et auraient emporté ma décision si j'avais dû retoucher le texte.

Mes amitiés
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par kajak le Lun 11 Sep 2017 - 8:23

J'aime bien le décor de ce texte...au bout de la jetée les yeux au loin, on reste dans la réflexion.

avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par THOMAS le Lun 11 Sep 2017 - 15:13

Dans la reflexion et dans la promesse d'un avenir commun. L'espoir d'un lendemain radieux.

Bisous
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par Fugitive le Lun 11 Sep 2017 - 17:00

Et bien moi je ne trouve aucune gêne  dans la construction finale...
La répétition du mot nu  donne de la puissance au sentiment d'amour passion que tu exprimes et c'est beau...

_______________________________________________________________________________________________


Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois...

avatar
Fugitive
Équipe de Gestation
Équipe de Gestation

Vierge Chien
Messages : 5330
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 72
Humeur : chagrine mais pas obstinée...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesmauxdelame.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par THOMAS le Lun 11 Sep 2017 - 17:54

@Fugitive a écrit:Et bien moi je ne trouve aucune gêne  dans la construction finale...
La répétition du mot nu  donne de la puissance au sentiment d'amour passion que tu exprimes et c'est beau...

Comme quoi la poésie c'est avant tout à notre subjectivité qu'elle parle. L'émotion est le coeur et les mots sont les membres.
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par ibiscus le Lun 11 Sep 2017 - 21:17

J'aime ces avancements où la mer nous tend les bras, où déjà la terre est absente, où souffle le vent marin et où sont encore proches les bateaux en partance
Un lieu hors du monde pour s'aimer.
Oui, Thomas, j'ai vu" l'eau cristalline de ton poème perler sur ces amants nus, riant dans les" embruns iodés"
Oui, j'ai aimé cette ballade pour une petite ondine
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1367
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par THOMAS le Lun 11 Sep 2017 - 22:18

Merci beaucoup bnuit
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de la Jetée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum