Google +1
Moteur écolo
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Sam 15 Oct 2016 - 22:54
Derniers sujets
»  Oiseau du Précurseur
Hier à 10:12 par Thunderbird

» Rubaiyat métaphysiques
Hier à 10:07 par Thunderbird

» haïku d'hiver
Hier à 10:04 par Thunderbird

» Auteurs anonymes
Mar 15 Jan 2019 - 23:42 par ibiscus

» Lien
Mar 15 Jan 2019 - 20:23 par foliebellule

» Je pose mes petits baisers
Mar 15 Jan 2019 - 19:57 par ibiscus

»  Marquis picrocholin
Mar 15 Jan 2019 - 18:24 par ibiscus

»  Pichets de gueules
Mar 15 Jan 2019 - 13:39 par Stahlder

» Poursuites
Lun 14 Jan 2019 - 14:39 par ibiscus

» Plutôt que...
Lun 14 Jan 2019 - 12:36 par foliebellule

»  Mouche ermite
Lun 14 Jan 2019 - 10:11 par ibiscus

» Tout est noir
Dim 13 Jan 2019 - 19:24 par modepoete

» Mort, tu n'auras rien
Dim 13 Jan 2019 - 14:00 par ibiscus

» De gueules à deux renards d’or
Dim 13 Jan 2019 - 13:41 par Stahlder

» Sainte Ambisirène
Dim 13 Jan 2019 - 13:17 par Stahlder

» Pour toutes les tailles
Sam 12 Jan 2019 - 4:44 par Peterpiotr

» Chat de pourpre
Ven 11 Jan 2019 - 20:01 par Thunderbird

» Sortez des nues
Ven 11 Jan 2019 - 17:26 par modepoete

»  La nef et l’antinef
Ven 11 Jan 2019 - 13:48 par foliebellule

» Quintessence ?
Ven 11 Jan 2019 - 13:35 par Stahlder

»  Chaussures du gyrovague
Ven 11 Jan 2019 - 0:56 par ibiscus

» Frères humains ....
Jeu 10 Jan 2019 - 20:17 par Thunderbird

» en genre et en nombre fantasques
Jeu 10 Jan 2019 - 18:36 par Stahlder

»  Antitortue
Jeu 10 Jan 2019 - 18:14 par Stahlder

» Suprématie de quartiers
Jeu 10 Jan 2019 - 16:27 par modepoete

» Si tu le veux...
Jeu 10 Jan 2019 - 5:55 par Peterpiotr

» Nous cherchuions une rannière
Mer 9 Jan 2019 - 16:36 par modepoete

» Remembrance du pavot
Mer 9 Jan 2019 - 1:56 par Stahlder

» Le rendez-vous
Mar 8 Jan 2019 - 18:56 par Geno l'oiselle

» je te pense
Mar 8 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

»  Chantecler du bout de l’an
Lun 7 Jan 2019 - 23:16 par Stahlder

» Excalibur
Lun 7 Jan 2019 - 19:13 par ibiscus

» Oiseleur novice
Lun 7 Jan 2019 - 14:07 par Stahlder

»  Instrument de mesure
Lun 7 Jan 2019 - 14:03 par Stahlder

»  Lampe à huile d’inframonde
Lun 7 Jan 2019 - 14:01 par Stahlder

» Pareil
Ven 4 Jan 2019 - 17:21 par modepoete

» ô ma violence
Ven 4 Jan 2019 - 10:20 par modepoete

» Motus
Jeu 3 Jan 2019 - 17:31 par Peterpiotr

»  L’oie travaille
Jeu 3 Jan 2019 - 14:14 par Stahlder

» Soufflé de gourmandises surréalistes
Mer 2 Jan 2019 - 21:03 par foliebellule

» Rêverie
Mer 2 Jan 2019 - 21:01 par Peterpiotr

» Mes voeux
Mer 2 Jan 2019 - 16:40 par modepoete

» Dura lex
Mer 2 Jan 2019 - 12:23 par Peterpiotr

» bas relief
Mer 2 Jan 2019 - 12:14 par Stahlder

»  Sagesse du bouquetin
Mer 2 Jan 2019 - 11:59 par Stahlder

» Songe Bucolique
Mer 2 Jan 2019 - 11:20 par ibiscus

» Voeux 2019
Mar 1 Jan 2019 - 22:21 par ibiscus

»  Chêne impérial
Lun 31 Déc 2018 - 14:54 par foliebellule

» A pleines mains
Lun 31 Déc 2018 - 10:04 par Peterpiotr

» Anthropocène
Lun 31 Déc 2018 - 9:54 par Thunderbird

»  Pie d’azur
Dim 30 Déc 2018 - 10:16 par Thunderbird

»  Astre hexaplanétaire
Ven 28 Déc 2018 - 10:48 par Thunderbird

» O matin splendide
Jeu 27 Déc 2018 - 16:58 par modepoete

»  Joli taureau de gueules
Jeu 27 Déc 2018 - 9:48 par Thunderbird

» C'est noel enfants souriez
Mer 26 Déc 2018 - 16:01 par modepoete

» Dragons des points cardinaux
Mer 26 Déc 2018 - 13:31 par Stahlder

» Prends ma main
Mer 26 Déc 2018 - 12:27 par ibiscus

»  Fleurs d’un monde invraisemblable
Mar 25 Déc 2018 - 10:32 par Thunderbird

»  Montagne est inframonde
Lun 24 Déc 2018 - 23:26 par Thunderbird

» Hier aujourd'hui Demain
Lun 24 Déc 2018 - 21:43 par foliebellule

» Rencontre impossible
Dim 23 Déc 2018 - 18:41 par Peterpiotr

» Mon triste mental
Dim 23 Déc 2018 - 15:17 par modepoete

» Fruits d’antan
Dim 23 Déc 2018 - 15:06 par Stahlder

» Objet Volant Non Identifié
Dim 23 Déc 2018 - 14:19 par Peterpiotr

» Descendance
Dim 23 Déc 2018 - 9:59 par Geno l'oiselle

» Seigneur des bêtes à cornes
Dim 23 Déc 2018 - 1:10 par Stahlder

»  Cerf-girafe
Dim 23 Déc 2018 - 0:39 par Stahlder

» Carpe, dis aime !
Sam 22 Déc 2018 - 16:30 par Peterpiotr

»  Arbres des jardins
Sam 22 Déc 2018 - 15:17 par Stahlder

» Nef sans destination
Sam 22 Déc 2018 - 10:50 par Thunderbird

» Sur les riches plaines
Ven 21 Déc 2018 - 13:16 par modepoete

»  Fantôme d’un écureuil
Ven 21 Déc 2018 - 1:07 par Stahlder

» conte non prophétique
Jeu 20 Déc 2018 - 22:28 par foliebellule

» Fenêtre de vie
Jeu 20 Déc 2018 - 14:51 par modepoete

» octobre,novembre,décembre(automne)
Jeu 20 Déc 2018 - 9:45 par Thunderbird

» le vieux coimplet
Mer 19 Déc 2018 - 13:35 par modepoete

»  L’inventeur de la roue
Mer 19 Déc 2018 - 10:54 par Thunderbird

» La statue
Mar 18 Déc 2018 - 20:16 par Peterpiotr

»  Arbre d’inframonde
Mar 18 Déc 2018 - 14:25 par Peterpiotr

» Roses de septembre
Lun 17 Déc 2018 - 17:22 par Peterpiotr

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Année du chien de terre

Infinitésimaux

Aller en bas

Infinitésimaux

Message par THOMAS le Sam 9 Sep 2017 - 16:41




Infinitésimaux


Séparés, ils sont vides de sens
Orphelins des autres, ils manquent d’importance

Infinitésimaux

Chacun, célibataire, demande à s’accrocher
Vibrant d’impatience
Sur le fil du rasoir de tes cordes vocales

Ils regardent envieux
Le pavillon (de mon oreille) de banlieue (celle de ta bouche)
Où ils voudraient s’étendre

Une chaleur dans ton ventre monte
Et les libère

Ils prennent leur élan au tapis déroutant de ta langue
Rebondissent au coussin de tes lèvres
Et s’élèvent

Leurs « L » se déploient
Ils planent dans l’air comme un parfum
Entêtant, attirant
Fragrance épicée qui met mon cœur à nu

Comme des parachutistes
Ils se rapprochent
Se raccrochent
Forment une figure
Un visage qui a du sens à la vue de mon ouie
Celui qui met à l’envers

Allant vers

Un plaisir fou

Dans un monde rectiligne

Arrondissant les angles de ma vie

Ceux qui m’écorchent au passage

Un mouvement d’air sensuel caresse mon tympan

Il murmure :

« Je t’aime à la folie »

Infinis tes six mots…



06/08/2007
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par ibiscus le Sam 9 Sep 2017 - 21:54

Tout juste  6 mots qui se donnent la main et murmurent une jolie déclaration.
Je les ai vu  prendre sens au fur et à mesure de la lecture de ce plaisant poème.
avatar
ibiscus
A.O.C.
A.O.C.

Vierge Chèvre
Messages : 1420
Date d'inscription : 02/11/2015
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par THOMAS le Sam 9 Sep 2017 - 22:01

Merci Ibiscus !

Amicalement
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par kajak le Lun 11 Sep 2017 - 8:15

Fûtés ces mots là.
avatar
kajak
A.O.C.
A.O.C.

Messages : 2100
Date d'inscription : 22/06/2009
Localisation : Dordogne
Humeur : Ce n'est pas à la rouille du fourreau que se juge l'épée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par Myrrha le Lun 11 Sep 2017 - 10:06

Whaou ! j'ai dû le relire plusieurs fois avant de m'imprégner de cette chaude ambiance...
Oui ces quelques mots sont vraiment magiques (quand ils sont sincères !!!)

_______________________________________________________________________________________________
le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil
avatar
Myrrha
A.O.C.
A.O.C.

Lion Messages : 7781
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : là-haut sur mon nuage
Humeur : des étoiles dans les yeux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par THOMAS le Lun 11 Sep 2017 - 15:10

Merci Papa et merci beaucoup Myrrha.
Il est vrai que je n'ai pas fait dans la simplicité avec ce poème en vers libres. Je comprends la nécessité de le relire. Je me souviens avoir beaucoup aimé travailler sur cette métaphore filée.

Amicalement
avatar
THOMAS
Sapiens
Sapiens

Cancer Singe
Messages : 60
Date d'inscription : 04/09/2017
Age : 38
Localisation : France
Humeur : Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Infinitésimaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum